Cinq questions à Fred Vervisch, vice-champion du monde de Tourisme

Retour sur le premier titre de vice-champion du monde d'un pilote belge en WTCR
Read full article on: dhnet.be
Le parlement flamand approuve la prolongation de l'utilisation du Covid Safe Ticket
Comme les parlements bruxellois et wallon auparavant, le parlement flamand a donné son feu vert mercredi soir à la prolongation de l’utilisation du Covid Safe Ticket (CST) qui devait expirer à la fin du mois. Le décret adopté ne donne pas de date de fin précise, mais il lie celle-ci à la fin de l’”urgence épidémique” au niveau fédéral. Dès que cette situation d’urgence sera terminée, le CST pourra être enterré, ont affirmé les partis de la majorité (N-VA, CD&V, Open Vld).
9 m
www.7sur7.be
Mogi Bayat interrogé dans le dossier Henrotay, les méthodes d’enquête lors de l’Opération «Mains propres» passées à la loupe ce jeudi
Mogi Bayat interrogé dans le dossier Henrotay, les méthodes d’enquête lors de l’Opération «Mains propres» passées à la loupe ce jeudi @News La chambre des mises en accusation d’Anvers se penchera ce jeudi sur les méthodes d’enquête particulières utilisées lors de l’« Opération Zéro », également appelée « Mains propres », qui vise la fraude dans le milieu du football belge. Une cinquantaine de personnes – parmi lesquelles des agents de joueurs, des dirigeants, des entraîneurs et arbitres – sont dans le viseur du parquet fédéral dans ce dossier. Au centre de cette affaire hors norme se trouve un homme : Dejan Veljkovic. L’agent serbe déchu, qui a accepté de tout déballer en échange d’une peine limitée à cinq ans avec sursis, est devenu le premier repenti de l’histoire judiciaire belge. Parmi ceux que le parquet fédéral voudrait voir inculpés figurent des personnalités telles que Mogi et Mehdi Bayat, Ivan Leko, Peter Maes, Vincent Mannaert, Bart Verhaeghe, Herman Van Holsbeeck, Bruno Venanzi, Sébastien Delferière et Bart Vertenten. Ils sont soupçonnés, selon les cas, d’avoir fait partie d’une organisation criminelle, de faux, de corruption ou encore de blanchiment. Après l’examen des méthodes utilisées par la chambre des mises, le dossier pourra être renvoyé à la chambre du conseil, qui décidera quels protagonistes seront amenés à comparaitre devant le tribunal correctionnel. Avant cela, de nouveaux devoirs d’enquête pourraient encore être demandés. D’autres accords entre la justice et des suspects, tels que celui conclu par Dejan Veljkovic, ne sont également pas à exclure. Dossier Henrotay : Bayat interrogé durant 2 heures Ce mercredi, l’agent de joueurs Mogi Bayat a été interrogé pendant deux heures dans l’affaire Henrotay. « Mogi Bayat a également été interrogé pendant deux heures mercredi dans un autre grand dossier. En particulier, l’affaire concernant son collègue et agent Christophe Henrotay. Contrairement au manager Herman Van Holsbeeck, qui est en prison depuis près d’une semaine maintenant, Bayat a été autorisé à rentrer chez lui par la suite », expliquent nos confrères du journal Het Nieuwsblad. Les dossiers de corruption dans le football belge pourraient prendre un nouveau tournant dès cette semaine Par Belga Le 26/01/2022 à 21:50
www.lesoir.be
Mogi Bayat interrogé dans le dossier Henrotay, les méthodes d’enquête lors de l’Opération «Mains propres» passées à la loupe ce jeudi
Les dossiers de corruption dans le football belge pourraient prendre un nouveau tournant dès cette semaine.
Sudinfo.be
Washington confirme la politique de "porte ouverte" à l’Otan
C’est l’un des points des réponses écrites des États-Unis et de l’Alliance aux demandes de la Russie.
www.lalibre.be
Russisch leger verspreidt nieuwe beelden van drills aan grens met Oekraïne
Het Russisch leger heeft nieuwe beelden verspreid van drills aan de grens met Oekraïne. In een verklaring staat dat de gemotoriseerde geweerdivisie wordt ingezet voor een oefening. Rusland heeft naar schatting 100.000 troepen verzameld in de buurt van Oekraïne. Dat doet de vrees vergroten dat het van plan is Oekraïne binnen te vallen. Bovendien heeft het troepen uit Siberië en het Verre Oosten verplaatst voor schiettrainingen. Eerder kondigde het Russisch leger ook een reeks marinemanoeuvres aan. De militaire oefeningen gaan deze maand van start en duren tot en met februari. Meer dan 140 schepen, tientallen vliegtuigen en 10.000 manschappen zijn erbij betrokken.
