Ethan, le frère de Kylian Mbappé, appelé pour la première fois chez les U16 des Bleus

Ethan, le frère de Kylian Mbappé, appelé pour la première fois chez les U16 des Bleus PhotoNewsPhotoNews

D’après L’Equipe, Ethan Mbappé, le jeune médian du Paris Saint-Germain et petit frère du prodige parisien Kylian Mbappé est appelé pour participer à un stage à Clairefontaine la semaine prochaine. Alors qu’il s’apprête à fêter ses 15 ans, il est pour la première fois convoqué par Jean-Luc Vannuchi, en charge des U16 de l’équipe de France.

Pour rappel, le titi parisien avait signé en juin dernier un contrat d’aspirant pour une durée de trois ans dans le club de la capitale.

Une première sélection en équipe de jeunes pour le petit frère de la star du PSG. La relève semble donc assurée.

Image auteur par défaut Image auteur par défaut Le 30/11/2021 à 17:59
Read full article on: lesoir.be
Kompany encense Zirkzee: "Un artiste dans le corps d’un pivot" (Mise à jour)
Vincent Kompany a essayé de ne pas trop complimenter Zirkzee. En vain...
1m
www.dhnet.be
Hollande candidat? De l’humour à l’obsession
Hollande candidat? De l’humour à l’obsession Hollande candidat? Un gag, veut croire Anne Hidalgo, la candidate socialiste, qui rit jaune. - Franck Fife/AFP Du lard ou du cochon ? De l’humour ou du sérieux ? François Hollande a longtemps été surnommé « Monsieur petites blagues ». Mais sa dernière sortie, dimanche, n’a pas fait rire à gauche. Devant un groupe de lycéens, l’ancien président de la République a badiné à propos de l’élection d’avril. « Pour l’instant, je ne suis pas candidat », a glissé l’ancien chef de l’Etat. « Mais c’est vrai que ça ne va pas bien et qu’on pourrait se dire : est-ce qu’une candidature de plus serait utile ? » L’ancien locataire de l’Elysée, qui avait été empêché de se présenter en 2017, a fixé rendez-vous dans les prochains jours pour une « déclaration ». À lire aussi Comment les gauches irréconciliables sont allées dans le mur Hollande candidat ? Un gag, veut croire Anne Hidalgo, la candidate socialiste, qui rit jaune. Il faut dire que la gauche n’aurait pas besoin d’un sketch de plus. Une demi-douzaine de prétendants à l’Elysée sont déjà dans les starting-blocks. Sans compter les candidats trotskistes. Il n’y a guère qu’Arnaud Montebourg qui ait renoncé, alors qu’une primaire populaire (dont personne ne veut, sauf Christiane Taubira) désignera à partir de jeudi son favori ou sa favorite. Près de 500.000 citoyens se sont finalement inscrits pour un scrutin au terme duquel personne ne renoncera à sa propre campagne. Un joyeux b… function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Depuis ce lundi, les cotons-tiges, les pailles et la vaisselle en plastique sont désormais interdits à la vente en Belgique
Depuis aujourd’hui/lundi, un nouvel arrêté royal interdit en Belgique la vente de plusieurs produits en plastique «à usage unique», comme la vaisselle, les pailles ou les cotons-tiges, peut-on lire sur le site internet du SPF Santé publique, sécurité de la chaîne alimentaire et environnement.
Sudinfo.be
Les cotons-tiges et la vaisselle en plastique désormais interdits en Belgique
Depuis ce lundi, un nouvel arrêté royal interdit en Belgique la vente de plusieurs produits en plastique "à usage unique", comme la vaisselle, les pailles ou les cotons-tiges, peut-on lire sur le site internet du SPF Santé publique, sécurité de la chaîne alimentaire et environnement.
www.lalibre.be
«Brux-ils Brux-elles»: le Parlement, ce lieu de débats
«Brux-ils Brux-elles»: le Parlement, ce lieu de débats Un débat au parlement, c’est l’opportunité d’un échange de points de vue, sur un temps plus long, nourri par des experts, des acteurs de terrain… - Photo News. La majorité bruxelloise parle encore d’une seule voix… Fin 2021, les six partis qui la composent (PS, Ecolo, Défi, Groen, Open VLD et one.brussels) ont voté, dans une belle harmonie, une proposition de résolution relative à la mise en place d’un réseau de panneaux podométriques. Le fruit d’un long cheminement puisque le texte a été déposé en septembre 2020, pris en considération et renvoyé en commission Mobilité le 12 février, où il fut discuté et adopté le 21 décembre. Concrètement, il s’agit donc de réclamer au gouvernement bruxellois la pose de panneaux indiquant aux piétons distances kilométriques et temps de parcours, « ce qui leur permettrait de dédramatiser la distance à accomplir » et les inciter à la marche plutôt que d’emprunter les transports en commun, dont l’encombrement serait ainsi réduit. Le tout avec une (énième ?) charte graphique cohérente pour tout le territoire régional (sus, donc, aux initiatives communales). Bonne nouvelle, donc, l’entente fleure bon la cordialité dans la Région. On ne niera pas l’importance de la marche dans les déplacements urbains en soulignant que le sujet n’a qu’un faible potentiel polémique, directement proportionnel à son enjeu électoral. On n’exhumera pas des tiroirs les plans piétons et autres cartes favorisant les déplacements à pied, on ne pointera pas non plus du doigt les panneaux déjà existants, placés notamment par la Ville de Bruxelles… Pas plus qu’on n’ironisera sur la portée politique réelle des résolutions, souvent empreintes de bonnes intentions, plus rarement concrétisées. Des sujets tabous On regrettera, en revanche, que cette bonne ambiance disparaisse dès qu’il est question d’évoquer d’autres sujets, comme