1130 brussels jazz

1130 brussels jazz belgaimage-164620030-fullBelga. Image auteur par défaut Image auteur par défaut Le 30/11/2021 à 17:54
Read full article on: lesoir.be
Matondo (8/10) trop fort, Hoedt (3/10) trop maladroit: les notes des Mauves après la défaite conte le Cercle (Mise à jour)
Plusieurs Mauves étaient en-dessous de leur niveau, ce mercredi.
1m
www.dhnet.be
Votre horoscope du jeudi 27 janvier 2022: amour, argent, travail, santé, conseil…
Ce jeudi 27 janvier 2022 vous réserve-t-il de bonne(s) surprise(s) ou avez-vous tout intérêt à rester au lit? Découvrez ce que les astres vous réservent avec votre horoscope du jour.
Sudinfo.be
Nieuwe actie van taxichauffeurs vertraagt verkeer in Brussel
In Brussel hebben woensdagavond een honderdtal taxichauffeurs met een VVC-vergunning (licentie voor verhuurwagens met chauffeur) uit Vlaanderen en Wallonië het verkeer gehinderd. Zij willen in het Brussels gewest kunnen blijven werken.
HLN.be
Kompany legt de vinger op de wonde na nederlaag tegen Cercle: “We creëerden niks, dat was ons probleem”
Domper voor Anderlecht in het eigen Lotto Park. Paars-wit had het bijzonder lastig met een alweer energiek Cercle en ging met de billen bloot: 0-2. Na affluiten wilde coach Vincent Kompany niet enkel het negatieve onthouden. “Jonge gasten zoals Debast en Stroeykens hebben karakter getoond.”
1 h
HLN.be
CAN: Salah envoie l’Egypte en quart de finale, la Guinée Équatoriale crée la surprise
L’Egypte et la Guinée Equatoriale sont les deux derniers qualifiés pour les quarts de finale de la Couep d’Afrique des Nations. Deux qualifications validées aux tirs au but et au bout du suspense.
1 h
www.7sur7.be
Tesla engrange un profit record en 2021
Tesla engrange un profit record en 2021 Le groupe d'Elon Musk avait déjà annoncé un bond de ses livraisons de 87% l'an dernier, malgré la pénurie de semi-conducteurs et les défis d'approvisionnement qui affectent l'ensemble du secteur automobile. Son chiffre d'affaires s'est envolé de 71% à 53,82 milliards de dollars (49,7 milliards de francs), légèrement au-dessus des prévisions des analystes. "2021 a été une année décisive pour Tesla. Il ne devrait plus y avoir de doute sur la viabilité et la rentabilité des véhicules électriques", a commenté le groupe dans un communiqué. Tesla affirme même que sa marge opérationnelle au quatrième trimestre était plus élevée que celles de tous les gros constructeurs automobiles traditionnels, "démontrant ainsi que les véhicules électriques peuvent rapporter plus d'argent que les véhicules à moteur thermique". Le bénéfice hors éléments exceptionnels et rapporté par action, la référence à Wall Street, s'est affiché à 6,78 dollars, dépassant là aussi les anticipations. Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a vu son chiffre d'affaires croître de 65% à 17,72 milliards de dollars et son bénéfice net bondir jusqu'à 2,3 milliards de dollars. Le constructeur automobile, qui annonce depuis le début 2021 vouloir faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an pendant plusieurs années, maintient cet objectif. Mais il prévient que "le taux de croissance dépendra de la capacité des équipements, de l'efficacité opérationnelle ainsi que de la capacité et la stabilité de la chaîne d'approvisionnement". "Nos propres usines ont fonctionné en dessous de leurs capacités pendant plusieurs trimestres, principalement en raison de la chaîne d'approvisionnement, ce qui devrait se poursuivre en 2022", ajoute-t-il. Pour accroître la production, le groupe compte sur ses nouvelles usines à Austin (Texas) et à Berlin. La production devait y débuter l'an dernier, mais des tests sont encore en cours, selon un tableau présenté par Tesla mercredi. Tesla a par ailleurs continué à profiter de la vente à d'autres entreprises des crédits carbone qui lui sont accordés, car ses voitures n'émettent pas de polluants, les revenus générés par ces opérations ayant atteint 1,47 milliard de dollars en 2021. L'action du groupe reculait de 0,7% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la bourse new-yorkaise. Le constructeur automobile américain Tesla, bénéficiant de l'engouement pour ses véhicules électriques, a dégagé un profit record de 5,5 milliards de dollars en 2021. Il a toutefois prévenu que les problèmes liés à sa chaîne d'approvisionnement pourraient persister tout au long de l'année. Mis à jour le 26/01/2022 à 23:47
1 h
www.lesoir.be
Kempenaar Paul Stoffels (voormalig directeur bij J&J) nieuwe ceo van biotechbedrijf Galapagos
Kempenaar Paul Stoffels, die zijn strepen bij de Amerikaanse farmareus J&J heeft verdiend, lost medeoprichter Onno van de Stolpe af als topman van het Belgische biotechbedrijf.
1 h
www.gva.be
Plan taxi: une action de chauffeurs LVC flamands et wallons a perturbé le trafic à Bruxelles
Une centaine de chauffeurs sous licences LVC (location de voiture avec chauffeur) wallonnes et flamandes, selon un organisateur, ont mené une action de ralentissement de la circulation mercredi soir à Bruxelles. Ils veulent pouvoir continuer à travailler en région bruxelloise.
