Eli Iserbyt wint beklijvend modderduel met Toon Aerts in wereldbekermanche in Besançon

heeft de Wereldbekermanche in het Franse Besançon gewonnen. De won een beklijvend duel met … op het modderparcours. Eli Iserbyt verstevigt zijn positie als leider in de Wereldbeker. De rest volgde op anderhalve minuut: de jonge Pim Ronhaar werd straf derde.


Read full article on: nieuwsblad.be
Pandémie ou endémie? L'Espagne lance le débat sur l'avenir du Covid-19
En faisant part de sa volonté de traiter le Covid-19 comme une maladie “endémique”, l’Espagne a lancé le débat entre des gouvernements qui aspirent à un retour à la normalité et une communauté médicale qui estime cette évolution prématurée et appelle à la prudence.
4 m
www.7sur7.be
Le confinement a été fatal pour cette adolescente: luttant avec son image corporelle, une jeune fille de 17 ans met fin à ses jours
Les différentes périodes de confinement auxquelles la population mondiale a été confrontée depuis le mois de mars 2020 ont eu un impact de taille sur la santé mentale. Au Royaume-Uni, une adolescente de 17 ans a mis fin à ses jours en avril dernier.
9 m
Sudinfo.be
Coronavirus: la République tchèque renonce à la vaccination obligatoire
Le gouvernement de République tchèque renonce à l'obligation de vaccination pour les personnes de plus de 60 ans, le personnel de santé, les policiers, les pompiers et le personnel militaire.
www.lalibre.be
Na zijn topjaar in China: Marouane Fellaini en Russische vriendin genieten met volle teugen van vakantie op de Caraïben
‘Big Fella’ met een ‘big smile’. Marouane Fellaini (34) geniet van een welverdiende vakantie op het Caraïbische eiland Saint-Barthélemy. Mét mooi gezelschap: zijn vriendin Victoria Alex, een Russische artieste.
HLN.be
RECENSIE. ‘Around the World in 80 Days’: “De knaldrang is zoek”
De laatste keer dat we een Belgische omroep een adaptatie zagen doen van een Jules Verne klassieker gingen we de wereld rond met 80-jarigen op VTM. Ditmaal heeft RTBF de handen met enkele Europese spelers in elkaar geslagen om met ‘Around the World in 80 Days’ een ambitieuze avonturenreeks naar het kleine scherm te brengen. Of deze achtdelige reeks op BBC First ook uw zin voor avontuur zal aanwakkeren? Evelien Delgouffe zoekt het in onze Kijkgids voor u uit.
HLN.be
RECENSIE. ‘Around the World in 80 Days’: “De knaldrang is zoek”
De laatste keer dat we een Belgische omroep een adaptatie zagen doen van een Jules Verne klassieker gingen we de wereld rond met 80-jarigen op VTM. Ditmaal heeft RTBF de handen met enkele Europese spelers in elkaar geslagen om met ‘Around the World in 80 Days’ een ambitieuze avonturenreeks naar het kleine scherm te brengen. Of deze achtdelige reeks op BBC First ook uw zin voor avontuur zal aanwakkeren? Evelien Delgouffe zoekt het in onze Kijkgids voor u uit.
HLN.be
Biografie Jamie Lynn Spears hangt vuile was van zus Britney buiten: “Ze nam een keukenmes en sloot ons op in mijn kamer”
“Ik wil de bubbel van mijn zus niet doorprikken, maar mijn boek gaat niet over haar”, aldus Jamie Lynn Spears (30) over haar memoires ‘Things I Should Have Said’. Een titel die er niet om liegt, want de jongere zus van Britney Spears (40) neemt in haar biografie geen blad voor de mond. En ondanks haar uitspraak wordt het pijnlijke verleden van Britney toch breed uitgesmeerd in het boek. “Ik wist gewoon dat er iets mis was met haar.”
HLN.be
Biografie Jamie Lynn Spears hangt vuile was van zus Britney buiten: “Ze nam een keukenmes en sloot ons op in mijn kamer”
“Ik wil de bubbel van mijn zus niet doorprikken, maar mijn boek gaat niet over haar”, aldus Jamie Lynn Spears (30) over haar memoires ‘Things I Should Have Said’. Een titel die er niet om liegt, want de jongere zus van Britney Spears (40) neemt in haar biografie geen blad voor de mond. En ondanks haar uitspraak wordt het pijnlijke verleden van Britney toch breed uitgesmeerd in het boek. “Ik wist gewoon dat er iets mis was met haar.”
