Réforme des pensions: ce que contient la réforme présentée par Karine Lalieux
Réforme des pensions: ce que contient la réforme présentée par Karine Lalieux La ministre des Pensions Karine Lalieux a enfin pu présenter au conseil des ministres restreint (kern) la réforme des pensions sur laquelle elle travaille depuis un an et demi. À lire aussi Bouchez et Lachaert: «Ceux qui ont beaucoup bossé doivent avoir une pension minimale supérieure aux autres» Au début du mois de septembre 2021, la ministre avait présenté sa proposition de réforme dans la presse, mais celle-ci n’avait jamais été discutée en kern. Le Premier ministre Alexander De Croo avait en effet reporté le sujet à l’année 2022. Entretemps, la ministre a eu des contacts avec les parties intéressées: partenaires de majorité, académiciens, partenaires sociaux, société civile, etc. Ces rencontres bilatérales devraient faciliter le travail de négociation qui va bientôt commencer en inter-cabinets, les positions des uns et des autres étant ainsi déjà connues, précise-t-on au cabinet de la ministre. Étant donné qu’il s’agissait du premier exposé officiel, la ministre Lalieux est revenue avec le plan tel devait être présenté à l’automne dernier. Ce texte, considéré comme base de travail, a été accompagné de notes complémentaires issues des différentes rencontres bilatérales. «Chacun a pu réagir de manière constructive», a indiqué le cabinet. À lire aussi Les avantages pour les ex-ministres fédéraux revus à la baisse Dans ce plan, il est question d’un «âge de la retraite souple» à partir de 42 ans de carrière et d’incitants positifs pour les travailleurs après ce seuil ou d’une réduction de l’écart homme-femme par une meilleure prise en compte du travail à temps partiel. Les pensions, dont le minimum passera à 1.500 euros, constituent un des chantiers importants du gouvernement et de nature à activer le clivage entre les partis de gauche et de droite. Les négociations peuvent commencer. Ce texte, considéré comme base de travail, a été accompagné de notes complémentaires issues des différentes rencontres bilatérales. Par Belga Le 28/01/2022 à 18:27
4 m
www.lesoir.be
Coronavirus: la vaccination des enfants garde tout son sens
Coronavirus: la vaccination des enfants garde tout son sens Pour Anne Tilmanne (pédiatre-infectiologue au CHU Tivoli), «il est important de discuter avec les patients et leurs parents en toute transparence afin de leur expliquer le pour et le contre de la vaccination». (Photo prétexte). - D.R. Selon les derniers chiffres de Sciensano, seuls 16 % des enfants de 5 à 11 ans ont aujourd’hui reçu au moins une dose de vaccin. Le démarrage un peu poussif de la vaccination des plus jeunes n’est sans doute pas aidé par la vague omicron qui contamine les écoliers. Mais pour Anne Tilmanne, pédiatre-infectiologue au CHU Tivoli et Muriel Moser, professeur d’immunologie à l’ULB, la vaccination des enfants garde tout son sens. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Coronavirus: le refus de faire vacciner son enfant est en augmentation chez les vaccinés Muriel Moser : Oui, la vaccination a toujours un intérêt même si l’on a été infecté parce que la réponse immunitaire, et donc la protection, est limitée après la première rencontre du système immunitaire avec le virus ou le vaccin. Une ou deux restimulation(s) permet (tent) d’augmenter le nombre d’anticorps et de cellules tueuses et aussi la qualité des anticorps qui pourraient faire face à d’autres variants. À lire aussi Coronavirus: une étude démontre les bienfaits de la vaccination chez les enfants Certes plus nombreux dans les hôpitaux, les enfants restent néanmoins peu gravement atteints par le covid même si des complications rares sont possibles. Dès lors, la question mérite d’être posée : la vaccination des plus jeunes conserve-t-elle tout son intérêt ? Par S.Dx Le 28/01/2022 à 18:23
8 m
www.lesoir.be
'We rekenen er niet op dat papierprijzen op record blijven'
18:22 De afvalverwerker Renewi verhoogt de jaarverwachtingen door de hoge prijzen voor gerecycleerd materiaal.
9 m
www.tijd.be
L’Union Saint-Gilloise se renforce encore et accueille l’attaquant Alejandro Millan
L’Union Saint-Gilloise se renforce encore et accueille l’attaquant Alejandro Millan Photonews L’Union Saint-Gilloise a annoncé ce vendredi la venue d’Alejandro Millan. L’avant-centre espagnol est prêté aux Bruxellois pour six mois, avec option d’achat. https://twitter.com/UnionStGilloise/status/1487108209038938112 Millan appartient à Villarreal, mais il évolue depuis ce début de saison en prêt du côté du Cercle de Bruges. Il a joué 18 matchs de championnat et marqué 3 buts et délivré 2 assists. Il s’agit du quatrième renfort hivernal de l’Union après Machida et Kozlowksi -tous les deux arrivés en prêt au début du mois de janvier- ainsi que Puertas qui a été transféré la semaine dernière. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Hoge Gezondheidsraad: ‘Nog geen wetenschappelijk bewijs om boosterprik minderjarigen toe te laten’
Het aantal besmettingen met het coronavirus stijgt in België, gedreven door de nieuwe ‘omikrongolf’. Volg hieronder al het nieuws en de laatste ontwikkelingen rond het coronavirus. Download de app van De Morgen en krijg als eerste een bericht bij belangrijk nieuws.
www.demorgen.be
La ministre Lalieux a présenté sa réforme des pensions au kern
La ministre des Pensions Karine Lalieux a enfin pu présenter au conseil des ministres restreint (kern) la réforme des pensions sur laquelle elle travaille depuis un an et demi.
www.7sur7.be
Peltse verzint oplossing voor dure vrijgezellenfeestjes: “Alles wat je nodig hebt in één doos”
Wat is er zo leuk aan trouwen? Het vrijgezellenfeest natuurlijk. Tenzij de rekening te hoog dreigt op te lopen. De Peltse onderneemster Sientje Palmans denkt daar wat op te hebben gevonden, met een ‘workshopdoos’ voor vrijgezellenfeestjes die je aan huis laat leveren.
www.hbvl.be
Lichtgewond bij spectaculaire crash
Vrijdag even voor 17.30 uur is op de Rode Kruislaan in Bree een auto op z’n kant in de middenberm terechtgekomen. Het ongeval gebeurde ter hoogte van de brug over de Zuid-Willemsvaart na een uitwijkmanoeuvre voor een vrachtwagen. De bestuurder raakte lichtgewond. De politie regelde het verkeer tot het wrak was getakeld. Daardoor moest het verkeer tijdelijk over versmalde rijstroken. 
www.hbvl.be
Un ancien banquier, une nouvelle "Margaret Thatcher", un climatosceptique: qui pour remplacer Boris Johnson s'il venait à démissionner?