HLN.be
Veerle Van Bun, directeur van cultuurcentrum Genk, overleden
Na een slepende ziekte is Veerle Van Bun, directeur van het cultuurcentrum in Genk, woensdagvoormiddag overleden.
www.hbvl.be
"L’objectif est de simplifier au maximum la vie dans les écoles"
Il y a consensus pour supprimer les fermetures automatiques de classes. Dans le fondamental, tout élève ni positif ni symptomatique continuera à venir au cours dans tous les cas. Autotest conseillé mais pas payé.
www.lalibre.be
Vlaams Parlement verlengt termijn voor noodleverancier energie tot 12 maanden
De stijgende gas- en elektriciteitsprijzen hebben niet alleen een grote impact op de factuur van gezinnen en bedrijven. Ze brengen ook enkele leveranciers in financiële moeilijkheden. Klanten van leveranciers die over de kop zijn gegaan, krijgen Fluvius toegewezen als noodleverancier voor zestig dagen. Op initiatief van Andries Gryffroy (N-VA), Robrecht Bothuyne (CD&V) en Willem-Frederik Schiltz (Open Vld) trekt het Vlaams Parlement die termijn nu op naar twaalf maanden voor gezinnen.
HLN.be
LIVE. GOAL! Mikautadze zet Seraing vanop de stip op voorsprong tegen Beerschot
• Jupiler Pro League • Aftrap: 21u • Stade du Pairay • Belangrijk duel tussen Seraing (voorlaatste, 19 punten) en Beerschot (laatste, 12 punten)
HLN.be
LIVE. Beerschot met achterstand de rust in na omgezette strafschop Mikautadze
• Jupiler Pro League • Aftrap: 21u • Stade du Pairay • Belangrijk duel tussen Seraing (voorlaatste, 19 punten) en Beerschot (laatste, 12 punten)
HLN.be
Voetbalmakelaar Mogi Bayat vandaag twee uur verhoord in dossier-Henrotay
Mogi Bayat, recent vervolgd in dossier Propere Handen, is woensdag ook twee uur lang verhoord in een ander groot voetbaldossier. Met name het dossier rond collega-makelaar Christophe Henrotay. In tegenstelling tot manager Herman Van Holsbeeck, intussen bijna een week in de cel, mocht Bayat na afloop wel gewoon huiswaarts.
De Standaard
Belgische delegatie rijdt enkele uren los, donderdag volgt eerste parcoursverkenning in Fayetteville
Na twee dagen van acclimatiseren mogen de Belgen donderdag voor het eerst het parcours in Fayetteville voluit verkennen. Woensdag hield de voltallige selectie het nog bij enkele uren losrijden op de wegen.
www.hbvl.be
Voetbalmakelaar Mogi Bayat twee uur verhoord in dossier-Henrotay
Mogi Bayat, recent vervolgd in dossier Propere Handen, is woensdag ook twee uur lang verhoord in een ander groot voetbaldossier. Met name het dossier rond collega-makelaar Christophe Henrotay. In tegenstelling tot manager Herman Van Holsbeeck, intussen bijna een week in de cel, mocht Bayat na afloop wel gewoon huiswaarts.
www.hbvl.be
Bruxelles: le projet de décumul intégral et de revalorisation des élus locaux sur les rails
Bruxelles: le projet de décumul intégral et de revalorisation des élus locaux sur les rails John Pitseys, chef de groupe Ecolo au Parlement: «C’est une excellente mesure parce que cela permettra aux parlementaires de se consacrer pleinement à leur mandat de député et inversement pour les bourgmestres et échevins». - René Breny. Je gagne environ 2.100 euros nets », explique mercredi un président de CPAS bruxellois. L’élu exerce son mandat dans une commune de moins de 50.000 habitants. La précision a son importance. Le traitement des élus locaux dépend du nombre d’habitants. Dans des entités comme Auderghem, Evere ou Saint-Josse, un échevin ou un bourgmestre gagne moins bien sa vie qu’à Anderlecht ou Schaerbeek. La Région bruxelloise compte justement revaloriser le statut de ses mandataires locaux, et plus encore de ceux des plus petites communes. La réforme de la gouvernance locale, qui vient d’être déposée au Parlement bruxellois, prévoit le rehaussement de leur traitement. Porté par le ministre Bernard Clerfayt (Défi), l’avant-projet d’ordonnance devrait être discuté au mois de mars. Le texte, qui entrera en vigueur en 2024, contient trois autres axes de réformes : le décumul intégral, la baisse du nombre d’échevins et la revalorisation des jetons de présence des conseillers communaux. Enfin, sous certaines conditions, la réforme introduit la possibilité d’indemnités pour les mandataires sortants. Voilà qui impactera radicalement la vie politique locale en 2024. « Le moment de vérité, ce sera cette année-là », résume le chef de groupe Ecolo au Parlement John Pitseys. Dès la prochaine législature communale, en