HLN.be
L'Iran remet à la Russie un projet d'accord de coopération stratégique de 20 ans
L'Iran remet à la Russie un projet d'accord de coopération stratégique de 20 ans "Nous avons remis à nos collègues russes un document concernant une coopération stratégique entre nos pays pour une période d'au moins 20 ans", a-t-il déclaré. Selon le président iranien, le niveau actuel des relations commerciales et économiques (entre l'Iran et la Russie) n'est pas encore satisfaisant. "Nous devons l'optimiser", a-t-il ajouté. "Nous souhaitons que nos relations avec la Russie soient renforcées. Ces relations sont prévues sur le long terme et sont stratégiques", a noté le chef de l'État iranien. Il a en outre remercié son homologue russe "d'avoir facilité l'entrée de Téhéran dans l'OCS (Organisation de coopération de Shanghai)". Il s'agit d'une organisation intergouvernementale agissant sur le plan politique et économique en Asie centrale. Elle a pour but la sécurité mutuelle (de ses membres), la coopération politique et militaire ainsi que leur développement économique. "Nous, en Iran, n'avons pas de limite pour un renforcement de nos liens avec la Russie", a assuré M. Raïssi, qui a choisi la Russie pour sa première visite officielle depuis sa prise de fonctions en août, soulignant que "ces liens ne seront pas temporaires, mais permanents et stratégiques". "Je pense que la situation exceptionnelle d'aujourd'hui demande une synergie significative entre les deux pays contre l'unilatéralisme des États-Unis", a-t-il lancé. Pour sa part, M. Poutine a fait l'éloge de la "coopération étroite" entre les deux pays sur la scène internationale et du "contact permanent" entre Moscou et Téhéran. "Il m'est très important d'avoir votre avis sur le Plan d'action global commun" sur l'Iran, dont le sort fait l'objet de discussions internationales intenses à Vienne, a-t-il précisé. Ces derniers jours, la Chine et l'Iran ont également prévu de mettre en œuvre un accord de coopération économique et politique stratégique, malgré les sanctions américaines. Il devrait couvrir des secteurs tels que l'énergie, les infrastructures, la sécurité et les communications. La Russie est - aux côtés des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Chine, de la France et de l'Allemagne - l'un des pays partie à l'accord conclu en 2015 avec l'Iran sur son programme nucléaire. L'accord offrait à Téhéran la levée d'une partie des sanctions internationales en échange d'une réduction drastique de ses ambitions dans le secteur nucléaire, placé sous le strict contrôle de l'ONU. Mais après le retrait unilatéral des Américains de l'accord en 2018 sous la présidence de Donald Trump, Téhéran a progressivement abandonné ses engagements. Les États-Unis ont en retour imposé des sanctions. Des pourparlers ont été relancés en novembre dernier à Vienne pour faire revenir Washington dans ce pacte et ramener Téhéran au respect de ses engagements. Après des débuts difficiles, un vent d'optimisme souffle depuis quelques semaines sur les pourparlers à Vienne. La Russie s'était ainsi dite "optimiste", vendredi, au sujet de ces négociations internationales, notant que des "progrès" avaient été réalisés. La Russie et l'Iran se sont rapprochés ces dernières années, notamment à la faveur de la crise syrienne, lors de laquelle une coopération militaire approfondie a vu le jour entre les deux pays. Le président russe Vladimir Poutine et son homologue iranien Ebrahim Raïssi ont affiché mercredi leur entente, lors d'une rencontre à Moscou, à un moment décisif des négociations internationales visant à sauver l'accord sur le nucléaire iranien. La partie iranienne a remis à Moscou un projet d'accord de coopération stratégique pour une période de 20 ans, a déclaré mercredi le président iranien au terme de leur entretien. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:50
www.lesoir.be
Hoofdpijn na vaccin? Volgens deze onderzoekers gaat het vaak om ‘nocebo’: ‘Mensen krijgen ook bijwerkingen doordat ze bang zijn’
Mensen die een coronavaccin weigeren, doen dat vaak uit angst voor de bijwerking. Maar die is niet altijd reëel. De hoofdpijn kan ook een placebo-effect zijn.
www.demorgen.be
Wereldwijd meer dan 360 miljoen christenen vervolgd wegens hun religie
Wereldwijd worden meer dan 360 miljoen christenen “ernstig vervolgd en gediscrimineerd” wegens hun geloofsovertuiging. Dat zegt de organisatie Open Doors, die elk jaar een Ranglijst Christenvervolging publiceert.
www.hbvl.be
Ingrid Betancourt, van oorlogssymbool tot presidentskandidate 2.0
16:57 Ingrid Betancourt doet 20 jaar na haar ontvoering door marxistische rebellen een gooi naar het presidentschap in Colombia. Met een pleidooi tegen corruptie en onveiligheid dingt de Colombiaans-Franse ...
www.tijd.be
Door eigen partijgenoten in nauw gedreven: dit is het ‘Varkenspasteiverraad’ van Boris Johnson
Wordt hij gedwongen om te vertrekken? Zal hij zelf aftreden? Of blijft hij toch gewoon aan als Brits premier? Die vragen dringen zich op nu Boris Johnson door alle heisa rond zijn aanwezigheid op meerdere lockdownfeestjes steeds meer in het nauw gedreven. Niet alleen door zijn politieke tegenstanders, maar zelfs door zijn eigen partijgenoten. Dit is het verhaal van het Varkenspasteiverraad.
www.hbvl.be
Oproep aan prins Andrew klinkt steeds luider: 9 op 10 inwoners van York eisen dat hij titel van hertog weer inlevert
Rachael Maskell, parlementariër voor kiesdistrict York Central, wil dat prins Andrew ook zijn titel van hertog van York kwijtraakt. Die oproep deed ze als reactie op het nieuws dat de prins zijn militaire titels heeft ingeleverd. Haar oproep kan ook op veel bijval rekenen: liefst 9 op de 10 inwoners van York stelden tijdens een bevraging dat de de prins zijn titel zou moeten inleveren.