Englué dans le scandale du "Partygate", Boris Johnson pourrait être poussé vers la sortie. Qui pourrait être son successeur?
www.dhnet.be
Tumulte d'angoisse sur les marchés d'actions en Europe
18:17 Les marchés d'actions européens ont vécu une nouvelle semaine difficile avec des craintes autour de la remontée des taux d'intérêt et les tensions entre l'Ukraine et la Russie.
www.lecho.be
Au cœur des fans avant le derby: supporter l’Union et Anderlecht, c’est possible!
Au cœur des fans avant le derby: supporter l’Union et Anderlecht, c’est possible! Le football bruxellois vu par les fans mauves et unionistes. - Miller Entre supporters des deux « clans », il n’est pas vraiment question d’inimitié. Bien au contraire même. De nombreux liens unissent les fidèles des deux clubs. C’est ce qu’on a pu comprendre en allant faire un tour du côté de « La Victoire », un bien nommé café situé à deux pas du Parvis de Saint-Gilles. Un bistrot à l’ambiance typiquement bruxelloise où le « vogelpik » (jeu de fléchettes) y est tout autant apprécié que la gueuze. C’est là que nous avons rencontré Ron, membre d’un club de supporters d’Anderlecht depuis de très nombreuses années. Et également créateur d’un fan-club de… l’Union il y a deux ans ! « Et ils sont tous les deux situés tout proche l’un de l’autre à Opwijk (NDLR : dans le Brabant flamand à deux pas de Bruxelles) », sourit-il. « Je suis né à Saint-Gilles mais depuis tout petit, j’allais voir Anderlecht. Toutefois, je n’ai jamais oublié l’Union que j’allais supporter de temps en temps. Et que désormais, je suis assidûment ! Et je peux vous dire que je ne suis pas un cas isolé. J’ai beaucoup d’amis qui ont l’abonnement au RSCA et qui viennent de temps en temps regarder un petit match à l’Union, voire même certains qui y ont également pris un abonnement. Car ils veulent s’imprégner de l’ambiance. » Une atmosphère si particulière, qui attire tant et plus. Ainsi, Franck, le frère de Ron, a carrément résilié il y a quelques saisons son abonnement à Anderlecht et est aujourd’hui devenu un inconditionnel de l’Union. « J’ai été abonné 30 ans au RSCA. J’ai fait de nombreux déplacements. Mais depuis deux ans, je vais voir tous les matches de l’Union. Je suis en quelque sorte devenu un peu Unioniste. Car à l’USG, il y a la Zwanze lors de tous les matches. À Anderlecht, l’ambiance est chouette en cas de victoire. En cas de défaite par contre, cela hue et siffle. » « Mais il faut aussi bien dire qu’Anderlecht est obligé de gagner tout le temps. Nous, si on l’emporte, c’est bien. Si pas, on continue à faire la fête malgré tout », constate Philippe, un supporter de l’Union de la première heure qui était d’ailleurs la mascotte du club saint-gillois durant les années 60 lorsqu’il était enfant. Vu le succès populaire grandissant de l’Union, ainsi que son développement à vitesse grand V ces dernières années, une question se pose inévitablement : Anderlecht doit-il commencer à sérieusement se méfier de son voisin ? Un voisin qui commence, lentement mais sûrement, à lui faire de l’ombre. « Anderlecht peut effectivement se poser des questions », déclare encore Ron. « Car le RSCA reste certes le plus grand club à l’heure actuelle, avec le plus grand stade. Mais l’Union évolue, et a l’argent. Et ce, notamment pour la construction d’une nouvelle enceinte non loin du Lotto Park. En outre, au niveau sportif, on retrouve aujourd’hui à l’Union tout ce qui manque à Anderlecht depuis plusieurs années. L’USG est une équipe qui ne fait qu’attaquer et se créer occasion sur occasion. Alors que c’est ce qu’on avait l’habitude de voir chez les Mauves… » « Mais je ne pense tout de même pas que l’Union soit véritablement gênante pour Anderlecht. Le RSCA remonte petit à petit la pente et un projet se met en place », tempère quant à lui Dominique, un fervent sympathisant des Mauve et Blanc. « On est depuis longtemps en D1. Tandis que l’Union vient de monter et devra confirmer l’année prochaine. Il faudra voir comment cela va se passer lorsque ses joueurs cadres vont partir. Y aura-t-il encore autant de monde au stade ? » Une question qui sera bien loin des préoccupations des fans saint-gillois ce dimanche au Marien. Un stade qui, pour l’occasion, ne pourra accueillir que les abonnés unionistes. Si à travers l’Europe, certains derbys déchirent les villes et les familles, celui de Bruxelles entre l’Union et Anderlecht n’est certainement pas à classer dans cette catégorie-là. Par Vincent Miller Le 28/01/2022 à 18:16
www.lesoir.be
Alex Millan à l'Union, c'est officiel !