1 h
Sudinfo.be
Moderna teste un rappel de vaccin spécifique contre omicron
Moderna teste un rappel de vaccin spécifique contre omicron L’entreprise américaine Moderna a annoncé mercredi avoir commencé les essais cliniques d’une dose de rappel de vaccin conçu spécifiquement contre le variant omicron. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Omicron n’a rien d’un bête rhume ni d’une grippe Des essais cliniques sur 600 adultes. Par AFP Le 26/01/2022 à 23:41
1 h
www.lesoir.be
Scènes de joie à Seraing: «Ce succès fait un bien fou au moral»
Le président et Mikautadze aux anges à Seraing après le précieux succès face au Beerschot (2-1).
1 h
Lameuse.be
Scènes de joie à Seraing: «Ce succès fait un bien fou au moral»
Scènes de joie à Seraing: «Ce succès fait un bien fou au moral» Georges Mikautadze. @News Le président sérésien affichait évidemment un large sourire après cette victoire importante sur le Beerschot. « Elle fait du bien ! », clame Mario Franchi. « Il fallait casser cette spirale négative dans laquelle nous étions empêtrés et nous sommes parvenus à le faire. Ce succès fait un bien fou au moral. J’ai toujours eu confiance en cette équipe, même s’il est vrai qu’elle a traversé une très grosse mauvaise passe. Samedi, c’est Eupen qui se dressera devant nous et ce sera à nouveau un match très important car, en cas de succès, nous reviendrions à un seul point de cette équipe qui fut récemment très embêtée par le Covid. » https://twitter.com/ElevenSportsBEf/status/1486451731009576963 Cette victoire, Seraing la doit à un collectif qui a tout donné, mais aussi à quelques individualités qui se sont mises en évidence… comme Georges Mikautadze qui a livré un récital ce mercredi soir. Il fut récompensé par un but, mais il aurait certainement mérité d’en inscrire plus. Et l’intéressé d’expliquer la façon dont il a botté son coup de réparation. « Je vois que le gardien part et je choisis donc de frapper au milieu », explique l’attaquant. « Je suis resté pas mal de temps sans marquer, mais je n’ai pourtant jamais douté. J’ai toujours eu confiance en mes capacités. À l’entraînement, je secoue les filets régulièrement, il n’y avait finalement qu’en match que cela coinçait un peu. Ce mercredi, j’aurais d’ailleurs pu marquer plus, mais le poteau, la jambe du gardien et une position estimée hors-jeu par l’arbitre en ont décidé autrement… Une chose est certaine, ce succès nous fait le plus grand bien. Nous devions prendre des points et nous l’avons fait, au prix d’un bon match tant collectif qu’individuel ! L’ambiance était exceptionnelle dans le vestiaire, cela faisait longtemps que je n’avais plus vu les joueurs aussi heureux que cela. » Le président et Mikautadze aux anges à Seraing après le précieux succès face au Beerschot (2-1). Par Jérôme Vidotto Le 26/01/2022 à 23:38
1 h
www.lesoir.be
Kompany n'est pas d'accord avec l'exclusion de Hoedt: "Raman avait subi une faute similaire contre Malines"
Découvrez les réactions des principaux acteurs de la rencontre au micro d'Eleven Sports.
2 h
www.dhnet.be
Moderna a commencé les essais d'une dose de rappel de vaccin spécifique contre Omicron
L'entreprise américaine Moderna a annoncé mercredi avoir commencé les essais cliniques d'une dose de rappel de vaccin conçu spécifiquement contre le variant Omicron.
2 h
www.lalibre.be
Moderna a commencé les essais d'une dose de rappel de vaccin spécifique contre Omicron
L'entreprise américaine Moderna a annoncé mercredi avoir commencé les essais cliniques d'une dose de rappel de vaccin conçu spécifiquement contre le variant Omicron.
2 h
www.dhnet.be
Anderlecht – Cercle de Bruges: Van Crombrugge et Kompany jugent l’exclusion de Hoedt sévère
Anderlecht – Cercle de Bruges: Van Crombrugge et Kompany jugent l’exclusion de Hoedt sévère @News Le match entre les deux équipes en forme du moment s’est terminé mercredi par la victoire 0-2 du Cercle de Bruges à Anderlecht, réduit à dix à la suite de l’exclusion de Wesley Hoedt (25e). Après 24 journées en D1A, Anderlecht (42 points) reste quatrième tandis que le Cercle, qui a pris 21 points sur 24 sous la direction de Dominik Thalhammer, se hisse en 7e position (34 points). https://twitter.com/ElevenSportsBEf/status/1486439404591882241 Voici les réactions des Mauves après ce match. Nous les avons recueillies au micro de nos confrères d’Eleven Sport. Hendrik Van Crombrugge (capitaine) « Je pense que nous sommes tombés face à une équipe qui nous a rendu la vie difficile avec une grosse intensité. On a eu du mal à nous créer des occasions franches, même quand on avait de l’espace. On n’a pas été assez dangereux. Le fait de se retrouver vite à 10 nous a aussi coupé les jambes. Cette décision arbitrale est sévère. La première, à savoir le carton jaune, était logique. Mais le VAR est intervenu. Qu’à cela ne tienne, il ne faut pas s’inquiéter. On sort d’une belle série. Certes, elle s’arrête et il faut se remettre en question. Mais il ne faut pas non plus paniquer ». Vincent Kompany (entraîneur) « OK, on est à 10 après 25 minutes. Puis c’est une frappe des 30 mètres qui décide de la tournure du match. C’est décevant pour nous. La carte rouge ? Je ne vais pas trop en parler. Je suis déçu. Le dernier match à Malines, il y a une phase avec Benito Raman qui tombe en 1 contre 1 avec le gardien de but. Pour nous, c’est rouge, mais ce n’est pas donné par l’arbitre. En l’espace de trois jours, ça manque donc d’équilibre. Mais j’ai vu des jeunes joueurs se battre jusqu’à la dernière seconde. Ils se sont donnés à fond. Le résultat n’est pas là, mais on apprendra beaucoup de ce match. Pour Delcroix, qui revenait de blessure et restait sur quasiment un an sans match, j’espère que ce n’est pas trop grave ce qui lui est arrivé ». Revers 0-2 des Mauves qui ne sont pas parvenus à digérer l’exclusion de Wesley Hoedt dès la 25e minute de jeu. Par Yannick Goebbels Le 26/01/2022 à 23:31
2 h
www.lesoir.be
Anderlecht – Cercle de Bruges: Van Crombrugge et Kompany jugent l’exclusion de Hoedt sévère
Revers 0-2 des Mauves qui ne sont pas parvenus à digérer l’exclusion de Wesley Hoedt dès la 25e minute de jeu.