HLN.be
Oproep aan prins Andrew klinkt steeds luider: 9 op 10 inwoners van York eisen dat hij titel van hertog weer inlevert
Rachael Maskell, parlementariër voor kiesdistrict York Central, wil dat prins Andrew ook zijn titel van hertog van York kwijtraakt. Die oproep deed ze als reactie op het nieuws dat de prins zijn militaire titels heeft ingeleverd. Haar oproep kan ook op veel bijval rekenen: liefst 9 op de 10 inwoners van York stelden tijdens een bevraging dat de de prins zijn titel zou moeten inleveren.
HLN.be
Finances: sans public et sans buvette, ce n’est pas tenable
Finances: sans public et sans buvette, ce n’est pas tenable Figé ou à tout le moins freiné par la crise sanitaire, tétanisé par la peur de lendemains peu lumineux, le foot amateur wallon essaie de rester combatif mais son moral est friable, aussi fragile qu’une comptabilité très (trop) dépendante des rentrées financières générées par les buvettes. Ces espaces Horeca, où on refait le match à satiété, ayant été très peu accessibles au gré des rebonds de la crise sanitaire ces deux dernières années, les clubs ne font de mystère de leurs difficultés actuelles. Une étude récemment menée par l’ULB et la VUB auprès de 243 clubs de foot amateur (à l’initiative de la banque ING, partenaire de l’Union belge), révèle ainsi que pour 90 % d’entre eux, la pandémie a « pesé » sur les finances voire fragilisé leur équilibre vital (pour 62 %). Il est vrai que, pour plus de trois quarts d’entre eux (77 %), la buvette est la principale source de revenus, loin devant les affiliations et les revenus provenant du sponsoring. Et pourtant, de plus en plus d’affiliations Selon l’étude, la sévérité de cet impact négatif pourrait à terme menacer leur capacité à pérenniser les activités et un rôle social qui, paradoxalement, a été renforcé par la crise. « Le foot est profondément ancré dans la société, il joue le rôle de ciment au sein de la population », explique Émilien Paulis, enseignant-chercheur à l’ULB. « Il est par conséquent logique que le football amateur souffre tout autant du Covid que les autres sphères de la société. La crise sanitaire actuelle représente un danger bien réel pour de nombreux clubs amateurs, pour leur trésorerie d’abord mais aussi, par extension, pour leur rôle d’intégration sociale ». Une mission dont la pertinence a été renforcée par la pandémie. On est ainsi passé de 200.000 à 216.000 affiliations entre 2020 et 2021 dans le foot francophone, comme si les séquences de confinement avaient plus largement convaincu que bouger, c’était essentiel pour le bien-être physique et moral de chacun. Aujourd’hui, près d’un Belge sur 20 est affilié à un club de foot. L’inquiétante fuite des bénévoles Certitude aussi, les deux années un brin surréalistes que nous venons de traverser, vaille que vaille, ont accéléré la fuite des bénévoles. « Les gens ont découvert d’autres activités, plus casanières, ils ont choisi de consacrer plus de temps à leur famille, ce qui les éloigne de facto des clubs au fonctionnement chronophage et trop peu valorisant », résume Thomas Rodrigues Pereira, manager à l’ACFF. « Clairement, le bénévolat se raréfie et vieillit, cela devient problématique. » Sept clubs sur dix concèdent rencontrer des difficultés à recruter. Les constats, d’ailleurs étayés par de précédentes études menées par l’Association interfédérale du sport francophone ou l’Association des clubs de foot francophone, peuvent paraître anxiogènes mais ils imposent surtout une réaction des dirigeants, avec l’aide de la gouvernance du sport et des pouvoirs publics. Plus que jamais, les difficultés doivent rimer avec opportunités. « La grosse majorité de nos quelque 700 clubs sont gérés par des gens responsables, qui refusent d’être sous perfusion permanente », nous expliquait récemment Gaston Schreurs, grand argentier de ladite ACFF. « Ils ont pris langue avec les administrations communales pour trouver des solutions au travers des plans de cohésion sociale par exemple, pour établir des synergies avec les CPAS ou les régies communales… On ressent aussi souvent une solidarité des joueurs et entraîneurs envers leurs cercles respectifs, une vraie émulation au travers des réseaux sociaux pour que les clubs continuent à vivre en se réinventant. Le foot, le sport en général, ce sont des gens debout ! » Un sponsoring trop faible Pour pondérer l’ultra-dépendance vis-à-vis l’Horeca et garrotter l’hémorragie de bénévoles, quelles pistes suivre ? « Sponsoring et marketing, moins développés qu’au nord du pays, sont deux des axes de travail prioritaires » insiste Thomas Rodrigues. « Nous avons par exemple lancé il y a quelques mois le projet « SportTotal », qui permet aux 53 clubs amateurs de niveau national, sur base volontaire, d’accueillir une caméra pour chacun des matches à domicile. Les rencontres sont ainsi diffusées en live, sur une plateforme qui élargit considérablement la visibilité et l’audience. » À ce stade, deux tiers des clubs (La Louvière-Centre, Olympic, Hamoir, Waremme, Dison, Rochefort, Jodoigne…) ont adopté une formule permettant de potentielles rentrées de sponsoring, sur base d’une formule win-win (50 % pour le club, 50 % pour SportTotal). L’ACFF a par ailleurs créé deux emplois pour animer l’opération « Football Social Responsability », de nature à apaiser des relations sociales globalement plus tendues – à l’image de celles qui prévalent dans l’ensemble de la société – et travaille à la mise en valeur des bénévoles dans les médias, avec l’aide notamment de Michel Lecomte. Les pistes sont tracées, il faut s’y engager sans tarder. Par E.C. Le 19/01/2022 à 16:54
www.lesoir.be
Belgische pilote Zara Rutherford bijna terug thuis na reis rond de wereld
Zara Rutherford, de 19-jarige Belgisch-Britse tiener die als jongste vrouw ooit solo de wereld wil rondvliegen, is vandaag geland in het Duitse Frankfurt. Als alles volgens plan verloopt, landt ze morgen om 10.30 uur op de luchthaven van Kortrijk-Wevelgem.