L'Union a trouvé son renfort offensif en cette fin de mercato.
www.dhnet.be
Marion Maréchal valt tante Marine Le Pen af
18:15 In Frankrijk is opschudding ontstaan in de familie Le Pen. In de aanloop naar de presidentsrace van april 'neigt' Marion Maréchal naar de extreemrechtse presidentskandidaat Éric Zemmour. Ze valt zo ha...
www.tijd.be
Le BEL 20 a reperdu une bonne part de son regain de deux jours
Bourse de Bruxelles - Le BEL 20 a reperdu une bonne part de son regain de deux jours A l'opposé, on remarquait le recul de 3,18% de AB InBev (56,02) mais également les pertes de 3,46% et 3,12% de Aperam (49,60) et Melexis (90,10).  KBC (76,58) et Ageas (42,59) valaient de même 2,27% et 1,71% de moins que la veille, Umicore (33,14) et Ackermans (170,00) reculant de 0,66% et 0,99%, Sofina (346,40) et Elia (118,90) de 0,97% et 0,25%, arGEN-X (226,80) et Solvay (108,00) de 2,66% et 0,74%.  Proximus (18,32) et Telenet (34,48) reperdaient 0,79% et 0,52%, Orange Belgium (19,28) et Bpost (6,47) se dépréciant par ailleurs de 0,10% et 2,78%.   Keyware Tech. (1,11) gagnait 2,8% après avoir perdu jusqu'à 8,8%, Roularta (18,50) et Ontex (6,45) ayant ramené leurs pertes à 1,1% et 2,4%.  Bekaert (41,30) et D'Ieteren (150,70) reculaient de 2,6% et 1,5%, Agfa-Gevaert (3,70) et Barco (17,96) de 2,7% et 1,5%.  KBC Ancora (42,22) se repliait de 2,7% peu avant la publication de résultats, EVS (21,20) et Immobel (76,00) se distinguant par contre en progressant de 4,2% et 2,7%.  Bone Therapeutics (0,60) rebondissait enfin de 3,4%, Celyad (3,26) et Sequana Medical (6,38) remontant de 1,4% et 1,3%.      Vers 16H30, l'euro s'inscrivait à 1,1143 USD, contre 1,1132 dans la matinée et 1,1143 la veille.  L'once d'or cédait 15,35 dollars à 1.784,10 dollars et le lingot se négociait autour de 51.395 euros, en recul de 440 euros. Plusieurs indicateurs incitant à la prudence, les marchés européens devaient terminer la semaine dans le rouge.  Après avoir perdu jusqu'à 2,31% à 4.010,60 points, le BEL 20 terminait sur une perte de 1,41% à 4.047,55 points.  Tous ses éléments étaient en baisse à l'exception de UCB (88,26) qui gagnait 0,62% en compagnie de Galapagos (57,96) qui ajoutait 1,15% aux 22,29% engrangés la veille. Mis à jour le 28/01/2022 à 18:10
www.lesoir.be
Clôture du Bel 20 du vendredi 28/01
Bourse de Bruxelles - Clôture du Bel 20 du vendredi 28/01 AB InBev                         -  56,02  (57,86)  Ackermans                          - 170,00 (171,70)  Aedifica                               - 106,00 (106,30)    Ageas            -  42,59  (43,33)  Aperam                                 -  49,60  (51,38)  arGEN-X                                - 226,80 (233,00)  Cofinimmo                        - 129,80 (131,00)  Colruyt                -  36,34  (36,58)  Elia                                         - 118,90 (119,20)  Galapagos         +  57,96  (57,30) GBL -  94,02  (94,56)   KBC -  76,58  (78,36)  Melexis                                   -  90,10  (93,00) Proximus                                -  18,32  (18,47)  Sofina                                      - 346,40 (349,80)  Solvay         - 108,00 (108,80)  Telenet         -  34,48  (34,66)  UCB +  88,26  (87,72) Umicore          -  33,14  (33,36)   WDP                                         -  37,36  (37,78) Valeurs de clôture du 28 janvier des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente. Mis à jour le 28/01/2022 à 18:01
www.lesoir.be
Les plus gros écarts du vendredi 28/01
Bourse de Bruxelles - Les plus gros écarts du vendredi 28/01 A LA HAUSSE     %       COURS Nyrstar                             +  4,73      0,29 EVS                                    4,18     21,20   Bone Therapeutics         3,45      0,60 Keyware Tech.                2,78      1,11 Immobel                          2,70     76,00 A LA BAISSE                     %        COURS Aperam                              -  3,46      49,60 AB InBev                             3,18      56,02 Unifiedpost                         3,15      11,70 Melexis                                3,12      90,10  Bpost                                    2,78       6,47 Quelques-uns des plus gros écarts du 28 janvier à la Bourse de Bruxelles. Mis à jour le 28/01/2022 à 17:59
www.lesoir.be
Hygiène: vous avez l’impression de vivre dans la poussière? Voici une astuce pour vous en débarrasser
Grâce à cette recette extrêmement facile à réaliser, créez votre propre dépoussiérant et venez à bout de la poussière qui se cache dans les recoins de votre habitation.
Sudinfo.be
Negen bestuurders onder invloed betrapt bij controles in politiezone LRH
Negen bestuurders zijn donderdag betrapt op rijden onder invloed bij controles in de politiezone LRH. Twee waren onder invloed van drugs, zeven hadden te veel alcohol gedronken. Deze bestuurders moesten hun rijbewijs (tijdelijk) inleveren.
www.hbvl.be
Ondernemer: 'De hoge inflatie? Ik heb echt schrik'
18:13 De inflatie in België neemt stevig toe. De situatie brengt sommige ondernemers tot wanhoop. 'Ik weet niet wat er nog allemaal op mij afkomt. Ik heb echt schrik.'
