Blandine Sankara : "Veut-on produire pour vendre ? Ou bien veut-on manger ?”

La treizième édition du festival Alimenterre débute ce samedi à Bruxelles. L’invitée d’honneur est la Burkinabée Blandine Sankara, agroécologiste convaincue et convaincante.
Read full article on: lalibre.be
Bashir Abdi sacré par le Jury du Trophée National du Mérite Sportif pour sa médaille aux JO et son record d'Europe
Bashir Abdi a été l'auteur de deux sacrées performances en 2021.
www.dhnet.be
Primeur: DNA van legendarische leider Sitting Bull bewijst dat Amerikaan van 73 zijn achterkleinzoon is
Voor het eerst is DNA van een al lang overleden historische figuur gebruikt om een familieband te bewijzen met een persoon die vandaag leeft. Daarvoor werd een nieuwe DNA-onderzoeksmethode toegepast op een haarlok van indianenleider Sitting Bull. Het leverde Ernie LaPointe (73) uit South Dakota eindelijk het ultieme bewijs dat hij wel degelijk de achterkleinzoon is van het legendarische opperhoofd van de Hunkpapa Lakota Sioux in de Verenigde Staten.
HLN.be
Le YouTubeur GuiHome n’a pas voulu prendre position sur la vaccination: "Je ne voulais pas devenir Monsieur Corona"
Des artistes belges ont été approchés par le gouvernement pour promouvoir la vaccination. Ils ont tous refusés. Parmi eux: le YouTubeur GuiHome.
www.dhnet.be
“Malsain”, “hyper touchy”: ces artistes belges approchés pour parler du vaccin… et qui ont tous refusé !
Des artistes belges ont été approchés par le gouvernement pour défendre les bienfaits de la vaccination. Tous ont refusé, voici pourquoi.
www.dhnet.be
Amerikaanse koffiebar weigert vrouwen met de naam Karen, naamgenoten zijn niet te spreken over het bord
Een koffiebar in Los Angeles in de Verenigde Staten zette een bord buiten waar op te lezen is dat “Karens niet met de manager mogen praten”. De bar wou grappen met vrouwen die klagen tijdens het opgeven van hun bestelling. Het bord werd ondertussen weggehaald omdat enkele vrouwen met de naam Karen aanstoot namen aan deze grap.
HLN.be
Le Trophée National Mérite Sportif 2021 pour Bashir Abdi
Le marathonien Bashir Abdi a été honoré du Mérite Sportif 2021, ce jeudi. Médaillé de bronze aux Jeux Olympiques, vainqueur du marathon de Rotterdam et nouveau recordman d’Europe de la discipline, il succède à Wout Van Aert, récompensé l’an dernier, et aux Red Lions, sacrés en 2019. La dernière athlète à avoir inscrit son nom au palmarès de l’une des plus prestigieuses récompenses individuelles du sport belge était Nafissatou Thiam, en 2016.
www.7sur7.be
La butternut, cette courge qui vous fera oublier le potiron
La butternut, cette courge qui vous fera oublier le potiron Pour éviter les mauvaises surprises, choisissez une courge butternut à la peau bien dure et arborant une belle couleur crème. - Roger Milutin A l’approche du 31 octobre, nombreux sont ceux à s’adonner à l’une des traditions phares de la fête d’Halloween : la sculpture d’un potiron ou de toutes autres courges, vidées et transformées en visages effrayants. A mesure que ces lanternes illuminent les seuils de portes et appuis de fenêtres, leur chair remplit nos assiettes. Les clients, eux, défilent chez les producteurs. Dans la cour de la ferme du Champia, à Chevetogne, en province de Namur, les cucurbitacées se déclinent presque en cinquante nuances d’orangé, dès que l’automne pointe le bout de son nez. Lorsque les propriétaires, Nathalie et Jean-Marc Puissant, se sont lancés dans le maraîchage il y a plus d’une quinzaine d’années, c’est dans les courges qu’ils ont choisi de se spécialiser. « C’est l’immense palette de couleurs des courges qui nous a séduits et qui nous a guidés dans notre diversification », confie Nathalie. « Aujourd’hui, nous possédons une parcelle d’un hectare entièrement dédiée à leur culture. Elle accueille chaque année pas moins de 3.000 pieds de courges ». Une saveur subtilement beurrée Potirons, potimarrons, pâtissons, courges, courgettes et autres coloquintes sont, à la ferme du Champia, si joliment installés, qu’un saut dans leur épicerie transformerait presque la corvée des courses en balade au décor enchanté. Sur les étals réservés aux cucurbitacées trône une variété tardive, récoltée généralement fin septembre : la courge butternut, l’un des petits pêchés mignon de Nathalie. « J’apprécie son goût subtil de noisette, un peu beurré. A mon sens, c’est une courge qu’on doit sublimer en cuisine. Ce serait dommage de se contenter de la transformer en soupe. D’autant qu’il s’agit d’une variété qui porte moins et qui est plus délicate à cultiver », explique la maraîchère. Pour éviter les mauvaises surprises, choisissez une courge butternut à la peau bien dure et arborant une belle couleur crème. Passez l’étape de la découpe, que l’on sait parfois fastidieuse avec les courges, ne reste plus qu’à fulminer d’idées. Et Ludovic Vanackere, le chef de l’atelier de Bossimé à Namur, n’en manque assurément pas. Son inspiration, il la tire en partie du potager qui alimente sa cuisine. Ses recettes évoluent donc au gré de ses envies, mais surtout des saisons. Dans ses assiettes, la courge butternut ne peine absolument pas à se faire une place. Celle que certains surnomment la « doubeurre » regorge en effet de qualités. « Sa forme cylindrique, avec une chair plus dense sur le dessus, est assez intéressante car elle donne