HLN.be
Belgische pilote Zara Rutherford bijna terug thuis na reis rond de wereld
Zara Rutherford, de 19-jarige Belgisch-Britse tiener die als jongste vrouw ooit solo de wereld wil rondvliegen, is vandaag geland in het Duitse Frankfurt. Als alles volgens plan verloopt, landt ze morgen om 10.30 uur op de luchthaven van Kortrijk-Wevelgem.
HLN.be
La transaction entre le transporteur Jost et le parquet fédéral validée
La chambre du conseil de Liège a validé mercredi les différentes transactions qui ont été négociées entre le parquet fédéral et les inculpés dans le dossier du transporteur routier Jost. Le dossier concerne huit sociétés de Jost Group ainsi que Roland Jost et cinq de ses plus proches collaborateurs.
www.7sur7.be
La transaction entre le transporteur Jost et le parquet fédéral validée
La chambre du conseil de Liège a validé mercredi les différentes transactions qui ont été négociées entre le parquet fédéral et les inculpés dans le dossier du transporteur routier Jost. Le dossier concerne huit sociétés de Jost Group ainsi que Roland Jost et cinq de ses plus proches collaborateurs.
www.7sur7.be
Belgian Cat Emma Meesseman is ontevreden dat Belgen in Dominicaanse Republiek tegen Rusland moeten spelen
Emma Meesseman uit woensdag in enkele berichten op Twitter haar ongenoegen over het feit dat de Belgian Cats hun WK-kwalificatiewedstrijd tegen Rusland in de Dominicaanse Republiek moeten spelen. “We zijn geen machines”, schrijft de Belgische vedette.
www.hbvl.be
Fietsen worden zo vaak gestolen dat we zelfs geen aangifte meer doen, maar daar wil politiek nu iets aan doen
In de eerste helft van vorig jaar werden in ons land 57 fietsen per dag gestolen. Maar dat is een zware onderschatting. Omdat meestal enkel de diefstal van nieuwe en dure fietsen wordt aangegeven, zou het effectief aantal feiten op zo’n 230 per dag liggen. En daar zijn vooral meer en meer e-bikes en dure sportfietsen bij. Een voorstel van minister van Justitie Vincent Van Quickenborne (Open VLD) wil dat aanpakken.
www.nieuwsblad.be
Verkoop Makro wordt niet makkelijk
16:52 Wie wordt de nieuwe eigenaar van de Belgische Makro- en Metro-winkels? 'In Metro zal de interesse groot zijn. De Makro-winkels daarentegen hebben hoge kosten, zijn groot en liggen op slechte locaties....
www.tijd.be
Des collaboratrices de la Stib photographiées à leur insu par des collègues et exposées sur les réseaux sociaux : "Inacceptable"
En commission, la ministre bruxelloise de la Mobilité a relaté les faits. "Des collaboratrices se plaignent de photographies d’elles qui auraient été prises par des collègues alors qu’elles dormaient en salle de repos."
www.lalibre.be
L'étau se resserre autour de Donald Trump: une juge affirme avoir des "preuves significatives" de pratiques fiscales "frauduleuses"
L'étau judiciaire se resserre sur Donald Trump: lancée en 2019, une vaste enquête au civil de la procureure de New York contre le groupe familial Trump Organization accuse l'ancien président américain et deux de ses enfants de pratiques "frauduleuses" en matière fiscale pour lesquelles la justice veut les entendre.
www.lalibre.be
Van Peteghem licht voorstel om hoge energieprijzen aan te pakken in Kamer toe: “Eerst btw-verlaging, daarna duurzame oplossing”
Minister van Financiën Vincent Van Peteghem (CD&V) pleit voor een “verstandige en duurzame oplossing” om de hoge energieprijzen aan te pakken. Daarvoor moet er volgens hem snel een btw-verlaging komen, in afwachting van een meer uitgewerkte oplossing. Van Peteghem lichtte zijn voorstel, dat hij ook op de tafel van de regering legde, nu toe in de Kamercommissie Financiën.
HLN.be
Van Peteghem licht voorstel om hoge energieprijzen aan te pakken in Kamer toe: “Eerst btw-verlaging, daarna duurzame oplossing”
Minister van Financiën Vincent Van Peteghem (CD&V) pleit voor een “verstandige en duurzame oplossing” om de hoge energieprijzen aan te pakken. Daarvoor moet er volgens hem snel een btw-verlaging komen, in afwachting van een meer uitgewerkte oplossing. Van Peteghem lichtte zijn voorstel, dat hij ook op de tafel van de regering legde, nu toe in de Kamercommissie Financiën.
HLN.be
Occupés par Georges-Louis Bouchez, le siège de sénateur et la présidence de Sparkoh! sont bien incompatibles, indique Christophe Collignon
Occuper un siège de sénateur est bien incompatible avec la présidence de Sparkoh! – l’ancien Pass de Frameries –, a indiqué mercredi, en séance plénière du parlement wallon, le ministre régional des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon.