www.tijd.be
Coronavirus: la Belgique commande 3,8 millions de doses du vaccin Pfizer pour lutter contre omicron
Coronavirus: la Belgique commande 3,8 millions de doses du vaccin Pfizer pour lutter contre omicron Le Conseil des ministres a validé vendredi un deuxième avenant au contrat «Vaccine Order Form» passé avec la firme pharmaceutique Pfizer-BioNTech. À lire aussi Dans la famille omicron, il y a trois «frères et sœurs» Celui-ci prévoit la commande de 3.896.165 doses du vaccin adapté au variant Omicron. Un ajustement au budget 2022 sera prévu en ce sens, précise le cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke. L’alliance Pfizer-BioNTech a annoncé cette semaine avoir démarré les essais pour tester son propre vaccin spécifique contre Omicron. Pfizer évalue non seulement sa formule en tant que rappel, mais aussi pour la série initiale d’injections, chez des personnes auparavant non vaccinées. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Terrèbre a perdu son jardinier: Jacques Abeille est mort
Terrèbre a perdu son jardinier: Jacques Abeille est mort Jacques Abeille. - D. R. L’année passée, Jacques Abeille avait reçu le Prix spécial du Grand Prix de l’Imaginaire pour son Cycle des contrées, un ensemble romanesque dont l’action se déroule dans des pays imaginaires, au centre desquels se trouvent Terrèbre et son empire. Jacques Abeille est mort le 23 janvier. Il avait 79 ans. Et une certaine célébrité ne lui avait été accordée qu’à partir des années 2000, grâce à ce cycle et surtout à son premier roman, Les Jardins statuaires, dont les illustrations avaient été réalisées par François Schuiten. Le Soir avait écrit à propos de ce roman : « Dans une langue classique, pure, travaillée et envoûtante, Jacques Abeille fait découvrir une société quasi utopique et les failles qui la lézardent. Son conte philosophique montre aussi le rôle des livres, la nécessité des légendes et des mythes, la primauté de l’écriture, pour conserver les traces du passé et, pour l’écrivain, pour vivre pleinement sa vie, tout simplement. » Jacques Abeille avait été surréaliste, il a écrit des romans, de la poésie, des romans érotiques, il peignait, il dessinait. Pour l’écriture, il disait : « La seule exigence que je m’impose, c’est celle de la précision. Ce que j’écris est visionnaire, spatial. Cela exige des images. Comme Jean Ray, qui est un extraordinaire visionnaire. Quand je le lis, je vois. Quand je lis Théophile Gautier, je ne vois rien. François Schuiten, par exemple, dès qu’il m’a montré ses dessins, j’ai entendu une voix. » On retrouve ses œuvres en partie chez Folio, beaucoup au Tripode, certains chez Attila et auprès d’une nuée d’éditeurs. Jacques Abeille est mort le 23 janvier. Il avait 79 ans. Par Jean-Claude Vantroyen et J.-C. V. Responsable des "Livres du Soir" Le 28/01/2022 à 18:11
www.lesoir.be
Le fameux 21e titre en vue? Ça obsède tout le monde… sauf Rafael Nadal!
Le fameux 21e titre en vue? Ça obsède tout le monde… sauf Rafael Nadal! Nadal s’est qualifié pour sa 29e finale en Grand Chelem. - News Historique, cette finale promise dimanche entre Rafael Nadal (5e) et Daniil Medvedev (2e) l’est déjà. Le Russe peut devenir l’unique joueur de l’ère Open (!) à remporter son premier (US Open 2021) et son deuxième Grand Chelem, coup sur coup ! Quant à Rafael Nadal, il est à un succès du fameux 21e sacre en Grand Chelem dont on parle… depuis la finale de Wimbledon, l’an dernier, jour où Novak Djokovic a ramené tout le « Big 3 » à 20 titres chacun ! Premier joueur à dépasser l’iconique Pete Sampras, et son record qu’on pensait imbattable de 14 titres en Grand Chelems, lors de Wimbledon 2009, Roger Federer a toujours mené la danse. En septembre dernier, Novak Djokovic a eu l’occasion de prendre le leadership, après ce qui aurait dû être son fameux « Grand Chelem calendaire », mais il craquait sous la pression à la toute dernière marche face, déjà, à un certain Daniil Medvedev. Et dimanche, ce sera donc à Nadal de tenter ce fameux 21e sacre, face au même Russe. « C’est amusant car, ça fait deux fois d’affilée que je suis le gars qui peut empêcher ça », a souligné Medvedev. « Je ne sais pas où était Rafa à l’US Open, mais je pense qu’il a regardé la finale à la TV. Et ici, je me demande qui Novak va supporter dimanche… » Depuis l’exclusion du Serbe, et vu l’absence de Federer, tout Melbourne ne parle que de ce 21e sacre que certains ont d’emblée colorié aux couleurs de l’Espagne. Et après le succès, presque trop facile, de Nadal en demi-finale contre Berrettini (6-3, 6-2, 3-6, 6-3 : l’Italien est un excellent serveur mais pas un aussi bon retourneur que le Majorquin), il est désormais « exploit-1 » pour le Majorquin ! Tout le monde s’excite depuis si longtemps autour de ce 21 historique, sauf Nadal lui-même ! Et il n’a pas besoin de tourner 21 fois sa langue en bouche pour l’expliquer : l’Espagnol revient de loin et apprécie encore plus ce « come-back » au plus haut niveau. « Oui, c’est inattendu pour moi », a-t-il réagi après s’être qualifié pour la… 29e finale en Grand Chelem de sa carrière, la 6e à Melbourne (un seul succès, en 2009). « Ces derniers mois ont été difficiles (NDLR : il a été opéré au pied gauche en août et a souffert du covid en décembre). Pendant une longue période, je n’étais plus capable de m’entraîner correctement. Parfois, je rentrais sur le court pour 20 minutes, ou 45, ou zéro ou parfois subitement deux heures… C’étaient des moments pénibles, j’étais très loin de m’imaginer encore capable de pouvoir disputer un tournoi du Grand Chelem, et certainement pas aller encore une fois jusqu’en finale. Ça me surprend moi-même d’être encore capable de jouer à ce haut niveau, de pouvoir encore challenger les meilleurs. C’est presque incroyable à mes yeux ! » D’autant plus que Rafael Nadal, 35 ans, avoue avoir aussi pensé à la fin de sa carrière… « J’ai travaillé dur pour me donner une chance d’être là. Quand je ne pouvais pas jouer, je retournais à la salle pour faire du physique. C’était parfois sans voir le bout du tunnel… J’ai reçu beaucoup de soutien de la part de ma famille et de mon équipe. On a eu beaucoup de discussions sur ce que la suite pouvait me réserver, et une des possibilités, c’était de penser qu’il était peut-être temps de dire au revoir… Alors oui, être à nouveau en finale, c’est inattendu. C’est un cadeau de la vie. » Et ce cadeau pourrait se transformer en fameux 21, on en revient toujours… « Pour être très honnête, pour moi, c’est plus important d’avoir encore la chance de jouer au tennis que de gagner ce 21e sacre. Ce qui compte dans la vie, c’est d’être heureux. Et ça me rend plus heureux d’être capable de faire les choses que j’aime. Je suis juste ravi de faire partie de cette incroyable ère du tennis et de partager tout ça avec deux autres grands joueurs. C’est tout. Quelque part, peu importe si quelqu’un à un Grand Chelem en plus ou un en moins, non ? Pour ma part, gagner un titre reste toujours spécial, et certainement aujourd’hui, vous l’aurez compris. Mais chacun de mes sacres a son importance, son histoire propre avec souvent derrière des choses que vous connaissez et certaines que vous ne connaissez même pas ! » De quoi aborder ce remake de la finale de l’US Open 2019 (Nadal avait été poussé aux 5 sets par Medvedev après avoir pourtant remporté les 2 premiers) de manière différente ? « Oui, sur certains aspects. Mais évidemment, je vais toujours y aller pour gagner ce match, pour être compétitif à 100 % car ça fait aussi partie de mon ADN. Être en position de disputer cette nouvelle finale dans ces conditions, ça me donne énormément d’énergie positive. Mais je sais que si je ne suis pas au top, dimanche, je n’aurai aucune chance ! » En effet, Daniil Medvedev connaît trop bien ce rôle de régulateur du « Big 3 ». Quoi qu’il arrive, la finale messieurs entre Nadal et Medvedev dimanche soir à Melbourne (9h30 en Belgique) sera historique. Mais pour l’Espagnol de 35 ans, l’important est ailleurs, lui qui, voici six mois, pensait sa carrière peut-être finie. Par Yves Simon Le 28/01/2022 à 18:10
www.lesoir.be
Un ancien banquier, une nouvelle "Margaret Thatcher", un climatosceptique: qui pourrait remplacer Boris Johnson s'il venait à démissionner?