beaucoup plus de possibilités en termes de découpe. Sa fibre est également plus cassante », précise le chef. Si certains apprécient la douceur légèrement sucrée de la butternut à pleine maturité, Ludovic Vanackere la préfère, lui, lorsqu’il s’en dégage des notes plus « vertes » : « Je récolte pour cela la courge butternut un peu plus tôt dans la saison que d’autres producteurs. Cette saveur un peu herbacée s’intègre parfaitement dans de nombreuses assiettes. En ce moment, je travaille la butternut dans une préparation à base de café et de fromage bleu ». Crue en salade Pour vous défaire du réflexe de la soupe, n’hésitez pas non plus à travailler la butternut en chutney ou en pickels, marinée avec des aromates. Cette courge s’immiscera aussi à merveille dans vos lasagnes et gratins, tout comme elle se déguste facilement farcie de viande ou, dans une version végétarienne, de quinoa. « Peu de gens le soupçonnent, mais c’est également un produit qui se travaille très bien cru », suggère encore Ludovic Vanhackere. « Je conseille alors de détailler la butternut en fines lanières pour en faire une salade. Lanières qu’on dégorge au préalable au gros sel afin de les rendre plus souples. Assaisonnez le tout avec une vinaigrette classique ou une pointe d’huile de noisette ». Autant d’idées qui devraient éveiller votre créativité et vous donner l’envie de déguster cette courge aussi délicate qu’à part entière. La saison des courges bat son plein ! Sur les étals s’entassent les pâtissons, traditionnels potirons et potimarrons. A leur côté, la courge butternut, aussi appelée « doubeurre », fait aussi saliver les papilles. Par Pauline Martial Le 28/10/2021 à 12:28
www.lesoir.be
Les parents d'Alexia Daval, assassinée par son mari, racontent "trois années de calvaire" dans un livre: "L'impression de ne plus avoir le droit de bouger"
Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia Daval, tuée en 2017 par son mari Jonathann, condamné depuis pour meurtre, racontent les "trois années de calvaire" qu'ils ont traversées après ce féminicide dans un ouvrage publié jeudi.
www.dhnet.be
Faut-il rendre le pass sanitaire obligatoire au travail?
12:27 Une sortie du patron d'Agoria force la réflexion autour de l'intérêt d'un covid safe ticket obligatoire en entreprise. Les avis sont très partagés.
www.lecho.be
Attestations trafiquées à Seraing: l’employée de Solidaris a détourné 30.000 euros!
C’est le directeur des ressources humains de Solidaris qui a décelé le stratagème mis en place par cette habitant de Beyne-Heusay âgée de 34 ans.
Sudinfo.be
Pairi Daiza: du changement dès le 1er novembre
Pairi Daiza: du changement dès le 1er novembre Belga Image. Dès le lundi 1er novembre, plusieurs choses sont demandées à l’entrée de Pairi Daiza. Le pass sanitaire étant obligatoire en Wallonie, il sera nécessaire de le présenter à toutes les personnes âgées de 16 ans ou plus qui souhaitent visiter le parc. Il sera contrôlé avec la carte d’identité. Le port du masque est obligatoire pour les 12-16 ans. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
C'est officiel, Dune aura bel et bien une suite
Le gros démarrage du film de Denis Villeneuve, malgré la sortie simultanée sur HBO Max, a rassuré le studio Warner Bros.
www.dhnet.be
Kompany n’a pas misé sur la carte de la jeunesse à Anderlecht: «On a respecté l’adversaire, le match et la Coupe»
Kompany n’a pas misé sur la carte de la jeunesse à Anderlecht: «On a respecté l’adversaire, le match et la Coupe» @Belga Le Sporting a pris les commandes avec des buts de Zirkzee (0-1, 20e) et Hoedt (0-2, 32e), mais la RAAL a répondu sur un penalty de Franco (1-2, 35e). Le RSCA n’a pas pour autant été déstabilisé et a enfoncé le clou avant la mi-temps via Refaelov (1-3, 39e) et sur un nouveau but de Zirkzee (1-4, 45e). La deuxième mi-temps s’est avérée un peu moins prolifique, mais Benito Raman a profité de sa montée au jeu pour y aller de son propre but (1-5, 76e), avant les doublés de Refaelov (1-6, 80e) et de Hoedt (1-7, 90e). « On a respecté l’adversaire, le match et la Coupe en règle générale », analysait le coach Vincent Kompany en conférence de presse. « En retour, on a largement été récompensé. Avec une telle mentalité, il était difficile pour l’adversaire de venir nous empêcher de développer un fond de jeu qui est allé bien au-delà de la simple gestion et de l’efficacité. Une bonne chose de faite dans un stade plein où on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. » Kompany n’a donc pas misé sur la carte de la jeunesse mercredi soir. « Je pense qu’on n’a aucune leçon à recevoir », a-t-il ajouté en souriant. « Je suis les jeunes de très près. Dès qu’il y aura une possibilité et qu’on sentira que c’est le moment, nous offrirons du temps de jeu à certains jeunes ». Anderlecht a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de Belgique en s’imposant sur la pelouse de La Louvière (1-7). Par F.L., Y.G. et Belga Le 28/10/2021 à 12:22
www.lesoir.be
Amerikanen met verzwakt immuunsysteem kunnen vierde prik krijgen
Amerikanen met een verzwakt immuunsysteem die een derde coronaprik hebben gekregen wordt aangeraden om zes maanden later nog een vierde inenting te halen. De Amerikaanse gezondheidsdienst CDC schrijft in de vaccinatierichtlijnen dat die vierde inenting van alle goedgekeurde vaccins kan zijn.