Sudinfo.be
Morgan Stanley en Bank of America redden resultatenseizoen voor banken
16:46 Na matige beleggersreactie op cijfers van JPMorgan, Goldman Sachs en Citigroup is er woensdag wel een goede respons op bankcijfers. Morgan Stanley weet - in tegenstelling tot Goldman Sachs - de perso...
www.tijd.be
SC Charleroi: Petkevicius est de retour, inquiétude pour Descotte (vidéo)
SC Charleroi: Petkevicius est de retour, inquiétude pour Descotte (vidéo) Descotte grimaçait de douleur en fin d’entraînement, ce mercredi. - Belga / Virginie Lefour À quelques jours de la réception de La Gantoise (samedi, 20h45), Edward Still ne peut toujours pas compter sur un groupe au grand complet. Koffi et Zorgane sont toujours à la CAN avec le Burkina Faso et l’Algérie alors que Willems et Zedadka sont à l’infirmerie. Absente ces derniers jours pour avoir contracté le coronavirus, la recrue hivernale lituanienne Petkevicius a, par contre, effectué son retour à l’entraînement ce mercredi. Pépins « sans gravité » pour Gholizadeh Une séance à laquelle n’a pas non plus pris part Gholizadeh, lui qui souffre de « raideurs musculaires » et est donc resté aux soins, ces pépins étant cependant « sans gravité », à ce jour, d’après le staff zébré. Nkuba, qui s’était contenté de travailler individuellement ce mardi, a quant à lui bien pris part à l’entièreté de la séance collective de ce mercredi, laquelle intégrait pourtant des démarquages, et donc des duels. Ces duels, justement, n’ont pas souri à Descotte qui, victime d’un tacle de Tchatchoua, a dû quitter la séance prématurément, la cheville entourée de glace. L’absence du jeune attaquant serait un nouveau coup dur pour le coach carolo, qui ne pourra pas faire appel aux services de Bayo ce samedi face à la Gantoise, propriétaire du joueur. Mais ce serait surtout une nouvelle désillusion pour Descotte lui-même s’il venait à déclarer forfait samedi, lui qui avait déjà dû renoncer à la réception d’OHL le 27 décembre pour cause de Covid alors qu’une place de titulaire lui semblait promise après le départ du Nicholson. On rappellera également que Tchatchoua est suspendu pour la réception des Buffalos. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Gaspard Ulliel, fauché par un accident de ski
L’acteur français, à la carrière internationale, est mort brutalement, ce mercredi. Il avait 37 ans.
www.lalibre.be
Le siège de sénateur et la présidence de Sparkoh! sont bien incompatibles
Occuper un siège de sénateur est bien incompatible avec la présidence de Sparkoh! - l'ancien Pass de Frameries -, a indiqué mercredi, en séance plénière du parlement wallon, le ministre régional des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon.
www.7sur7.be
Le siège de sénateur et la présidence de Sparkoh! sont bien incompatibles
Occuper un siège de sénateur est bien incompatible avec la présidence de Sparkoh! - l'ancien Pass de Frameries -, a indiqué mercredi, en séance plénière du parlement wallon, le ministre régional des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon.
www.7sur7.be
Morgan Stanley dopé par ses banquiers d'affaires et de gestion de fortune
Morgan Stanley dopé par ses banquiers d'affaires et de gestion de fortune L'établissement a dégagé un bénéfice net de 3,6 milliards de dollars sur la période close au 31 décembre, en hausse de 10%, avec un chiffre d'affaires en progression de 7% à 14,52 milliards de dollars.  Les banquiers d'affaires de Morgan Stanley, qui conseillent les entreprises voulant entrer en Bourse, lever de l'argent ou fusionner avec un concurrent, ont continué à générer des revenus importants, en hausse de 6%.  Le chiffre d'affaires généré par la gestion de fortune a pour sa part grimpé de 10%.  Les traders de la banque ont un peu ralenti leurs activités (-6%), mais surtout du côté des échanges de produits financiers à revenus fixes (-31%). Les revenus tirés des échanges d'actions ont, de leur côté, progressé de 13%.  Morgan Stanley a parallèlement réduit sur le trimestre ses dépenses de 2%, grâce notamment à la baisse de 7% des sommes versées pour la rémunération de ses employés.  Sur l'ensemble de l'année, les dépenses salariales ont progressé de 18%, s'affichant ainsi en nette hausse comme pour ses concurrents JPMorgan Chase (10%) et Goldman Sachs (+33%). Sur la totalité de 2021, Morgan Stanley a, comme les autres géants bancaires américains JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Bank of America, dégagé des profits records.  Son bénéfice net a grimpé de 39% pour atteindre 14,57 milliards de dollars, avec un chiffre d'affaires en haisse de 23% à 59,76 milliards de dollars. La banque d'affaires américaine Morgan Stanley a dépassé les attentes au quatrième trimestre, comptant toujours sur ses activités de conseil aux entreprises et de gestion de fortune tout en gardant sous contrôle les dépenses salariales. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:35
www.lesoir.be
Omicron pèse sur la croissance américaine, mais ne la fera pas dérailler, assure Yellen