Englué dans le scandale du "Partygate", Boris Johnson pourrait être poussé vers la sortie. Qui pourrait être son successeur?
www.lalibre.be
Vliegtaks op alle vluchten op komst, ook voor vliegreizen buiten Europa
Het kernkabinet heeft een akkoord bereikt over de vliegtaks. Wie een vlucht neemt van minder dan 500 kilometer zal 10 euro inschepingstaks moeten betalen, voor langere vluchten binnen Europa bedraagt de taks 2 euro. De invoering van de vliegtaks moet 30 miljoen euro in het laatje brengen.
www.gva.be
"Il est trop tôt pour faire les soldes, mais préparez déjà votre liste de courses"
18:09 Les récents soubresauts des marchés boursiers ont ébranlé les investisseurs. Le Nasdaq Composite américain a failli de peu entrer en "bear market". Comment réagir ? Y a-t-il déjà des opportunités en v...
www.lecho.be
Un agent de sécurité blessé au couteau après un vol à l’étalage dans un commerce du centre commercial des Bastions à Tournai
Il y a quelques jours, un violent vol à l’étalage s’est produit au sein d’un commerce du centre commercial des Bastions. Le voleur, face à l’agent de sécurité qui tentait de le rattraper, a sorti un couteau.
Sudinfo.be
Regering beslist: vliegtaks op alle vluchten, ook voor vliegreizen buiten Europa
De kern heeft een akkoord bereikt over de vliegtaks. Ook wie een vlucht buiten Europa neemt, zal een taks moeten betalen.
www.hbvl.be
Drie auto’s botsen in Lummen: Beringse gewond
Drie auto’s zijn vrijdag even voor 8 uur in de Gestelstraat bij een ongeval betrokken geraakt. Lauren J. (24) uit Beringen liep lichte verwondingen op.  
www.hbvl.be
CELEB 24/7. Chrissy Teigen speelt met make-up en Chris Hemsworth geniet van een caloriebommetje
Niets leuker dan meekijken met het leven van onze beroemde medemensen. Benieuwd wat ze zoal uitspoken? Je ontdekt het hier in onze nieuwsstream.
HLN.be
Coronavirus : ce qui change en France dès ce lundi
Coronavirus : ce qui change en France dès ce lundi PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP. Réouverture des discothèques, fin des jauges et reprise des concerts debout… la France va lever progressivement ses mesures sanitaires dans les semaines à venir. Le résumé des allègements à venir en trois grandes dates. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Coronavirus: Royaume-Uni, Danemark, France, l’après-omicron se dessine 15 février Le délai d’injection du rappel vaccinal contre le Covid-19 sera réduit de 7 à 4 mois. 16 février Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire. Les concerts debout pourront reprendre dans le respect du protocole sanitaire. À lire aussi Dans la famille omicron, il y a trois «frères et sœurs» La consommation sera à nouveau possible dans les stades, cinémas et transports, de même que la consommation debout dans les bars. Si les conditions sanitaires le permettent, le protocole scolaire sera allégé à la rentrée des vacances de février. Plusieurs assouplissements entrent en application. Le 28/01/2022 à 18:05
www.lesoir.be
Mort du petit Dean: la détention de Dave De Kock aux Pays-Bas prolongée
Dave De Kock, détenu aux Pays-Bas, mais qui sera soumis à la justice belge pour l'enlèvement et la mort d'un enfant de 4 ans, reste en détention préventive, a indiqué vendredi la chambre du conseil du tribunal d'Amsterdam.