HLN.be
Kompany n’a pas misé sur la carte de la jeunesse à Anderlecht: «On a respecté l’adversaire, le match et la Coupe»
Anderlecht a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de Belgique en s’imposant sur la pelouse de La Louvière (1-7).
Sudinfo.be
C’est officiel: il y aura une grève du zèle aux aéroports de Charleroi et Zaventem dès ce vendredi matin!
Si vous devez prendre l’avion pour partir en vacances de Toussaint, méfiez-vous. Les syndicats annoncent une grève du zèle aux aéroports de Charleroi et de Bruxelles, tout au long du long week-end de Toussaint.
Sudinfo.be
Hoe operatie Sky zorgde voor de ontdekking van een ware drugsoorlog in onze hoofdstad: minstens acht moorden
November vorig jaar in Molenbeek. Een Albanese man wordt op straat doorzeefd met minstens acht kogels. Hij moest dood, zoveel is duidelijk. De speurders stonden voor heel wat vraagtekens, tot de onderschepte berichten in operatie Sky hen een spoor gaf: een ware drugsoorlog binnen de Brusselse maffia. Een territoriale vete tussen twee clans die al resulteerde in minstens acht afrekeningen, zowel in ons land als in Albanië.
HLN.be
André (38) en Nathalie (35) aan het graf van dochter Loes (7), het meisje van de eenhoorns: “We komen hier nog een beetje zorgen voor haar”
“Hier zijn, is pijnlijk en troostrijk tegelijk. Het is de plek waar je beseft dat ze er niet meer is. Dat ze er wel is, maar er niet meer is.” Zo verwoorden Nathalie Joossens (35) en André de Laat (38) hun gevoelens aan het graf van hun dochter Loes (7), het Schotense meisje dat eind februari op haar fietsje verongelukte. “Er zijn dagen die je doorkomt zonder te breken, maar je voelt wel een fysieke pijn aan je hart.”
HLN.be
Une quatrième dose de vaccin contre le coronavirus pour les Américains au système immunitaire affaibli
Les Américains dont le système immunitaire est affaibli et qui ont déjà reçu une troisième dose du vaccin contre le coronavirus peuvent se faire vacciner une quatrième fois six mois plus tard, recommande le service de santé américain CDC dans ses directives.
www.lalibre.be
Les immigrés ne coûtent (presque) rien aux États, selon l'OCDE
12:20 Régulièrement mises sur la table, les dépenses publiques consacrées aux personnes immigrées sont finalement peu importantes, pointe une étude de l'OCDE.
www.lecho.be
La Wallonie et Bruxelles désormais en rouge foncé sur la carte de l’ECDC
Un constat immédiat: le vert disparaît au profit de l’orange et du rouge sur l’ensemble du territoire européen. En effet, seules l’Italie et l’Espagne conservent encore des régions jugées “sûres”. La Wallonie et Bruxelles passent carrément au rouge foncé, contrairement à la Flandre où la situation est un peu moins préoccupante.
www.7sur7.be
Quand une bande de kangourous envahit un parcours de golf (vidéo)
Quand une bande de kangourous envahit un parcours de golf (vidéo) Capture d’écran - Instagram/Wendy Powick Les images sont impressionnantes mais aussi très drôles. Il y a trois jours, la joueuse de golf, Wendy Powick a vu débouler devant elle, une bande de kangourous sur le parcours de golf qu’elle était en train de réaliser. Sur sa page Instagram, la golfeuse partage la vidéo. Alors qu’elle prépare et ajuste son coup, une vingtaine de kangourous accourt vers elle. View this post on Instagram A post shared by Wendy Powick (@wendywoo.golf) Pas effrayés, les animaux sont restés un moment devant la joueuse. Si la scène est surprenante et inattendue par chez nous, en Australie, c’est plutôt une affaire courante. Le pays compte plus de 40 millions de kangourous pour 25 millions d’habitants. Il arrive donc fréquemment de retrouver les animaux dans des lieux inattendus. D’ailleurs, le compte instagram de Wendy Powick rassemble plusieurs vidéos de rencontre entre elle et des kangourous. Avec les sécheresses fréquentes, la population de kangourous est toutefois en train de diminuer. Les animaux ont aussi tendance à se rapprocher des habitations. View this post on Instagram A post shared by Wendy Powick (@wendywoo.golf) Les parcours de golf sont parfois le terrain de rencontres surprenantes. En novembre 2020 en Floride, la vidéo d’un énorme alligator a été prise alors que l’animal traversait le green. L’Australie possède plus de 40 millions de kangourous. Certains d’entre eux étaient en train de s’aventurer un parcours de golf il y a quelques jours. Le 28/10/2021 à 12:15
www.lesoir.be
Prijzen swingen de pan uit: inflatie gestegen tot hoogste peil sinds 2008
De inflatie is in oktober gestegen tot 4,16 procent. Dat meldt de FOD Economie. Het gaat om het hoogste niveau sinds oktober 2008, toen de inflatie 4,72 procent bedroeg.