2 h
Sudinfo.be
REACTIES. Begrafenissfeer in kleedkamer van Beerschot: “Er valt niemand iets te verwijten”
De sfeer bij Beerschot was gelaten na de nieuwe mokerslag. Er moest gewonnen worden tegen Seraing, maar nu bedraagt de kloof met de voorlaatste al tien punten. “De kloof is groot, maar het is nog niet gedaan. Als wij opgeven, dan is het helemaal voorbij”, bleef Wouter Biebauw strijdvaardig. “Er valt niemand iets te verwijten”, reageerde aanvoerder Ryan Sanusi.
2 h
www.gva.be
Moderna a commencé les essais d’une dose de rappel de vaccin spécifique contre Omicron
Moderna a commencé les essais d’une dose de rappel de vaccin spécifique contre Omicron.
2 h
Sudinfo.be
REACTIES. Matchwinnaar Rabbi Matondo na stunt tegen Anderlecht: “We kunnen overal in België gaan winnen”
Cercle Brugge blijft verbazen in de Belgische competitie. De Vereniging ging nu ook winnen op het veld van Anderlecht (0-2) en nestelt zich in de top acht. Matchwinnaar Rabbi Matondo was in de wolken met zijn goal.
2 h
www.nieuwsblad.be
CAN: la Guinée équatoriale élimine le Mali aux tirs au but
La Guinée équatoriale a éliminé le Mali aux tirs au but (5-6) en huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations de football, mercredi à Limbe, au Cameroun. Le score était resté de 0-0 après le temps réglementaire et les prolongations.
2 h
www.dhnet.be
Seraing se défait du Beerschot et se donne de l'air (2-1)
Les Métallos comptent désormais dix points de plus que le Beerschot.
2 h
www.dhnet.be
Bonne nouvelle pour le Standard: plus de peur que de mal pour Damjan Pavlovic
Bonne nouvelle pour le Standard: plus de peur que de mal pour Damjan Pavlovic Pavlovic. Les douleurs au genou qui l’avaient contraint à quitter le terrain lors du match face au FC Bruges se sont estompées. L’IRM que le Belgo-Serbe avait passé mardi n’ayant rien révélé, l’intéressé pourrait déjà reprendre l’entraînement ce jeudi. Sélection. Jugé encore un peu à court de rythme, Joachim Van Damme était 19e homme, et le jeune gardien Tim Poitoux 20e. Joao Klauss, sur le départ, et Gojko Cimirot n’étaient même pas sur le banc. Première. En l’absence conjuguée de Noë Dussenne, suspendu, et de Moussa Sissako, toujours en lice à la CAN avec le Mali, c’est le jeune (17 ans) défenseur central Lucas Noubi qui a pris place sur le banc. Grande première pour le jeune Noubi, plus de peur que de mal pour Pavlovic, Van Damme encore trop court : voici les dernières nouvelles du noyau du Standard après la victoire face à l’AS Eupen. Par Didier Schyns Le 26/01/2022 à 23:16
2 h
www.lesoir.be
Résultats records pour Tesla, les chaînes d'approvisionnement sous pression
23:14 Tesla a dégagé des résultats records en 2021, battant, au passage, les attentes de Wall Street. Le groupe a toutefois averti que des problèmes de chaîne d'approvisionnement limiteront la production ju...
2 h
www.lecho.be
Bonne nouvelle pour le Standard: plus de peur que de mal pour Damjan Pavlovic
Grande première pour le jeune Noubi, plus de peur que de mal pour Pavlovic, Van Damme encore trop court: voici les dernières nouvelles du noyau du Standard après la victoire face à l’AS Eupen.