www.7sur7.be
Newcastle: les Saoudiens sortent le chéquier pour éviter la relégation
Newcastle: les Saoudiens sortent le chéquier pour éviter la relégation Newcastle boucle le transfert de Bruno Guimaraes avec Lyon - Photonews Le club de Newcastle devrait prochainement accueillir le Brésilien Bruno Guimaraes pour 40 millions d’euros avec un bonus de 8 millions. Après la signature de l’arrière droit Kieran Trippier (Atlético Madrid/15 millions) et de l’attaquant Chris Wood (Burnley/30 millions), le futur ex-Lyonnais devrait renforcer le milieu des Magpies, actuellement 18es de Premier League. Les millions injectés par les Saoudiens, qui ont racheté le matricule en octobre 2021 pour 333 millions d’euros, suffiront-ils à sauver ce club historique qui lutte actuellement pour éviter la relégation ? Tout est encore possible… Les Geordies sont à seulement un point de Norwich, premier club non-relégable, et avec un match en moins. Les propriétaires saoudiens ont clairement affiché leurs intentions et leur projet sur le long terme en rachetant Newcastle : « Notre ambition s’aligne sur celle des fans : créer une équipe régulièrement performante, qui se bat pour des trophées majeurs et suscite la fierté dans le monde entier ». Une fortune treize fois plus importante que celle de Manchester City Une tentative de rachat de Newcastle par les Saoudiens avait déjà échoué à l’été 2020, en raison notamment de la personnalité du prince héritier Mohammed Ben Salman. Jusqu’ici détenu par l’homme d’affaires britannique et milliardaire Mike Ashley, le club des Magpies est passé en octobre 2021 à 100 % sous le contrôle d’une entité principalement portée par le fonds public d’investissement d’Arabie saoudite (PIF). Ce fonds souverain est tout simplement l’un des plus puissants au monde, avec une richesse estimée à près de 400 milliards d’euros. Le club dispose maintenant de la plus grosse puissance financière de la planète. À titre de comparaison, à Manchester City, le propriétaire émirati, le Cheikh Mansour (à la tête d’un fonds privé d’Abu Dhabi), peut s’appuyer sur une réserve estimée à 30 milliards d’euros. Le Paris Saint-Germain sera dorénavant aussi surclassé, sur le papier. Car le fonds souverain Qatar Investment Authority, qui chapeaute Qatar Sports Investments, serait doté d’une fortune de plus de 250 milliards d’euros. Une reconstruction qui prendra du temps Il faudra du temps pour que les supporters des Toons retrouvent le Newcastle de la deuxième moitié des années 1990, cador de Premier League. Sous la direction de Kevin Keagan, le Newcastle du redoutable Alan Shearer avait fini deux années de suite à la deuxième place derrière Manchester United en 1995-96 et 96-97. Une période lointaine pour les Magpies qui luttent actuellement pour se maintenir parmi l’élite. De son côté, Manchester City, racheté en 2008, figurait comme une équipe de milieu de tableaux. Dès 2009, les Cityzens s’offrent les services de Kolo Touré, Emmanuel Adebayor ou encore Carlos Tevez. L’année suivante, ce sont des Edin Dzeko, Mario Balotelli, Yaya Touré et un certain David Silva qui rejoignent le bateau. Troisièmes à la fin de la saison, ils remporteront l’année suivante le titre lors de la dernière journée sur le fil du rasoir par un but de la légende argentine Sergio Agüero. L’ancien club de Vincent Kompany, arrivé en 2008 en provenance de Hambourg, figure depuis 10 ans comme un cador européen en remportant de nombreuses fois la Premier League sans pour autant soulever la Ligue des champions. Le Paris Saint-Germain a, quant à lui, dès son rachat mis le paquet au niveau des transferts avec plus de 100 millions d’euros déboursés en un seul mercato. Javier Pastore, Thiago Motta et le Français Blaise Matuidi sont alors achetés. Mais tout ne se met pas en place en un claquement de doigts. Malgré une saison à 79 points avec seulement cinq défaites, le PSG finit à la deuxième place derrière Montpellier qui crée la surprise. L’année suivante, les Parisiens frappent encore plus fort et déboursent plus de 150 millions d’euros pour s’offrir plusieurs stars : Zlatan Ibrahimovic, Thiago Sila, Marco Verratti et même… David Beckham vient faire son clap de fin dans la capitale française. Le PSG finira champion et ce titre n’est qu’un amuse-bouche car le PSG enchaîne et gagne le championnat quatre fois d’affilée sans trop de difficultés. Notamment en 2016 où Paris termine le championnat avec 96 points et 31 unités d’avance sur son dauphin, l’Olympique lyonnais. Vers une fin de mercato agitée ? Diego Carlos serait la principale cible En quête de nombreux renforts cet hiver, Newcastle ferait de Diego Carlos sa priorité pour le poste de défenseur central. Les Magpies seraient sur le point de faire une nouvelle offre colossale au FC Séville. Selon TMW, Newcastle compterait revenir à la charge pour Diego Carlos. Le FC Séville n’ayant pas répondu à une première offre de 35M€ pour le Brésilien, les Magpies pourraient faire une nouvelle proposition de 50M€ plus divers bonus, dans le but de se rapprocher de la clause libératoire de 75M€ du défenseur. De son côté, Diego Carlos aurait déjà un accord avec l’équipe entraînée par Eddie Howe. Une offre somptueuse de 20 M€ a également été formulée pour Mitchel Bakker, peu en vue à Paris qui l’a vendu 7 millions à Leverkusen l’été dernier. Des contacts ont été pris avec les milieux internationaux anglais Dele Alli, Jesse Lingard et le défenseur central néerlandais de Lille Sven Botman. Le buteur de l’Olympique de Marseille Bamba Dieng serait également dans le viseur des Toons. Suivi de près par Crystal Palace, Burnley mais aussi West Ham, le buteur sénégalais actuellement à la CAN aurait fait l’objet d’une offre de 15 millions d’euros pour s’attacher ses services. À 3 jours de la fin du mercato hivernal, les choses s’accélèrent pour le club de Newcastle. Bruno Guimaraes, en provenance de Lyon, devrait signer pour 40 millions (plus 8 millions en bonus). Le Brésilien serait la troisième recrue sous l’ère saoudienne après Kieran Trippier et Chris Wood. Les derniers jours du mercato pourraient être mouvementés. Par Louis Monnier Le 28/01/2022 à 18:03
www.lesoir.be
▶ Advocate van 12-jarige jongen die agent neerstak in Peer: ‘Hij is enorm aangeslagen’
De twaalfjarige jongen die een wijkagent in Peer met een mes in de rug stak, is voorlopig voor drie maanden in een halfopen jeugdinstelling geplaatst. Dat heeft de jeugdrechter vanmiddag in Hasselt beslist. Volgens de advocate is de jongen ‘enorm aangeslagen’.
www.demorgen.be
Un Belge décède dans un accident de la route aux Pays-Bas
Un Belge de 83 ans, qui avait été blessé dans un accident de la route à Sluis, dans la province de Zélande aux Pays-Bas, est décédé à l’hôpital jeudi, a indiqué la police néerlandaise vendredi.
