CD&V wil meer financiële ademruimte voor wie partner verliest

Regeringspartij CD&V wil meer financiële ademruimte voor wie een partner verliest. Kamerfractieleider Servais Verherstraeten dient een wetsvoorstel in om het maximumbedrag dat de langstlevende echtgenoot van de gemeenschappelijke rekening mag halen op te trekken en om de regeling open te stellen naar wettelijk samenwonenden.
Read full article on: myprivacy.dpgmedia.be
Deux nouveaux noms belges sur la liste des criminels les plus recherchés par Europol
Deux nouveaux noms belges ont été ajoutés à la liste des criminels les plus recherchés d'Europol, indique vendredi la police fédérale dans un communiqué.
7 m
www.7sur7.be
Enseignement supérieur : les cours et examens à 100% en présentiel
Enseignement supérieur : les cours et examens à 100% en présentiel Pierre-Yves Thienpont. Valérie Glatigny, ministre de l’Enseignement supérieur, a rassemblé en visioconférence l’ensemble des acteurs du secteur (établissements, conseils étudiants, syndicats, pouvoirs organisateurs,…) suite au Comité de concertation. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
8 m
www.lesoir.be
Chemiebedrijf 3M geeft schoorvoetend PFOS-emissies via lucht toe
De chemische stof PFOS is bij 3M in Zwijndrecht in het verleden ook via de lucht uitgestoten. Dat heeft het bedrijf na lang aarzelen toegegeven tijdens de Vlaamse parlementaire onderzoekscommissie PFOS/PFAS. Nadat een voormalig werknemer die verklaring had afgelegd, bevestigde ook vicevoorzitter Rebecca Teeters voor het eerst dat er “onder andere” via de lucht emissies waren. Meer nog, volgens de huidige EHS-manager (environment, health & safety) van het bedrijf werden ook overheidsdiensten als OVAM en Vito daarvan op de hoogte gebracht.
8 m
HLN.be
Le «kelmonde» insolent de Krazy Kat
Le «kelmonde» insolent de Krazy Kat Krazy Kat, les quotidiennes panoramiques de 1920George HerrimanLes Rêveurs136 p., 30€ Quimbois créole du 9e Art, George Herriman est un sorcier de l’image. A l’aube du XXe siècle, l’artiste de La Nouvelle-Orléans a endiablé la presse américaine de ses strips d’humour absurde. Son Krazy Kat est entré dans l’histoire mondiale de la bande dessinée. Ses premiers gags créés pendant la prohibition, en format panoramique, n’avaient jamais été édités en français. Les Rêveurs ont effacé ce sacrilège et il souffle dans cet album géant un furieux courant d’air de liberté. Krazy Kat file des coups de pied au cul de l’ordre établi. Cet éveilleur aux mystères de l’humanité préfère la « kuriosité » à la frayeur. Son esprit frappeur est tout entier tourné vers la fraternité. Par Da.CV. Le 3/12/2021 à 16:47
9 m
www.lesoir.be
Reacties eventsector na beslissingen Overlegcomité: “Dit is even erg als een sluiting”
Er komen heel wat reacties op de beslissingen van het Overlegcomité vrijdag. Zo ook uit de eventsector. Voor hen verandert er namelijk heel wat. Zo mogen evenementen vanaf maandag nog slechts met 200 aanwezigen doorgaan. Dat enkel zittend, met mondmasker en met het gebruik van het Covid Safe Ticket. Een uitzondering geldt voor activiteiten thuis, huwelijken en begrafenissen. 
9 m
www.hbvl.be
Inondations: Chaudfontaine refuse d’être une vallée fantôme
Inondations: Chaudfontaine refuse d’être une vallée fantôme A Chaudfontaine, Daniel Bacquelaine et les autorités locales veulent Appelé à témoigner devant la commission d’enquête, Daniel Bacquelaine (MR) avait eu des mots forts : « Ces inondations, c’est une destruction de territoire ! » Traversée à la fois par l’Ourthe et surtout par la Vesdre, Chaudfontaine a payé un lourd tribut aux événements de la mi-juillet : quatre décès, 1.871 habitations et 3.800 personnes sinistrées, 37 bâtiments publics ravagés, 400 véhicules emportés par les flots. Une soixantaine de familles restent en quête d’un abri pérenne. La cité thermale a reçu les trente premiers logements modulaires proposés par la Wallonie, auxquels s’ajouteront une dizaine de structures individuelles. Des mini-lotissements qu’il a fallu équiper et qui accueilleront leurs premiers habitants dans les prochains jours. De la vie et de l’activité La commune veut aller de l’avant : « Nous avons mis en place un groupe de travail sur l’aménagement de notre territoire. Nous avons pas mal d’idées », avait expliqué le bourgmestre aux députés. Nous avons retrouvé Daniel Bacquelaine en bord de Vesdre pour faire le point sur la reconstruction de Chaudfontaine. À lire aussi Inondations: pour Daniel Bacquelaine, «il faut une culture du sauvetage comme en France» Ce jeudi-là, la Vesdre est chargée des pluies des derniers jours et de la fonte de la première neige tombée sur les Fagnes. On est loin des crues de la mi-juillet, mais le débit est impressionnant : « Si cela débordait à nouveau, l’impact sur la population serait terrible. » Avec ses équipes, le bourgmestre de Chaudfontaine est animé par une conviction : « Si nous ne réagissons pas, nous risquons de gérer bientôt un désert, une vallée fantôme. Il faut à nouveau de la vie et de l’activité, ici. Le premier magasin vient de rouvrir à Chaudfontaine-Source. C’est très important. Ce que nous allons imaginer doit bien sûr être sécurisé et assurable. » Cette commune liégeoise n’a pas attendu les inondations cataclysmiques de l’été dernier pour agir. Les crues, ça la connaît ! « Depuis quinze ans, nous avons accordé 2.400 permis, mais à peine 67 dans la vallée de la Vesdre, soit moins de 3 %. Il s’agit de modifications ou d’aménagements, pas de constructions neuves », explique Daniel Bacquelaine. A Vaux-sous-Chèvremont, un investisseur avait obtenu le feu vert pour un bâtiment sur pilotis qui donne une idée de ce qui attend Chaudfontaine. La réflexion est en cours pour un ruban de 27 maisons alignées le long de la route nationale à Chaudfontaine-Source. Ces habitations, c’est un peu Venise-sur-Vesdre : les immeubles sont construits en aplomb de l’eau, à la sortie d’une boucle qui a donné plus de puissance encore à la rivière devenue torrent. A l’arrière, loggias et annexes qui faisaient le charme de l’endroit ont été emportées. « On peut envisager de