www.hbvl.be
Ces ultra-riches américains, exilés parce qu’ils ne se sentent pas assez riches pour payer leurs taxes
Ces ultra-riches américains, exilés parce qu’ils ne se sentent pas assez riches pour payer leurs taxes L’île de Porto Rico possède l’une des plus fortes concentrations de milliardaires américains au prorata de sa population. - Jean du Boisberranger/Hemis/AFP La composition est hétérogène – certains possèdent des milliards de dollars, alors que d’autres ne détiennent que quelques centaines de millions – mais la tendance est claire : bon nombre des grandes fortunes qui composent l’élite de New York désertent pour échapper aux taxes élevées imposées par les municipalités et l’Etat. Et par crainte de nouvelles augmentations, avec un possible taux d’imposition moyen supérieur à 60 %. En partant, les riches New-Yorkais peuvent réaliser des économies substantielles, entre 12 et 14 %. Les refuges dépourvus de taxes locales sont bien connus. En font notamment partie la Floride, en particulier Miami et Palm Beach, et certains autres Etats du Sud comme la Caroline du Sud, de Charleston à Georgetown. Mais il y a une destination qui aurait certainement échappé à mon radar si je n’avais pas appelé un de mes amis financiers, qui m’a dit qu’il avait trouvé la « paix fiscale » à Porto Rico. C’est ainsi que j’ai découvert que Porto Rico présentait une structure anormale, pleine de contradictions, et qu’il existait une relation très particulière entre San Juan et Washington. L’île est un territoire américain, ce n’est pas un Etat, mais elle ne peut pas non plus être considérée comme une Nation autonome. Les habitants de l’île, qui possèdent un passeport américain, paient des impôts et bénéficient de certains privilèges, comme le Medicare, mais ils ne peuvent pas voter dans le cadre des élections du Congrès ou des élections présidentielles ; tout ce qu’ils peuvent faire, c’est élire une personnalité similaire à celle du gouverneur. Ceux qui quittent les Etats-Unis pour s’installer à Porto Rico en tant qu’expatriés, en revanche, ne paient aucune taxe, ce qui constitue une autre particularité étant donné que les Etats-Unis sont les seuls au monde à taxer leurs citoyens, même s’ils vivent et génèrent des revenus à l’étranger. Résultat ? Porto Rico possède l’une des plus fortes concentrations de milliardaires américains au prorata de sa population. Et les 3,2 millions d’habitants locaux constituent depuis toujours un exemple classique de « taxation with no representation ». De mélancoliques colonies d’exilés fiscaux Cette situation découle des diverses mesures d’incitation fiscale mises en place à partir de 2012 afin d’encourager les investissements à Porto Rico. Des mesures condensées dans une unique loi entrée en vigueur en 2020 et qui n’a pas d’effet rétroactif. Elle s’applique uniquement à ce qui est gagné « après » l’arrivée sur place, mais pas avant. Voilà une autre raison pour laquelle, rien qu’en 2018, lorsqu’il est devenu évident que la loi allait passer, quelque 610 entreprises et 700 individus particulièrement fortunés se sont installés sur l’île. Aujourd’hui, en pleine ère post-covid, on estime que Porto Rico abrite au moins 1.200 entreprises américaines et plus de 2.000 individus, avec une concentration de richesses provenant de tout le pays et, notamment, du très riche secteur des hautes technologies. En résulte la formation de mélancoliques colonies d’exilés fiscaux qui, pour faire des économies, s’adaptent à la vie dans une province lointaine. Avec deux paradoxes : le premier, c’est qu’aussi riches soient-ils, ils ne peuvent se permettre de vivre à New York. Et le deuxième, c’est que, ce faisant, ils inversent le message véhiculé par la grande comédie musicale de Leonard Bernstein, West Side Story, et sa chanson culte, America. Dans ce cas, ce sont les Portoricains qui poursuivent le mirage d’un nouveau départ, de la vie, de l’aventure et des possibilités illimitées offertes par la grande métropole. Mais il n’y a pas que Porto Rico. Il y a aussi Palm Beach, une cage dorée de milliardaires, belle et bien entretenue, bordée par un océan bleu azur, mais une cage aseptisée, repliée sur elle-même, où l’on ne retrouve ni la diversité ni les contradictions de New York, où le sans-abri, le milliardaire, l’immigré et les descendants de vieilles maisons industrielles cohabitent sur quelques kilomètres carrés. Dans ce cas, mieux vaut encore s’installer à Miami, qui possède la saveur de la métropole, de la grande ville internationale, d’où l’on peut s’envoler vers n’importe quelle partie du monde. Là-bas, les contrastes sociaux et culturels sont visibles à chaque coin de rue. Une liste longue et intéressante La liste de ceux qui ont fui New York est longue et intéressante. Il y a la crème sociale de la ville, particulièrement bien lotie, mais très fermée, dans la stricte tradition de l’understatement protestant. Il existe peut-être 400 couples de ce type, trop peu pour changer la perception de la ville, mais assez pour laisser leur empreinte. Mar a Lago, la résidence de Trump à Palm Beach. - Marco Bello/Reuters Les grandes stars de la finance changent elles aussi de résidence. Et leurs motivations sont souvent tout sauf fiscales. Prenez Donald Trump. Il a annoncé son intention de transférer sa résidence à Palm Beach, à Mar a Lago – c’est un peu comme s’il vivait dans un hôtel cinq étoiles – en septembre 2019 : « Ce n’est pas une question de taxes », avait à l’époque précisé Trump. « J’ai été traité de manière horrible par