Déboussolés par le virus, les politiques rejouent la séquence de l’automne 2020

Déboussolés par le virus, les politiques rejouent la séquence de l’automne 2020 «Il faut oser dire que nous n’avions pas évalué correctement la situation. La vaccination ne nous offre pas encore une liberté complète», a avancé Alexander De Croo à la Chambre ce jeudi.«Il faut oser dire que nous n’avions pas évalué correctement la situation. La vaccination ne nous offre pas encore une liberté complète», a avancé Alexander De Croo à la Chambre ce jeudi. - Photo News.

Si l’on compte bien, sur la base des informations publiées sur le site du Premier ministre, ce vendredi 3 décembre se tiendra le 21e Codeco de l’année, le 29e depuis l’installation du gouvernement d’Alexander De Croo, le 1er octobre 2020. Et à remonter le temps, il est une comparaison avec l’an dernier, quasi à la même époque, intéressante à pointer. Et pas forcément avantageuse…

Après le premier Comité de concertation de l’ère De Croo (le 6 octobre), une accélération se produit en effet, de semaine en semaine. Comme aujourd’hui. C’est un peu la panique face aux chiffres de la deuxième vague et à la pression sur les hôpitaux.

À lire aussi Coronavirus: des hôpitaux sur le point de craquer

Le 16 octobre 2020, donc : les contacts rapprochés autorisés sont réduits à une personne, le télétravail devient « la règle », les restaurants et cafés ferment, un couvre-feu est imposé de minuit à 5 heures… Mais cela n’enraie pas les courbes. Alors, le 23 octobre, nouveau tour de vis : les compétitions sportives doivent se dérouler sans public, seuls 20 % des étudiants sont autorisés en présentiel dans l’enseignement supérieur, les activités à l’intérieur sont limitées à 40 personnes. Mais cela ne semble toujours pas suffisant. Donc, le 30 octobre : les magasins non essentiels et les métiers de contact non médicaux ferment, le télétravail devient obligatoire, un seul contact rapproché est toléré, les funérailles se déroulent avec 15 personnes maximum et les règles sont encore renforcées dans l’enseignement.

Trois Codeco en deux semaines, pour toujours restreindre davantage les contacts, les déplacements et les activités.

Mais on apprend de ses erreurs, non ? Euh, non, pas forcément…

function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi De Croo convoque un nouveau Codeco: «Il faut oser dire que nous n’avions pas évalué correctement la situation»

Serait-ce pour contrer cette impression de football panique, ce sentiment que les gouvernants n’apprennent pas de leurs erreurs ? Toujours est-il que le Premier ministre admet une erreur d’appréciation et de communication à la Chambre : « La vaccination reste la protection la plus efficace », déclare-t-il, « elle a permis d’éviter 7.800 décès dans notre pays, et 30.000 hospitalisations ». Mais : « Longtemps, nous avons cru que nos larges campagnes de vaccination nous permettraient de sortir de cette crise. La réalité est différente aujourd’hui. Il faut oser dire que nous n’avions pas évalué correctement la situation. La vaccination ne nous offre pas encore une liberté complète. Il faut des mesures complémentaires. »

Nous y sommes…

« Désastreux »

« La séquence est désastreuse », soupire-t-on dans un cabinet ministériel. La communication politique devient, en effet, difficilement audible. Entre les mesures prises solidairement en Codeco, ceux qui s’en distancient rapidement, ceux qui – comme le ministre-président flamand, Jan Jambon, mercredi – changent d’avis, ceux qui s’en prennent aux experts, ceux qui prônent des décisions aussitôt rejetées par d’autres… Comment suivre ?

Et ce n’est sans doute pas fini. Le Codeco, ce vendredi, pourrait à nouveau tourner au marchandage plutôt qu’au consensus rapide. Si l’influence flamande, tant sur la tenue de la réunion que sur les mesures qui devraient en sortir (au vu de la situation dans les hôpitaux, écoles… du nord) est manifeste, tous ne sont pas prêts à se rallier sans combattre aux recommandations du Gems, dont le ministre de la Santé Vandenbroucke est un allié objectif.

À lire aussi Fermeture des écoles, bulle sociale, 200 personnes maximum en intérieur: ce que préconisent les experts du Gems

Prenez les ministres de l’Enseignement, opposés à la fermeture des écoles. Le Flamand, Ben Weyts (N-VA), considère que les experts n’ont pas compris l’appel de Jan Jambon qui visait surtout à mieux réglementer les activités en intérieur comme les concerts pour enfants. « L’école devrait être le dernier lieu où on ferme la lumière ». Même son de cloche dans l’entourage de la francophone Caroline Désir (PS) : « Les pouvoirs organisateurs bénéficient déjà de la souplesse nécessaire pour fermer une classe voire une école pour raison organisationnelle. Par exemple, s’il y a trop de profs absents. Cette manière d’agir qui permet de “refroidir” la pression sur le système assure aussi une stabilité dans le bon fonctionnement de l’école. On agit dans les écoles où il y a des problèmes, tout en laissant fonctionner celles qui n’en ont pas. »

Et l’on ne vous parle pas du MR, pas forcément prêt à accepter la fermeture de l’horeca à 20 heures. Ou du CD&V, qui voudrait, lui, ressusciter le baromètre corona… enterré par Frank Vandenbroucke voici un an déjà.