rénover certaines habitations, mais sans autoriser d’annexe. C’est toutefois prendre un risque pour des maisons avec une seule pièce au rez-de-chaussée. L’autre idée est de renoncer et de créer une zone bâtissable sur le site des anciennes capsuleries, un peu plus loin, avec des prescriptions urbanistiques spécifiques. Nous pourrions alors envisager de créer une digue le long de l’eau », détaille le bourgmestre. Chaudfontaine a bouclé un master plan qui fixe de nouvelles recommandations urbanistiques. Les règles ne viseront pas uniquement les fonds de vallées, elles concerneront aussi les villages comme Embourg et Beaufays. Sur le plateau à l’abri des rivières, il faut lutter contre le ruissellement par des limites d’imperméabilisation de 10 à 20 % selon la superficie des parcelles. Immersion temporaire A proximité des cours d’eau, les rez-de-chaussée ne pourront plus être des lieux de vie, on n’y installera plus les chaudières. Dans les toitures, il faudra prévoir des tabatières par lesquels il sera possible de s’échapper parce que, « en juillet, des habitants ont dû démolir leur toit pour fuir. » Les constructions sur pilotis seront systématiques. La végétalisation sera accentuée et les citernes consolidées et mieux arrimées. « Et les bungalows de plain-pied seront bien entendu proscrits », ajoute Daniel Bacquelaine. La vie doit reprendre. Envahi par la Vesdre cet été, le casino va rouvrir : « Il sera protégé par des bâtardeaux, ces protections qui se mettent en place lorsque la rivière sort de son lit », explique le bourgmestre. Des terrains seront sacrifiés pour servir de zones d’immersion temporaire : « Nous avions déjà acheté le quadrilatère de la Rochette qui accueillait autrefois le jumping sur une dizaine d’hectares. Notre objectif était d’y empêcher toute construction. Nous voudrions aussi utiliser une prairie à Vaux, mais il s’agit d’une propriété privée. » Les inondations imposent de jeter un nouveau regard sur l’urbanisation de la vallée : « L’eau a envahi des secteurs que nous pensions à l’abri. C’est le cas de la rue de la Coopération à Vaux qui ne figurait pas sur les cartes des risques. D’ailleurs, des habitants ont été y déposer leurs voitures, croyant les sauver. » A Chaudfontaine comme ailleurs, l’eau a aussi effacé beaucoup de certitudes. La cité thermale traversée par la Vesdre et l’Ourthe panse toujours ses plaies. Mais autour du bourgmestre Daniel Bacquelaine, la réflexion est engagée sur le futur aménagement de ce territoire meurtri. Par Eric Deffet Journaliste au service Politique Le 3/12/2021 à 16:45
www.lesoir.be
Dorothée en route vers la Cité d’Emeraude
Dorothée en route vers la Cité d’Emeraude Le magicien d’OzL. Frank BaumTraduit de l’anglais par Yvette MétralIllustré et animé par MinaLimaFlammarion Jeunesse 256 p., 29,90€ C’est un bouquin magique. Normal, puisque Dorothée s’envole vers le pays magique d’Oz, où elle se retrouve, vous vous en souvenez, accompagnée de l’Epouvantail, du Bûcheron-en-fer-blanc et du Lion Poltron. Une quête sur la route en briques jaunes vers la Cité d’Emeraude d’où elle pourra sans doute retourner au Texas. Ce roman, écrit en 1900, est devenu un classique. Normal aussi, la magie, puisque c’est le studio MinaLima qui s’est chargé d’animer et d’illustrer ce conte pour enfants. Et les pop-up somptueux, les dessins merveilleux, les dépliants colorés émerveillent. Le magicien d’Oz n’est pas le seul de cette très belle collection : il y a aussi Le Livre de la jungle, Peter Pan et Harry Potter et la chambre des secrets. Par J.-C.V. Le 3/12/2021 à 16:44
www.lesoir.be
Reacties van experten na beslissingen Overlegcomité: “Het is altijd te laat”
De beslissingen van het Overlegcomité vrijdag lokken heel wat reacties uit. Zo ook bij de experten. Zij vinden het goed dat er bijkomende maatregelen zijn genomen, maar vinden het ook wel jammer dat die er niet vroeger kwamen. Ze betreuren het ook dat niet alle adviezen van de expertengroep GEMS werden opgevolgd.
www.nieuwsblad.be
Les premières livraisons du vaccin Pfizer pour les moins de 12 ans attendues fin décembre
La préparation de la vaccination anti-covid des enfants de moins de 12 ans se poursuit, dans l'attente des avis du Conseil supérieur de la Santé et du Comité de Bioéthique qui devraient être rendus le 16 décembre prochain, a indiqué vendredi le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke.
www.7sur7.be
48-jarige vrouw lichtgewond na kop-staartbotsing in Neerpelt
Op de Koning Albertlaan in Neerpelt is donderdag rond 15.50 uur een kop-staartbotsing gebeurd. Een passagier, een vrouw (48) uit Pelt, raakte lichtgewond.  
www.hbvl.be
Mieux comprendre la géopolitique
Mieux comprendre la géopolitique La géopolitique tout simplementPascal Boniface et Anne SénéquierEyrolles304 p., 26€ C’est une brique d’un kilo mais c’est surtout un outil très pratique pour mieux comprendre le monde d’aujourd’hui ; et pour se faire une idée assez précise de la façon dont fonctionnent les relations internationales. La géopolitique tout simplement est présenté comme un livre de référence pour les familles. Illustré par des dessins, des photos, des cartes et des infographies, il est découpé en 33 chapitres allant du monde bipolaire au nucléaire en passant par le terrorisme, la démographie, le crime organisé ou encore le nouvel ordre mondial. Le livre propose une approche divertissante et originale de l’actualité avec des repères historiques, des focus régionaux et des questions d’actualité qui permettent de mieux appréhender les enjeux parfois subtils du monde dans lequel on vit. Le style est assez austère mais la mise en page est dynamique et l’ensemble bien découpé. Par Ph.DB. Le 3/12/2021 à 16:42
www.lesoir.be
Patrick Lefevere stapt vanaf volgend seizoen in het vrouwenwielrennen: “We beseffen het belang ervan”
Patrick Lefevere zet in 2022 zijn eerste stappen in het vrouwenwielrennen. De teammanager van Deceuninck-Quick.Step stapt met het uitzendbureau Experza - waar hij mede-eigenaar van is - in de opleidingsploeg NXTG Racing Team. Dat vertelt hij in een exclusief interview met CyclingTips.