les dirigeants politiques de la ville et de l’Etat. Mieux vaut partir. » Un point sur lequel l’ancien gouverneur de New York, Andrew Cuomo, lui a donné raison : « Une chose est sûre, il ne payait aucune taxe ici, alors chère Floride, vous pouvez le garder, il est tout à vous. » À lire aussi Pourquoi les voisins de Donald Trump veulent le chasser de Palm Beach Sur le front des vrais milliardaires – on sait que les milliards de Trump sont douteux –, on a été plutôt triste d’apprendre le départ de Paul Singer, le fondateur d’Elliott Management. Ici, à New York, il est surtout connu pour avoir consolidé la réputation de la ville en tant que capitale financière du monde pendant plus de quarante ans. Son fonds spéculatif, avec 41 milliards de dollars (35,4 milliards d’euros) en gestion au niveau mondial, est l’un des plus importants, et son patrimoine est estimé à 4,2 milliards de dollars (3,6 milliards d’euros), ce qui lui vaut d’occuper la 222e place du classement des individus les plus riches des Etats-Unis. Sa décision est d’autant plus étonnante que d’autres personnalités beaucoup plus riches que lui ont décidé de rester au moins dans la région métropolitaine. On peut par exemple citer Jim Simmons, de Renaissance (qui vaut 24 milliards de dollars, soit 20,7 milliards d’euros), Ray Dalio, qui en vaut 20 (17,3 milliards d’euros) et qui a empoché quelque 3,1 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) durant l’année de la pandémie, ou encore Carl Icahn, une autre légende, qui vaut 16 milliards de dollars (13,8 milliards d’euros) et qui, à 85 ans, travaille encore à plein-temps. Ce ne serait pas de bon goût Ces derniers restent attachés au mythe, à la force, à l’énergie, au cosmopolitisme de New York qui, je peux vous l’assurer, est à nouveau pleinement présent. Et s’ils partaient eux aussi ? Et si Stephen Schwarzman, fondateur de Blackstone, Larry Fink, de BlacRock, Henry Kravis, de KKR, ou encore Leonard Lauder abandonnaient eux aussi le navire ? Ils ont tous une maison à Palm Beach, mais n’y ont pas établi leur résidence fiscale. Ce ne serait pas de bon goût. Ils ne s’y rendent que pour la saison hivernale et y passent quelques semaines d’affilée entre novembre et mars. A plus de 70 ans, ils font toujours partie des personnalités les plus en vue de la ville et siègent aux conseils d’administration de grands musées, de grandes universités et d’institutions comme la New York Public Library. À lire aussi Le déclin de Wall Street: New York risque de perdre son prestigieux statut Et puis, même s’ils devaient s’en aller, nous savons que des membres de la nouvelle génération sont là pour prendre le relais. Nous ne connaissons pas encore leurs noms, mais nous savons qu’ils sont là, tout comme le furent les Schwarzman, les Kravis ou les Dalio avant eux. Et ils sont déjà prêts à assurer la relève de ces anciennes légendes de la finance, une génération à cheval sur les XXe et XXIe siècles qui a déjà mis à mal la précédente. C’est une histoire circulaire, gravée dans les pierres de cette ville. Et elle ne sera ni diminuée ni balayée par la misère fiscale des ultra-riches, contraints à l’exil parce qu’ils ne se sentent pas assez riches pour payer leurs taxes. C’est l’envie de retrouver une nouvelle normalité après la pandémie de covid, mais surtout la recherche de conditions fiscales plus avantageuses qui poussent les riches Américains à s’éloigner du chaos et des taxes de Manhattan. Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen. Par Mario Platero (La Repubblica) Le 28/10/2021 à 12:14
www.lesoir.be
Les progrès wallons en termes d’énergie renouvelable sont insuffisants mais «il est encore temps d’agir», pointe le secteur
«A la veille de la COP26 et deux ans après l’annonce d’engagements inédits pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre, les progrès wallons en matière d’énergie renouvelable sont largement insuffisants», dénonce jeudi Edora, la fédération des énergies renouvelables.
Sudinfo.be
Osez les graines de courge!
Osez les graines de courge! En nettoyant votre butternut, ou toute autre courge, ne jetez surtout pas ses graines à la poubelle ! Elles sont non seulement comestibles, mais surtout délicieuses grillées pour l’apéritif. Pour cette alternative aux traditionnelles cacahuètes et chips de l’apéro, il vous suffit de récupérer les graines et de nettoyer les résidus de chair qui les relient. Rincez-les soigneusement avant de les sécher. Enfournez-les enfin sur une plaque de cuisson avec du gros sel et les épices de votre choix dans un four à 180ºC. Par PA.ML Le 28/10/2021 à 12:10
www.lesoir.be
L'inflation continue de grimper en flèche, passant de 2,86% à 4,16%
L'inflation progresse toujours, s'établissant à 4,16% en octobre, contre 2,86% en septembre, indique jeudi l'office de statistiques Statbel. La forte augmentation de l'inflation ce mois-ci est due à la forte hausse des prix de l'énergie, précise Statbel. L'inflation de l'énergie s'élève à 30,86% et apporte une contribution de 2,62 points de pourcentage à l'inflation totale.
www.7sur7.be
Une quatrième dose de vaccin contre le coronavirus pour les Américains au système immunitaire affaibli
Les Américains dont le système immunitaire est affaibli et qui ont déjà reçu une troisième dose du vaccin contre le coronavirus peuvent se faire vacciner une quatrième fois six mois plus tard, recommande le service de santé américain CDC dans ses directives.
www.dhnet.be
Attestations trafiquées à Seraing: l’employée de Solidaris a détourné 30.000 euros!