Allez, rendez-vous vendredi, même salle de presse, mêmes ministres, après le même Codeco. Que la semaine dernière. Et celle d’avant. Et…

Face aux recommandations des experts, les politiques ne sont pas prêts à tout accepter sans se battre. Les ministres de l’Enseignement, par exemple, restent opposés à la fermeture des écoles.

Image auteur par défaut Image auteur par défaut Par Maxime Biermé et Martine Dubuisson Le 2/12/2021 à 21:27
Read full article on: lesoir.be
Nouveau souffle pour le marché de l'or en 2021
13:09 La demande d'or a bondi au 4e trimestre 2020, redonnant de la couleur à un marché mis à terre par la pandémie en 2020 et qui a terminé l'année sur une hausse annuelle de 10%.
7 m
www.lecho.be
La FEB s'inquiète de pertes d'emploi à venir à la suite de l'inflation galopante et des indexations répétées des salaires
L'organisation réclame une concertation avec le gouvernement et les partenaires sociaux afin d'éviter de futures mesures "drastiques" face à cette situation.
7 m
www.lalibre.be
Ému et indigné, Slimane annonce la naissance de sa fille: "J’hallucine à quel point certaines personnes peuvent être sans cœur"
Il y a un mois, le chanteur Slimane est devenu papa pour la première fois. Né prématuré, le nourrisson est toujours hospitalisé.
8 m
www.lalibre.be
School en burgemeester reageren geschokt op steekpartij: "Er wordt psychologische begeleiding voorzien"
Het nieuws raakt de hele samenleving. In Peer zijn de leerlingen, leerkrachten en het politiekorps erg aangedaan door de steekpartij. Er wordt psychologische begeleiding en opvang voorzien. Het was voor het Agnetencollege een heel verwarrende periode.
8 m
www.hbvl.be
De waarheid en niets dan de waarheid. Hoe de PFOS-commissie afglijdt naar een moddergevecht
Net op het moment dat de PFOS-commissie leek uit te doven, zet minister Zuhal Demir opnieuw de tent in de fik. Geen andere optie dan haar conflict met afvalstoffenmaatschappij Ovam eindelijk te beslechten.
8 m
De Standaard
EDI (Electric by D’Ieteren) a vendu près de 5.000 point de recharge en 2021
EDI (Electric by D’Ieteren), une start-up du groupe D’ieteren créée voici deux ans, a vendu près de 5.000 point de recharge en 2021 tant chez des particuliers que dans des entreprises, indique vendredi EDI dans un communiqué.
8 m
Sudinfo.be
Halfvastenstoet Maaseik uitgesteld naar 1 mei: “Hopelijk willen er dan nog groepen komen”
Carnavalsvereniging Het Heilig Wammes verplaatst de jaarlijkse halfvastenstoet in Maaseik van 27 maart naar 1 mei. “Of er groepen willen komen, valt af te wachten”, zegt vorst Eric Opdenakker.
www.hbvl.be
L'Autorité de la Concurrence approuve le rachat de BAM Galère par Thomas & Piron
Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.
www.lalibre.be
Hoe kan je ei, melk, suiker of boter probleemloos vervangen in taart en gebak?
Een ouderwets koffiekransje is vandaag niet meer wat het ooit geweest is. Tante Lieve mag geen suiker eten, nichtje Sophie is lactose-intolerant, nonkel Karel verdraagt geen gluten en jij eet sinds kort veganistisch, dus ook eieren zijn uitgesloten. Probeer dan maar eens een cake te bakken! Gelukkig zijn er vandaag veel alternatieve ingrediënten beschikbaar, maar smaakt je cake dan nog even lekker? En kun je alles zomaar vervangen door iets anders? Onze culinair journaliste ging de uitdaging aan met een eenvoudige vier-vierdencake. Zo vervang je ei, melk, suiker of boter.
HLN.be
La Suède va enterrer définitivement ses déchets radioactifs, un site censé résister “100.000 ans”
Le gouvernement suédois a donné son feu vert jeudi à l'enfouissement définitif des déchets radioactifs provenant des centrales nucléaires du pays nordique, dans un site souterrain conçu pour résister... 100.000 ans.
www.7sur7.be
Homoseksualiteit en damesondergoed: eerste Arabische Netflix-film gaat Egypte veel te ver
Een man die als homoseksueel uit de kast komt, en een vrouw die aan tafel stiekem haar ondergoed uittrekt. Het gebeurt in Perfect Strangers, de eerste Arabische film die speciaal voor Netflix is gemaakt. In Egypte heeft dat tot zo veel ophef geleid, dat een parlementariër Netflix nu helemaal wil verbieden.
www.demorgen.be
Les saisies de faux billets d'euros atteignent un nouveau plancher en 2021
Les saisies de faux billets d'euros atteignent un nouveau plancher en 2021 Au total, quelque 347.000 fausses coupures ont été retirées de la circulation l'an dernier, une baisse de près d'un quart (-24,6%) en un an. En d'autres termes, "12 contrefaçons ont été détectées pour 1 million de billets authentiques en circulation, soit un niveau historiquement bas", souligne l'institut. Les billets de 20 et 50 euros sont les valeurs les plus contrefaites, représentant près des deux tiers des saisies (65,9%). "La probabilité de recevoir une contrefaçon est très faible", considère l'institut eu égard aux 28,2 milliards de billets authentiques en circulation en décembre dernier, soit près du quadruple depuis leur introduction en 2002.   