octobre 2024, cumuler un mandat d’échevin ou de maïeur avec celui de député deviendra impossible. Le nombre d’élus concernés a fortement diminué ces dernières années. Les partis politiques ont en effet pris des mesures de restriction ou d’interdiction de tels cumuls. La situation concerne pourtant encore divers mandataires tels que Ridouane Chahid (PS), Françoise Schepmans (MR), David Leisterh (MR) ou Ahmed Laaouej (PS). En octobre 2024, ceux-ci devront peut-être effectuer un choix. « Le mien est déjà fait, mais je le garde pour moi », explique le premier. « Il est encore trop tôt pour se prononcer », estime, en revanche, la seconde. « Je me présenterai à la Région en mai 2024, puis je serai candidat bourgmestre à Watermael-Boitsfort. Si cela marche, cela remettra beaucoup de choses en question », précise le troisième. Prévenir les conflits d’intérêt Le projet de réforme ne constitue pas en soi une nouveauté. Ce qui l’est en revanche, c’est que le projet avance. Voilà qui réjouit grandement Ecolo, qui ne cachait plus, depuis quelques mois, sa frustration de voir le projet de décumul intégral toujours pas voté. L’accord de majorité prévoyait une adoption au plus tard fin 2020. « C’est une immense satisfaction. C’est un dossier qu’on porte depuis au moins 10 ans. C’est une excellente mesure parce que cela permettra aux parlementaires de se consacrer pleinement à leur mandat de député et inversement pour les bourgmestres et échevins. Cette mesure contribue à prévenir les conflits d’intérêts, limite les possibilités d’accumuler de manière excessive du capital politique et évite d’en arriver parfois à des situations de rente », explique son chef de groupe John Pitseys. Ces derniers mois, Bernard Clerfayt (Défi) expliquait, pour sa part, vouloir inclure la mesure dans sa réforme globale de la gouvernance locale. Selon l’élu amarante, il était logique de progresser en même temps sur la revalorisation des élus locaux. Le montant des jetons de présence variera au minimum entre 100 et 200 euros bruts pour les conseillers communaux. Dans les entités de moins de 50.000 habitants, les échevins reçoivent aujourd’hui à 60 % du traitement de leur bourgmestre. La réforme fera passer ce taux à 75 %. En réalité, ces édiles de petites communes devraient bénéficier d’une sorte de double augmentation. Bernard Clerfayt doit encore fixer le nouveau salaire des maïeurs dans des arrêtés. Les montants devraient toutefois globalement être revus à la hausse. « La revalorisation va dans le bon sens, mais elle ne sera peut-être pas suffisante pour les échevins des petites communes », craint toutefois le député Ecolo Ahmed Mouhssin. Enfin, la réforme prévoit la suppression d’un échevin dans chaque commune et l’impossibilité d’indemnités de sortie pour les mandataires locaux. Il faut satisfaire à certaines conditions, par exemple un non-renouvellement du mandat couplé à l’absence de revenus supérieurs à l’indemnité. Le ministre des Pouvoirs locaux Bernard Clerfayt (Défi) vient de déposer son projet de réforme de la gouvernance locale au Parlement bruxellois. Par Julien Thomas Le 26/01/2022 à 21:37
www.lesoir.be
L’expo «Toutankhamon, son tombeau et ses trésors» débarque à Bruxelles.
L’expo «Toutankhamon, son tombeau et ses trésors» débarque à Bruxelles. Belga. Annoncée pour l’été 2022, l’exposition internationale « Toutankhamon, son tombeau et ses trésors » arrivera plus tôt que prévu dans la capitale. Dès le 5 avril, elle s’installera en effet à Tour et Taxis. Plus d’un millier d’objets, de trésors, de graphiques, d’images et de films tous azimuts offrent une perspective globale et passionnante de ce fait archéologique majeur et de ce tombeau d’exception, découvert il y a 100 ans, le 4 novembre 1922, à Louxor par l’archéologue britannique Howard Carter. L’expo sera l’occasion d’un cycle de conférences consacrée à l’Egypte, d’activités familiales diverses et de nombreux autres événements organisés en marge de l’exposition. L’exposition s’installera à Tour et Taxis. Par Belga Le 26/01/2022 à 21:36
www.lesoir.be
Prins Andrew heeft seksueel misbruik van Virginia Giuffre formeel ontkend en eist juryrechtspraak
De Britse prins Andrew (61) heeft formeel ontkend dat hij zich schuldig heeft gemaakt aan seksueel misbruik van de destijds minderjarige Virginia Giuffre. Dat blijkt uit juridische documenten die op woensdag zijn ingediend.
