Familie Gucci verbolgen over film

De familie van Aldo Gucci heeft in een statement haar onvrede geuit over hoe de ­Gucci’s in Ridley Scotts film House of Gucci worden weggezet als ‘misdadigers, onwetend en ongevoelig voor de wereld’.


Read full article on: standaard.be
Un public restreint autorisé dans les stades de foot à partir du 28 janvier
À partir de vendredi prochain, un public restreint sera à nouveau autorisé dans les stades de foot. C’est ce qui ressort du “baromètre corona” annoncé par le Comité de concertation de ce vendredi.
6 m
www.7sur7.be
LIVE. Antwerp met eerste grote kans: Benson stuit op KVO-doelman Hubert
• 23ste speeldag • Aftrap: 20u45 • Diaz Arena • Voor KV Oostende is het de eerste wedstrijd van 2022
7 m
HLN.be
L’horeca autorisé à ouvrir jusqu’à minuit
L’horeca autorisé à ouvrir jusqu’à minuit Belga. Se basant notamment sur l’accélération de la hausse du nombre d’hospitalisations, sur le taux de positivité élevé et sur l’intense circulation de l’omicron entraînant un nombre croissant d’absences dans les écoles, les entreprises, les secteurs de soins et les services publics, le Comité de concertation a décidé de lancer le baromètre en code rouge à partir du 28 janvier avec les mesures suivantes. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength Sorry, the PDF couldn't be displayed Cette décision est d’application dès le vendredi 28 janvier. Le 21/01/2022 à 20:52
8 m
www.lesoir.be
Baromètre, loisirs, horeca ouvert jusqu'à minuit... Toutes les décisions du Codeco
20:50 Très attendu, le baromètre corona est désormais d'actualité et entrera en vigueur le 28 janvier. Cette date marque des assouplissements pour le secteur des loisirs et l'horeca.
www.lecho.be
Renaud Emond: «Je veux redevenir un vrai joueur de foot»
Privé de temps de jeu à Nantes, Renaud Emond entend se refaire une santé au Standard, dans un club qu’il adore et où il se sent bien. Il espère aussi frapper un grand coup dès dimanche face au FC Bruges, une équipe qui lui rappelle de bons souvenirs.
Lameuse.be
Renaud Emond: «Je veux redevenir un vrai joueur de foot»
Renaud Emond: «Je veux redevenir un vrai joueur de foot» Belga / Bruno Fahy Au départ, malgré un temps de jeu qui ne pouvait pas satisfaire son appétit, Renaud Emond avait imaginé rester à Nantes pour y terminer son contrat. Tenir bon, mordre sur sa chique, comme il l’avait toujours fait jusque-là, même si les perspectives d’encore rebondir, deux ans après avoir déposé ses valises à la Beaujoire, étaient faibles. « J’avais effectivement cette idée-là en tête », confirme l’attaquant gaumais. « Mais quand le Standard s’est manifesté et que les contacts ont été établis, à la fin du mois de décembre, et qu’au final tout le monde pouvait s’y retrouver, je n’ai pas hésité… » Renaud Emond a alors refermé, tranquillement et sans le moindre regret, la page nantaise pour rentrer au bercail. À Sclessin, là où il se sent le mieux, là où il a grandi comme footballeur et là où il est sans doute le mieux à même de relancer la mécanique. Car c’est de cela qu’il sera question après 38 matches disputés en deux ans, 3 buts inscrits, 13 titularisations fêtées et 978 minutes de jeu disputées sous le maillot des Canaris. Si c’est peu, Emond aura au moins assouvi l’un de ses rêves, qui était d’évoluer un jour en Ligue 1, la compétition qui parlait le plus à son cœur. « Je suis plus fort qu’il y a deux ans », assène-t-il. « Parce que j’ai pris de la bouteille, même si j’ai peu joué, et que j’ai goûté à autre chose. » Si Emond ne s’est pas imposé à l’ombre de la Beaujoire, ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Fidèle à lui-même, il a redoublé d’efforts pour entrer dans les bonnes grâces des trois entraîneurs qui, en vingt-quatre mois, se sont succédé à la barre du FC Nantes, en vain. Car ni Christian Gourcuff, ni Raymond Domenech, ni Antoine Kombouaré n’ont daigné lui faire confiance sur la durée. « J’ai sans doute payé le fait d’être un joueur belge, moins connu que les autres de l’effectif », confie-t-il. « J’ai tout fait pour m’accrocher, signant ci et là quelques rentrées, mais j’aurais tant voulu bénéficier d’une vraie chance, c’est-à-dire pouvoir disputer quatre ou cinq matches d’affilée sans qu’on ne me sorte de l’équipe. J’aurais souhaité montrer le joueur que je suis, mai cela n’a malheureusement pas été possible. » « D’abord bien défendre » Dès le départ, l’affaire avait paru bien mal embarquée. Il avait été dit, dès l’arrivée du Gaumais en Loire-Atlantique, en janvier 2020, que Christian Gourcuff ne désirait Renaud Emond pas plus que cela. « Si je n’avais pas été désiré, j’aurais rapidement été mis de côté, dans le noyau B, comme c’est arrivé à d’autres », assure l’intéressé. « Moi, j’ai pu effectuer quelques rentrées et disputer quelques matches, en