Ces dernières années, la BCE a progressivement doté la zone euro de nouveaux billets avec des dispositifs de sécurité renforcés, rendant le travail des faux monnayeurs plus difficile. Les derniers billets renouvelés ont été les 100 et 200 euros en 2019. Seule l'émission de billets de 500 euros n'a pas été renouvelée, cette coupure étant accusée de faire le jeu des trafiquants de tous poils. En 2021, celle-ci représentait 1% du total des contrefaçons. Les citoyens n'ont eux "pas forcément le réflexe de bien regarder les billets pour repérer facilement les imitations", a expliqué en décembre à l'AFP Eric Languillat, expert sur la contrefaçon de billets à la banque centrale.   La BCE sensibilise depuis des années le public via la méthode consistant à "toucher, regarder, incliner" le billet. A l'occasion des 20 ans de l'euro fiduciaire, l'institut a par ailleurs annoncé son projet de nouveaux dessins sur les billets en euros d'ici 2024, en pouvant faire figurer des personnages ou monuments célèbres. A la place des illustrations actuelles représentent les différentes époques de l'histoire européenne  de manière symbolique, Léonard de Vinci et Simone Veil "feraient de bons modèles", a plaidé la patronne de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde. Le nombre de faux billets en euros saisis en 2021, essentiellement des coupures de 20 et 50 euros, a atteint un nouveau plus bas historique au regard des coupures en circulation, selon des chiffres publiés vendredi par la Banque centrale européenne (BCE). Mis à jour le 28/01/2022 à 12:51
www.lesoir.be
Les anciens ministres fédéraux n’auront plus droit qu’à un seul collaborateur
Le Conseil des ministres a décidé vendredi de réduire le droit accordé aux anciens ministres fédéraux de disposer de collaborateurs après leur mandat.
www.7sur7.be
Gros déploiement de pompiers et de la police après un accident à Lillois-Witterzée: une voiture a violemment percuté un arbre
La police et les pompiers se sont déployés en nombre, vendredi en fin de matinée, sur les lieux d’un accident survenu à Lillois-Witterzée (Braine-l’Alleud), ont indiqué les zones de secours et de police.
Sudinfo.be
Les anciens ministres fédéraux n'auront plus droit qu'à un seul collaborateur
Le Conseil des ministres a décidé de réduire le droit accordé aux anciens ministres fédéraux de disposer de collaborateurs après leur mandat.
Levif.be
Soupçonné dans d’autres dossiers
Soupçonné dans d’autres dossiers Vu la personnalité de Nordahl Lelandais, les enquêteurs ont décidé de rouvrir les dossiers de plusieurs autres meurtres et disparitions non-résolues dans les départements proches de l’Isère. L’hypothèse qu’il soit un tueur en série est donc ouverte. Une cellule baptisée Ariane est créée. Elle étudie 900 dossiers et en garde au final une quarantaine même si Lelandais n’y apparaît pas directement. En décembre 2017, le parquet de Grenoble décide de se pencher sur différentes affaires de disparitions depuis 2011. Un réexamen de ces disparitions non résolues dans la région doit permettre de déterminer si d’éventuels liens entre Nordahl Lelandais et ces dernières peuvent être établis. A ce stade, plusieurs familles de victimes ont déposé plainte contre le meurtrier présumé de Maëlys mais aucun élément probant n’est apparu contre lui. Fin janvier 2018, le procureur de Grenoble a toutefois annoncé la reprise des enquêtes concernant quatre disparitions. Le 28/01/2022 à 12:57
www.lesoir.be
SMS d’Ursula von der Leyen au PDG de Pfizer: la médiatrice de l’Union Européenne critique un manque de transparence
La médiatrice de l’UE a reproché vendredi à la Commission européenne d’avoir refusé de donner des informations à la presse sur des messages échangés par sa présidente avec le PDG du laboratoire Pfizer à propos de l’achat de vaccins contre la Covid-19.
Sudinfo.be
Wie is Sofia Costoulas, 16-jarige Belgische die juniorfinale Australian Open speelt? “Ze wil maar één ding: nummer één worden”
Krijgen we Belgisch succes ‘Down Under’? Sofia Costoulas, een 16-jarig Limburgs toptalent, speelt zaterdagochtend (om 2u Belgische tijd) de juniorenfinale op de Australian Open. Maar wie is Costoulas? En wat zijn haar sterktes en werkpunten? Een portret. “Sofia heeft een heel sterk karakter.”
HLN.be
Onze man in Oekraïne: ‘Je voelt de dreiging en onzekerheid, al gaan veel mensen gewoon werken’
De Oekraïense president Zelenski stelt zijn burgers gerust: de militaire dreiging vanuit Rusland moet niet opgeklopt worden. Toch heerst er bij de Oekraïners spanning en onzekerheid. Sommigen proberen zich al voor te bereiden om op de vlucht te slaan, mocht dat nodig blijken. Buitenlandjournalist Roeland Termote getuigt vanuit Kiev: ‘Als politici op tv zeggen dat alles in orde is, dan is dat hier vaak net niet het geval.’
De Standaard
Une plainte déposée contre l'Etat belge pour non-respect des temps de travail dans l'ordre judiciaire