Omicron pèse sur la croissance américaine, mais ne la fera pas dérailler, assure Yellen Omicron "aura probablement des conséquences sur certaines des données dans les mois à venir, mais je suis convaincue qu'il ne fera pas dérailler ce qui a été l'une des périodes de croissance économique les plus fortes depuis un siècle", a dit Janet Yellen mercredi, lors de son discours devant la Conférence des maires des Etats-Unis, où elle a reçu de chaleureux applaudissements. "Rien de tout cela n'était garanti. Je pense qu'il est important que nous le reconnaissions", a souligné la ministre de l'Economie de Joe Biden. Selon elle en effet, il y a "une idée fausse selon laquelle Omicron a fait dérailler notre reprise; un scénario dans lequel le nouveau variant a ramené notre économie vers l'état dans lequel elle était le jour de l'investiture" du président Joe Biden, en janvier 2021. Le variant Omicron du Covid-19, qui a fait bondir les cas de contaminations, a multiplié le nombre de personnes placées en quarantaine car infectées ou cas contacts, et qui se sont donc trouvées dans l'impossibilité de venir travailler. Les compagnies aériennes, par exemple, ont annulé des milliers de vols depuis Noël, faute de main d'oeuvre suffisante. Par conséquent, la croissance économique devrait ralentir au 1er trimestre 2022, anticipent les économistes. Mais Mme Yellen a assuré que l'American Rescue Plan (ARP), le plan de sauvetage adopté en mars 2021 sous l'impulsion d'un Joe Biden alors tout juste arrivé à la Maison Blanche, "a agi comme un vaccin pour l'économie américaine, protégeant notre reprise de la possibilité de nouveaux variants". "La protection n'était pas complète, mais elle était très forte - et elle a empêché les communautés de subir les effets économiques les plus graves d'Omicron et de Delta", a-t-elle souligné, rappelant que 350 milliards de dollars avaient alors été alloués aux collectivités locales. En effet, a-t-elle poursuivi, "la première année de la pandémie a décimé les budgets des collectivités, obligeant les États et communautés à licencier ou à mettre en congé 1,3 million de travailleurs. Il s'agissait des employés que nous appelions à juste titre +essentiels+ - enseignants, secours, responsables de la santé publique". Mais, selon elle, grâce à cet argent, "quand Omicron a commencé à se répandre dans nos villes, il ne les a pas trouvées abîmées et cassées", mais "en bien meilleure position pour faire face". Le variant Omicron pèse sur la croissance économique américaine des mois à venir, mais ne la fera pas dérailler, a assuré mercredi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, devant les maires du pays réunis dans la capitale fédérale Washington. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:34
www.lesoir.be
Grondrecht dagvaardt 3M en roept getroffenen op zich burgerlijke partij te stellen
Burgercollectief Grondrecht roept wie getroffen is door de PFOS-vervuiling rond het bedrijf 3M op om zich snel aan te sluiten bij een dagvaarding. Zo wil het vermijden dat de firma op basis van verjaring schadeclaims kan ontlopen. ‘We moeten ons haasten.’
www.demorgen.be
Ex-lijfwacht van koninklijke familie naar assisen voor brutale dood van schoonvader: confrontatie op oprit eindigde dramatisch
Ooit was hij politieman en Peter W., (48), uit Tienen, schopte het daarbij zelfs tot lijfwacht van de koninklijke familie. Maar in de het voorjaar van 2023 zal hij in Leuven op de bank van beschuldigden van het assisenhof moeten plaatsnemen voor de brutale dood van Erik Van Puymbroeck (64) in 2020. Dat was moord, meent het openbaar ministerie. De verdediging van Peter W. betwist dat.
www.nieuwsblad.be
Moscou intensifie son bras de fer avec Washington
Moscou intensifie son bras de fer avec Washington Le Kremlin de Vladimir Poutine exige de facto de Washington un traité bannissant tout élargissement de l’Otan et un renoncement à des déploiements militaires en Europe de l’Est sans rien offrir en échange. - EPA A la veille de la rencontre entre Sergueï Lavrov et Antony Blinken ce vendredi à Genève, Moscou fait passer son message : il veut des Etats-Unis une réponse écrite à ses demandes. Le ministre russe des Affaires étrangères ne vient donc pas en Suisse pour négocier mais, si besoin, apporter des précisions au secrétaire d’Etat américain. Alors que guerre des mots et bruits de bottes s’intensifient à nouveau, le Kremlin de Vladimir Poutine exige de facto de Washington un traité bannissant tout élargissement de l’Otan, notamment à l’Ukraine, et un renoncement à des déploiements militaires en Europe de l’Est. En échange, la Russie, qui juge ses demandes non-négociables et dit agir sous la menace du renforcement de l’Otan depuis la chute de l’URSS, ne propose aucun engagement de sa part. Cet ultimatum est inacceptable pour les Occidentaux, qu’inquiètent les derniers mouvements de troupes russes le long de sa frontière ukrainienne mais aussi désormais plus au nord en Biélorussie. Ces dernières semaines, les discussions à Genève, Bruxelles et Vienne n’ont