la neutralité des services publics ou les conditions de l’abattage rituel. Il n’est que légitime de voir des partis afficher des positions divergentes en la matière, il l’est moins de les voir se déchirer sur l’opportunité même d’en débattre, sur le fond. Certes, le port des signes convictionnels et l’étourdissement préalable des animaux n’arrivent rue du Lombard que par défaut (d’accord au sein de la majorité régionale) : pour éviter la paralysie du gouvernement Vervoort, on exfiltre les points qui fâchent vers le parlement. Côté pile : ruse politicienne éculée, c’est l’encommissionnement. Côté face : un échange de points de vue, sur un temps plus long qu’un conseil des ministres, nourri par des experts, des acteurs de terrain, pour des questions sensibles dans la société… C’est bien là, aussi, le rôle d’un parlement, à l’image de la Chambre, quand elle se penche sur l’interruption volontaire de grossesse ou sur l’obligation vaccinale. Une mission qui peut (re)donner du sens à une institution parlementaire désormais régulièrement privée de son droit d’initiative, monopolisé par l’exécutif. Certes, il y a des exceptions, comme le furent par exemple, à Bruxelles, les travaux législatifs pour organiser la lutte contre les loyers abusifs. Mais, plus généralement, les propositions d’ordonnance (qui émanent d’un député) ne rivalisent guère avec les projets (rédigés par le gouvernement) en termes d’importance. La preuve par l’onglet « derniers documents législatifs » du site du parlement : on y repère une proposition de résolution « visant à élargir l’utilisation des bandes bus et sites spéciaux franchissables ainsi qu’à déroger à la limitation de vitesse à 30 kilomètres à l’heure au profit des ambulances vétérinaires », une autre sur « l’engagement du gouvernement bruxellois en faveur du développement et de la mise en œuvre de plans de réaffectation du patrimoine ecclésiastique bruxellois », sans oublier les fameux panneaux podométriques. Cette semaine, à l’ordre du jour des commissions figure, entre autres, une proposition de résolution « pour le soutien à la mise en place d’une taxe corona sur les multimillionnaires au niveau fédéral », une autre « visant à reconnaître et à poursuivre les crimes de génocide à l’encontre des Yézidis ainsi qu’à leur venir en aide ». Sans oublier ces deux textes visant respectivement « à fixer des conditions de commercialisation du foie gras » (en clair, d’en interdire la vente sur le territoire régional, « comme le pays l’a fait pour les fourrures de chiens et de chats, ainsi que des produits issus de la chasse au phoque ») ou « à abroger le système de dérogations permettant l’usage de plusieurs moyens de capture et de mise à mort de pigeons ». Un suivi pour les citoyens Des thématiques certes louables, des textes assurément motivés, mais, en apparence au moins, quelque peu éloignés des préoccupations des Bruxellois(es). De quoi plaider pour que le parlement régional s’interroge sur les contours de son action ? La question se pose avec une certaine acuité depuis le début de la crise sanitaire où, confinés, les députés ont parfois eu du mal à trouver du sens à leur mandat (certain(e)s s’en sont d’ailleurs plus d’une fois émus, en off), là où les bourgmestres (et leurs services communaux) étaient au four et au moulin, distribuant des masques, assurant le ravitaillement des plus fragiles, offrant écoute et réconfort aux isolés, puis se muant en artisans de la campagne de vaccination… Certes, le parlement bruxellois exerce aussi le contrôle de l’action gouvernementale, avec une intensité particulière sur le budget ou la gestion de la crise sanitaire. Il s’est par ailleurs distingué par ses commissions délibératives, qui donnent aux citoyen(ne)s une place inédite, aux côtés des parlementaires, dans le processus politique. Verdict : 43 recommandations sur l’implantation de la 5G, 97 pour les personnes sans abri et mal logées en Région bruxelloises, 22 sur l’implication citoyenne en temps de crise. Autant d’idées qui doivent faire l’objet d’un suivi dans les six mois. A ce jour, le site democratie.brussels est désespérément muet sur cet aspect pourtant clé des processus participatifs… Une priorité, pour les prochains mois ? Oui ! Comme celle de démontrer que les représentants du peuple sont capables de débattre de sujets sensibles, avec hauteur et ouverture, par-delà les slogans et arrière-pensées électoralistes. L’assemblée régionale bruxelloise a tout à gagner à faire vivre la culture du débat et la démocratie délibérative. Par Véronique Lamquin Journaliste au service Monde Le 24/01/2022 à 16:49
www.lesoir.be
Nederland plant heropening cultuur en horeca tot 22 uur
16:49 De regering-Rutte broedt op een nieuwe set coronamaatregelen om Nederland uit de lockdown te halen. Horeca, cultuur en de eventsector zouden deels heropenen.
www.tijd.be
Hoelang ben je mogelijk besmettelijk na positieve omikrontest? Onderzoek op basketballers brengt duidelijkheid
Hoe besmettelijk zijn mensen die net positief getest hebben op omikron? En hoe gevaarlijk zijn de dagen daarna? Dat achterhaalden Amerikaanse onderzoekers door basketbalspelers te onderzoeken.
www.hbvl.be
Rechter verbiedt uitzending van ‘De kasteelmoord’ op VTM
VTM mag ‘De kasteelmoord’ niet uitzenden. Dat heeft een rechter beslist, na een verzoekschrift van Elisabeth Gyselbrecht. De eerste aflevering van de reeks zou maandagavond uitgezonden worden.