2 h
Lameuse.be
Coronavirus: Israël étend la 4e dose de vaccin aux plus de 18 ans à risque
Coronavirus: Israël étend la 4e dose de vaccin aux plus de 18 ans à risque Reuters. Le ministère de la Santé israélien a annoncé mercredi soir étendre l’injection d’une 4e dose de vaccin contre le coronavirus aux personnes de plus de 18 ans à risque. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Omicron n’a rien d’un bête rhume ni d’une grippe L’administration d’une quatrième dose du vaccin Pfizer permet de multiplier de 3 à 5 fois les anticorps par rapport à la 3e dose et va réduire le nombre de contaminations, a indiqué le ministère. Au cours des dernières 24 heures, le pays qui affronte une vague de contaminations due au variant Omicron, a enregistré 76.155 nouveaux cas. Sur les 9,4 millions d’habitants, 614.953 ont reçu une 4e dose de rappel. Au total, 2,5 millions de contaminations ont été recensées depuis le début de la pandémie en Israël et 8.513 décès selon les chiffres officiels. Cette décision a été prise au regard des résultats efficaces de la 4e dose, administrée en Israël depuis le début du mois aux personnes de plus de 60 ans. Par Belga Le 26/01/2022 à 23:13
2 h
www.lesoir.be
Seraing s’offre un nouvel espoir
Seraing s’offre un nouvel espoir Maziz, auteur d’un but (celui du 2-1) qui vaut cher. - Belga/Johan Eyckens Il n’y avait pas plusieurs présentations possibles. Ce match était celui de la peur et peut-être de la mort. Battre le Beerschot, signifiait s’offrir un joker, qui devait permettre de construire l’avenir de façon plus optimiste. Seraing n’a pas loupé sa mission. Au bout d’une rencontre tendue, qui aura surtout valu par une deuxième période disputée et spectaculaire, le club du Pairay a renvoyé le Beerschot dans sa Métropole avec une défaite qui devrait être lourde de conséquence. Seraing respire. Il peut même envisager la visite d’Eupen samedi prochain sous un autre jour. Pas question de se bercer d’illusions, toutefois ce succès attendu depuis… l’année dernière ouvre des perspectives. A fortiori quand on sait que Cisse et Jallow vont bientôt réintégrer le vestiaire. Le Beerschot est pourtant bien entré dans les débats. On aurait dit les Anversois plus dégagés psychologiquement. Ils ont imposé leur physique. À ce moment, Seraing cherche ses marques. Le bloc à cinq défenseurs reste trop en retrait ce qui permet à l’entrejeu adverse de prendre possession du milieu. La nervosité et la peur de mal faire sont palpables chez les Métallos. Il faut logiquement que le Beerschot éprouve le besoin de reprendre de l’oxygène, après des essais de Holzhauser et Lemos pour que les échanges s’équilibrent. Puis soudain l’espoir ! Celui d’un succès. Et par corollaire les contours encore flous d’un maintien parmi l’élite. Trente-septième minute. Belle sortie de balle. Maziz met Bernier sur orbite. Le petit ailier prend tout le monde de vitesse et l’inoxydable Biebauw n’a d’autre recours que de l’accrocher. Penalty. Georges Mikautadze derrière le disque blanc. Quelques pas d’élan, frappe ratée au milieu de la cage. Mais qu’importe le flacon pourvu que l’on ait l’ivresse. Biebauw est parti dans un coin. Seraing mène à la marque. Mikautadze n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis le 27 novembre. Face à Saint-Trond. Pour ce qui était la dernière victoire sérésienne en championnat. Signe du destin ? Parvenu au repos avec un avantage moralement important, Seraing s’est toutefois laissé surprendre dès la reprise. Shankland, invité à remplacer Bourdin ajuste bien trop tranquillement une reprise en demi-volée qui via le piquet trompe Dietsch momifié sur sa ligne. Cette égalisation ne perturbe pas Seraing qui repart avec entrain et volonté. Comme la chance sourit aux audacieux, Mikautadze se lance dans un slalom magnifique qu’il ponctue d’un envoi que Biebauw dévie dans les pieds de Maziz : 2-1 ! Les calculs n’ont plus lieu d’être. La rencontre devient totalement débridée. Le Beerschot pousse, ce qui permet à son rival de se ménager des occasions réelles. Mikautadze intenable sollicite à nouveau Biebauw qui sauve pied. Le gardien réédite une intervention semblable pour éviter un own goal de De Smet. Un plus tard (65e), Boulenger monté au jeu et… en ligne place au-dessus. Comme Seraing ne creuse pas l’écart, le Beerschot par Marius Noubissi, qui soit dit en passant avait été le bourreau de Seraing au Kiel, permet à Dietsch de se mettre en évidence. On joue dans un camp. Celui de Seraing. Mais cette constatation en amène une autre. Les gars du Pairay font preuve d’une abnégation totale. Ils se battent pour chaque ballon. Ils vont dans les duels sans retenue. Ce Seraing)là a du cœur, de l’envie et de la dignité. Alors qu’Yves Dabila règne en maître dans les airs et rassure ses partenaires, Jean-Louis Garcia renforce les remparts en faisant monter Zlias Spago et Sami Lahssaini. Ceci alors que Boulenger s’occupe plus spécifiquement de Avenatti. La tension monte tandis que les minutes défilent. Le Beerschot joue sa survie en D1A, Seraing cherche à nourrir de légitimes espoirs. Un coup franc de Lemos dévié par le mur donne le frisson (86e). Le mur rouge et noir ne se lézarde pas. Dans ce match ô combien capital pour le maintien, les Métallos, vainqueurs 2-1 au Pairay, ont pratiquement condamné le Beerschot. Par Daniel Renard Le 26/01/2022 à 23:13
2 h
www.lesoir.be
Seraing s’offre un nouvel espoir
Dans ce match ô combien capital pour le maintien, les Métallos, vainqueurs 2-1 au Pairay, ont pratiquement condamné le Beerschot.