HLN.be
LIVE. Weinig doelgevaar in degradatietopper tussen Seraing en Beerschot
• Jupiler Pro League • Aftrap: 21u • Stade du Pairay • Belangrijk duel tussen Seraing (voorlaatste, 19 punten) en Beerschot (laatste, 12 punten)
HLN.be
Voetbalmakelaar Mogi Bayat vandaag twee uur verhoord in dossier-Henrotay
Mogi Bayat, recent vervolgd in dossier Propere Handen, is woensdag ook twee uur lang verhoord in een ander groot voetbaldossier. Met name het dossier rond collega-makelaar Christophe Henrotay. In tegenstelling tot manager Herman Van Holsbeeck, intussen bijna een week in de cel, mocht Bayat na afloop wel gewoon huiswaarts.
www.nieuwsblad.be
Le parlement flamand approuve la prolongation de l'utilisation du Covid Safe Ticket
Comme les parlements bruxellois et wallon auparavant, le parlement flamand a donné son feu vert mercredi soir à la prolongation de l'utilisation du Covid Safe Ticket (CST) qui devait expirer à la fin du mois.
www.lalibre.be
Denemarken heft alle coronamaatregelen op: “We zeggen welkom terug aan het leven dat we kenden voor corona”
Denemarken gaat vanaf 1 februari alle coronamaatregelen opheffen. Dat heeft eerste minister Mette Frederiksen bevestigd op een persconferentie. “We zeggen vaarwel aan de restricties en welkom terug aan het leven dat we kenden voor corona”, aldus de premier.
www.hbvl.be
Accusé d’agressions sexuelles, le prince Andrew demande un procès au civil à New York
Accusé d’agressions sexuelles, le prince Andrew demande un procès au civil à New York Belga. Le prince britannique Andrew demande à être jugé lors d’un procès au civil à New York pour se défendre d’accusations d’agressions sexuelles qu’il aurait commises il y a plus de 20 ans sur une femme américaine mineure à l’époque, ont annoncé mercredi ses avocats. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Affaire Epstein: pourquoi le procès au civil du prince Andrew aura bien lieu Le prince britannique est accusé d’agressions sexuelles qu’il aurait commises il y a plus de 20 ans. Le 26/01/2022 à 21:25
www.lesoir.be
Britse prins Andrew ontkent formeel dat hij Virginia Giuffre seksueel misbruikte
De Britse prins Andrew ontkent nu ook formeel dat hij zich schuldig heeft gemaakt aan seksueel misbruik van de destijds minderjarige Virginia Giuffre. Dat staat te lezen in een officiële reactie die werd afgeleverd bij de rechtbank in New York die moet oordelen over de beschuldigingen van Giuffre.
www.hbvl.be
La surmortalité n’a atteint que 5 % en 2021 : "Le vaccin est l’explication principale"
Sciensano estime qu’il y a eu 5 192 décès supplémentaires, soit 4,9 % en plus des 106 197 attendus pour 2021.
www.lalibre.be
‘Beste pizzabakkers’ doven hun ovens: vader Pep en zoon Pino stoppen ermee
In 2006 werd Pep & Pino in Zolder uitgeroepen tot beste pizzeria van België, maar nu stoppen vader Pep (71) en zoon Pino (49) ermee. “Dit hoofdstuk is voorbij. We gaan meer tijd besteden aan onze familie.”
www.hbvl.be
Mo Salah trapt beslissende strafschop binnen en stuurt Ivoriaan Christian Kouamé weer naar Anderlecht
Egypte heeft zich geplaatst voor de kwartfinales van de Afrika Cup. In het Japomastadion in Kameroen won de ploeg van Mo Salah na strafschoppen van Ivoorkust. Man Utd-verdediger Bailly was de enige die miste. Christian Kouamé, die niet van de bank kwam, kan zo zondag in theorie terug van de partij zijn in Union.