Le front commun syndical a déposé une plainte mardi au SPF Emploi et travail contre l'Etat belge pour non-respect du règlement de temps de travail dans l'ordre judiciaire, indique vendredi par communiqué la CSC.
www.lalibre.be
Vivaldi knipt in de hofhouding van ex-ministers
Afscheidnemende ministers zullen voortaan nog slechts recht hebben op één medewerker gedurende twee jaar. Dat heeft de regering beslist. Vandaag hebben ze nog recht op twee medewerkers gedurende de volledige legislatuur.
De Standaard
KIJK LIVE. Nederlands gerechtshof doet uitspraak in zaak Nicky Verstappen
Het Nederlandse gerechtshof in Den Bosch doet zometeen uitspraak in het hoger beroep tegen Jos Brech voor de dood van Nicky Verstappen (11) in 1998.
HLN.be
Gerechtshof doet uitspraak in zaak Nicky Verstappen
Het Nederlandse gerechtshof in Den Bosch doet zometeen uitspraak in het hoger beroep tegen Jos Brech voor de dood van Nicky Verstappen (11) in 1998.
HLN.be
Comment il a été confondu
Comment il a été confondu Dans le cadre des recherches pour retrouver la petite Maëlys, en novembre 2017, le procureur fait état d’images de vidéosurveillance sur lesquelles on voit une voiture au moment de la disparition de la fillette. A l’aller, on distingue une petite silhouette vêtue de blanc aux côtés de Lelandais. Au retour, il est seul. Il est mis en examen pour meurtre précédé d’enlèvement et séquestration. L’affaire Maëlys conduit des enquêteurs à interroger Lelandais sur la disparition, à Chambéry, du chasseur alpin Arthur Noyer, âgé de 23 ans. Des expertises téléphoniques montrent que les deux hommes ont voyagé ensemble dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, au moment de la disparition du caporal. Lelandais nie toute implication. Il est mis en examen pour meurtre le 20 décembre 2017. Le 28/01/2022 à 12:54
www.lesoir.be
Euronext Brussel: geen applaus voor nagekomen belofte, wel voor superdividend
12:54 De beurzen zetten een flinke stap terug. De jaarresultaten van WDP voldeden aan de eigen prognose. Quest for Growth beloont zijn aandeelhouders na een uitstekend jaar met een flink dividend.
www.tijd.be
Les 7 nains seront absents du remake de “Blanche-Neige” par Disney: voici pourquoi
Disney prépare actuellement un remake de son premier long-métrage animé de 1937 “Blanche-Neige et les Sept Nains”. Ces derniers ne figureront toutefois pas dans cette nouvelle version en “live-action” (comprenez en prises de vue réelles).
www.7sur7.be
Nummer twee van de wereld gaat helemaal over de rooie tegen umpire in halve finale Australian Open
Daniil Medvedev is een emotionele tennisser, wat we al vaak zagen tijdens deze Australian Open. In zijn halve finale tegen Stefanos Tsitsipas was het opnieuw van dat.
www.hbvl.be
Le procès de Nordahl Lelandais va-t-il enfin apaiser les parents de la petite Maëlys?
Le procès de Nordahl Lelandais va-t-il enfin apaiser les parents de la petite Maëlys? On a des doutes sur tout. On ne sait pas s’il l’a violée, de quoi elle est décédée, quels ont été les derniers mots qu’elle a prononcés ? » Presque cinq ans après la disparition de sa fille Maëlys à l’âge de 8 ans, Jennifer De Araujo aborde le procès du meurtrier présumé de la fillette, Nordahl Lelandais, l’esprit embrouillé mais combative même si elle sait que ce passage par les assises de Grenoble sera une épreuve. Elle espère en sortir avec des réponses à ses nombreuses questions. Le 26 août 2017, la famille De Araujo assiste à un mariage dans le village de Pont-de-Beauvoisin, dans l’Isère. Soudain, comme elle l’a expliqué voici quelques jours au Parisien, la maman sent que tout vient de basculer. Maëlys n’est plus dans de la salle des fêtes alors que quelques minutes auparavant, elle était encore sur ses genoux « pour goûter le dessert » dans sa jolie robe blanche. Il est à peu près trois heures du matin. La famille se met à la recherche de la fillette. En vain. Elle alerte finalement les gendarmes qui estiment très vite que Maëlys a pu monter dans une voiture. Trois chiens pisteurs se sont, en effet, arrêtés au même endroit sur le parking voisin. Les premières fouilles ne donnent rien. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Les horribles secrets de Nordahl Lelandais « Là, j’ai compris que c’était fini, que je ne la reverrais pas vivante », poursuit la maman de Maëlys. « Ça m’a fait un électrochoc, j’ai eu envie de hurler ma colère. » Lelandais amène les enquêteurs dans une zone escarpée du massif des Chartreuses où il a abandonné le corps de sa malheureuse victime. En juin 2018, les parents et la sœur de Maëlys peuvent enfin lui offrir une sépulture après ses funérailles à l’église de la Tour-du-Pin. « J’ai enfin pu lui parler, plus de neuf mois après sa disparition. La durée d’une grossesse, tiens… », ponctue la maman qui a quitté son travail à l’hôpital pour devenir infirmière à domicile. Meurtre du chasseur alpin Arthur Noyer Le procès qui s’ouvre ce lundi à Grenoble est le second aux assises pour Nordahl Lelandais après sa condamnation en mai 2021 à Chambéry à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre du chasseur alpin Arthur Noyer. A l’époque déjà, il avait affirmé avoir causé « involontairement » la mort de ce jeune de 23 ans, sans convaincre les jurés. Ce premier procès n’avait pas vraiment permis de cerner sa personnalité complexe. Agé de 23 ans, le caporal Arthur Noyer, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins, avait disparu du centre-ville de Chambéry dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Son crâne avait été retrouvé fortuitement par un promeneur cinq mois plus tard. D’autres ossements seront découverts en janvier 2018. Jamais leur examen ne permettra de déterminer avec certitude les causes du décès. Apparu dans l’enquête judiciaire en septembre, Nordahl Lelandais avait été mis en examen en décembre de la même année, alors qu’il était déjà en détention provisoire pour le meurtre de Maëlys. S’il focalise essentiellement l’attention sur la mort de la petite Maëlys, le procès qui s’ouvre ce lundi à Grenoble porte aussi deux agressions sexuelles commises par l’accusé sur deux de ses petites-cousines. Il doit aussi répondre de détention et d’enregistrement d’images pédopornographiques. Il aurait caressé le sexe d’une fillette âgée de cinq ans le 11 juillet, alors que celle-ci dormait, seule dans une chambre. Il aurait reproduit ces mêmes gestes, dans les mêmes circonstances, le 20 août, sur une autre de ses petites-cousines âgée de six ans. Abus sur deux petites-cousines Lelandais a admis avoir filmé ces agressions avec un téléphone afin de pouvoir les visionner par la suite. Les images ont ensuite été effacées. Les enquêteurs en ont retrouvé la trace pendant les investigations relatives à la disparition de Maëlys. Quel est le profil psychologique de Nordahl Lelandais ? Beaucoup comptent sur le procès pour l’établir. Sa mère affirme n’avoir « rien eu à redire sur cet enfant » et n’avoir « pas vu venir » la suite. Certains de ses camarades de route le décrivent, pourtant, comme impulsif, jaloux, « paumé mais pas malsain », « correct » aussi, avec « un besoin énorme de relations sexuelles ». Une de ses ex-compagne évoque même un épisode de violence physique. À lire aussi Procès Lelandais: «Il cherchait à me tuer», l’étrange audition d’une ex-petite amie de l’accusé Sur sa période fin 2016-début 2017, Lelandais déclare s’être « perdu » et être parti à la dérive. « Je vagabonde » puis « j’envoie tout valdinguer », a-t-il d’ailleurs déclaré lors du procès de Chambéry. A l’aumônier du centre pénitentiaire où il est actuellement détenu à l’isolement, Lelandais a confié « qu’il vivait sans garde-fou ». Rien qui justifie cependant d’ôter la vie à une fillette innocente. La nuit du 26 au 27 août 2017, lors d’un mariage, l’ancien militaire enlevait la fillette de 8 ans dont on retrouvait le corps sans vie neuf mois plus tard. Une mort « involontaire », selon l’accusé. Le 28/01/2022 à 12:49
www.lesoir.be
VIDEO. Absurde krantenkoppen komen tot leven in nieuw sketchprogramma
Dieven stelen met water gevulde jacuzzi uit tuin in Diepenbeek. Het was een krantenkop die in juni 2020 in onze krant te lezen was. In het nieuwe sketchprogramma ‘Zijn Daar Geen Beelden Van’ op Play4 brengen ze zulke artikels tot leven.
www.hbvl.be
Sofia Costoulas: de sa raquette Mickey à 4 ans, à sa première finale en Grand Chelem, douze années plus tard…
Sofia Costoulas: de sa raquette Mickey à 4 ans, à sa première finale en Grand Chelem, douze années plus tard… Sofia Costoulas. - Belga Voilà que celle qu’on présente, depuis des années, comme la réelle promesse belge, tient sa première référence au plus haut niveau : cette finale à l’Open d’Australie des juniores qu’elle dispute ce samedi (2h du matin en Belgique…) contre la nº1 mondiale de la catégorie, la Croate Petra Marcinko. « Je ne réalise pas encore que je suis en finale » a commenté la jeune fille de Villers-la-Ville qui, malgré ses 16 ans, a déjà beaucoup bourlingué ! Tout a commencé à 4 ans pour cette fille d’un ancien football pro (Eupen, Saint-Trond et Visé, notamment) mi-grec, mi-congolais et d’une maman belge, le noyau familial étant basé à Genk au tout début. « Dans un supermarché, j’ai flashé sur une raquette rouge Mickey Mouse et j’ai pressé ma maman pour qu’elle me l’achète », raconte-t-elle. « Cette raquette, je ne suis pas près de l’oublier… » Et c’est donc en tapant des balles contre un mur que l’aventure de la petite Sofia débute. Très vite, ses héros de bandes dessinées se transforment en Roger Federer, et surtout, Serena Williams. « Je connais aussi les grandes carrières de Justine et Kim, mais j’étais trop petite pour me souvenir de leurs matches… » À 13 ans, elle atteint la finale des « Petits As » à Tarbes (un des tournois les plus importants pour les moins de 14 ans) et déclare, avec la fraîcheur de ses jeunes années : « Mon ambition ? Gagner des Grands Chelems et être un jour nº1 mondiale… » À l’époque, elle s’entraîne déjà dans le Sud de la France, à Cannes, où elle est partie durant deux ans, avec sa