De Standaard
Rechter verbiedt uitzending van ‘De Kasteelmoord’ op VTM
VTM mag ‘De Kasteelmoord’ niet uitzenden. Dat heeft een rechter beslist, na een verzoekschrift van Elisabeth Gyselbrecht. De eerste aflevering van de reeks zou maandagavond uitgezonden worden.
www.hbvl.be
Coronavirus: l’usine Audi de Forest suspend sa production toute cette semaine après un nombre élevé de contaminations au sein de son personnel
L’usine Audi de Forest suspend sa production toute cette semaine après un nombre élevé de contaminations au coronavirus au sein de son personnel .
Sudinfo.be
Coronavirus: la production à l’arrêt une semaine chez Audi Forest après un nombre élevé de cas de Covid
L’usine du constructeur automobile allemand Audi à Forest, en région bruxelloise, suspend sa production cette semaine après un nombre élevé de contaminations par le coronavirus au sein de ses collaborateurs, a indiqué lundi à Belga Peter D’hoore, porte-parole d’Audi Brussels.
Sudinfo.be
Anne Frank Fonds kritisch over onderzoek: ‘Grenst aan complottheorie’
Het onderzoek naar het verraad van Anne Frank deugt van geen kanten, zegt de directeur van het in Zwitserland gevestigde Anne Frank Fonds. ‘Op bijna elke pagina staan feitelijke onjuistheden.’ Onderzoekers stellen in een boek dat vorige week verschenen is dat ze waarschijnlijk is verraden door de Joodse notaris Arnold van den Bergh.
De Standaard
Permis accordé pour la rehausse de deux étages d’un bâtiment à Saint-Léonard
Le collège communal de la Ville de Liège, sur proposition de la première échevine en charge de l’Urbanisme, Christine Defraigne, a octroyé le permis pour la transformation du bâtiment situé au numéro 6 du quai Saint-Léonard (ancien Créham).
Lameuse.be
Des singes de laboratoire profitent d’un accident de la route pour s’évader
Plusieurs singes ont profité d’un accident de la route pour s’échapper du camion qui les transportait vers le laboratoire de Floride auquel ils étaient destinés, selon la police de Pennsylvanie. Trois évadés ont dû être euthanasiés. On ne sait pas s’ils étaient porteurs de maladies. Aux dernières nouvelles, aucun singe échappé ne restait dans la nature.
www.7sur7.be
Un sous-variant d’omicron gagne du terrain, «ce n’est pas forcément mauvais signe, il pourrait supplanter le variant actuel»
Un sous-variant d’omicron gagne du terrain, «ce n’est pas forcément mauvais signe, il pourrait supplanter le variant actuel» Photo News. Une sous-souche du variant omicron, appelée BA.2 prend de l’ampleur, selon Het Laatste Nieuws . BA.2 n’est pas un nouveau variant, mais plutôt un frère jumeau d’omicron. Selon l’Organisation mondiale de la santé, trois sous variants existent : BA.1, BA.2 et BA.3. Fin 2021, 99 % des contaminations au variant omicron étaient dues au BA.1. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Omicron n’a rien d’un bête rhume ni d’une grippe Trois sous variants du variant omicron existent : BA.1, BA.2 et BA.3. La version BA.2 prend de l’ampleur. Par Rédaction Le 24/01/2022 à 16:39
www.lesoir.be
Interpellation tendue à la Manif des libertés : "Je ne faisais même pas partie de la manifestation et les policiers se sont acharnés sur moi" (VIDEO)
Si des policiers ont été honteusement pris à partie ce dimanche, un jeune Bruxellois, lui, était au mauvais endroit au mauvais moment à l’issue de la manifestation européenne contre les mesures sanitaires. Tabassé alors qu'il n'assistait pas à la manif, il se dit victime de bavure policière et a porté plainte.
www.dhnet.be
Carl Devos: “Als politici wijzen op een probleem binnen de ambtenarij, dan gaat het per definitie om een probleem waar ze zelf verantwoordelijk voor zijn”
Haar eigen administratie heeft inschattingsfouten gemaakt. Dat vertelde minister Zuhal Demir (N-VA) in de PFOS-onderzoekscommissie die er op haar aandringen is gekomen. Ze wil het “systeemfalen” daarachter aanpakken. Te gemakkelijk? “Als politici wijzen op een probleem binnen de ambtenarij, dan gaat het per definitie om een probleem waar ze zelf verantwoordelijk voor zijn”, vindt politicoloog Carl Devos.
HLN.be
Carl Devos: “Als politici wijzen op een probleem binnen de ambtenarij, dan gaat het per definitie om een probleem waar ze zelf verantwoordelijk voor zijn”
Haar eigen administratie heeft inschattingsfouten gemaakt. Dat vertelde minister Zuhal Demir (N-VA) in de PFOS-onderzoekscommissie die er op haar aandringen is gekomen. Ze wil het “systeemfalen” daarachter aanpakken. Te gemakkelijk? “Als politici wijzen op een probleem binnen de ambtenarij, dan gaat het per definitie om een probleem waar ze zelf verantwoordelijk voor zijn”, vindt politicoloog Carl Devos.