Sudinfo.be
Flambée de l'inflation, à 7,6 % en janvier pour la Belgique : "Tout le monde y perd"
Compétitivité de plus en plus menacée, perte du pouvoir d'achat des salariés, rendements négatifs pour les épargnants, etc. Les effets de la hausse de l'inflation inquiètent.
www.lalibre.be
Auto in voortuin in Zonhoven: bestuurder gewond
Joeri V. (29) uit Zonhoven is gewond geraakt bij een ongeval op de Kludweg. Even voor 1 uur verloor hij de controle over het stuur van zijn auto en kwam in de tuin van een huis tot stilstand. De bestuurder werd voor verzorging naar het ziekenhuis gebracht.  
www.hbvl.be
Croissance de 17% pour le marché du livre en 2021
18:00 La crise sanitaire a redonné du tonus au marché du livre. Particulièrement à celui de la bande dessinée, désormais le genre littéraire le plus vendu en Belgique francophone
www.lecho.be
Banksy en 1.600 andere kunstwerken duiken op in Pandora Papers
18:00 De Pandora Papers leggen bloot hoe meer dan 1.600 peperdure kunstwerken worden verzameld en verhandeld via constructies in belastingparadijzen, ook door Belgen. Onder andere werken van de street artis...
www.tijd.be
Coronablog: 'Onvoldoende bewijs om boosterprik voor minderjarigen te steunen'
Blijf in deze live op de hoogte van onze laatste updates over de coronacrisis.
Knack.be
Beste Pieter Loridon, zo’n berenmuts met hoorns zou u wel staan
Elk weekend schrijft Joël De Ceulaer een licht satirisch getinte brief aan de (m/v/x) van de week. Hier kunt u die brief lezen of beluisteren.
www.demorgen.be
0129 Lamarcxhe et Coppens - eqla
0129 Lamarcxhe et Coppens - eqla Eqla, c’est quoi ? Eqla, c’est l’ex-Œuvre nationale des aveugles. Cette association fête ses cent ans cette année. Elle a été fondée par le Père Agnello, lui-même aveugle de guerre, afin d’aider les aveugles à retrouver un travail. Aujourd’hui, les services d’Eqla favorisent l’inclusion des personnes déficientes visuelles dans la société en construisant avec elles des solutions d’autonomie et d’épanouissement. La lecture en est une. La bibliothèque spéciale d’Eqla est ouverte à toute personne se trouvant dans l’incapacité de lire un « livre ordinaire ». Elle propose des milliers de livres adaptés en braille et en grands caractères, ainsi que des livres tactiles illustrés. Grâce à plus de 30 donneurs de voix bénévoles, Eqla peut aussi donner accès gratuitement à des milliers de livres audio en voix humaines aux personnes aveugles, malvoyantes ou empêchées de lire du fait d’un autre handicap. On estime qu’en Belgique, une personne sur 1.000 est aveugle et une personne sur 100 est malvoyante. www.eqla.be Le 28/01/2022 à 17:59
www.lesoir.be
Etex betaalt net geen miljard euro voor isolatiegroep
17:58 De Belgische bouwmaterialengroep Etex, het vroegere Eternit, deed begin dit jaar een van de grootste overnames in haar geschiedenis.
www.tijd.be
Un Belge décède dans un accident de la route dans la commune néerlandaise de Sluis
Un Belge de 83 ans, qui avait été blessé dans un accident de la route à Sluis, dans la province de Zélande aux Pays-Bas, est décédé à l'hôpital jeudi, a indiqué la police néerlandaise vendredi.
www.dhnet.be
‘Historische stap voorwaarts’: Belgisch leger krijgt extra budget
Na lange onderhandelingen is het officieel: de federale regering wil het budget van het Belgisch leger tegen 2030 verhogen tot 1,54 procent van het bbp. ‘Een historische stap voorwaarts’, oordeelt minister van Defensie Ludivine Dedonder (PS).
www.demorgen.be
Raam geforceerd bij inbraak in Rapertingen
Inbrekers hebben in de Rapertingenstraat in Rapertingen een raam van een huis geforceerd om binnen te geraken. De feiten werden vrijdag even voor 13 uur bij de politie gemeld. Het juiste nadeel moet uit een inventaris blijken.  
www.hbvl.be
Akkoord over hogere lonen voor politie
17:55 Na maandenlange onderhandelingen stemmen de twee grootste politiebonden voorwaardelijk in met een nieuw sociaal akkoord rond hogere lonen en betere werkomstandigheden voor de 48.000 politiemensen. De ...