HLN.be
Incidents lors de la finale de l’Euro 2020: un «échec collectif» qui aurait pu provoquer des morts, selon un rapport
Incidents lors de la finale de l’Euro 2020: un «échec collectif» qui aurait pu provoquer des morts, selon un rapport Photonews L’UEFA avait infligé un match à huis clos ferme et un avec sursis à l’Angleterre, ainsi qu’une amende de 100.000 euros à la Fédération anglaise, en raison du comportement violent de supporters anglais avant et pendant la finale de l’Euro 2020 perdue contre l’Italie. Des centaines de supporters sans billet avaient notamment forcé les portes du stade de Wembley pour assister au match, et des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux avaient montré de violentes agressions dans les couloirs du stade. Un rapport indépendant mené par la baronne Louise Casey a indiqué vendredi qu’au total, quelque 2.000 personnes étaient entrées de force dans le stade. Sans désigner des responsables, le rapport conclut qu’il y a eu un « échec collectif à anticiper les risques » posés par ce match organisé le 11 juillet. Il dénonce le comportement d’une « large minorité de supporters anglais », certains sous l’emprise de drogue ou d’alcool, qui ont mis « imprudemment des vies en danger » et qui « auraient pu entraîner des blessures ou même la mort ». Sécurité et restrictions sur la consommation d’alcool renforcées Un manque d’agents de sécurité expérimentés en raison de la pandémie face à une foule de plus de 6.000 supporters sans tickets particulièrement agressifs, une absence de fan zones pour célébrer la première qualification de l’Angleterre dans une finale majeure depuis 1966, un pays en train de sortir de plusieurs mois de restrictions liées au coronavirus… Ces facteurs, et d’autres, ont contribué à créer une situation chaotique, souligne le rapport. Dans ses conclusions, Mme Casey suggère au gouvernement de créer une catégorie spéciale de matches d’importance nationale, où la sécurité et les restrictions sur la consommation d’alcool seraient renforcées. Elle recommande également des sanctions plus sévères pour toute personne impliquée dans des incidents liés au football et de plus amples efforts pour éradiquer le hooliganisme et le racisme dans ce sport. Après la défaite de l’équipe d’Angleterre face à l’Italie, les joueurs noirs Jadon Sancho, Bukayo Saka et Marcus Rashford avaient été la cible d’une avalanche d’attaques racistes sur les réseaux sociaux. À la suite des attaques racistes contre les trois joueurs, le Premier ministre Boris Johnson avait annoncé son intention d’interdire de stade les supporters ayant proféré des insultes racistes en ligne. Réagissant à la publication du rapport, le directeur général de la Fédération anglaise de football (FA), Mark Bullingham, a affirmé « accepter pleinement ses conclusions », renouvelant les excuses de la FA « pour la terrible expérience que beaucoup ont subie à Wembley lors de ce qui aurait dû être une soirée historique ». Il a assuré que les leçons tirées de cet examen « permettront aux fans de vivre une bonne expérience lors des grands événements internationaux à Wembley, comme ils le font depuis de nombreuses années. » La police métropolitaine de Londres a elle aussi exprimé ses « regrets de ne pas avoir pu faire plus pour empêcher que ces scènes ne se déroulent. » Elle a expliqué dans un communiqué que les policiers et les agents de sécurité avaient été confrontés à « des défis sans précédent et à des niveaux de violence inacceptables ». Les incidents survenus lors de la finale de l’Euro 2020, lorsque des centaines de supporters anglais sans ticket avaient envahi le stade de Wembley, auraient pu provoquer des morts, a conclu un rapport indépendant publié vendredi. Par AFP Le 3/12/2021 à 16:40
www.lesoir.be
Inbraak in vakantiehuis in Hoelbeek
Een vakantiehuis in de Hoelbeekstraat in Hoelbeek heeft dieven over de vloer gekregen. Op het eerste gezicht werd er niks gestolen. De diefstal is vrijdag vastgesteld.  
www.hbvl.be
Willy Borsus: «Construire en zone inondable sera très compliqué voire impossible»
Willy Borsus: «Construire en zone inondable sera très compliqué voire impossible» PhotoNews A Chaudfontaine, les eaux de la Vesdre s’apprêtent à venir gonfler l’Ourthe aux portes de Liège. Depuis sa source dans les Fagnes, la rivière a parcouru 72,5 km. Autant à reconstruire et à réinventer après les inondations de l’été, sur base de nouvelles règles et de nouveaux objectifs. C’est l’objectif fixé par Willy Borsus (MR), le ministre en charge de l’Aménagement du territoire. « Le marché visant à attribuer la réalisation d’un schéma stratégique multidisciplinaire du bassin de la Vesdre est lancé. Les offres sont attendues pour le 9 décembre. Le but est de définir le futur de cette vallée, en matière d’urbanisme et d’organisation des espaces, sans oublier la mobilité ou le logement, l’économie… Nous voulons disposer d’une vision grand angle sur base d’un diagnostic approfondi. Elle débouchera sur des propositions d’aménagement et sur des plans d’action pluriannuels qui mobiliseront tous les compétences du gouvernement et celles des acteurs locaux », explique-t-il. Le ministre confirme aussi l’information donnée par Le Soir (nos éditions du 27 novembre) : onze quartiers ravagés par les eaux feront l’objet d’interventions massives pour que la reconstruction prenne une dimension « durable » et prévienne, si possible, d’autres catastrophes. À lire aussi Inondations: «Il faut reconstruire, mais sans avoir de regrets», disent les commissaires à la reconstruction Réinventer des