HLN.be
Faites attention si vous prenez la route cette nuit: l’IRM émet une double alerte jaune sur une partie de la Belgique
Ce soir, le ciel sera d’abord dégagé mais, dans le courant de la soirée et de la nuit, du brouillard (givrant) se formera, surtout sur la moitié nord du territoire, rapporte l’Institut Royal Météorologique.
Sudinfo.be
P1: Christophe Burnet quittera la présidence de Beaufays, il s’explique
Quelques jours après avoir acté le futur départ du duo Courtois - Curreri à la tête de l’équipe première, l’annonce du président Christophe Burnet fait l’effet d’une bombe au sein du club de Beaufays.
Lameuse.be
Mertens décisif avec Naples, mais sans nouveau contrat: «S’il veut rester, ce sera selon les conditions du club»
Mertens décisif avec Naples, mais sans nouveau contrat: «S’il veut rester, ce sera selon les conditions du club» Photonews Dries Mertens veut absolument poursuivre sa carrière à Naples. Après l’avoir clamé haut et fort dans la presse italienne la semaine dernière, il a prouvé sur le terrain qu’il pouvait. Ce dimanche, le Diable rouge a été l’auteur d’un but et d’une passe décisive lors de la victoire des Napolitains contre la Salernitana. Mais en coulisses, ces prestations ne semblent pas suffire pour prolonger son contrat, qui prendra fin en juin. https://twitter.com/ElevenSportsBEf/status/1485266649829855234 Luciano Spalletti, entraîneur de Naples, a été interrogé sur la situation de Mertens après le match. « Nous avons un président attentif, qui a toujours construit des équipes solides au fil des années », a commenté le coach. « Il a fait savoir qu’il devra revoir les contrats et les comptes, donc tout dépendra de ça. Si un joueur veut rester, ce sera selon les conditions du club. Je ne connais pas les chiffres, mais c’est fondamental. » Le message est désormais clair de la part des deux parties, qui doivent désormais trouver un terrain d’entente s’ils veulent poursuivre leur collaboration. L’entraîneur de Naples Luciano Spalletti a évoqué la situation du Diable rouge, dont la prolongation de contrat n’est pas encore réglée. Le 24/01/2022 à 16:35
www.lesoir.be
Les mesures de quarantaine mettent sous pression les écoles flamandes : "Ce n'est vraiment plus possible, tant pour les écoles que pour les parents"
Les écoles flamandes sont mises sous pression par Omicron. Une hausse des cas chez les enfants entraînent de nombreuses quarantaines. Plusieurs ministres veulent réviser les mesures en place actuellement.
www.lalibre.be
Vijftiger riskeert 30 maanden cel voor cannabisplantage in verschillende kamers in huis in Wellen
Een 59-jarige man moet vrezen voor 30 maanden cel voor een cannabisplantage in zijn huis in Wellen. Zijn dochter riskeert 20 maanden cel, maar ze ontkent haar betrokkenheid.
www.hbvl.be
Loïs Openda krijgt drie speeldagen effectieve schorsing na slaande beweging, Vitesse gaat in beroep
Loïs Openda (21) liet zich afgelopen zaterdag niet van zijn fraaiste kant zien. Tijdens de wedstrijd tussen Vitesse en Groningen kreeg de huurling van Club Brugge al na 35 minuten rood voor een slaande beweging. Gevolg: een schorsing van vier speeldagen, waarvan drie effectief en één voorwaardelijk. Maar daar legt Vitesse zich niet zomaar bij neer.
www.hbvl.be
Un livre aux révélations sulfureuses fait dégringoler Orpea en Bourse
Le livre Les Fossoyeurs décrit des traitements dégradants et des soins insuffisants au sein des cliniques privées et maisons de repos du groupe Orpea.