www.tijd.be
Douze plumes et douze voix pour lire autrement
Douze plumes et douze voix pour lire autrement «Ton fichu optimisme», de Caroline Lamarche (à droite) dit par Bruno Coppens est disponible en podcast. - Jean Bensana (St.). On est dans le noir. Total. On n’y voit rien. On a été mené dans cette pièce occultée, chacun tenant l’épaule du précédent. Vous sentez la chaise, là ? Vous pouvez vous asseoir. Voilà, vous êtes autour d’une table. Tâtez-la, vous sentirez un verre et une bouteille d’eau, servez-vous, placez un doigt au bord du verre pour ne pas déborder. Le silence est profond. Avec moi, sans que je puisse même apercevoir leurs fantômes, l’écrivaine Caroline Lamarche, le comédien Bruno Coppens et Rafal Naczyk, d’Eqla, une association belge qui agit au quotidien avec et pour les personnes aveugles et malvoyantes. Pour ses cent ans, l’ASBL a demandé à douze écrivains d’écrire une nouvelle originale autour des sens ou de la perception. Et à les faire dire par douze comédiens ou musiciens pour qu’aveugles et malvoyants puissent les lire. Dans le premier panier : Caroline Lamarche, Xavier Deutsch, Nicolas Crousse, Jean-Luc Fonck, Michel Torrekens, Sylvestre Sbille, Victoire de Changy, Marie Darah, Eric Piette, Sophie d’Aubreby, Isabelle Bary, Adeline Dieudonné. Dans le second : Bruno Coppens, Yolande Moreau, Bouli Lanners, Jean-Luc Fonck, Bénédicte Philippon, Adia Panteleef, Marc Ysaye, Myriem Akheddiou, Eric De Staercke, Fabrizio Rongione et sans doute Arno et Virginie Efira. Chaque mois de cette année, une nouvelle est mise en voix et diffusée. On peut déjà écouter Ton fichu optimisme, de Caroline Lamarche dit par Bruno Coppens en podcast. Et voilà pourquoi je me retrouve dans cette salle enténébrée de l’hôtel Warwick, à Bruxelles, qui, les jeudi, vendredi et samedi, propose des expériences gastronomiques « Dans le noir », c’est le nom du concept. Un entretien dans le noir, c’est aussi une expérience journalistique. Le silence entre les paroles est intense, les mots comptent davantage, ils ne sont pas envahis par des gestuelles ou par le recours aux questions notées sur mon carnet. Et puis il y a la couleur des voix, leur musicalité, leur beauté. « J’aime qu’on me demande des nouvelles, c’est-à-dire des fictions pour accompagner une cause, un artiste, une expo », explique Caroline Lamarche. « Il ne s’agit pas de texte théorique, programmatique ou militant, mais bien de rester dans mon domaine, celui de la fiction, et ça, c’est un très beau cadeau. Et puis je suis sensibilisé à la cause parce que ma mère était malvoyante à la fin de sa vie. Elle a passé dix ans à écouter des audiolivres grâce aux associations qui font ce travail magnifique. Et moi-même j’ai enregistré pour elle un de mes livres. » « Il y a longtemps que j’avais envie d’enregistrer des histoires, et pas les miennes, intervient Bruno Coppens. De tester ma voix autrement que pour une chronique rigolote. J’aime découvrir la respiration intérieure d’un texte. Quand j’ai reçu la nouvelle de Caroline, je me suis dit que j’allais le faire presque en dessous du texte. Il faut que les gens n’aient pas l’impression d’entendre Bruno Coppens mais plutôt ma voix intérieure. Celle de l’auteur que j’ai essayé d’entendre. » « On voulait des voix nues, pour ces enregistrements », précise Rafal Naczyk. « Presque a cappella, sans effet sonore, sans musique. On voulait jouer sur la force, la musicalité, la nudité de la voix. » Dans Ton fichu optimisme, Caroline Lamarche s’adresse à sa mère, « Chère Maman ». Mais elle l’a écrit avec un narrateur masculin. D’abord parce que quand elle traite un sujet proche d’elle-même, il lui arrive d’attribuer le récit à un personnage masculin, ce qui lui permet de prendre une certaine distance. Surtout parce qu’elle voulait Bruno comme narrateur, et elle l’a eu. « Même si la trame de cette nouvelle a débuté au féminin, dit-elle, c’est intéressant de mettre en scène un narrateur dont le métier est de faire des chroniques à la radio. Il y a donc un rapport à la voix. » « J’aurais pu écouter Flaubert… » Quand on regarde quelqu’un lire un texte ou raconter des histoires ou répondre aux questions d’une interview, on dispose de la gestuelle. Quand on ne fait que l’écouter, on perd cette information, mais que gagne-t-on ? L’imaginaire, répond Caroline : « On ne voit pas, mais on se fait tout un cinéma intérieur, on se construit toute une fiction. J’aime les voix, elles ont leur mystère, on s’imagine un personnage idéal derrière elles. » « Si j’avais su, j’aurais pu écouter Flaubert en faisant mon ménage », dit la maman qui a perdu la vue et qui découvre le livre audio, dans la nouvelle de Caroline Lamarche. Et ce n’est pas une plainte. Il y a de la joie dans cette nouvelle. « Ça tient à la personnalité de ma mère, qui était joyeuse. Je me souviens du jour où, étant devenue incapable de lire un livre, elle m’a dit, tout simplement, qu’elle avait eu la chance de pouvoir lire pendant à peu près 80 ans. C’est extraordinaire, cette réaction-là. Mon prochain livre sera sur ma mère et parlera de cette espèce de force des personnes fragiles qui m’impressionne terriblement. On n’est pas assez à l’écoute de cela, de ce que ça peut nous donner comme force pour plus tard, quand on sera à notre tour fragile. » Ces podcasts, ces nouvelles lues, s’adressent d’abord à des aveugles et malvoyants. Mais pas que. « Ces podcasts sont un cadeau qu’on fait à nos membres, aux personnes aveugles et malvoyantes, explique Rafal. Mais on essaie au-delà de toucher un maximum de voyants. » Pour que ces privilégiés portent attention à ceux qui ne le sont pas ou plus. « Ça me rappelle une phrase de l’écrivain Richard Powers », lance Bruno Coppens : « On ne peut pas convaincre quelqu’un par des arguments, mais par des histoires. Avec ces nouvelles, les gens vont sentir l’odeur de la table encaustiquée à la cire d’abeille et le parfum des fleurs dans le jardin, et je suis sûr que ça vaut mille campagnes en faveur des malvoyants. Le récit, c’est tellement fort. » Nouvelles à écouter sur donneursdevoix.be et sur les plates-formes habituelles. Un Eqla dans le noir. Pour ses cent ans, l’association d’aide aux aveugles et malvoyants lance une série de nouvelles à écouter. Avec Caroline Lamarche, Adeline Dieudonné, Bruno Coppens, Yolande Moreau, Bouli Lanners et bien d’autres. Par Jean-Claude Vantroyen Responsable des "Livres du Soir" Le 28/01/2022 à 17:54
www.lesoir.be
Dose booster pour les mineurs: les évidences scientifiques insuffisantes à ce stade pour le Conseil supérieur de la Santé
"Au stade actuel des connaissances, les évidences scientifiques soutenant l'administration d'une dose booster du vaccin Covid-19 pour les enfants et les adolescents âgés de 12 à 17 ans, particulièrement dans le contexte d'Omicron, sont insuffisantes aux yeux du Conseil supérieur de la Santé", selon un avis daté du 28 janvier.
www.7sur7.be