quartiers La tâche semble colossale. Comment transformer une vallée et des quartiers entiers qui sont l’héritage d’un très long passé industriel et populaire ? Comment convaincre les habitants de Pré Javais et les commerçants d’Ensival, à Verviers, ou les entreprises de Pepinster et de Trooz ? « Il faudra respecter les aspirations des gens et des communes, tout cela doit être concerté », insiste Willy Borsus. « A travers la revitalisation urbaine ou d’autres expériences à l’étranger, nous avons déjà la connaissance et l’expérience de transformations importantes et réussies. Cette démarche s’inscrira dans le temps en cherchant à convaincre sur le terrain. » Insistons, malgré tout : comment réinventer un vieux quartier ouvrier dont les habitants vivent pratiquement sur les berges de la rivière ? « Il faut accorder la priorité à la prévention des inondations avec des mesures comme la création de zones d’immersion temporaire, en protégeant mieux les habitations et en jouant sur la perméabilité des sols à travers par exemple de nouveaux matériaux. Il faut des mesures intelligentes et résilientes. L’objectif reste d’atteindre le “zéro béton” à l’horizon 2050 : le schéma de développement du territoire (SDT) sera actualisé et fixera la trajectoire nous conduisant vers la fin de l’artificialisation des sols. » Tout cela prendra du temps. Dans l’immédiat, Willy Borsus annonce déjà un durcissement spectaculaire des règles en matière de construction dans les zones d’aléa d’inondation, sur tout le territoire wallon. Il s’agit à la fois de mieux tenir compte de cet aléa, à savoir le comportement de l’eau selon la configuration du terrain, et de limiter la vulnérabilité des constructions. « Aujourd’hui, explique le ministre, les procédures de demandes de permis s’appuient sur des avis, ceux des gestionnaires de cours d’eau pour les inondations et de la cellule Giser pour les phénomènes de ruissellement. Les autorités concernées auront bientôt en mains une nouvelle circulaire qui renforce leur capacité à statuer en connaissance de cause et permet aux instances consultées de rendre des avis mieux documentés. Les porteurs de projets seront tenus de fournir des informations importantes. Le cas échéant, le permis sera conditionné à la mise en place de mesures préventives ou, dans les cas les plus sensibles, devra être refusé. » Trois cas de figure Trois cas de figure sont évoqués par la circulaire ministérielle. Ils sont détaillés par Willy Borsus : « Si le projet se trouve en zone d’aléa faible d’inondation, il devra être démontré qu’il n’aggrave pas la situation existante, en fournissant le calcul des superficies remaniées ou des vues cotées jusqu’au cours d’eau. L’impact de ce projet sur la rétention d’eau ou l’écoulement des crues devra aussi être calculé. En zone d’aléa moyen, l’objectif sera aussi de ne pas aggraver la situation mais, en plus, de limiter la vulnérabilité du projet aux inondations. Enfin, en zone d’aléa élevé, le principe a priori sera d’éviter l’urbanisation. La preuve de la faisabilité d’un projet sera à charge du requérant : vulnérabilité minimale, étude hydraulique… » Les décisions se prendront au cas par cas, mais la réflexion est globale. La Wallonie va produire des nouveaux référentiels portant sur la construction en zones inondables ou en zones de ruissellement où la végétalisation jouera un rôle important. Les communes les plus sensibles seront aussi soutenues dans leur recherche de nouveaux terrains pour compenser le gel de secteurs à risques. Un budget de 19 millions les aidera à établir des schémas de reconstruction. Une enveloppe de 72 millions permettra d’équiper ou d’étendre des zones d’activité économique où les entreprises menacées par les eaux seront à l’abri. Par Eric Deffet Journaliste au service Politique Le 3/12/2021 à 16:39
www.lesoir.be
Achter het masker van Baba Yega’s Lucas Cabanier: “Op mijn 18de nam ik een andere identiteit aan”
Op het podium transformeert Lucas Cabanier (25) tot lid van Baba Yega, de mysterieuze dansgroep van Studio 100. Maar ook in het echte leven nam hij enkele jaren geleden een nieuwe identiteit aan. Dat vertelt hij tijdens een openhartige wandeltocht door Turnhout, waar hij opgroeide én de dansmicrobe te pakken kreeg.
www.nieuwsblad.be
Proust en infographie
Proust en infographie Le proustographeNicolas Ragonneau et Nicolas BeaujouanDenoël192 p., 24 €, ebook 16,99 € Pages 84 à 95 du Proustographe, douze personnages sont découpés en tranches d’influence de leurs modèles réels. Les clefs sont complexes mais, de Bergotte à Albert Bloch, ils sont tous un peu Marcel Proust lui-même. L’homme et son œuvre démontés, restitués en statistiques savantes ou amusantes (les deux, parfois), c’est un livre excitant. On débusque à chaque page des choses qu’on croyait savoir à peu près et qui, sous une forme lumineuse, se précisent. On y trouve même des choses qu’on ignorait tout à fait, comme un récapitulatif des éditions intégrales de la Recherche élégamment proposées sur une flèche du temps (pas perdu, celui-là) de 1919 à 2019. Ou une étonnante galaxie de traductions. Bref, un ouvrage indispensable qu’on ne se contentera pas d’ouvrir une fois. Par P.MY Le 3/12/2021 à 16:38
www.lesoir.be
La machine à goals: ces 7 stats complètement folles sur les 800 buts de Cristiano Ronaldo
Une véritable machine à buts. Cristiano Ronaldo a inscrit les 800e et 801e buts de sa carrière mercredi soir contre Arsenal. Le Portugais affole tous les compteurs depuis sa première réalisation en 2002. Le point sur son efficacité extraordinaire en stats.