www.lalibre.be
Cinq robes marquantes de Thierry Mugler (photos)
Cinq robes marquantes de Thierry Mugler (photos) BelgaImage Le créateur de mode est décédé dimanche à l’âge de 73 ans. De nombreuses stars avec qui il a travaillé lui on rendu hommage. Créateur phare des années 80, Thierry Mugler aimait jouer avec les silouhettes et avait une vision futuriste de la mode. Retour en images sur quelques robes marquantes de sa carrière. Un robe en pneu Thierry Mugler n’avait pas peur d’utiliser des matériaux plutôt inhabituels dans la couture. C’est ainsi qu’il a pensé la fameuse robe aux allures de grands pneus entrelacés avec un morceau de caoutchouc comme accessoire à la main. Réalisée en 1997, la robe faisait partie de sa collection Haute Couture printemps-été. D’ailleurs ce n’était pas la première fois que le créateur s’était interessé à l’automobile puisqu’il avait déjà conçu en 1992 un corset reprenant les attributs d’une moto avec des retroviseurs fixés au niveau de la poitrine. View this post on Instagram A post shared by Manfred Thierry Mugler (@manfredthierrymugler) Chimère Il aura fallu deux ans pour concevoir la robe portée par Adriana Karembeu lors du défilé Haute Couture automne-hiver de 1997-1998. Une robe qui mèle les écailles et les couleurs d’un insecte aux ails d’oiseaux. Une pièce extraordinaire qui fait partie des robes les plus chères de l’histoire de la mode. View this post on Instagram A post shared by Manfred Thierry Mugler (@manfredthierrymugler) Met Gala 2019 Le créateur s’était retiré de la mode depuis 20 ans. Il a cependant fait quelques exceptions notamment pour Beyoncé mais aussi pour Kim Kardashian. Elle lui a notamment commandé une robe pour défiler lors du Met Gala 2019. Pour l’occasion Thierry Mugler a réalisé une robe en silicone, recouverte de crystaux. Du sur-mesure qui n’a cependant pas été sans peines pour Kim Kardashian. La star se souvient au Wall Street Journal que la robe qui a nécessité huit mois de travail et était exceptionnellement douloureuse à porter : « Je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie. Je devrais vous montrer des photos des marques que cela m’a laissé sur le dos et à l’estomac ». La robe voulait représenter une femme sortant de l’eau, les cristaux représantant les goutelettes d’eau. BelgaImage View this post on Instagram A post shared by Manfred Thierry Mugler (@manfredthierrymugler) La combinaison gynoïde Inspirée du film « Metropolis », Thierry Mugler a réalisé en 1995 cette combinaison de femme-robot. Une tenue qui s’insère dans une collection autour de la science fiction et des femmes androïd. View this post on Instagram A post shared by Sometimes Dandy (@monsieurmartial) De l’or En 1995 toujours, le créateur signe un corset orné d’or et de strass. Nadja Auermann porte ce corset qui ressemble plutôt à un bijou avec des gants en métal doré jusqu’aux épaules. La tenue n’est pas tombée dans l’oubli puisque Céline Dion a aussi porté une autre version du corset lors d’un shooting. View this post on Instagram A post shared by Céline Dion (@celinedion) Le créateur de mode n’avait pas peur des extravagances. Cet artiste fasciné par les silhouettes aux proportions surdimensionnés en a fait une marque dans ses créations. Le 24/01/2022 à 16:30
www.lesoir.be
Standard – Bruges en chiffres : Bodart presque meilleur passeur
Revivez le choc en statistiques.
www.dhnet.be
France: Un livre dénonce de graves défaillances dans les maisons de repos d'Orpea
France: Un livre dénonce de graves défaillances dans les maisons de repos d'Orpea Le titre du groupe français, gestionnaire de cliniques privées et de maisons de retraite, et également présent en Belgique, a perdu plus de 16%, avant que sa cotation ne soit suspendue, à la demande de la société. La direction d'Orpea a prévu de s'exprimer dans l'après-midi, via un communiqué de presse. Le groupe est mis en cause dans le livre "Les Fossoyeurs", du journaliste Victor Castanet, à paraître mercredi chez Fayard, et dont Le Monde a publié lundi les "bonnes feuilles". L'auteur y décrit un système où les soins d'hygiène, la prise en charge médicale, voire les repas des résidents sont "rationnés" pour améliorer la rentabilité de l'entreprise. Et ce alors que les séjours sont facturés au prix fort. Une auxiliaire de vie, dont l'auteur a recueilli le témoignage, raconte par exemple à quel point elle devait "se battre pour obtenir des protections" pour les résidents.  "Nous étions rationnés: c'était trois couches par jour maximum. Et pas une de plus. Peu importe que le résident soit malade, qu'il ait une gastro, qu'il y ait une épidémie. Personne ne voulait rien savoir", raconte cette femme dans "Les Fossoyeurs". Le livre revient également sur les conditions de la mort de l'écrivaine Françoise Dorin en janvier 2018, des suites d'une escarre mal soignée, moins de trois mois après son entrée dans un des établissements du groupe Orpea.  La tempête boursière déclenchée par la parution de cet ouvrage a également touché d'autres groupes privés gérant des maisons de retraite: le titre Korian a perdu quelque 10% dans le courant de l'après-midi, et celui de LNA santé plus de 4% - dans un marché globalement en très forte baisse de 3,55%. Des personnes âgées "rationnées", abandonnées dans leurs excréments ou laissées sans soin pendant des jours: la parution d'un livre-enquête dénonçant l'obsession de la rentabilité au sein du groupe privé de maisons de retraite Orpea a entraîné lundi une chute brutale de son cours à la Bourse de Paris. Mis à jour le 24/01/2022 à 16:24
www.lesoir.be
La Haute-Meuse, entre Hastière et Namur, sera vidée d’une partie de ses eaux en septembre 2022!
La Haute-Meuse sera mise en chômage durant 3 semaines du 24 septembre au 8 octobre, a annoncé lundi Service Public de Wallonie (SPW).