2 h
Lameuse.be
Les Mauves se tirent encore une balle dans le pied
Les Mauves se tirent encore une balle dans le pied Le tournant du match... @Belga Ne dites plus jamais à Vincent Kompany que son équipe peut réaliser la toute bonne opération de la journée, ça le rend fou. Aussi fou que lorsqu’il a vu Wesley Hoedt commettre un tacle fatal sur Matondo après un peu plus de vingt minutes. Exclu, à la suite de l’intervention du VAR, peu de temps après avoir loupé une occasion en or de placer les Mauves aux commandes, le défenseur néerlandais les a laissés à dix pendant plus d’une heure. Et les a mis, du même coup, en grande difficulté. Anderlecht a tenu comme il a pu, mais, face à l’une des formations en forme du moment, il a fini par plier sur un envoi de l’inévitable Matondo à vingt grosses minutes du terme (0-1) avant que Kanouté ne fixe le score en fin de soirée (0-2). Derby dimanche à l’Union Le RSCA ou l’art de se tirer une balle dans le pied alors que la deuxième place lui tendait les bras en même temps qu’un billet quasi assuré pour les Playoffs 1 au lendemain des faux pas de l’Antwerp, Gand et Charleroi. Finalement, le Sporting devra se contenter de la quatrième place, avec malgré tout, encore cinq unités d’avance sur le cinquième. C’est mieux que rien, bien sûr, à dix journées de la fin de la phase classique. Et largement plus confortable que la saison passée à pareille époque. Mais les regrets risquent de rester longtemps présents dans l’esprit de Kompany et de ses troupes après un début d’année 2022 synonyme de double couac face au Standard et contre un Cercle ayant démontré pourquoi il restait sur un remarquable 21 sur 24 avant son déplacement au parc Astrid. Auteur de deux interventions décisives en fin de premier acte, Hendrik Van Crombrugge pourrait en témoigner. Alors qu’ils rêvaient de relancer la course au titre dimanche prochain au parc Duden, les Bruxellois ont relancé la course au… gaspi. Ils ont oublié, avec cette quatrième défaite de la saison, de mettre la pression sur Bruges et l’Union, qui ont rendez-vous ce jeudi soir. Ils n’affichent décidément plus la même sérénité ni l’aisance observées en décembre et qui leur avaient permis de demeurer invaincus neuf matches de rang, depuis leur revers à l’Antwerp le 7 novembre. Delcroix, le malheureux Privé au coup d’envoi de Murillo – suspendu et retenu avec le Panama – et d’Olsson (suspendu), Vincent Kompany avait relancé Sardella au back droit pour l’occasion. Mais, alors que l’on s’attendait à voir Ashimeru prendre le relais du Suédois (Kana est toujours blessé), c’est Verschaeren qui était appelé à épauler Cullen dans l’axe, à charge pour Amuzu de trouver ses marques dans une animation offensive remodelée. Sans succès. Il était écrit que ce ne serait pas la dernière adaptation tactique puisque le malheureux Hannes Delcroix, monté au détriment de Raman après l’exclusion de Hoedt, ne revenait pas sur le terrain après le repos en raison d’une blessure dont l’ampleur restera à déterminer. C’est avec le moral dans les talons que les Anderlechtois effectueront leur déplacement le plus court de la saison, dimanche, pour un derby bruxellois dont ils devront supporter toute la pression. A quelques jours de la manche aller de leur demi-finale de Coupe, ils auront intérêt à se ressaisir au stade Marien. Plus vite dit que fait, quand on sait qu’ils ne se sont créé qu’une seule véritable occasion face à Thomas Didillon et les siens. Pour la énième fois de la saison, Anderlecht a laissé filer une occasion en or de tutoyer les sommets, mercredi soir, contre le Cercle. Les Mauves n’avaient plus perdu depuis le 7 novembre. Au lieu de relancer la course au titre, le RSCA a relancé celle au… gaspi. Par Xavier Thirion Le 26/01/2022 à 23:12
2 h
www.lesoir.be
Neil Young zet door met dreigement en haalt muziek van Spotify
De muziek van Neil Young is niet langer beschikbaar op Spotify. De singer-songwriter had daar eerder deze week mee gedreigd, omdat de streamingdienst ook de podcast van Joe Rogan onder zijn dak heeft, en die verspreidt volgens Young onjuiste informatie over vaccins. Dat bericht de Wall Street Journal woensdag.
2 h
HLN.be
Ostende file en demi-finale et complète le dernier carré de la compétition
Déjà vainqueur au match aller (96-58), Ostende a confirmé, mercredi soir, sa qualification pour les demi-finales de la coupe de Belgique en s'imposant sur le parquet de Mons (77-81) pour le compte du match retour de ce dernier quart de finale.
2 h
www.dhnet.be
Aucun club européen ne fait mieux que le Standard à la CAN!
Aucun club européen ne fait mieux que le Standard à la CAN! Selim Amallah est l’un des Marocains en forme lors de cette CAN. - PhotoNews Alors que les huitièmes de finale ont livré leur verdict ce mercredi, le club liégeois a presque réalisé… un sans-faute, avec quatre joueurs toujours engagés, et est désormais la formation du Vieux Continent la mieux représentée parmi les huit nations toujours en course, à égalité avec le club français d’Angers. Moussa Sissako a en effet été éliminé, avec sa sélection du Mali, contre la Guinée Équatoriale. En quarts de finale, Hamza Rafia (Tunisie) affrontera Abdoul Tapsoba (Burkina Faso), Selim Amallah (Maroc) jouera face à l’Égypte et Collins Fai (Cameroun), qui évolue à domicile, sera opposé à la Gambie du sélectionneur belge Tom Saintfiet. Si on élargit le périmètre, le club liégeois arrive en troisième position au niveau des clubs les mieux représentés, tous continents confondus. Et ce, à distance respectable de Zamalek et Al Ahly qui garnissent fort joliment la sélection égyptienne. Avec cinq joueurs appelés par leurs sélections respectives, le Standard figurait parmi les clubs les mieux représentés à la Coupe d’Afrique des Nations, seuls le FC Metz, parmi les formations européennes, comptant plus de joueurs (7) au Cameroun. Le 26/01/2022 à 23:08
2 h
www.lesoir.be
Matondo en Kanouté knallen Cercle Brugge naar 21 op 24 tegen tien Anderlecht-spelers
Ook Anderlecht is er niet in geslaagd een einde te maken aan de knappe reeks van Cercle Brugge. In het Lotto Park leek paars-wit nochtans lang op weg om met zijn tienen, na een rode kaart van Hoedt, een punt uit de brand te slepen. Rabbi Matondo dacht daar echter anders over en bezegelde met een mooie knal in de verste hoek het lot van paars-wit. Kanouté kon in het slot nog de bevrijdende 0-2 tegen de touwen knallen.