www.7sur7.be
Deux philosophes de l’image pour faire sourire les pensées
Deux philosophes de l’image pour faire sourire les pensées Regards croisésPlantu et RezaGallimard192 p., 30€ Entre le crayon spontané du cartooniste Plantu et les instantanés de Reza, c’est l’histoire d’un coup de foudre artistique où le dessin épouse la photo pour démasquer nos regards sur le monde. A l’Occident, Plantu : 50 ans de dessin de presse. A l’Orient, Reza, 40 ans de photo-reportage. Ensemble, ces deux-là bouleversent les esprits dans Regards croisés , un livre où le dessin du premier entraîne le regard de l’autre côté des photographies du second. Leurs images miroirs ouvrent des portes sur des interprétations fécondes de l’actualité. Les deux comparses composent à quatre mains une œuvre qui grandit la perception pour mieux révéler la complexité du réel. Ils invitent à voir autrement ce qui nous entoure, à découvrir des horizons inédits car, contrairement à une idée répandue, le trajet le plus court entre deux points n’est pas forcément la ligne droite… Regards croisés convie le lecteur à sortir du simple rôle de témoin de l’actualité pour se créer son propre point de vue et, par-là, à agir sur le monde. Pour les auteurs, l’image est un vecteur d’émancipation et leurs créations sont en quête de citoyenneté universelle. Au siècle de la civilisation de l’image, elles peuvent contribuer au progrès de l’humanité. « Dans mon travail, je ne cherche jamais à flatter celle ou celui qui regarde, ni à lui procurer un sentiment de confort, ni à rassurer », confiait Reza à l’écrivain Pierre Bongiovanni. « J’espère que mes photos éveillent les consciences. » Et comme lui, Plantu en appelle au sens critique du lecteur face aux événements. L’un comme l’autre sont des philosophes de l’image capables de faire sourire les pensées. Aux fondements de la nature humaine L’histoire de l’humanité s’est esquissée à la diable par le dessin dans les grottes du paléolithique. Les peintures rupestres demeurent sans doute, à ce jour, la première trace tangible d’interprétation du monde par l’image, sans que nous en connaissions vraiment les clés. Vingt mille ans plus tard, la lecture des images demeure un exercice complexe, dont les messages peuvent toujours être mal compris ou manipulés. Voilà pourquoi Plantu et Reza croisent les regards, dans le but de comprendre l’autre. Dans cet ouvrage, la photo et le dessin parlent la même langue : celle des fondements de la nature humaine. Plantu laisse penser son crayon et Reza laisse penser son appareil, écrit Pierre Bongiovanni. Ce sont des promeneurs engagés, au regard libre et à l’âme naïve. Ils témoignent chaque jour de la fragilité de la vie et de la force de la fraternité. « Dans un moment de l’histoire du monde où les dynamiques profondes à l’œuvre dans les sociétés exaltent les fractures identitaires pour aller vers davantage de clivage, de séparation, d’exclusion et de violence, leur entreprise commune ouvre une autre voie », résume l’écrivain dans sa préface. « Ils invitent à faire de la démocratie un combat, où chacun de nos actes sera un moment décisif contre la résignation et pour la dignité. » Regards croisés est un livre sincère, où l’actualité échappe à tout cliché. Plantu et Reza refusent la désinformation et font des pieds de nez au pouvoir. A leurs yeux, résister n’est pas une option. C’est une obligation. Par Daniel Couvreur Chef du service Culture Le 3/12/2021 à 16:35
www.lesoir.be
Jachtgeweren gestolen uit huis in Overpelt
Bij een inbraak in een huis in de Ballaststraat in Overpelt zijn jachtgeweren gestolen. Dat is vrijdag rond 9.40 uur gemeld bij de politie.  
www.hbvl.be
Zo zal prinses Amalia 18e verjaardag vieren: “Landsvlag, klokkenluiden én felicitatieregister”
Prinses Amalia van Nederland blaast volgende week 18 kaarsjes uit. Een uniek moment, want vanaf dan kan de prinses officieel koningin worden. En dat mag gevierd worden met toeters en bellen. “Overal een Nederlandse vlag mét oranje wimpel”, klinkt het bij de Koninklijke Bond van Oranjeverenigingen.
HLN.be
UPDATE Soulagement pour le secteur horeca, qui peut continuer à travailler jusqu'à 23h (2)
Coronavirus - Soulagement pour le secteur horeca, qui peut continuer à travailler jusqu'à 23h (2) "Le gouvernement tient ses promesses et a tenu bon face aux virologues qui jouent au yoyo avec les entreprises", a déclaré Fabian Hermans, président de la Fédération Horeca Bruxelles. Les établissements redoutaient plus que tout une fermeture à 20h qui aurait signifié un pas de plus vers la faillite du secteur. "Depuis un mois, on perd 50% de notre chiffre d'affaires par rapport à 2019", déplore ainsi Fabian Hermans. "Pourtant, on avait connu une belle reprise pendant l'été et en septembre. Les bars, on n'en parle pas. Comment voulez-vous résister?" En Wallonie, même son de cloche, la fermeture à 23h des établissements occasionne des pertes de chiffre d'affaires de 30 à 50% selon les lieux, note Pierre Poriau, secrétaire général d'Horeca Wallonie. "La fermeture à 20h préconisée par les experts aurait été injustifiée", défend pour sa part Daniel Cauwel, président du SDI, la Fédération patronale interprofessionnelle. "Les restaurants ne sont pas responsables de la propagation du virus, leur chiffre d'affaires est déjà en berne et ils ont consenti les investissements nécessaires pour accueillir leur clientèle dans le respect des règles sanitaires." Même s'il n'a jamais été contraint de fermer, le segment des hôtels continue à souffrir de la crise. Influencés tant par les mesures belges que par le tourisme mondial, les hôtels bruxellois sont particulièrement mal lotis. "Entre le 1er janvier et le 21 novembre 2021, le chiffre d'affaires a connu une baisse de 73% par rapport à la même période en 2019", illustre Rodolphe Van Weyenbergh de la Brussels Hotel Association. La situation est encore pire qu'en 2020, dit-il. "Le secteur n'a jamais repris son activité d'avant crise. Nous craignons des fermetures de facto, faute de clientèle." Les fédérations horeca demandent désormais que des mesures adéquates de soutien soient prises et soulignent l'importance d'accomplir la vaccination de la population pour sortir de la crise. Le secteur horeca était soulagé vendredi après-midi que le Comité de concertation ait décidé de ne pas prendre de mesure supplémentaire dans les restaurants et cafés. Ceux-ci vont pouvoir continuer à travailler jusqu'à 23h. Mis à jour le 3/12/2021 à 16:33
www.lesoir.be
La machine à marquer: les 800 buts de Cristiano Ronaldo passés au crible
Une véritable machine à buts. Cristiano Ronaldo a inscrit les 800e et 801e buts de sa carrière mercredi soir contre Arsenal. Le Portugais affole tous les compteurs depuis sa première réalisation en 2002. Le point sur son efficacité extraordinaire en stats.
www.7sur7.be
Deux nouveaux noms belges sur la liste des criminels les plus recherchés par Europol
Deux nouveaux noms belges sur la liste des criminels les plus recherchés par Europol Deux nouveaux noms belges ont été ajoutés à la liste des criminels les plus recherchés d’Europol, indique vendredi la police fédérale dans un communiqué. Il s’agit de Pinkihan Attolba Crisanto et Flor Bressers. Le premier a été condamné en 2013 par la cour d’assises du Brabant flamand à 15 ans de prison pour meurtre, précise la police fédérale. Le second a été condamné en mars 2020 par la cour d’appel d’Anvers à quatre ans de prison pour vol avec violences en bande, extorsion en bande avec armes et privation illégale de liberté avec menaces de mort. L’agence européenne de police criminelle Europol publie sur le site eumostwanted.eu les noms des fugitifs les plus recherchés d’Europe pour solliciter l’aide de tout un chacun pour les retrouver. Il s’agit de Pinkihan Attolba Crisanto et Flor Bressers Par Belga Le 3/12/2021 à 16:33
www.lesoir.be
Enfin l’heure d’un maître-architecte?