Sudinfo.be
Les mesures de quarantaine mettent sous pression les écoles flamandes : "Ce n'est vraiment plus possible, tant pour les écoles que pour les parents"
Les écoles flamandes sont mises sous pression par omicron. Une hausse des cas chez les enfants entraînent de nombreuses quarantaines. Plusieurs ministres veulent réviser les mesures en place actuellement.
www.dhnet.be
La primaire populaire explose son compteur d'électeurs : "Elle ne peut plus être ignorée" par les candidats de gauche
Avec 467.000 électeurs inscrits pour départager les candidats de gauche, la primaire populaire, une initiative citoyenne parfois décriée, a réussi son pari au-delà de ses espérances, et ne devrait pas laisser indifférents les candidats, même ceux qui ne veulent pas y être soumis.
www.lalibre.be
Misnoegde fans eisen 5 miljoen van filmstudio: “Ana de Armas zat in de trailer van ‘Yesterday’, maar niet in de film zelf”
Twee boze fans hebben filmstudio Universal aangeklaagd. Zij eisen 5 miljoen dollar (zo’n 4,4 miljoen euro) omdat zij zich bedrogen voelen na het bekijken van de prent ‘Yesterday’. Dat melden Amerikaanse media. “Actrice Ana de Armas was wel te zien in de trailer, maar zij haalde de eindmontage niet”, halen ze aan als reden van hun aanklacht.
HLN.be
Twintiger krijgt hartontsteking na boosterprik: “Een heel zeldzame bijwerking”
K.C. kreeg vlak nadat ze haar boosterprik ging oppikken in het vaccinatiecentrum te maken met een hartontsteking. “Het is een gekende bijwerking, maar één die heel zeldzaam en mild is”, zegt Steven Van Gucht.
www.nieuwsblad.be
Eerst een huis: wordt Housing First een gamechanger voor dak- en thuislozen?
Het aantal dakloze mensen in onze hoofdstad is drie keer zo groot als twaalf jaar geleden én dat cijfer blijft stijgen. Bijna drie jaar lang was André Cara (45) een van de 5.313 Brusselse daklozen, tot Housing First op zijn pad kwam. De strategie, die thuislozen eerst een dak boven het hoofd geeft, kan de nodige gamechanger zijn. Al vraagt dat een serieuze mentaliteitswijziging.
Knack.be
Rechter verbiedt uitzending van ‘De Kasteelmoord’ op VTM
VTM mag ‘De Kasteelmoord’ niet uitzenden. Dat heeft een rechter beslist, na een verzoekschrift van Elisabeth Gyselbrecht. De eerste aflevering van de reeks zou maandagavond uitgezonden worden.
www.nieuwsblad.be
Ruim 4.300 jonge bestuurders riskeren zware boete voor negeren van ‘terugkommoment’
In 2021 zijn er 4.308 handhavingsdossiers opgemaakt voor jonge autobestuurders die het verplichte terugkommoment niet of pas na hun aanmaningsperiode hebben gevolgd. Dat blijkt uit cijfers van het kabinet van Vlaams minister van Mobiliteit Lydia Peeters (Open Vld). Het gaat om 2.610 bestuurders die het terugkommoment nog steeds niet gevolgd hebben en om 1.698 bestuurders die het in de tussentijd wel gevolgd hebben, maar van wie de volledige termijn verstreken was. Zij riskeren allen een boete die kan oplopen tot 4.000 euro.
www.hbvl.be
Axel Witsel va partir gratuitement de Dortmund… pour revenir en Belgique?
Dans quelques mois, Axel Witsel arrivera au terme de son contrat au Borussia Dortmund. Le BVB n’a pas l’intention de récupérer de l’argent en le vendant mais, progressivement, le Diable rouge n’entre plus dans les plans prioritaires de Marco Rose.
Sudinfo.be
Rechter verbiedt uitzending ‘De Kasteelmoord’ (VTM)
VTM mag de vierdelige reeks ‘De Kasteelmoord’ - die vanavond in première ging - voorlopig niet uitzenden. Dat kreeg de zender vanmiddag te horen na een eenzijdig verzoekschrift van de advocaat van Elisabeth Gyselbrecht.
HLN.be
Rechter verbiedt uitzending ‘De Kasteelmoord’ (VTM)
VTM mag de vierdelige reeks ‘De Kasteelmoord’ - die vanavond in première ging - voorlopig niet uitzenden. Dat kreeg de zender vanmiddag te horen na een eenzijdig verzoekschrift van de advocaat van Elisabeth Gyselbrecht.
HLN.be
La tortue Warren Buffett rattrape le lièvre Cathie Wood
16:24 La forte chute des valeurs technologiques a permis au fonds de Berkshire Hathaway de Warren Buffett de refaire son retard sur l'ETF ARK Innovation de Cathie Wood.
www.lecho.be
Seraing prépare sa "finale" pour le maintien face au Beerschot : "Il faut au minimum maintenir l’écart"
Mercredi soir, le RFC Seraing, barragiste, dispute une finale avant l’heure face à la lanterne rouge.
www.dhnet.be
Jérôme Urbain, représentant de l’Horeca binchois, est dépité en raison de l’annulation du carnaval: «Une perte entre 35 et 40% de chiffre d’affaires»
Jérôme Urbain, représentant de l’Horeca binchois auprès de la ville, a vu ses espoirs s’effondrer au dernier Codeco. Mais il reconnaît aussi qu’il n’est pas le cafetier binchois le plus à plaindre.