maman et son frère ! On a la remarque pour ses aptitudes hors-norme et notamment une aisance au service, plus un revers le long de la ligne redoutable. Aussi pour une certaine maturité et sa facilité, déjà, de jongler avec les langues : le néerlandais, le français, l’anglais « et aussi un peu de grec », précise-t-elle, que je m’efforce de parler en vacances lorsqu’on visite la famille de papa… » De retour en Belgique, et avec son père très présent à ses côtés, Sofia Costoulas fera le tour de tous les centres de formation, de l’AFT (avec notamment Thierry Van Cleemput à ses côtés) à Tennis Vlaanderen, en passant de l’académie Justine Henin à celle de… Kim Clijsters, à Bree, où elle s’entraîne pour l’instant, ce qui pourrait aussi lui faire quitter Villers-la-Ville (c’était commode lorsqu’elle s’entraînait chez Justine à Limelette) très bientôt… Richesse d’expériences au top ou manque de stabilité à ce niveau, l’avenir dira ce qui aura porté le plus de fruits dans la jeune carrière de la Limbourgeoise. Mais ne boudons pas notre plaisir ! Ça fait du bien de revoir le tennis belge en finale d’un tournoi du Grand Chelem, même chez les juniores. Ça fait du bien de voir un talent tant attendu comme Sofia Costoulas confirmer au plus haut niveau, même si après l’euphorie du moment, il faut garder les pieds sur terre. La dernière juniore belge à avoir été en finale, et même à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem s’appelle An-Sophie Mestach, déjà à l’Open d’Australie, en 2011. Ensuite, hormis en double, la carrière de la Gantoise n’a jamais décollé (98e mondiale au mieux). Mais il y a bien sûr eu d’autres belles réussites comme évidemment Justine Henin (gagnante de Roland Garros 1997 chez les juniores) ou Kirsten Flipkens (Wimbledon 2003 et US Open 2003), alors que Kim Clijsters avait atteint la finale de Wimbledon 1998, chez les filles. À seulement 16 ans (elle en aura 17, le 2 avril), Sofia Costoulas a encore tout l’avenir devant elle et de nombreux défis à relever, à commencer par cette finale à Melbourne face à la nº1 mondiale ! Quel est le futur du tennis belge ? À cette question posée chaque année depuis la retraite des fabuleuses Kim et Justine, les formateurs de la fédération belge nous dirigent souvent, avec les précautions d’usage, vers la « petite Sofia Costoulas ». Par Yves Simon Le 28/01/2022 à 12:48
www.lesoir.be
Inflation au plus haut depuis 1983: une menace pour les entreprises, selon la FEB
Inflation au plus haut depuis 1983: une menace pour les entreprises, selon la FEB L'inflation sur la base de l'indice santé est, elle, passée de 5,21% à 7,12%, tandis que l'indice santé lissé s'établissait à 113,42 points en janvier, a indiqué l'office de statistiques Statbel. "Si on cumule les augmentations de l'indice santé lissé sur 2021 et 2022, il semble que les salaires seront indexés entre 7 à 8% au total sur 2021-2022, soit quatre dépassements de l'indice pivot en seulement deux ans", calcul la FEB. La fédération s'inquiète que le handicap salarial de la Belgique par rapport à ses principaux partenaires commerciaux puisse remonter vers les 14% alors qu'il était descendu de 16% à 10% entre 2015 et 2020. "Les pétitions récentes visant à saper la loi de 1996 montrent que nous n'avons toujours pas tiré les enseignements de nos erreurs du passé", ajoute Pieter Timmermans, CEO de la FEB. "Quatre indexations des salaires en deux ans vont à nouveau accroître considérablement notre handicap en matière de coûts salariaux, ce qui entraînera assurément des pertes d'emplois." L'organisation réclame une concertation avec le gouvernement et les partenaires sociaux afin d'éviter de futures mesures "drastiques" face à cette situation. La compétitivité des entreprises belges est de plus en plus menacée par la progression de l'inflation qui a atteint 7,59% en janvier, son plus haut niveau depuis 1983, réagit la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) vendredi. Elle s'inquiète d'une situation qui se dégrade. Mis à jour le 28/01/2022 à 12:40
www.lesoir.be
Coup de mou du PIB allemand au quatrième trimestre 2021
Coup de mou du PIB allemand au quatrième trimestre 2021 "Après avoir renoué avec la croissance durant l'été, malgré des difficultés croissantes de pénuries de matériaux, la reprise a été stoppée par la quatrième vague de coronavirus", explique l'institut de statistique Destatis dans un communiqué.  