Enfin l’heure d’un maître-architecte? La Flandre, Bruxelles mais aussi la ville de Charleroi ont chacune désigné leur maître-architecte ou « bouwmeester ». Au-dessus de la mêlée, cette personnalité a pour mission d’indiquer la voie urbanistique à suivre, notamment en matière d’aménagements publics. La nomination d’un maître-architecte pour la Wallonie figure au programme de la majorité PS-MR-Ecolo. Mais elle se fait toujours désirer… Dans la foulée des inondations de l’été qui vont imposer un gigantesque effort de reconstruction, la députée Veronica Cremasco (Ecolo) a demandé à Willy Borsus (MR) où en étaient les intentions du gouvernement en la matière. Réponse du ministre de l’Aménagement du territoire : « Tout ne peut pas se faire en même temps. C’est la raison pour laquelle j’ai programmé le déploiement de ce dispositif en 2023. De surcroît, j’ai l’intention de mettre à profit ce délai pour évaluer les différents dispositifs existants afin de calibrer au mieux le dispositif wallon. » Par Eric Deffet Journaliste au service Politique Le 3/12/2021 à 16:33
www.lesoir.be
Codeco : demi-soupir de soulagement pour les salles de cinéma
Les fédérations des exploitants de cinéma et des distributeurs de films, qui redoutaient une fermeture, ont poussé un demi-soupir de soulagement après le Codeco de vendredi.
www.lalibre.be
Le mystère de la vie est dans les plis de la mer
Le mystère de la vie est dans les plis de la mer La jeune femme et la merCatherine MeurisseDargaud114 p., 22,50€ Catherine Meurisse s’invite dans le jardin animé de Miyazaki. Le Tanuki, un esprit fort de la forêt, va l’initier à l’art de la calligraphie japonaise, où chaque mot écrit représente l’image de l’objet qu’il décrit. L’autrice va tenter de peindre l’évanescence des choses, de capturer l’ivresse poétique de la montagne, de retrouver le fantôme de la « Belle de Nagara »… Au fil des pages, son pinceau caresse l’étrangeté des collines et flotte sur l’aquarelle, sous la nuit lunaire. Le Tanuki pousse Catherine Meurisse à pénétrer l’esprit même de la nature. L’autrice entre peu à peu en état de grâce. Son pinceau touche à l’éphémère de l’estampe. La mythologie japonaise fait chauffer son imaginaire. Elle apprivoise le mystère de la vie, au creux de La Vague d’Hokusai, pour mieux se rapprocher de la beauté du monde. Car celui ou celle qui sait lire les plis de la mer pourra deviner son sort… Par Da.CV. Le 3/12/2021 à 16:32
www.lesoir.be
Reacties eventsector na beslissingen Overlegcomité: “Dit is even erg als een sluiting”
Er komen heel wat reacties op de beslissingen van het Overlegcomité vrijdag. Zo ook uit de eventsector. Voor hen verandert er namelijk heel wat. Zo mogen evenementen vanaf maandag nog slechts met 200 aanwezigen doorgaan. Dat enkel zittend, met mondmasker en met het gebruik van het Covid Safe Ticket. Een uitzondering geldt voor activiteiten thuis, huwelijken en begrafenissen. 
www.nieuwsblad.be
ASSISEN. Zaak De Koperen Pomp. Chris Troffaes krijgt milde straf voor doodslag op haar man Dirk
“Ik leg mij neer bij jullie besluit.” Dat was alles wat Chris Troffaes nog te vertellen had, vlak voor het hof en de jury zich vanochtend terugtrokken om over haar lot te beslissen. Uiteindelijk viel dat besluit erg mee. Tien jaar opsluiting wegens doodslag. Vermits ze al bijna drie jaar in voorhechtenis zit, kan Troffaes meteen een aanvraag indienen om voorwaardelijk vrij te komen.
HLN.be
Opnieuw moordenaar uit België op lijst Europe’s Most Wanted: de taxichauffeur die vlak vóór bewakingscamera moordde
De Europese politiedienst Europol voert de jacht op naar een voortvluchtige man van 54 die in de herfst van 2005 een taxichauffeur doodstak op de luchthaven van Zaventem. Het is het eerste dossier van een moord in België dat de lijst van Europe’s Most Wanted haalt sinds Hilde Van Acker - de helft van het beruchte duivelskoppel - vlak na haar vermelding op die lijst in 2019 gearresteerd werd in Afrika.
HLN.be
Met een botsauto op het ijs? Het kan alleen in Knokke: “Nog voor de officiële opening was het al een enorme hit”
Botsen op het ijs? Het kan tot 9 januari op de ijspiste in Knokke dankzij de ‘Ice Bumper Cars’ - zeg maar botsauto’s voor een ijspiste. Uitbater Alain Degraed (54) pakt zo uit met een Belgische primeur. Nog voor de officiële opening stroomden de reservaties al binnen. “Meer coronaproof kan niet. Mooi meegenomen in deze tijden", glimlacht Alain.
HLN.be
Un des livres sacrés de l’humanité
Un des livres sacrés de l’humanité La Divine ComédieDanteSous la direction de Carlos OssolaTraduit par Jacqueline RissetGallimard, La Pléiade1.488 p., 62€ « Seuls les quelques livres sacrés de l’humanité possèdent ce pouvoir régénérateur et survivent aux millénaires et aux crises mondiales », disait Herman Hesse, repris dans la préface de Carlo Ossola de cette édition. Et il incluait La Divine Comédie de Dante dans ces textes-là. Il ajoutait : « Avec Dante, et par Dante, la lecture est un don de grâce : elle n’a pas besoin d’être conduite autrement que par l’écoute (…) poème de l’humanité entière, des morts et des générations à venir. Tout est convoqué dans notre présent. » Dante est né en 1265. Il est mort en 1321, il y a 700 ans. Cette édition est bilingue, toscan d’un côté, français de l’autre. En vers des deux côtés, mais libres en français. C’est du Dante, c’est de la Pléiade : à lire pour une vie. Par J.-C.V. Le 3/12/2021 à 16:30
www.lesoir.be
INTERVIEW. Sunweb-CEO Mattijs ten Brink weet dat reizen anders zal moeten: “We zullen komende jaren steeds minder vluchtgerelateerde vakanties in aanbod opnemen”
Toen ‘de winkel’ door de coronacrisis noodgedwongen gesloten was, zat Sunweb-topman Mattijs ten Brink (58) niet stil: hij timmerde aan de meer gepersonaliseerde pakketreis 2.0, in de strijd tegen virussen én de Booking.coms en Airbnb’s van deze wereld. Ook de klimaatuitdaging valt volgens de CEO van Sunweb Group niet meer te negeren. Een exclusief gesprek met de topman van de op een na grootste reisorganisatie in ons land, die de ambitie heeft de nummer 1 te worden. Want: “We krijgen opnieuw een enigszins ‘normale’ reiszomer. Voor het winterseizoen liggen de noodscenario’s wél al klaar.”