permis aucune avancée. Et les nouvelles manoeuvres militaires russes « donnent à Vladimir Poutine la capacité, à très courte échéance, d’accentuer son agression contre l’Ukraine », a prévenu Antony Blinken, en visite mercredi à Kiev. Si le secrétaire d’Etat américain n’a pas utilisé « attaque », le mot est dans toutes les têtes. La menace semble être prise encore plus au sérieux en Europe qu’aux Etats-Unis. « Notre analyse est que la Russie n’a logiquement pas intérêt à agresser militairement l’Ukraine mais nous ne serions pas surpris s’il y a une attaque », a récemment confié un haut diplomate européen de passage à Moscou, craignant une provocation plus ou moins orchestrée d’un côté comme de l’autre. « L’Ukraine a plus intérêt au conflit que la Russie mais, au fond, personne n’en veut », ajoute un attaché militaire européen à Moscou. Il n’exclut pas une surprise de la part du Kremlin et rappelle que Vladimir Poutine est passé maître des coups prenant les Occidentaux au dépourvu. Maintenir la pression Le bras de fer lancé par le Kremlin s’apparenterait moins à un plan d’invasion qu’à une manœuvre du chef du Kremlin pour maintenir la pression sur les Occidentaux. Avec un dossier clef sur lequel Moscou préfère négocier directement avec Washington en marginalisant l’Europe : l’architecture de sécurité en… Europe. Le dossier sera au cœur des discussions Lavrov-Blinken à Genève. Mercredi, le président français Emmanuel Macron a pourtant appelé à « faire aboutir une proposition européenne ». Son agenda – « construire un plan entre Européens, le partager avec nos alliés dans le cadre de l’Otan, puis le proposer à la négociation à la Russie » – fait sourire à Moscou. La diplomatie de l’incertitude de Moscou, maniant l’état de menace permanent, lui permet pour le moment d’utiliser l’Ukraine pour renforcer ses positions de négociation sur ces autres dossiers de tension avec les Occidentaux. En cas d’invasion russe de son voisin, Américains et Européens ont certes brandi la menace de nouvelles strictes sanctions économiques contre Moscou. Mais l’élite russe semble s’en moquer depuis que ces premières mesures, après l’annexion de la Crimée en 2014, n’ont pas réussi à fortement perturber l’économie russe et encore moins à affaiblir le Kremlin. « Plus les Occidentaux haussent le ton contre Poutine, plus le président a de soutien en Russie même », rappelle parmi d’autres Igor, un jeune opposant moscovite du président. Dans les étroits cercles libéraux russes, il n’y a pas de doute : le bras de fer du Kremlin avec les Occidentaux a un fort message en politique intérieure. Les relents patriotiques du discours officiel, repris par les médias publics, persuadent une large partie de la population que le pays est encerclé par l’Otan, menacé par les Occidentaux. De quoi faire oublier les chiffres en baisse du pouvoir d’achat et ceux en hausse de la mortalité due à la covid. Et booster la popularité de Vladimir Poutine, plus de vingt ans après son arrivée au pouvoir. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov retrouve à Genève vendredi le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken. En attendant, le Kremlin mêle manœuvres militaires et diplomatie de l’incertitude. Par Benjamin Quenelle Le 19/01/2022 à 16:41
www.lesoir.be
L'UE a dépassé son objectif d'énergies renouvelables pour 2020 selon Eurostat
L’Union européenne a dépassé l’objectif d’énergies renouvelables qu’elle s’était fixé pour 2020, ressort-il mercredi de calculs réalisés par Eurostat. Selon l’office européen de statistiques, la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale a atteint en 2020 22,1% dans l’Union européenne alors que l’objectif était de 20%.
www.7sur7.be
L'UE a dépassé son objectif d'énergies renouvelables pour 2020 selon Eurostat
L’Union européenne a dépassé l’objectif d’énergies renouvelables qu’elle s’était fixé pour 2020, ressort-il mercredi de calculs réalisés par Eurostat. Selon l’office européen de statistiques, la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale a atteint en 2020 22,1% dans l’Union européenne alors que l’objectif était de 20%.
www.7sur7.be
Twee jaar voorwaardelijk voor Welshman (29) die zich voordeed als dokter, advocaat en ambtenaar om vriendin te manipuleren
“Wreed en verachtelijk.” Zo typeerde de rechter het extreem opdringerige gedrag van Carwyn Roberts, een Welshman van 29. Hij deed zich voor als dokter, advocaat en ambtenaar, allemaal om het leven van zijn vriendin te kunnen controleren. Roberts bekende schuld en kreeg twee jaar voorwaardelijk voor zijn manipulaties.
HLN.be
Twee jaar voorwaardelijk voor Welshman (29) die zich voordeed als dokter, advocaat en ambtenaar om vriendin te manipuleren
“Wreed en verachtelijk.” Zo typeerde de rechter het extreem opdringerige gedrag van Carwyn Roberts, een Welshman van 29. Hij deed zich voor als dokter, advocaat en ambtenaar, allemaal om het leven van zijn vriendin te kunnen controleren. Roberts bekende schuld en kreeg twee jaar voorwaardelijk voor zijn manipulaties.