HLN.be
Renaud Emond est encore décisif: voici les bulletins du Standard à Eupen
Renaud Emond est encore décisif: voici les bulletins du Standard à Eupen 6 Bodart  : il aurait pu prendre froid tant les Pandas ont manqué de précision. Un arrêt à effectuer sur une frappe de Konan N’Dri à la 42e, un second à la 72e pour repousser une tentative de Smail Prevljak et quelques situations à éclaircir. 6,5 Dewaele  : monsieur sécurité, car rien ne se passe jamais de son côté. Et si le danger pointe le bout de son nez, il ne tergiverse pas, en privilégiant les longs ballons pour se donner de l’air. Il doit s’améliorer dans son apport offensif, trop timoré par rapport à ses capacités physiques. 6 Al-Dhakil  : peu mis à contribution mais tout de même tendre dans les contacts, comme lorsqu’il se fait déposer par Konan N’Dri en première période. Son bon placement constitue sa plus grande force. 6 Laifis  : dans un fauteuil, car rarement mis sous pression. Il a fait parler son intelligence dans les face-à-face, en ne s’offrant pas trop vite, de quoi déstabiliser les désirs techniques de l’opposition. 6,5 Calut  : il a pris une carte jaune très rapidement dans le match mais il n’a pas eu peur de mettre le pied dans la foulée. Avec des tacles autoritaires et de l’énergie à revendre. Une seconde titularisation couronnée de succès. 4,5 Bokadi  : méconnaissable, tant dans son placement que sa production. Avec des contrôles délicats et des courses empruntées. Le Congolais ne semblait pas en pleine possession de ses moyens physiques. 6,5 Raskin  : il a bien débuté avant de forcer les choses, en faisant de grands gestes de frustration pour finalement perdre des ballons faciles. Mais il finit toujours par émerger, dans le pressing et l’envie. Un vrai diesel, qui doit trouver son second souffle avant de s’imposer. 4 Dönnum  : invisible, en dépit de sa nouvelle coupe peroxydée. Il était sur le terrain de corps, mais pas d’esprit. Incapable d’offrir quoi que ce soit offensivement, il a tenté de se fondre dans le collectif défensif. De manière totalement décevante… 6,5 Cafaro  : non seulement il possède une certaine vista, dans les centres et les reconversions, mais il est surtout un parfait soldat sur l’échiquier. Celui qui se replace pour combler les brèches et qui n’hésite pas à faire les mètres pour endiguer les attaques adverses. De plus en plus à l’aise sur le flanc gauche. 5,5 Muleka  : obligé de fournir un travail défensif conséquent, il s’est cherché pendant de longues minutes. Son manque d’impact en possession de balle l’a rendu inoffensif pour l’adversaire, malgré ses bonnes intentions. Mais quand celles-ci sont trop évidentes, difficile de surprendre. 7 Emond  : une frappe sur la barre et un nouveau but. Le Phénix vole depuis son retour en bord de Meuse. Parce qu’il a faim de jeu, de batailles et de ballons. Il le prouve en étant sans arrêt en mouvement, pour profiter de la moindre erreur de l’adversaire. Comme sur son but, quand Abdul Nurudeen lui offre un caviar dans les pieds. Il est encore sorti en raison d’un coup pris. Pas grave, il avait déjà fait le job… Remplaçants : NC Carcela, Bastien, Dragus, Nkounkou, Lestienne. Après deux partages à Anderlecht et contre Bruges, les Rouches ont décroché leur premier succès en 2022. Par Ludovic Baeten Le 26/01/2022 à 21:21
www.lesoir.be
Jaap de Hoop Scheffer: "L’Europe doit suivre une cure de désintoxication"
21:20 Pour l’ancien secrétaire général de l’Otan, Jaap de Hoop Scheffer, invité du New Year Event de Mediafin (éditeur du Tijd et de L’Echo), la situation ukrainienne doit nous réveiller.
www.lecho.be
Renaud Emond est encore décisif: voici les bulletins du Standard à Eupen
Après deux partages à Anderlecht et contre Bruges, les Rouches ont décroché leur premier succès en 2022.
Lameuse.be
Europa heeft alleen maar te verliezen bij sancties en militair opbod
21:20 Met economische sancties tegen Rusland schiet Europa zichzelf in de voet; met een oorlog op het eigen continent nog meer. Net daarom kiest de Unie nadrukkelijk voor de dialoog in combinatie met het af...
www.tijd.be
"Les non-vaccinés par choix doivent payer leur hospitalisation": l'Association Belge des Contribuables réclame une mesure dans ce sens
Les contribuables n'ont plus à payer les frais médicaux des "non vaccinés par choix" liés au Covid 19, estime l'Association Belge des Contribuables.
Levif.be
Opvallend: geen MXGP van Nederland in 2022
De FIM en WK-promotor Infront hebben woensdag een update van de MXGP-kalender bekendgemaakt. Springt vooral in het oog: het wegvallen van de GP van Nederland, in Oss.
www.hbvl.be
Coronavirus: le parlement flamand approuve la prolongation de l’utilisation du Covid Safe Ticket
Comme les parlements bruxellois et wallon auparavant, le parlement flamand a donné son feu vert mercredi soir à la prolongation de l’utilisation du Covid Safe Ticket (CST) qui devait expirer à la fin du mois.
Sudinfo.be
Meurtre de Kitty Van Nieuwenhuysen : recours en cassation contre le refus de détention limitée de Galip Kurum rejeté
Mercredi, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi en cassation formé par Galip Kurum, reconnu coupable du meurtre de l'agent Kitty Van Nieuwenhuysen, contre la décision du tribunal de l'application des peines à Bruxelles (TAP) de ne pas lui accorder la détention limitée.
www.lalibre.be
Verrassend lang wachten op nieuwe quarantaineregels in onderwijs: “Er was gewoon nog heel veel verwarring”
Bijna alle quarantaineregels in het onderwijs gaan op de schop. De nieuwe leuze is simpel: gezonde kinderen mogen naar school, maar wie positief getest heeft of ziek is, blijft thuis. Alleen niet-gevaccineerde tieners zullen na een hoogrisicocontact nog 10 dagen in quarantaine moeten gaan. Die beslissing van de ministers van Volksgezondheid en Onderwijs kwam er mits enige vertraging: zoals steeds zat het venijn weer in de details.