HLN.be
Een smoothie met een kick: de Billie Boo is de perfecte cocktail voor eindejaar
Op zoek naar het perfecte eindejaarsdrankje dat iedereen lust? Maak dan een Billie Boo. Het is de extra luxueuze versie van een screwdriver of een wodka-orange, ook wel bekend als Miami in een glas. Of je dan spoken gaat zien, hangt af van hoeveel je er drinkt.
www.hbvl.be
Drie rijders bikkelen in Spa om nationale titel in BK rally
Dit weekend sluit de Spa Rally een bijzonder spannend seizoen in het Belgian Rally Championship af. Met nog een rally te rijden blijven er met Adrian Fernémont (Skoda Fabia), Ghislain de Mevius (Skoda Fabia) en Grégoire Munster (Hyundai i20) nog drie rijders over voor de felbegeerde nationale titel. Titelverdediger Fernémont leidt het kampioenschap met 127 punten. Dat zijn er tien meer dan De Mevius en dertien meer dan Grégoire Munster. Maar er zijn ook nog de schrapresultaten en de punten van de powerstage. Vooraleer we de kampioen kennen wordt het nog flink rekenen.
www.hbvl.be
The madness continues: Netflix komt met driedelige docu over ‘Tiger King’-gezicht Doc Antle
De gekte van ‘Tiger King’ krijgt nog een staartje. Netflix lanceert op 10 december de driedelige documentaire ‘Tiger King: The Doc Antle Story’, over één van de opmerkelijkste figuren uit de reeks. In de docu schijnen de makers het licht op de façade van de excentrieke eigenaar van grote katachtigen: Doc Antle. Eindelijk komt de waarheid naar buiten over zijn jarenlange machtsmisbruik.
HLN.be
Une nocturne des commerces liégeois ce 9 décembre
Les commerces des rues du Pont, Neuvice, Souverain-Pont et du Carré ouvriront leurs portes jusqu’à 21h ce jeudi 9 décembre.
Lameuse.be
C’est la chute finale (air connu)
C’est la chute finale (air connu) Green UrbexLe monde sans nousRomain VeillonAlbin Michel248 p., 39€ C’est la vie qui s’arrête soudain. Des maisons abandonnées, des industries délaissées, des châteaux désertés, des établissements évacués, des cinémas ou des théâtres débarrassés de toute présence, des hôpitaux dont tout malade s’est enfui… Il reste les murs, les planchers, les plafonds, des meubles souvent, des machines parfois. Et le silence. Traversé soudain de parquets qui craquent, d’escaliers qui grincent, de portes qui claquent. Du bourdonnement de la vie passée. « C’est toute cette atmosphère que nous voulons transmettre à travers nos photographies », disent Céline Danloy et Delphine Buxant, autrices de Terminus, magnifique livre d’urbex, comme on appelle cette discipline d’exploration du passé à travers les ruines. Delphine fait de l’urbex depuis cinq ans, Céline depuis deux ans. « Ma première expérience, explique Delphine Buxant, c’était au château Miranda, à Celles, dans le Namurois, aujourd’hui démoli. Ce château, qui fut un pensionnat, était totalement vide. Quand je l’ai vu, je suis tombée à genoux. C’était beau et émouvant. » « Ce qui m’intéresse, c’est les traces de vie humaine qui subsistent dans ces lieux », ajoute Céline Danloy. « Il y a une histoire humaine derrière ces ruines. » Et Delphine : « On ne comprend pas toujours. Des gens quittent, abandonnent et, étrangement, laissent là des assiettes, des livres, des traces de leur vie. On se pose alors des questions. Pourquoi cet abandon soudain ? Pourquoi érige-t-on des choses puis les laisse-t-on là ? » « Ça fait toujours quelque chose de rentrer dans une maison et de trouver des papiers d’il y a 40 ans, des photos de famille, des lettres », dit pour sa part Romain Veillon, auteur du tout aussi magnifique Green Urbex. « Ces lieux sont souvent très beaux. Comment cela se fait-il qu’ils soient abandonnés ? A part pour les grands châteaux, on n’a pas souvent l’histoire. Il y a du mystère. » « Memento mori » Ce vide, cette désertion, cela ne donne-t-il pas une idée de notre finitude, cela ne cultive-t-il pas notre angoisse ? « Je ne le ressens pas comme ça, réagit Delphine Buxant. C’est très humain, en fin de compte. Ça nous parle bien plus de la vie que de la mort. » Et dans Terminus, la vie éclate aussi dans les titres des chapitres, qui sont des titres de films, et dans les légendes, très humoristiques. Comme s’il fallait donner un contrepoint à l’oubli dans lequel se trouvent ces endroits délaissés. Où pourtant, en effet, il reste des miettes de vie : des photos sur un lit, un miroir de poche sur le lavabo, une casserole sur la cuisinière, un cheval à bascule au centre d’une chambre, une machine à écrire, une paire de chaussures, un dentier à côté d’une bouteille de Cointreau et d’un flacon de médicaments… Et puis, ces lieux évoluent. Ils ne restent pas figés dans le moment que les photos de ces artistes ont saisi. « C’est la démarche de mon livre », explique Romain Veillon. « Je montre d’abord des lieux abandonnés mais propres. Puis le cheminement, la poussière, la mousse, la pourriture, les murs qui se lézardent. Il suffit d’une fenêtre ouverte, l’eau rentre, et la végétation reprend le dessus. La nature est toujours plus forte. Je montre les ruines recouvertes par les lierres et les fougères. » Un monde sans êtres humains en quelque sorte. « Oui, reprend Romain. J’essaie de décrire un monde laissé par l’homme, s’il disparaît. Je ne précise pas la menace. Mais je montre que, si on continue comme maintenant, si on traite la planète comme on le fait, voilà à quoi le monde pourrait ressembler dans cent ans. Mon livre n’est pas un manifeste écolo, c’est un “memento mori”. » En tout cas, c’est beau. Dans Terminus comme dans Green Urbex. Même si ces photographes sont des journalistes du moment, s’ils ne veulent que capturer des traces et une atmosphère, leurs images sont d’une grande poésie, d’une esthétique peut-être encore plus parfaite qu’il n’y a plus d’être humain pour la biaiser. Parce que c’est sa chute finale. Comme si ces images étaient des preuves archéologiques brandies par d’éventuels savants du futur. Et en même temps ce sont des tableaux. Des natures mortes d’un autre style. Le 3/12/2021 à 16:26
www.lesoir.be
Saussice, le fast-food haut de gamme et sain de Saint-Gilles
Saussice, le fast-food haut de gamme et sain de Saint-Gilles A lire dans SoSoir Pendant plusieurs semaines, dans sa version take-away, ce snack haut de gamme aura provoqué́ des files dignes d’un supermarché en plein confinement. Le 3/12/2021 à 16:26
www.lesoir.be
Didier Raoult reçoit un “blâme” de l'Ordre des médecins
Le professeur Didier Raoult, directeur de l’IHU de Marseille, a été sanctionné vendredi d’un “blâme” par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine, chargée d’analyser deux plaintes déposées contre lui par ses pairs fin 2020.