Sur un an, le PIB grimpe de 1,4%, en données corrigées des variables de prix et saisonnières, a ajouté l'organisme. Cette chute intervient après une hausse de 1,7% du PIB entre juillet et septembre, selon des données révisés par Destatis. Au total, en 2021, l'activité économique allemande a progressé de 2,8 %, après révision  en hausse de 0,1 point par Destatis. C'est nettement moins que chez les pays voisins comme la France, qui a connu une croissance de 7% en 2021. Les pénuries de matières premières et de composants ont durement frappé la puissance manufacturière traditionnelle. Dans le secteur automobile, le manque de semi-conducteurs a entraîné des arrêts intermittents dans les usines automobiles et provoqué une baisse de 10,1 % des ventes en Allemagne, selon la fédération VDA. Et les restrictions imposées par le gouvernement en fin d'année pour lutter contre la quatrième vague de coronavirus ont freiné la demande de services. "Avec ce faible quatrième trimestre, la probabilité que l'Allemagne soit en récession pure et simple au début de l'année a augmenté", déclare Carsten Brzeski, responsable de la macroéconomie à la banque ING. Toute récession -c'est-à-dire deux trimestres de suite de recul du PIB- serait toutefois "de courte durée", avant que l'économie fasse "un retour impressionnant au printemps", ajoute-t-il. Tenant compte d'un démarrage plus lent que prévu en 2022, le ministère de l'Economie et du Climat a révisé en début de semaine ses prévisions de croissance en 2022, à 3,6%, contre 4,1 % estimé en octobre dernier. Le produit intérieur brut (PIB) allemand a chuté de 0,7% au quatrième trimestre 2021, après deux trimestres de hausse, en raison des pénuries gênant l'industrie et des restrictions liées à la pandémie de coronavirus, selon des chiffres préliminaires publiés vendredi. Mis à jour le 28/01/2022 à 12:37
www.lesoir.be
L'Autorité de la Concurrence approuve l'acquisition de BAM Galère par Thomas & Piron
L'Autorité de la Concurrence approuve l'acquisition de BAM Galère par Thomas & Piron La décision de l'ABC constate que "la transaction notifiée ne soulève pas d'opposition et que les conditions d'application de la procédure simplifiée en matière de contrôle des concentrations sont satisfaites en l'espèce au regard de la position des entreprises en cause sur les marchés pertinents". Thomas & Piron est active dans le secteur de la promotion immobilière et de la construction en Belgique et au Luxembourg ainsi que, dans une mesure plus limitée, en France, au Portugal, au Maroc et en Suisse. Quant à BAM Galère, elle est active dans le domaine de la construction, de la rénovation et de la restauration en Belgique et au Luxembourg. Elle offre principalement des services de génie civil et de construction de bâtiments non-résidentiels. Le feu vert du gendarme de la concurrence ouvre la voir à la finalisation du rachat de BAM Galère, qui était une filiale du groupe néerlandais de construction BAM. Le montant de la transaction, qui concerne 650 travailleurs (avec le rachat de BAM Lux) et gonflera les effectifs de Thomas & Piron de 25%, n'a pas été communiqué. L'Auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) a approuvé l'acquisition de la société BAM Galère par le groupe Thomas & Piron, a annoncé vendredi le gendarme de la concurrence. Mis à jour le 28/01/2022 à 12:39
www.lesoir.be
Orange: Christel Heydemann nommée directrice générale
Orange: Christel Heydemann nommée directrice générale Diplômée de Polytechnique et de l'Ecole des Ponts et Chaussées, elle devient la deuxième femme à diriger une entreprise du CAC 40, avec la directrice générale d'Engie, Catherine MacGregor.  Sa prise de fonction est prévue le 4 avril 2022, a indiqué Orange dans un communiqué. Nouvelle direction pour Orange: le conseil d'administration du géant français des télécoms a entériné vendredi le choix de Christel Heydemann, 47 ans, pour succéder à Stéphane Richard, au poste de directeur général. Mis à jour le 28/01/2022 à 12:32
www.lesoir.be
Spaarkloof tussen Vlaanderen en Wallonië wordt breder
12:44 De kloof wordt groter tussen de bedragen die gezinnen in Vlaanderen en die in Wallonië en Brussel kunnen sparen.
www.tijd.be
Warren Buffett à nouveau plus riche que Mark Zuckerberg
12:44 La fortune de Warren Buffett dépasse une nouvelle fois celle de Mark Zuckerberg, après une semaine noire pour les valeurs technologiques.
www.lecho.be
Il est temps de rendre le lobbying plus transparent en Belgique
Une opinion de Fernando Ruiz, professeur à l'École royale militaire, et Élisabeth Thibaut, major et ingénieure.Diverses situations ont appelé à augmenter la transparence dans l’interaction entre les décideurs politiques et les organisatio
www.lalibre.be
“La Wallonie a montré des faiblesses dans la gestion de la crise”
“La Wallonie a montré des faiblesses dans sa capacité à gérer et à encaisser les difficultés d’une crise sans précédent”, a reconnu la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo), vendredi matin, lors de son audition devant la commission d’enquête parlementaire consacrée aux inondations meurtrières qui ont touché la Wallonie en juillet dernier.
www.7sur7.be
Marine Le Pen juge «violent» que Marion Maréchal songe à rejoindre Eric Zemmour!
Marine Le Pen a jugé vendredi «brutal, violent», que sa nièce Marion Maréchal songe à rejoindre son rival Eric Zemmour dans la course à l’Elysée, en insistant sur «l’aspect personnel» de leur relation et en assurant être «mieux placée» à l’extrême droite pour gagner.
Sudinfo.be