C’est le directeur des ressources humains de Solidaris qui a décelé le stratagème mis en place par cette habitant de Beyne-Heusay âgée de 34 ans.
Lameuse.be
Le nouveau président de l’Absym recommande de rendre le vaccin obligatoire pour tous dès l’âge de 6 ans
Luc Herry, le nouveau président de l’Absym, prône de rendre obligatoire la vaccination à toute la population dès l’âge de 6 ans, dans une interview accordée à nos confrères de Sudpresse.
www.7sur7.be
Bill Murray speelt mee in Marvelfilm: “Maar geen tweede keer”
Bill Murray (71), bekend van ‘Ghostbusters’, heeft onrechtstreeks bevestigt dat hij zal meespelen in de derde ‘Ant-Man’-film. “Sommige mensen zijn verbaasd dat ik voor een Marvelproject heb gekozen.”
HLN.be
L'inflation progresse toujours... et atteint son plus haut niveau depuis octobre 2008
La forte augmentation de l'inflation ce mois-ci est due à la forte hausse des prix de l'énergie.
www.lalibre.be
Jade et Jud sont obligés de vivre dans leur voiture: «Nous n’avons pas à manger, pas de toilettes, pas de douche… on peut juste se changer»
Le couple se retrouve à la rue après avoir déménagé. Il est toujours dans l’attente d’un logement de la part de ville.
Sudinfo.be
Le supporter du Lierse, victime d’un malaise durant le match de Coupe, est décédé
Deux incidents avaient eu lieu mercredi soir dans les tribunes des stades de la Coupe de Belgique: un supporter avait dû être réanimé à Lierre, et un autre à Denderleeuw. Le supporter du Lierse est décédé, comme l’a confirmé le club, jeudi matin.
www.7sur7.be
Des peines plus lourdes prononcées contre les jeunes qui ont torturé Dorian
La cour d'appel de Liège a condamné jeudi les trois auteurs d'une expédition punitive réalisée contre Dorian, un jeune homme qui avait subi des faits de tortures et de séquestration, à des peines de 7, 13 et 17 ans d'emprisonnement. Les peines initialement prononcées en première instance ont été majorées par la cour.
www.7sur7.be
Joe Biden ziet ook betaald ouderschapsverlof verdwijnen uit zijn plannen
Senator Joe Manchin is erop gebrand om betaald ouderschapsverlof te torpederen uit Joe Bidens ambitieuze binnenlandse programma. Het is de laatste episode in wekenlang getouwtrek tussen de Democraten en twee senatoren uit hun eigen rangen.
De Standaard
Conflit d’intérêts? Une enquête interne vise la fonctionnaire déléguée du Brabant wallon
La fonctionnaire délégué du Brabant wallon ne serait pas intervenue pour protéger ses équipes de son compagnon, intimidant et insultant.
www.lalibre.be
Ecolo accuse la N-VA de bloquer un accord entre les entités belges: «La N-VA reste un parti climatosceptique»
Le député fédéral Samuel Cogolati (Ecolo-Groen) s’en est pris jeudi à la Flandre et plus particulièrement à la N-VA devant l’absence d’accord sur le «burden sharing» à la veille de la COP26 à Glasgow.
Sudinfo.be
“Een overschot aan ijzer doet meer kwaad dan goed”: prof legt uit welke voedingssupplementen nuttig of net schadelijk kunnen zijn
De kou nadert met rasse schreden. Voor veel mensen hét signaal om naar voedingssupplementen te grijpen, onder meer om hun immuunsysteem een boost te geven. Maar halen we niet al voldoende vitaminen en mineralen uit onze voeding? Van welke stoffen nemen we toch best een supplement in? En wat zijn de risico’s? Doctor in de farmaceutische wetenschappen Geert Vergote, verbonden als gastprofessor aan de associatie KU Leuven, geeft advies.
HLN.be
Supporter die onwel werd tijdens voetbalmatch Lierse-OH Leuven is overleden
De Lierse-supporter die woensdagavond tijdens het bekerduel op de tribunes van het Lisp onwel werd, is overleden. Dat maakte Lierse donderdag bekend op Twitter. De man, een trouwe supporter van de Pallieters, werd 86 jaar.
De Standaard
Worden de snuggie, de slanket, de oodie en de onesie onze beste vrienden nu verwarmen zo duur is?
Je las het al tot vervelens toe: de energieprijzen rijzen de pan uit. Dan maar de thermostaat een paar graden lager zetten – en je best doen om geen kou te lijden. Misschien wordt 2021 daarom het jaar van de snuggie, de plaid met mouwen. Kwestie van zo weinig mogelijk je warme cocon te moeten verlaten. Of ben jij meer een oodie-type?