Sudinfo.be
Georges-Louis Bouchez poussé vers la sortie de Sparkoh! à Frameries
Georges-Louis Bouchez poussé vers la sortie de Sparkoh! à Frameries Georges-Louis Bouchez aurait dû renoncer à la présidence du Pass (à l’époque) en juillet 2019. - Didier Lebrun/Photo News Ce qui suit n’est pas l’affaire du siècle, mais l’incident témoigne néanmoins des tensions qui agitent le monde politique francophone dès qu’il s’agit des faits et gestes de Georges-Louis Bouchez. Comme l’a révélé Le Vif, le président du MR a été pris en flagrant délit d’incompatibilité de mandats : il est à la fois sénateur (coopté) et président du conseil d’administration de Sparkoh !, alias l’ex-parc d’aventures scientifiques (Pass) de Frameries. Et cela ne va pas du tout. D’autres que le libéral auraient déjà fait amende honorable, excuses à la clé. Pas lui : du coup, le litige prend une vilaine tournure politico-politique. Trois administrateurs de Sparkoh ! (deux socialistes et une écologiste) ont décidé de demander la convocation d’un conseil d’administration début février, comme les statuts du parc les y autorisent. L’objectif est à la fois d’obtenir le retrait de Georges-Louis Bouchez et d’assurer la sécurité juridique des actes posés par les instances. « Nous agissons en bon père de famille », précise le député provincial Pascal Lafosse. Le PS estime que le libéral « se place de manière inacceptable au-dessus de la loi et donne le sentiment que celle-ci ne doit s’appliquer qu’aux autres, et non à lui. » Et d’ajouter : « Ce sentiment d’impunité est intolérable. Il ne peut y avoir d’application de la loi à géométrie variable. » « Je ferai le nécessaire le moment venu » L’incompatibilité ne fait pas de doute. En 2018, Georges-Louis Bouchez avait été désigné pour siéger au titre d’administrateur public du parc (la Région est actionnaire à 80 %). A titre gratuit, il faut le préciser. A l’époque, le Montois n’était plus député wallon, il avait cessé de remplacer Jacqueline Galant. Lors des élections de 2019, Georges-Louis Bouchez échouait à être élu à la Chambre. Bon prince, son président de parti le désignait alors comme sénateur coopté. C’est ici que l’affaire se corse : en son article 8, le décret wallon de 2004 dispose que « le mandat d’administrateur public est incompatible avec le mandat (…) de membre du parlement européen, des chambres législatives fédérales (on y est, là… – NDLR) ou d’un parlement de Région ou de Communauté. » Si on résume : celui qui est devenu depuis lors président du MR aurait dû renoncer à la présidence du Pass (à l’époque) dès lors qu’il prêtait serment au Sénat, le 12 juillet 2019. A la décharge du président du MR, on notera que depuis deux ans et demi, le cumul illégal n’avait été soulevé par personne… A qui la faute ? Chaque mandataire est tenu de s’assurer que les mandats dont il hérite sont compatibles, c’est la moindre des choses. Le gouvernement wallon n’a pas bougé, en 2019. Aujourd’hui, il renvoie la balle au Sénat : « Le décret prévoit que ce soit l’assemblée concernée qui désigne l’organe qui se charge du contrôle. » Contacté ce lundi à l’annonce de l’initiative des administrateurs de Sparkoh !, Georges-Louis Bouchez ne s’émeut guère : « Je ferai le nécessaire le moment venu. Je suis en lien permanent avec le gouvernement wallon, qui doit décider de la suite à donner à ce problème. Qui n’en est pas un : Sparkoh ! ne sera pas lésé. » Il n’empêche : à défaut d’être grave, l’incident fait désordre. Le président du MR ne peut pas cumuler son mandat de sénateur et la présidence de l’ex-parc d’aventures scientifiques. Il tarde à réagir. PS et Ecolo mettent la pression. Par Eric Deffet Journaliste au service Politique Le 24/01/2022 à 16:22
www.lesoir.be
Tranen en heel wat kusjes in ‘De bachelor’ met Fabrizio: bekijk hier de eerste beelden
Goed nieuws voor alle romantici: De bachelor keert terug, dit keer met Fabrizio Tzinaridis in de hoofdrol. De tattoo-artiest en voormalige Temptation island-verleider gaat er op zoek naar de liefde. De eerste beelden van het programma zijn alvast veelbelovend.
www.hbvl.be
Ruim 4.300 jonge bestuurders riskeren boete tot 4.000 euro wegens negeren terugkommoment
In 2021 zijn er 4.308 handhavingsdossiers opgemaakt voor jonge autobestuurders die het verplichte terugkommoment niet of pas na hun aanmaningsperiode hebben gevolgd. Dat blijkt uit cijfers van het kabinet van Vlaams minister van Mobiliteit Lydia Peeters (Open Vld). Het gaat om 2.610 bestuurders die het terugkommoment nog steeds niet gevolgd hebben en om 1.698 bestuurders die het in de tussentijd wel gevolgd hebben, maar van wie de volledige termijn verstreken was. Zij riskeren allen een boete die kan oplopen tot 4.000 euro.
HLN.be
Axel Witsel va partir gratuitement de Dortmund… pour revenir en Belgique?