2 h
De Standaard
Aucun club européen ne fait mieux que le Standard à la CAN!
Avec cinq joueurs appelés par leurs sélections respectives, le Standard figurait parmi les clubs les mieux représentés à la Coupe d’Afrique des Nations, seuls le FC Metz, parmi les formations européennes, comptant plus de joueurs (7) au Cameroun.
2 h
Lameuse.be
Seraing wint levensbelangrijke kelderkraker en zet Beerschot weer op tien punten
Beerschot heeft de degradatiestrijd geen nieuw leven in kunnen blazen. De rode lantaarn ging op het veld van Seraing met 2-1 onderuit. Het verschil tussen beide ploegen bedraagt weer tien punten. Youssef Maziz legde de wedstrijd na 57 minuten in een beslissende plooi.
2 h
De Standaard
Mikautadze (8/10) donne de l'air à Seraing: les notes des Métallos après la victoire face au Beerschot
L'attaquant géorgien a rempli son rôle de leader dans le match de la peur.
2 h
www.dhnet.be
Hoedt exclu, Magallan a souffert: les bulletins d’Anderlecht face au Cercle de Bruges
Hoedt exclu, Magallan a souffert: les bulletins d’Anderlecht face au Cercle de Bruges @News 6 Van Crombrugge  : très sollicité à partir du carton rouge de Hoedt. Sort notamment le grand jeu devant Denkey (38e). Il cède face à un envoi de Matondo, le meilleur joueur sur le terrain, avant de garder son équipe dans le match. 5,5 Sardella  : plusieurs bonnes initiatives avec le ballon dont quelques transversales propres vers Gomez. A parfois souffert face à la vivacité de Matondo. Doit sans doute sortir sur Matondo lors du 0-1. 4 Magallan  : a failli coûter un but après une perte de balle suicidaire dont Denkey ne profite pas (50e). Trop souvent en retard et brouillon avec le ballon. 2 Hoedt  : sale soirée pour le Néerlandais. Pas vraiment dans son match – plusieurs transversales ratées –, Hoedt a été renvoyé au vestiaire dès la 25e minute, le VAR estimant qu’il a commis une faute en tant que dernier homme. A aussi raté une occasion de la tête (19e). 6 Gomez  : a profité de grands espaces sur son flanc pour réaliser de nombreuses chevauchées avec ou sans ballon. Quelques bons centres en première période dont un vers Raman (13e). 6 Cullen  : orphelin d’Olsson, l’Irlandais était encore plus le garant de l’équilibre avec Verschaeren à ses côtés. Quelques bonnes récupérations. 5,5 Verschaeren  : dans un rôle plus reculé, il a été très peu visible. Jusqu’aux arrêts de jeu de la première période où il négocie mal un bon ballon de Refaelov. 5,5 Amuzu  : obtient un bon coup franc après une série de dribbles (18e) avant d’être sevré de ballons. Pas simple de gagner des duels aériens face à Daland… 6,5 Refaelov  : l’élément offensif le plus en vue. Il avait le feu dans le pied droit tant toutes ses passes son arrivées à destination. A parfois trop privilégié la connexion avec Gomez. 5 Zirkzee  : le Néerlandais a souffert dans les duels. Encore plus quand il a été isolé devant suite à l’exclusion. N’a pas négligé son boulot défensif. NC Raman  : peu de ballons à se mettre sous la dent avant d’être la victime collatérale de l’exclusion de Hoedt (25e). Remplaçants NC Delcroix  : monté au jeu suite à l’exclusion de Hoedt, le gaucher est bien entré dans son match avant de rester au vestiaire après le repos. 6 Debast  : monté à la place de Delcroix pour sa première avec l’équipe A cette saison. Belle intervention du pied devant Matondo (58e). 5 Ashimeru  : doit être plus incisif sur un duel avant le but de Matondo. 5,5 Stroeykens  : monté à la place de Zirkzee dans des circonstances délicates. NC Ait El Hadj  : monté à la place de Verschaeren. Retour sur la défaite des Mauves face au Cercle de Bruges (0-2) avec les bulletins des protégés de Vincent Kompany (notes sur 10). Par Guillaume Raedts Le 26/01/2022 à 23:04
2 h
www.lesoir.be
Seraing wint levensbelangrijke kelderkraker en zet Beerschot weer op tien punten
Beerschot heeft de degradatiestrijd geen nieuw leven in kunnen blazen. De rode lantaarn ging op het veld van Seraing met 2-1 onderuit. Het verschil tussen beide ploegen bedraagt weer tien punten. Youssef Maziz legde de wedstrijd na 57 minuten in een beslissende plooi.