HLN.be
Crise ukrainienne: "Ce conflit n'a qu'une solution, et c'est une solution politique"
Kiev ne prévoit aucune offensive contre les séparatistes pro-russes, a assuré mercredi le chef de la diplomatie ukrainienne tout en espérant un comportement de Moscou "moins agressif" après les prochains pourparlers russo-américains en vue de désamorcer la crise autour de l'Ukraine.
www.lalibre.be
Affaire Epstein: déchu de ses titres militaires, le prince Andrew se retire de certains réseaux sociaux
Affaire Epstein: déchu de ses titres militaires, le prince Andrew se retire de certains réseaux sociaux EPA. Le prince Andrew, poursuivi au civil aux États-Unis pour agressions sexuelles sur mineure, s’est retiré de certains réseaux sociaux mercredi, quelques jours après avoir été déchu de ses titres militaires par sa mère, la reine Elizabeth II. Le compte Twitter officiel du duc d’York (@TheDukeofYork) fait désormais apparaître une page blanche accompagnée du message « Ce compte n’existe pas ». Son compte YouTube n’est plus actif non plus, tandis que ses pages Facebook et Instagram étaient toujours accessibles mercredi en début d’après-midi. Le second fils d’Elizabeth II a été déchu jeudi dernier de ses titres militaires et parrainages d’associations, au lendemain du refus de la justice américaine de classer la plainte au civil qui l’accuse d’agressions sexuelles sur une mineure. Retiré de la vie publique, le duc d’York n’utilise plus non plus l’appellation « Altesse royale » à titre officiel. Le site internet officiel de la monarchie britannique (royal.uk), qui cherche à prendre ses distances avec le prince pour se préserver, a également été modifié pour refléter le retrait de ses titres militaires et parrainages, tandis que ses engagements officiels exécutés en soutien de la souveraine sont désormais énumérés au passé. À l’issue d’une visite dans un musée de Londres mercredi, le prince William, second dans l’ordre de succession au trône, n’a pas fait de commentaire quand il a été questionné sur son soutien à son oncle. Selon la BBC, une plaque marquant l’inauguration d’un commissariat de police par le prince Andrew à Torquay (sud-ouest de l’Angleterre) a également été retirée à la suite d’une plainte d’un membre du public. Le prince Andrew est poursuivi au civil à New York pour abus sexuels par Virginia Giuffre, une victime de feu le milliardaire américain Jeffrey Epstein, des faits qu’il a toujours contestés. Le compte Twitter officiel du duc d’York (@TheDukeofYork) fait désormais apparaître une page blanche accompagnée du message « Ce compte n’existe pas ». Par AFP Le 19/01/2022 à 16:40
www.lesoir.be
Julien De Sart: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014»
Il évolue actuellement à La Gantoise.
Lameuse.be
Julien De Sart au sujet du Footgate: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014» (vidéo)
Julien De Sart au sujet du Footgate: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014» (vidéo) @News Julien De Sart, c’est le genre de joueur honnête, sympathique et qui aime dire les choses telles qu’il le pense. Mis « sur le grill » par Erik Libois, notre confrère de la RTBF, l’ancien joueur du Standard a donné son avis sur le Footgate. Sans langue de bois. « J’hallucine tous les jours. Et c’est loin d’être fini. On voit les montants, ça me choque aussi. On parle des joueurs de foot, mais quand on voit ce que les entraîneurs et les agents prennent en net dans l’ombre. L’image du foot n’est pas belle, mais ce n’est pas comme ça qu’elle va devenir meilleure », narre-t-il au micro de la RTBF. Si tous les faits n’ont pas été vérifiés, force est de constater que certaines révélations ont de quoi faire réfléchir au passé. « Je me souviens que le président Duchâtelet était convaincu qu’il y avait eu des choses malsaines qui s’étaient passées pendant les playoffs. Entre nous, les joueurs, on s’était dit qu’il était un peu fou. Mais au final, je pense qu’il avait raison. Il y a eu des erreurs d’arbitrage et des matches bizarres. Et ce, alors qu’on a terminé deuxième à un demi-point du leader en 2014 ». Le titre était donc à portée de main. « Apparemment, des matches ont été truqués pendant ces playoffs. Bref, je me dis que j’aurais pu être champion à 18 ans avec le Standard. Ce qui aurait changé ma carrière. Et ça me fait râler ». Il évolue actuellement à La Gantoise. Par Yannick Goebbels Le 19/01/2022 à 16:39
www.lesoir.be
Julien De Sart au sujet du Footgate: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014» (vidéo)
Il évolue actuellement à La Gantoise.
Sudinfo.be
Les Allemands menacent d’annuler le «gazoduc de Poutine»
Les Allemands menacent d’annuler le «gazoduc de Poutine» L’avenir du « gazoduc de Poutine », Nord Stream 2, dépend désormais de l’issue de la crise ukrainienne. Alors qu’il qualifiait cet investissement de « projet économique privé », le chancelier allemand a changé de ton. « En cas d’intervention militaire contre l’Ukraine, tout sera remis en cause », a prévenu mardi Olaf Scholz, interrogé sur ce dossier lors d’une conférence de presse. Olaf Scholz rejoint ainsi la position défendue par sa ministre écologiste des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, qui a toujours déjà opposée à ce gazoduc qui contourne l’Ukraine par la mer Baltique. Nord Stream 2 représente en effet le principal moyen pour Berlin de faire pression sur Moscou. Même Sigmar Gabriel, l’ancien ministre social-démocrate (SPD) des Affaires étrangères, estime que la politique du dialogue défendue depuis des années par l’aile gauche de son parti a atteint ses limites. « J’ai toujours privilégié la détente avec la Russie. J’ai même défendu ce projet. Mais quand on en vient à parler de guerre, il faut arrêter de discuter », a estimé l’ancien président du SPD, interrogé par la seconde chaîne de télévision publique (ZDF). Par Christophe Bourdoiseau Le 19/01/2022 à 16:38
www.lesoir.be