HLN.be
La ministre De Sutter regrette la vente des Press Shops à une entreprise de jeux de hasard
21:16 La ministre des Entreprises publiques a affirmé avoir "un goût amer" en bouche à la suite de la vente de la division Ubiway par bpost au groupe Golden Palace.
www.lecho.be
LIVE WK VELDRIJDEN. Belgen kiezen voor tochtje op de weg - Fayetteville hoopt op 10.000 fans per dag
De spanning stijgt in het Amerikaanse Fayetteville, waar komend weekend het WK veldrijden georganiseerd wordt. Op deze pagina zit u de komende dagen goed voor al het nieuws vanuit de Verenigde Staten.
HLN.be
Accusé d'agressions sexuelles, le prince Andrew demande un procès au civil à New York
Le prince britannique Andrew demande à être jugé lors d'un procès au civil à New York pour se défendre d'accusations d'agressions sexuelles qu'il aurait commises il y a plus de 20 ans sur une femme américaine mineure à l'époque, ont annoncé mercredi ses avocats.
www.lalibre.be
“Ceux qui font le choix délibéré de refuser le vaccin doivent en tirer les conclusions”, selon l’Association des Contribuables
Les contribuables n’ont plus à payer les frais médicaux des “non vaccinés par choix” liés au Covid 19, estime l’Association Belge des Contribuables.
www.7sur7.be
Amerikaanse centrale bank behoudt (voorlopig) laag rentetarief
De Federal Reserve, kortweg de Fed, houdt het belangrijkste rentetarief op de uitzonderlijke lage stand tussen 0,0 en 025 procent. Dat heeft de Amerikaanse centrale bank woensdagavond aangekondigd. Er wordt wel gehint op een renteverhoging in maart.
De Standaard
Faut-il rendre les autotests gratuits?
Faut-il rendre les autotests gratuits? Photo d’illustration AFP. Dans la panoplie du testing face au covid, les tests PCR constituent la « première ligne de défense ». Au cours des derniers mois, les autotests n’ont cessé cependant de gagner en importance, portés par un avantage majeur : leur accessibilité, qui explique pourquoi aujourd’hui ils sont au centre des recommandations officielles et pourquoi surtout ils sont utilisés abondamment pour tenter de circonscrire la circulation du virus. Pour certains, cette nouvelle place de fait dans la stratégie sanitaire globale justifie que les autotests soient désormais gratuits. Ou pour le dire autrement – puisque la gratuité reste largement un mirage – que l’État en assume le coût. Yves Coppieters : «Faciliter l’accès aux autotests à certains endroits» Faut-il, selon vous, rendre gratuits les autotests pour une partie ou pour l’ensemble de la population ? Je crois d’abord que vu la façon dont omicron se répand, nos protocoles de testing doivent être adaptés. Il n’est plus possible de continuer à la cadence actuelle en raison notamment du coût que cela représente, tant pour les pouvoirs publics que pour les citoyens en général. Plusieurs personnes ne devraient plus aujourd’hui être aussi souvent testées. Et ce parce qu’elles font partie de certaines tranches d’âge ou parce qu’elles ne présentent pas de symptômes. Cela étant dit, il faut bien sûr continuer à utiliser les autotests dans toute une série de situations, notamment lorsqu’on est cas contact d’une personne qui présente des symptômes. Pour cette raison, je crois effectivement qu’il faut faciliter l’accès aux autotests à certains endroits. Est-ce à dire que, selon vous, davantage que de rendre gratuits les autotests, il faut surtout chercher à les utiliser de façon plus limitée ? Si on allège les protocoles, les gens devront effectivement faire moins d’autotests. Mais je pense quand même que les pouvoirs publics pourraient s’engager à subventionner des autotests et à en mettre par exemple à disposition des écoles, qui pourraient de la sorte en distribuer aux familles en fonction de la situation de celles-ci. La vaccination est gratuite. Les tests PCR sont gratuits pour peu qu’il y ait présence de symptômes. En revanche, ce n’est pas le cas des autotests. Cette différence est-elle, selon vous, maintenue « artificiellement » ou repose-t-elle au contraire sur des éléments objectifs ? Je pense qu’historiquement, on a classé les tests en fonction de leur qualité, c’est-à-dire de leur sensibilité. Avec donc en haut de cette hiérarchie les tests PCR. Les pouvoirs publics ont embrayé en indiquant qu’ils étaient prêts à intervenir pour les tests présentant le plus de qualités. Cette vision se défendait, je crois, avec les variants précédents, mais ne se défend plus aujourd’hui alors que les contaminations ont augmenté sensiblement et que les autotests dans une stratégie globale ont leur utilité. Donc, au départ, je pense que tout cela part d’un discrédit