“We vieren nog steeds samen kerst.” Als je plots niet langer plusouder en -kind bent: Francky (53) en Stéphanie (29) vertellen
Sinds drie jaar zijn Stéphanie (29) en Francky (53) in theorie niet langer plusfamilie: Francky en Stéphanies mama besloten om een punt te zetten achter hun relatie. Hoe ga je om met die nieuwe verstandhouding? Waar trek je de grens? Met andere woorden: hoe teken je een gezond toekomstplan uit als een nieuw samengesteld gezin uit elkaar valt? Stéphanie en Francky vertellen over hun band nu, gezinstherapeut Tim Verleyzen geeft tips. “Hoe meer kinderen moet kiezen, hoe lastiger het voor hen wordt.”
HLN.be
Wat als je samengesteld gezin uit elkaar valt? Ex-pluspapa en -dochter Francky en Stéphanie vertellen, gezinstherapeut geeft tips
Sinds drie jaar zijn Stéphanie (29) en Francky (53) in theorie niet langer plusfamilie: Francky en Stéphanies mama besloten om een punt te zetten achter hun relatie. Hoe ga je om met die nieuwe verstandhouding? Waar trek je de grens? Met andere woorden: hoe teken je een gezond toekomstplan uit als een nieuw samengesteld gezin uit elkaar valt? Stéphanie en Francky vertellen over hun band nu, gezinstherapeut Tim Verleyzen geeft tips. “Hoe meer kinderen moet kiezen, hoe lastiger het voor hen wordt.”
HLN.be
Wat als jij rechts bent en je partner links? ‘Ik weet nu dat hij geen rechtse zak is’
De nieuwe serie Billy vs Benjamin op Streamz vertelt het surrealistische liefdesverhaal van een kringwinkelmeisje en een immomakelaar met een racistisch randje. Maar liefde tussen links en rechts bestaat ook in het echt. Drie koppels vertellen erover. ‘Het was soms heftig, ja.’
www.demorgen.be
Opvallend minder zittenblijvers in secundair onderwijs vorig schooljaar
In het schooljaar 2020-2021 zijn bijna 9.500 leerlingen in het secundair onderwijs blijven zitten. Dat zijn er opvallend minder dan het schooljaar daarvoor, toen het er bijna 17.800 waren, blijkt uit cijfers van Onderwijs Vlaanderen.
HLN.be
LIVE. Zaak-Nicky Verstappen: wordt het vrijheid of veroordeling voor Jos Brech?
Wordt Jos Brech (59) uit Simpelveld in hoger beroep veroordeeld voor het ontvoeren, misbruiken en doden van Nicky Verstappen (11)? Volg hier de uitspraak van het gerechtshof vrijdag vanaf 13.00 uur live.
www.hbvl.be
Dedonder plant nieuwe legeraankopen voor 10 miljard euro
12:31 Minister van Defensie Ludivine Dedonder (PS) heeft het fiat van de regering om nog eens voor 10,2 miljard euro te investeren in het leger. Het bedrag komt boven op het ambitieuze legeraankoopprogramma...
www.tijd.be
Dernier week-end des soldes d’hiver: les commerçants sont pour la plupart déçus!
Les commerçants sont pour la plupart déçus des soldes, ressort-il d’un sondage mené par l’UCM à la veille du dernier week-end de réductions. Ils pointent la baisse du pouvoir d’achat liée au prix de l’énergie et les vagues de quarantaine.
Sudinfo.be
Le Covid Safe Ticket inutile? Plusieurs experts s’expriment
Le Covid Safe Ticket inutile? Plusieurs experts s’expriment Joris Vaesen, un expert en données, et les virologues Zeger Debyser de la KULeuven et Steven Callens de l’UZ Gent. Ils ont été interrogés par nos confrères de Het Laatste Nieuws ce vendredi au sujet du Covid Safe Ticket. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Coronavirus: le CST prolongé jusqu’au printemps à Bruxelles et en Wallonie « Que ce soit clair : le CST n’a plus aucun fondement scientifique et ne peut plus être défendu éthiquement. » Pour Zeger Debyser, conseiller communal de la N-VA, il faut en finir avec le pass sanitaire. Steven Callens, membre du Gems, est plus modéré dans ses propos. Le CST est à « reconsidérer ». Par Rédaction Le 28/01/2022 à 12:30
www.lesoir.be
EDI (Electric by D'Ieteren) a vendu près de 5.000 point de recharge en 2021
EDI (Electric by D'Ieteren) a vendu près de 5.000 point de recharge en 2021 "EDI répond à la demande croissante de bornes, bien aidée en cela par la multiplication de l'offre de modèles électriques du groupe Volkswagen et des marques concurrentes. La fiscalité avantageuse des modèles électriques pour les entreprises a également dynamisé ce marché en pleine expansion. Cette fiscalité prévoit notamment des incitants spécifiques afin d'encourager l'installation d'infrastructures de recharge", souligne EDI. Pour l'année 2022, EDI vise l'installation de 10.000 bornes de rechargement "soit autant que l'ensemble du parc de bornes publiques aujourd'hui disponibles en Belgique".  EDI propose une large gamme de solutions de recharge, allant du câble connecté fonctionnant sur une prise classique à des bornes haut de gamme régulant automatiquement la vitesse de recharge en fonction de la puissance électrique disponible et de la production photovoltaïque sur le toit. EDI (Electric by D'Ieteren), une start-up du groupe D'ieteren créée voici deux ans, a vendu près de 5.000 point de recharge en 2021 tant chez des particuliers que dans des entreprises, indique vendredi EDI dans un communiqué. Mis à jour le 28/01/2022 à 12:24
www.lesoir.be