2 h
www.hbvl.be
Mikautadze revigoré, Dabila en patron: les bulletins de Seraing contre le Beerschot
Mikautadze revigoré, Dabila en patron: les bulletins de Seraing contre le Beerschot Belga 6 Dietsch : le gardien a trop souvent mis ses équipiers en danger lors de nombreuses relances, courtes, au pied, dans l’axe du jeu. Impuissant sur le but de Shankland, il est décisif sur une frappe de Noubissi. 6 Nadrani : souvent bien placé, il a coupé les angles de passe avant de migrer à l’arrière droit à la sortie d’Opare, ce qui lui a permis d’apporter le danger dans le camp adverse. 7,5 Dabila : l’Ivoirien a évolué au centre de la défense à trois et fut le vrai patron de toute l’arrière-garde sérésienne, tant dans la voix que dans les gestes. 6 Wagué : une entame de match un peu timide. Il a même donné l’impression d’être stressé par l’enjeu. Il a livré un vrai combat physique avec les attaquants adverses. 5,5 Opare : souvent bien placé défensivement, il a aussi tenté d’amener le danger en zone adverse mais avec beaucoup moins de succès. 6,5 Poaty : il a le 3-1 au bout du pied mais c’est finalement celui de Biebauw qui a eu raison de sa reprise. Un match plein, tant offensivement que défensivement. 6 Kilota : il a mis une bonne vingtaine de minutes avant de rentrer dans cette rencontre. Il s’est cependant bien repris par la suite notamment en récupérant la balle qui amène le penalty et donc l’ouverture du score. 6 Cachbach : le jeune médian de 20 ans monte en puissance au fil des titularisations. On sent qu’il prend confiance et ose de plus en plus, tant à la récupération de balle qu’à la construction du jeu. Seule petite ombre au tableau, son attitude un peu attentiste sur l’égalisation du Beerschot. 6,5 Bernier : bien lancé dans l’axe du jeu, il a une nouvelle fois manqué sa finition… avant de rectifier le tir quelques minutes plus tard en provoquant le penalty peu avant la mi-temps. Très appliqué dans son placement en reconversion défensive. 7 Maziz : il a une nouvelle fois fait parler son aisance technique avec des ouvertures souvent lumineuses, comme pour isoler Bernier, forçant Biebauw à commettre la faute dans le rectangle. Il n’a ensuite pas manqué de sang-froid pour faire 2-1. 7,5 Mikautadze : il convertit son penalty en le bottant au milieu. Un but synonyme de fin de disette pour l’attaquant qui n’avait plus marqué depuis le 27 novembre. Et il a bien failli doubler la mise après l’égalisation anversoise mais sa frappe fut un peu trop croisée… Tout cela avant de se jouer de Lemos au prix d’un geste technique magnifique avant que son tir n’échoue sur le poteau et ne soit repris victorieusement par Maziz. Pas de doute, il a retrouvé toute sa verve. Remplaçants : 6 Boulenger : il est entré pour renforcer l’équipe dans le jeu aérien et s’est bien acquitté de sa tâche. NC Spago, Lahssaini et Douane. Les Métallos ont mis fin à leur série de sept victoires consécutives en s’imposant contre le Beerschot (2-1). Par J.V. Le 26/01/2022 à 23:03
2 h
www.lesoir.be
Les chauffeurs LVC se sentent trahis et bloquent les rues de Bruxelles ce mercredi soir
Jeudi dernier, la Région bruxelloise avait saisi un véhicule d’un chauffeur de LVC venant de Flandre, alors qu’il effectuait une course dans Bruxelles en passant par la plate-forme Uber. Une pratique qui avait déjà agacé les chauffeurs et qui s’est renouvelée ce mercredi 26 janvier selon Fernando Rodondo, président de l’Association Belge des Chauffeurs de Limousine (ABCL).
2 h
www.7sur7.be
Mikautadze revigoré, Dabila en patron: les bulletins de Seraing contre le Beerschot
Les Métallos ont mis fin à leur série de sept victoires consécutives en s’imposant contre le Beerschot (2-1).
2 h
Lameuse.be
ONS OORDEEL. Beerschot mist de killer die Seraing wél heeft, één buis bij de Mannekes
De opflakkering van Beerschot was maar van korte duur. Na de zege tegen OHL moest er op bezoek bij Seraing gewonnen worden, maar de Kielse Ratten kregen een nieuwe dreun te verwerken. Les Métallos trokken met 2-1 aan het langste eind en tellen nu tien punten voorsprong op de Mannekes. Invaller Shankland maakte meteen na de rust gelijk, maar de 2-1 stond al even snel weer op het scorebord. Lees hier onze punten voor de bezoekers.