Axel Witsel va partir gratuitement de Dortmund… pour revenir en Belgique? PhotoNews Au terme d’une Coupe du monde de haut vol à l’instar des Diables rouges, Axel Witsel avait rebondi en Bundesliga et ses prestations sous le maillot du Borussia Dortmund avaient montré qu’il avait bien géré son passage dans le championnat chinois sans perdre son niveau. Recruté à l’époque pour 20 millions d’euros, le Soulier d’Or 2008 s’était imposé comme un facteur de stabilité au sein de l’effectif de Lucien Favre. Malgré le limogeage du technicien suisse (remplacé successivement par Edin Terzic puis l’été dernier par Marco Rose), rien ne semblait remettre en cause son statut… jusqu’au 9 janvier 2021 sur la pelouse de Leipzig. La rupture du tendon d’Achille après une demi-heure de jeu, à la suite de laquelle Axel Witsel a entamé une course contre-la-montre pour être apte à disputer l’Euro 2020, a sans doute constitué un tournant indirect dans son parcours chez les « Schwarz-Gelben ». Un an plus tard après cet accident, l’auto-but en Coupe mercredi dernier sur la pelouse de Sankt-Pauli (finalement décisif pour l’élimination-surprise du tenant du titre) est en quelque sorte le symbole d’une saison où il n’est plus un élément indiscutable, surtout ces dernières semaines. Si son temps de jeu est resté stable dans les autres compétitions au fil des saisons, son temps de jeu a terriblement chuté en championnat : de 93,8 % lors de sa première saison ou 87,5 % jusqu’à sa blessure, il est retombé à… 57,9 % cette saison : Axel Witsel affiche 1043 minutes au compteur, soit moins que la saison passée avant sa blessure (1130 minutes)… avec moins de matches disputés en Bundesliga (15 contre 20 cette saison). De plus, il a déjà commencé cette saison à 8 reprises sur le banc (donc une fois de plus samedi passé à Hoffenheim), ce qui n’était jamais arrivé lors des trois saisons précédentes. L’élimination en Coupe a mis en lumière d’autres chiffres, relevés par les analystes de la TV allemande Sport1. En soi, la qualité de passe (96 % de passes réussies) et les duels gagnés (58 %) ne sont pas remis en cause. « Le grand problème de Witsel est autre : il rend souvent le jeu trop lent. Contrairement à Mahmoud Dahoud, nettement plus actif, il ralentit le jeu – ce que ses statistiques démontrent trop clairement », écrivent Johannes Fischer et Patrick Berger. « Cette saison, l’international belge n’a pas réussi à atteindre une vitesse de pointe supérieure à 30 km/h, ce qui est inhabituel pour les joueurs en Bundesliga. Il y a deux ans, il avait encore atteint 32,5 km/h. Et même pour les sprints, Witsel est loin de son zénith : pour 90 minutes de temps de jeu, il n’a enchaîné que 9,5 sprints, l’une des valeurs les plus basses du championnat. À titre de comparaison, tous les autres joueurs de Dortmund atteignent au moins 14 sprints par 90 minutes. La saison dernière, il avait tout de même réalisé 11,7 sprints par 90 minutes (12,6 en 2019/20). » Pour eux, ces stats sont indissociables des efforts que Witsel a fournis pour revenir de blessure. « Son dernier but remonte à mai 2020, une saison où il a compté 4 buts et 5 assists. C’est bien loin… » Dans le magazine Kicker, l’analyse était du même acabit après l’élimination, en comparaison avec Mahmoud Dahoud. « La vitesse, l’envie d’aller de l’avant et donc de marquer des buts ne sont pas des attributs qui définissent son remplaçant Axel Witsel comme un type de joueur.(…) Ce n’est pas seulement à Hambourg qu’il est apparu que Witsel, après une rupture du tendon d’Achille l’année dernière, ne peut plus, du moins actuellement, montrer sur le terrain les qualités qu’il avait auparavant. » Pour autant, Dortmund ne va pas cantonner Witsel aux oubliettes mais les médias allemands semblent unanimes : il a fait son temps au BVB. Alors que le club doit faire face aux pertes à cause du Covid, il n’est plus question d’offrir le même contrat (on parle de 7 millions annuels) à un joueur de 33 ans. Une phrase perdue dans l’article sur le site de la chaîne sportive a suffi à susciter l’enthousiasme des supporters du… Standard. « Selon la rumeur, Axel Witsel pense à un retour au bercail en Belgique et le Standard de Liège serait intéressé par son recrutement », peut-on lire. À partir du moment où il est libre et que ce ne serait pas une question d’argent qui ferait obstacle au club de son cœur (il est aussi actionnaire dans l’Immobilière qui a racheté le stade de Sclessin), le Standard demeure une option mais il a souvent été question de la Serie A, où l’étiquette de joueur trentenaire n’est pas un souci majeur… Dans quelques mois, Axel Witsel arrivera au terme de son contrat au Borussia Dortmund. Le BVB n’a pas l’intention de récupérer de l’argent en le vendant mais, progressivement, le Diable rouge n’entre plus dans les plans prioritaires de Marco Rose. Par Philippe Gerday Le 24/01/2022 à 16:21
www.lesoir.be
La Belge Marine, 3ème de la saison 2 de Lego Masters: "Fière d’être la première femme finaliste"
La Belge Marine, en duo avec Ben, a terminé 3e de la saison 2 de Lego Masters sur RTL-TVI. La première femme à atteindre le podium.
www.dhnet.be
Op de coronabetoging waren ook linksextremisten aanwezig, en die waren uit op ‘oorlog’
Op de coronabetoging van zondag waren er naast rechtsextremisten ook linksextremisten aanwezig. En die hadden minstens een aandeel in het geweld. Het Laatste Nieuws kon achterhalen van waar ze afkomstig zijn, wat ze daags tevoren al in Brussel deden en wie hun leider is: een man die al meermaals veroordeeld werd, en die enkele jaren geleden zijn eigen aan een rolstoel gekluisterde oma bestal.
www.demorgen.be