à l’égard des autotests. Rappelez-vous d’ailleurs comment le ministre de la Santé a marqué des réticences au départ pour l’utilisation des autotests. Le discrédit de départ n’a d’ailleurs pas complètement disparu. Il concerne aujourd’hui les autotests salivaires et finira, je crois, aussi par disparaître selon le même genre de cheminement. Elisabeth Paul : «La gratuité mais dans une approche qui fasse davantage confiance aux citoyens» Faut-il, selon vous, rendre gratuits les autotests dont l’usage s’est généralisé ces derniers mois ? Autrement dit, faut-il que le coût de ceux-ci, parfois important pour les familles, soit désormais assumé par l’Etat et non plus par les citoyens ? Le fait de rendre gratuit est une intervention qui s’inscrit dans une politique beaucoup plus vaste. Et tout dépend de la façon dont cette intervention précisément s’inscrit dans cette politique. Personnellement, je pense que rendre gratuits les autotests est une bonne idée dans la mesure où ils sont efficaces pour détecter la contagiosité des personnes et indiquer donc si oui ou non elles sont momentanément un danger. Mais cela doit, selon moi, s’inscrire dans une approche qui est différente, qui fait davantage confiance aux citoyens. Certaines dispositions dont il a été question pour les écoles auraient par exemple pour effet d’accroître sensiblement le recours aux autotests. Cela me semble excessif. En revanche, les prévoir pour des visites dans les maisons de repos me semble tout à fait indiqué. De façon plus générale, comment fonctionnent les Etats occidentaux ? A partir de quand estiment-ils qu’ils doivent prendre en charge intégralement ou partiellement un médicament, une technologie, un traitement ? Quels sont les critères qui les guident ? Pour avoir une politique rationnelle, il faut normalement faire une analyse coût-efficacité des différentes interventions de santé. En Belgique, le Centre fédéral d’expertises des soins de santé (KCE) réalise ces analyses coûts-bénéfices. Mais il ne fait que rendre des avis sans que ceux-ci soient contraignants. Ce qui signifie que le choix de financer ou non une intervention reste pleinement un choix politique. Au Royaume-Uni, l’équivalent du KCE fait le même travail mais les positions qu’il prend sont contraignantes. Ainsi, il estime si le coût d’une intervention est plus ou moins élevé que le bénéfice incrémental d’une intervention. Et si le coût de celle-ci est estimé trop élevé, elle n’est pas remboursée. Toutefois, il ne faut jamais perdre de vue que le critère coût-efficacité n’en est qu’un parmi beaucoup d’autres dans la perspective d’une politique de santé publique. Et la crise sanitaire actuelle souligne cette réalité : beaucoup des mesures sanitaires ne passeraient pas le cap de la mise en application si elles étaient analysées à la lumière de ce seul critère. Les autres critères peuvent être l’équité, l’acceptabilité sociale… Autrement dit, et je le répète régulièrement à mes étudiants, il n’existe pas de logiciel qui permettrait de faire choisir aux gouvernants une bonne politique : il y a différents critères qui entrent en jeu et aucun ne peut être considéré dans l’absolu comme meilleur que tous les autres. Tout choix est politique. En quelques mois, les autotests ont vu leur usage se généraliser. Et, dans le même temps, leur poids au budget familial croître. Le 26/01/2022 à 21:10
www.lesoir.be
La belge saison de Jean Paul Gaultier
La belge saison de Jean Paul Gaultier Gaultier par Glenn Martens, été 2022. - AFP Quand Jean Paul Gaultier a présenté son dernier défilé de haute couture en janvier 2020 – un show de folie avec 200 modèles et guest stars réinterprétant sa carrière de 50 ans tout ronds –, il a décidé de lever le pied en gardant, quand même, un tout petit orteil dans la couture. Utilisant, surtout, les dix doigts d’un confrère ou d’une consœur pour revisiter l’ADN de sa maison et partager le podium avec eux. Malin, généreux, 100 % Gaultier. Après la créatrice japonaise Chitose Abe, du label Sacai, l’été dernier, le couturier parisien a donc choisi cette saison de s’acoquiner avec un Belge. Pas n’importe lequel : Glenn Martens, le Brugeois de 38 ans qui a ressuscité Y/Project, marque lancée en 2008 par Yohan Serfaty (le Y de Y/Project) et endeuillée depuis le décès de son fondateur, en 2013. Gilles Elalouf, le propriétaire de la griffe, recrute alors Glenn Martens et il a du nez. Son aura est celle d’un Martin Margiela. Il est expérimental, avant-gardiste, il joue de ses origines, de son éducation catholique, de ses références à l’histoire de l’art et l’architecture flamandes, il