HLN.be
Les produits AOP et IGP wallons au coeur de la campagne "L'excellence est un art"
Les produits AOP et IGP wallons au coeur de la campagne "L'excellence est un art" Le beurre d'Ardenne AOP et le fromage de Herve AOP ont été les premiers produits labellisés d'Appellation d'Origine Protégée, en 1996, avant d'être rejoints par les vins des Côtes de Sambre et Meuse AOP (2004), le Crémant de Wallonie AOP (2008) et le vin mousseux de qualité de Wallonie AOP (2008). La Wallonie compte par ailleurs six produits reconnus en tant qu'IGP: le jambon d'Ardennes IGP (1996), le pâté gaumais IGP (2001), le vin de Pays des Jardins de Wallonie IGP (2004), la pomme de terre plate de Florenville IGP (2015) ainsi que le saucisson d'Ardenne IGP, le collier d'Ardenne IGP et la pipe d'Ardenne IGP (2017). L'escavèche de Chimay IGP a rejoint la liste cette année. La campagne, dont l'ambassadeur en Belgique est le chef Julien Lapraille, est portée par trois organisations: l'Apaq-W, le Consortium Prosciutto di Carpegna et le bureau national interprofessionnel du Pruneau d'Agen (BIP). Un produit dont les Belges sont les plus grands consommateurs, derrière les Français, a souligné Rosalinde Jaarsma, la secrétaire générale du BIP. L'action européenne est aussi un "signe de solidarité européenne" pour la "reconnaissance de la qualité" de ces produits, parfois trop peu connus, liés à un savoir-faire et à un terroir d'origine, pointe Philippe Mattart, directeur général de l'Apaq-W. Le programme de la campagne, qui se déclinera dans les médias et sur les réseaux sociaux, a été approuvé pour une durée de trois ans, à partir de 2021. Des actions communes, comme des apéros urbains par exemple, auront lieu en Belgique, en France et en Italie. Le beurre d'Ardenne, le fromage de Herve, le Crémant de Wallonie, le jambon d'Ardennes, le pâté gaumais,.... Les 11 produits wallons d'Appellation d'Origine Protégée (AOP) ou d'Indication Géographique Protégée (IGP) feront l'objet, jusqu'en 2023, de la campagne de promotion Eurofoodart, co-financée par les autorités européennes pour valoriser le savoir-faire régional en Europe. L'Apaq-W en a donné le coup d'envoi jeudi à la fromagerie du Vieux-Moulin, où l'on produit du fromage de Herve AOP.
www.lesoir.be
UPDATE Volkswagen cale au 3e trimestre à cause du manque de puces (2)
Volkswagen cale au 3e trimestre à cause du manque de puces (2) "Le manque mondial de semi-conducteurs a particulièrement pesé sur le troisième trimestre", explique dans un communiqué le groupe, qui a dû fermer plusieurs usines, pour des durées variables, par manque de puces électroniques. "Au troisième trimestre, nous avons perdu quelque 600.000 véhicules qui n'ont pas pu être livrés aux clients (...)", a expliqué le CEO Herbert Diess lors d'une conférence téléphonique. "Le pire devrait être passé" après plusieurs trimestres de crise mondiale des puces électroniques mais "des contraintes" continueront à peser "à un plus faible niveau" sur la production en 2022, a-t-il averti. "Notre demande est supérieure à l'offre" et "les capacités doivent croître plus rapidement" mais cela "prend du temps", a expliqué M. Diess, relevant que la quantité de semi-conducteurs nécessaire par voiture augmente de 7% par an. Les ventes de voitures ont également fléchi de 24% comparé à un troisième trimestre 2020 pourtant déjà faible, affecté par la pandémie de Covid-19. Volkswagen abaisse pour cette raison sa prévision de ventes pour l'ensemble de l'année. Le marché chinois a été "particulièrement touché" par le manque de composants et la demande élevée des clients "n'a pu y être satisfaite". Le nombre de voitures vendues se situera "dans l'ordre de grandeur" de l'année passée, alors que le groupe prévoyait jusqu'ici une hausse "sensible". Volkswagen n'a pour autant pas abaissé sa prévision de rentabilité, et s'attend à une marge entre 6,0% et 7,5%, alors que cette donnée très suivie par les analystes est tombée à 4,9% entre juillet et septembre. Le chiffre d'affaires doit également ressortir "nettement" au dessus de 2020, aidé, comme au trimestre passé, par un report des ventes vers des modèles premium plus rentables. "Les résultats du troisième trimestre montrent que nous devons avancer de manière décisive sur l'amélioration de la productivité dans la branche volume", qui inclut notamment les marques VW, Seat et Skoda, a commenté le patron Herbert Diess dans un communiqué, alors qu'un conflit plane avec les syndicats sur une réorganisation de l'usine historique de Wolfsburg. Malgré cette mauvaise performance opérationnelle, le groupe affiche au troisième trimestre un bénéfice net en légère progression de 5,6%, à 2,9 milliards d'euros. Le géant allemand de l'automobile Volkswagen a annoncé jeudi une chute de 12% de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre sur un an, à 2,8 milliards d'euros, en raison des pénuries mondiales de semi-conducteurs, qui entraînent même une perte dans une branche clé du groupe incluant la marque phare VW. Mis à jour le 28/10/2021 à 11:53
www.lesoir.be