www.7sur7.be
Ondernemersorganisatie Voka vraagt opvang bij sluiting scholen
Als de basisscholen een week vroeger sluiten voor de eindejaarsperiode, dan moet er in opvang voorzien worden voor kwetsbare kinderen en voor kinderen van werknemers die niet kunnen thuiswerken. Dat zegt ondernemersorganisatie Voka vrijdag.
HLN.be
Italiaanse man (50) probeert coronaprik in neparm te zetten
Een Italiaanse vijftiger heeft donderdag tevergeefs geprobeerd om een coronavaccin te laten zetten in een nepprothese. Dat heeft de president van de Italiaanse regio Piëmont, Alberto Cirio, vandaag gemeld op Facebook. “Hij dacht de gezondheidswerkers voor de gek te houden en het systeem te bedriegen om zo de groene kaart te bemachtigen”, staat te lezen op de Facebookpagina van Cirio.
HLN.be
Hamilton nipt sneller dan Verstappen bij eerste oefensessie van gloednieuw circuit in Saoedi-Arabië, Bottas: “Man, wat is deze baan cool”
Lewis Hamilton (Mercedes) heeft de snelste tijd neergezet in de eerste vrije oefensessie van de Grote Prijs van Saoedi-Arabië, de 21ste en voorlaatste manche in het wereldkampioenschap Formule 1.
HLN.be
44-jarige sportvisser overleden na val in de Maas
In het Nederlandse Oss is vrijdagochtend een 44-jarige sportvisser uit Turnhout om het leven gekomen.
www.hbvl.be
Adidas lanceert loopschoen speciaal voor vrouwen. Zijn sportschoenen dan zo vrouwonvriendelijk?
Voor het eerst brengt Adidas een hardloopschoen op de markt die gemaakt is door vrouwen, voor vrouwen: de Ultraboost 22. Bijna alle hardloopschoenen zijn namelijk gebaseerd op een mannelijke voet volgens het sportmerk, en daar wilde Adidas verandering in brengen. Podologen Paul en Florian juichen de komst van de schoen toe, maar maken een belangrijke kanttekening. “Een man met een smalle voet kan perfect gebaat zijn met een schoen van de vrouwenafdeling.”
HLN.be
Un jardin aussi vaste que la Chine
Un jardin aussi vaste que la Chine Voyages dans mon jardinNICOLAS JOLIVOTHongFei216 p, 39 € Ah, cette impression, illusoire, qu’il faut partir loin pour trouver l’émerveillement ! Avec Voyages dans mon jardin, Nicolas Jolivot prouve qu’un jardin familial, en bord de Loire, peut réserver plus de ravissements que le Transsibérien et l’Orient-Express réunis. Et le carnettiste en connaît un rayon en périples exotiques, lui qui a fait plusieurs fois le tour du monde, parcourant (souvent à pied) des contrées à dessiner. En 2019 pourtant, le peintre voyageur est pris d’un désir plus sédentaire et se fixe un itinéraire beaucoup plus local : pendant deux ans, il va sillonner les 300 mètres carrés de son jardin. Emporté par les saisons, le mouvement perpétuel de la nature, la découverte de mondes aussi minuscules que fascinants, l’infinie beauté des plantes, des oiseaux, des insectes, des champignons, il se rendra compte qu’un lopin de terre français peut être aussi vaste que la Chine. En 200 pages, Nicolas Jolivot chronique un jardin qui a 200 ans. Depuis Jean-Daniel, le rouge-gorge qui marque le jardinier à la culotte, au cas où ce dernier, en grattant la terre, déterrerait un ver de terre, jusqu’à Mémère, une crapaude venimeuse aux invraisemblables boutons sur la peau, le carnettiste croque tout ce qui virevolte, grouille, hiberne, ou pollinise dans ce paradis perdu. Coquelicots et muguets peuplent aussi cet herbier indompté qui avance au rythme des saisons tandis que l’auteur et dessinateur remonte le temps jusqu’à 1821, aux origines du lieu. En plus d’observer le jardin au jour le jour, on remonte le fil des souvenirs de ce terrain, d’abord lopin agricole puis jardin d’une maison habitée par des lingères avant de devenir le pilier d’une mémoire familiale. Entre les scarabées aux cuisses d’haltérophile, les cerises à clafoutis, les campanules des murs, les mille-pattes estropiés ou les feuilles d’une vigne vierge à ventouses, le lecteur découvre les différentes générations qui ont habité chaque recoin de ce royaume luxuriant. Par CATHERINE MAKEREEL Le 3/12/2021 à 16:23
www.lesoir.be
Deux nouveaux noms belges sur la liste des criminels les plus recherchés par Europol
Deux nouveaux noms belges ont été ajoutés à la liste des criminels les plus recherchés d'Europol, indique vendredi la police fédérale dans un communiqué.
www.lalibre.be
Inbraak in centrum van Sint-Truiden
In de Minderbroedersstraat is vrijdag rond 12.15 uur een inbraak vastgesteld. De dieven stalen een reservesleutel, boorddocumenten van een voertuig en een printer. 
www.hbvl.be