passe le tout au mixer avec des litres de cultures urbaines, d’underground, de streetwear, rajoute des jeux de superposition, de trompe-l’œil, construit/déconstruit, structure un vêtement comme un immeuble avec une charpente métallique, pense bio, recyclage et conçoit chacune de ses pièces dans un esprit d’inclusion et de diversité : 40 % de son vestiaire est mixte, ses manteaux sont portés par ses amis et… par sa grand-mère. Un mec bien, ce Glenn. La marque italienne Diesel l’a engagé en 2020 pour appliquer le traitement Y/Project à ses jeans. Premier directeur artistique de Diesel en 42 ans d’histoire, le voilà qui supervise le style, la com’, la déco… Tout. Et comme si plus rien ne pouvait l’arrêter, ses créations habillent des femmes puissantes et charismatiques comme Beyoncé ou Rihanna. Un lifting Chez Gaultier, premier avantage : Glenn connaît la maison. Il y a officié en tant que designer junior à la fin de ses études à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers. Les silhouettes qu’il a proposées mercredi après-midi, au 3e jour de la semaine de la haute couture, portent des corsets de couleur chair, la signature du maître, des fourreaux de mousseline passant par toutes les teintes des nuages, des traînes de taffetas plié comme un origami ou chiffonné comme une robe mi-Renaissance, mi-futuriste. « Je suis ravi, ravi, ravi ! a déclaré le couturier de 69 ans à l’issue du défilé. Tout est technique, couture. C’est moi et en même temps, il est allé au-delà de ce que je pouvais m’imaginer. Comme si j’avais eu un lifting. » Pour conduire son défilé printemps-été 2022, le célèbre couturier français a cédé le volant au Brugeois Glenn Martens. Par Julie Huon Journaliste au service Culture Le 26/01/2022 à 21:08
www.lesoir.be
Denemarken schrapt alle beperkingen ondanks coronagolf
Denemarken schrapt volgende week alle binnenlandse coronamaatregelen, ondanks de snelle stijging van het aantal coronabesmettingen. Covid is geen gevaar meer voor de samenleving, is de boodschap. "We nemen afscheid van beperkingen en verwelkomen het leven zoals we dat vóór corona kenden", zei premier Mette Frederiksen. Zij prees de "solide verdediging" van coronavaccins.
HLN.be
Le variant BA.2 risque-t-il à son tour de devenir dominant en Belgique ? "Il est autant, si ce n’est plus transmissible que le premier Omicron", selon Marc Van Ranst
Nous dirigeons nous vers une seconde vague d'Omicron ?
www.lalibre.be
Duitse middenvelder met Premier League-ervaring weigert Lommel SK
Voor het sluiten van de transfermarkt wilde Lommel SK nog een opvallende slag slaan. De Noord-Limburgers hadden hun oog laten vallen op Tom Trybull (28), maar de Duitse middenvelder van Hannover 96 weigerde het voorstel. Opvallend detail: Trybull speelde twee seizoenen geleden nog zestien wedstrijden voor Norwich in de Premier League.
www.hbvl.be
Vlaams Parlement verlengt termijn voor noodleverancier energie tot 12 maanden
De stijgende gas- en elektriciteitsprijzen hebben niet alleen een grote impact op de factuur van gezinnen en bedrijven, ze brengen ook enkele leveranciers in financiële moeilijkheden. Klanten van leveranciers die overkop gaan, krijgen Fluvius toegewezen als noodleverancier voor 60 dagen. Op initiatief van Andries Gryffroy (N-VA), Robrecht Bothuyne (CD&V) en Willem-Frederik Schiltz (Open VLD) trekt het Vlaams Parlement die termijn nu op naar 12 maanden voor gezinnen. De linkse oppositiepartijen (Groen, Vooruit, PVDA) onthielden zich bij de stemming.
1 h
www.hbvl.be
Navo overhandigt voorstellen aan Rusland met gebalde vuist
De Navo reikt Rusland diplomatiek de hand, ‘maar tegelijk bereiden we ons voor op het ergste’, zegt secretaris-generaal Jens Stoltenberg. ‘Actie tegen Oekraïne zal serieuze gevolgen hebben.’
1 h
De Standaard
Vlaams Parlement keurt verlenging van Covid Safe Ticket goed
Het Vlaams Parlement heeft woensdag het licht op groen gezet voor de verlenging van het gebruik van het Covid Safe Ticket in Vlaanderen. De huidige regeling zou eind deze maand aflopen, maar wordt nu tijdelijk verlengd. Een precieze einddatum staat er niet in het decreet maar wordt gekoppeld aan het einde van de ‘epidemische noodsituatie’ op federaal niveau. Zodra die noodsituatie achter de rug is, kan het CST op de schop, zeggen meerderheidspartijen (N-VA, CD&V, Open Vld).
1 h
www.hbvl.be
De Hoop Scheffer: 'Poetin vreest EU meer dan NAVO'
21:01 De Europese Unie boezemt Vladimir Poetin meer angst in dan de NAVO. Dat zei oud-NAVO-topman Jaap de Hoop Scheffer tijdens het nieuwjaarsevent van De Tijd en L'Echo. 'Want de EU kan de rechtsstaat, goe...
1 h
www.tijd.be