UPDATE L'inflation poursuit sa progression en octobre, passant de 2,86 à 4,16% (2)
L'inflation poursuit sa progression en octobre, passant de 2,86 à 4,16% (2) L'électricité coûte désormais 25,8% de plus qu'il y a un an. Le gaz naturel coûte 77,5% de plus en glissement annuel. Le prix du gasoil de chauffage, lissé sur 12 mois, a progressé de 7,4% en un an. Les carburants coûtent désormais 25,8% de plus qu'un an auparavant. L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, s'établissait à 1,95% en octobre, contre 1,61% en septembre.  L'inflation des services a progressé de 2,02 à 2,46%. L'inflation des loyers s'élevait à 2,47% en septembre et a diminué à 2,44% en octobre. Par ailleurs, l'inflation sur la base de l'indice santé passe de 2,29 à 3,48%. L'inflation des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées est, elle, négative pour le neuvième mois consécutif et s'élève actuellement à -0,31%, contre -0,56% le mois précédent. L'indice des prix à la consommation a, quant à lui, progressé ce mois de 1,65 point, soit de 1,47%, précise Statbel. Il s'élève à 114,20 points contre 112,55 points en septembre 2021. L'indice santé progresse en octobre de 1,65 point et s'établit à 113,94 points contre 112,29 points en septembre. L'indice santé lissé s'établit, lui, à 110,53 points en octobre. Le prochain indice pivot pour la fonction publique et les allocations sociales est fixé à 111,53 points. En octobre, les principales hausses de prix ont concerné le gaz naturel, l'électricité, les carburants, les chambres d'hôtel, le gasoil de chauffage, la viande, les restaurants et cafés, les produits laitiers et l'achat de véhicules. Les boissons alcoolisées ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice. L'inflation progresse toujours, s'établissant à 4,16% en octobre, contre 2,86% en septembre, indique jeudi l'office de statistiques Statbel. Elle atteint son plus haut niveau depuis octobre 2008, lorsqu'elle s'élevait à 4,72%. La forte augmentation de l'inflation ce mois-ci est due à la forte hausse des prix de l'énergie, précise Statbel. L'inflation de l'énergie s'élève à 30,86% (contre 19,37% le mois dernier) et apporte une contribution de 2,62 points de pourcentage à l'inflation totale. Mis à jour le 28/10/2021 à 11:51
www.lesoir.be
Met samengeknepen billen: nieuwe beelden tonen hoe auto met Leuvens gezin van brug schuift en tuimelt
Er zijn nieuwe beelden opgedoken van het hallucinante incident woensdagnamiddag op een brug aan de Vaartkom in Leuven. Op de nieuwe beelden is te zien hoe de brug met het kleine rode autootje erop traag de lucht in gaat, tot op het punt dat de wagen het niet meer houdt. De auto met het Leuvense gezin bolt naar achteren en tuimelt achterwaarts op zijn dak.
HLN.be
COP26: Ecolo accuse la N-VA de bloquer un accord entre les entités belges
COP26: Ecolo accuse la N-VA de bloquer un accord entre les entités belges Le député fédéral Samuel Cogolati (Ecolo-Groen). - Belga Image. Le député fédéral Samuel Cogolati (Ecolo-Groen) s’en est pris jeudi à la Flandre et plus particulièrement à la N-VA devant l’absence d’accord sur le «burden sharing» à la veille de la COP26 à Glasgow. «Clairement, c’est la Flandre qui bloque. Il y a une majorité de Flamandes et de Flamands qui voudraient avancer, mais on voit que la N-VA reste un parti climatosceptique, qui bloque et qui freine à quelques jours de ce sommet d’importance capitale pour l’avenir de la planète», a lancé le député, interrogé sur les ondes de DH Radio. Une Belgique à deux vitesses «Nous sommes face à une Belgique à deux vitesses. Le fédéral montre l’exemple, il s’est déjà engagé à -55% d’émission de CO2 d’ici 2030. J’appelle donc la Flandre à rejoindre le train climatique», a-t-il ajouté. Le gouvernement fédéral a approuvé le 8 octobre les «ambitions et engagements» de la politique climatique fédérale pour la période 2021-2030. Celle-ci prévoit une trajectoire de réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à l’année de référence 1990. Les négociations sur la répartition des efforts climatiques (« burden sharing ») entre le fédéral et les trois Régions sont quant à elles toujours en cours. L’accord précédent remonte à la fin 2015 et porte sur la période 2013-2020. « Clairement, c’est la Flandre qui bloque. » L’ambiance est tendue, quelques jours seulement avant la COP26. Par Belga Le 28/10/2021 à 11:59
www.lesoir.be
COP26: Les progrès wallons en termes d'énergie renouvelable sont insuffisants, pointe le secteur
"A la veille de la COP26 et deux ans après l'annonce d'engagements inédits pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre, les progrès wallons en matière d'énergie renouvelable sont largement insuffisants", dénonce jeudi Edora, la fédération des énergies renouvelables.
www.lalibre.be
Maes blijft ook de komende twee seizoenen een partner van Deceuninck-Quick Step
Deceuninck-Quick Step en Maes hebben donderdag hun partnerschap verlengd tot eind 2023. Dat maakte het team van sterke man Patrick Lefevere bekend. Het biermerk sponsort het Belgische WorldTour-team al sinds 2019.
www.hbvl.be