2 h
www.gva.be
Coronavirus: le grand relâchement dans les écoles
Coronavirus: le grand relâchement dans les écoles La Flandre a gagné… » Voilà ce que concluait, un peu amer, un ministre au sortir d’une très longue journée de discussions visant à revoir les règles de gestion du coronavirus dans les écoles. Pas d’accord lors d’une première réunion tôt mercredi matin, les ministres de la Santé et de l’Enseignement sont finalement parvenus à s’entendre en fin de journée. Dès ce jeudi en Flandre, vendredi côté francophone car l’ONE voulait avoir le temps d’adapter ses protocoles, la procédure d’urgence actuellement en vigueur sera abandonnée. Jusqu’ici on fermait une classe dès que quatre élèves avaient été testés positifs au coronavirus sur une période de sept jours. Désormais seuls les enfants ou adolescents qui présentent des symptômes du covid ainsi que ceux qui sont testés positifs devront rester en quarantaine à la maison. Les classes actuellement fermées pourront rouvrir à l’issue de la période de quarantaine en cours. Les nouvelles mesures n’ont pas d’effet rétroactif. Il s’agit d’un virage très important dans la stratégie qui visait à contenir le virus. Seulement voilà, comme prévu, omicron est tout de même parvenu à rentrer dans des milliers de classes. Une centaine d’écoles sont fermées au nord du pays. Au sud, on attend toujours les chiffres de l’ONE de… la semaine dernière. Heureusement, le Secrétariat général de l’enseignement catholique (Segec) travaille de son côté. Il dévoile chaque mercredi des estimations que l’on peut rapporter au niveau de toute la Fédération Wallonie-Bruxelles. Résultat du coup de sonde ? Un tiers des élèves sont absents dans le fondamental et 15 % des classes sont fermées. « La situation s’est profondément et rapidement détériorée au cours des deux dernières semaines », détaille le directeur du Segec, Etienne Michel. « Parmi les écoles qui ont répondu, 69 établissements et 847 classes sont actuellement fermés. On estime que, dans l’enseignement fondamental catholique, une centaine d’écoles et sans doute plus de mille classes sont actuellement fermées. » L’autre gros changement décidé par les ministres de la Santé devrait aussi permettre de faire baisser les chiffres des absents. A partir du jeudi 3 février, les enfants qui sont cas contacts de leurs parents ou d’un membre de la famille, comme les frères et sœurs, ne seront plus obligés de rester en quarantaine. Enfin, plus précisément, ils seront en quarantaine mais auront l’autorisation de la quitter le temps d’aller suivre les cours en présentiel. Il ne sera pas obligatoire de réaliser un autotest pour sortir de sa quarantaine et revenir à l’école, mais cela reste vivement recommandé. Fini la fermeture d’une classe dès quatre cas positifs. Désormais seuls les enfants avec des symptômes ou testés positifs devront rester en quarantaine à la maison. Par Maxime Biermé Journaliste au service Politique Le 26/01/2022 à 23:02
2 h
www.lesoir.be
Tesla boekt recordwinst in slotkwartaal 2021
De maker van elektrische auto’s Tesla heeft het laatste kwartaal van 2021 afgesloten met een recordwinst van 2,3 miljard dollar (omgerekend zo’n 2 miljard euro), omgerekend iets meer dan 2 miljard euro (1,77 miljard euro). De sterke groei is onder meer te danken aan een in gebruik genomen fabriek in China, waar het auto’s voordeliger kan produceren.
2 h
HLN.be
L’ONU se sépare d’un responsable accusé de comportement abusif
L’ONU a annoncé mercredi avoir décidé de «se séparer», après une très longue enquête interne, d’un adjoint du secrétaire général de l’Organisation suspendu de ses fonctions depuis un an après avoir été accusé par des femmes de comportement abusif, ce que l’intéressé a démenti.
2 h
Sudinfo.be
Paul Stoffels nieuwe ceo van Galapagos
Paul Stoffels, die zijn strepen bij de Amerikaanse farmareus J&J heeft verdiend, lost medeoprichter Onno van de Stolpe af als topman van het Belgische biotechbedrijf.
2 h
De Standaard
Standard: Luka Elsner donne des nouvelles de Renaud Emond, sorti sur blessure face à Eupen
Standard: Luka Elsner donne des nouvelles de Renaud Emond, sorti sur blessure face à Eupen Belga Tout n’a pas été rose pour le Standard ce mercredi soir, mais le résultat final est bien là : sur la pelouse du Kehrweg, les Rouches ont décroché leur première victoire de l’année. Grâce à un bloc défensif très solide, les hommes de Luka Elsner n’ont eu besoin que d’une réalisation de Renaud Emond, son deuxième en trois rencontres depuis son retour, et d’un pion inscrit en toute fin de rencontre par Denis Dragus pour s’imposer. Forcément, cette première victoire de l’année civile fait du bien au moral du groupe liégeois et de son entraîneur. « C’était une victoire difficile, dans un contexte difficile », analyse le tacticien franco-slovène. « Face à une équipe qui a montré beaucoup d’énergie, nous avons affiché la même mentalité que face à Anderlecht et Bruges, ce qui nous a permis de glaner cette victoire au forceps. Nous avons énormément souffert, mais au final nous repartons avec une victoire très importante. » Toutefois, même s’ils étaient bien évidemment heureux de la victoire de leurs couleurs ce mercredi soir, les supporters liégeois avaient quelques craintes au coup de sifflet final. En effet, le premier buteur, Renaud Emond, a été contraint de quitter la pelouse sur blessure, après une intervention défensive. Mais, pour l’entraîneur du Standard, il ne devrait pas y avoir trop de casse. « Il a pris un gros coup au tibia, au niveau de la jonction avec la cheville. On verra comment cela évolue dans les prochains jours, mais je ne pense pas que ce soit trop grave. Enfin, je l’espère en tout cas… » Des propos rassurants confirmés par le Gaumais au micro de la RTBF. « C’est vrai que j’ai pris un mauvais coup ce soir, mais ça devrait pour dimanche ! » Après deux partages à Anderlecht et contre Bruges, les Rouches ont décroché leur premier succès en 2022. Par Alexandre Cuitte Le 26/01/2022 à 22:59
2 h
www.lesoir.be
Rabbi Matondo, de dribbel­kont die nu ook Anderlecht op de knieën dwong: “Ooit wil ik weer naar de Premier League, dat blijft een onvervulde jeugddroom”
Hoe is het mogelijk dat Cercle Brugge liefst 24 punten op 27 pakte sinds begin december? De meest logische verklaring: Rabbi Matondo. Portret van een hoogbegaafde jongeman die onder leiding van Pep Guardiola nog met Vincent Kompany, Sergio Agüero en Kevin De Bruyne op het oefenveld stond en nu ook Anderlecht een dure nederlaag aansmeerde.
2 h
HLN.be
Tesla zet onstuimige groei voort ondanks chipcrisis
22:55 Ondanks de chip- en onderdelencrisis blijft Tesla groeien als kool. De omzet steeg vorig jaar met 70 procent tot 53,8 miljard dollar.
2 h
www.tijd.be