Coupe de France notamment. » Lorsqu’Antoine Kombouaré débarque à la Beaujoire en février 2021, Emond pense que le bout du tunnel est proche. Mais sa traversée du désert n’est pas encore terminée. « Il m’avait dit qu’il comptait sur moi tout de suite et qu’il fallait que je m’accroche, même si je n’étais pas spécialement son premier choix, qu’il aurait besoin de moi, mais cela n’a pas été le cas. Il n’empêche qu’il a obtenu des résultats avec les joueurs qui avaient ses faveurs. » Renaud Emond a-t-il payé au prix fort le fait de faire partie de l’écurie de Mogi Bayat, qui au grand dam des supporters nantais continue à faire la pluie et le beau temps au sein de la maison jaune et que Kombouaré ne porte pas du tout dans son cœur ? « Je n’en sais rien », répond l’attaquant. « J’ai toujours eu un bon contact avec les fans, qui souhaitaient que je joue davantage.Peut-être en ai-je payé le prix. » Mais ce dont Emond est persuadé, c’est que le championnat français n’était peut-être pas taillé pour lui. « La première chose à laquelle les équipes pensent, c’est à bien défendre et à conserver le zéro derrière avant d’espérer profiter de l’un ou l’autre contre. Peut-être ce championnat très différent ne me correspondait-il pas… » De retour au Standard pour être « l’un des leaders du vestiaire » Rien, en deux ans, n’a changé, ou presque. Sinon que le Standard s’est trouvé en la personne d’Arnaud Bodart un nouveau capitaine et que le numéro 9 qui lui tellement à cœur est passé sur les épaules de Joao Klauss. Du coup, pour son retour à Sclessin, Renaud Emond a opté pour le numéro 18, laissé vacant. « Tout le monde me dit que c’est bizarre de me voir avec le 18 dans le dos, mais c’est accessoire. Peut-être récupérerai-je le 9 plus tard ? Et puis, 18, c’est lié au 9 (2X9 ou 1+8) et c’est l’année où j’ai explosé… » Le début de l’année 2018, lorsqu’après une longue traversée du désert, Emond, qui n’a rien lâché, qui s’est battu contre vents et marées pour faire entendre sa voix, parvient enfin à se faire une place au soleil et à faire valoir ses qualités de buteur. Détail amusant : cette année-là, c’est après un match face à Anderlecht (3-3), où il est aligné à droite par Ricardo Sa Pinto, suivi d’une demi-finale aller de Coupe de Belgique contre le FC Bruges (4-1), où il fait mouche à trois reprises, que le Phénix prend son envol. « Si je m’en souviens ? », questionne l’intéressé, qui se trouve quatre ans plus tard face au même enchaînement de (gros) matches. « Et comment ! Contre Anderlecht, le ballon n’avait pas voulu rentrer alors que j’avais eu plusieurs possibilités de but, mais je m’étais rattrapé contre Bruges. Je me souhaite la même réussite, même si chaque situation est différente… » « Statut différent » Si Renaud Emond dit cela, c’est parce qu’il sait qu’ayant peu joué à Nantes, même s’il a encore disputé les 90 minutes du 4e tour de la Coupe de France le 2 janvier contre Vitré, il manque de rythme et qu’il ne faudra sans doute pas attendre de lui, dans l’immédiat, des miracles. « Si le Standard est venu me chercher, c’est pour résoudre son problème d’efficacité offensive et donc pour inscrire des buts », dit-il. « Mais peut-être me faudra-t-il encore deux ou trois matches pour le faire. À la fin du match à Anderlecht, j’ai souffert de crampes mais j’ai parcouru, d’après les statistiques, près de 13 kilomètres de courses. C’est un volume intéressant mais il faut maintenant enchaîner, avec des courses à haute intensité qui font mal à l’adversaire. » C’est aussi ce que dit Luka Elsner : « Renaud a une multiplication des courses offensives qui se veut intéressante, sans être toutefois un sprinter pur et dur. Mais il apprécie ce genre d’efforts, ce qui est un élément important dans les reconversions offensives que nous recherchons. Il a eu un rapport athlétique intéressant contre Anderlecht, surtout pour un premier match. Mais ce qui m’intéresse, ce sont les courses à haute intensité. Si c’est pour multiplier les basses, c’est moins intéressant… » Travailleur infatigable, Renaud Emond sait aussi qu’il aura un autre rôle à jouer. Sur base de son âge (30 ans), de son expérience et de son passé. « Je reviens avec un statut différent », explique-t-il. « J’ai bien remarqué, dans le vestiaire, que j’étais respecté par tout le monde. Je reviens à la maison. À moi de prendre ma place, de montrer que je peux être important sur le terrain et en coulisses. Lorsqu’on a évoqué la possibilité d’un retour, j’ai eu Bruno Venanzi au téléphone, mais aussi le coach. Ce qu’ils me demandent, c’est de m’imposer comme l’un des leaders du vestiaire. » Emond fera tout pour qu’il en soit ainsi, trop heureux de pouvoir retrouver le club qui compte le plus à ses yeux. « Arriver en janvier est toujours délicat, mais ici, dans un club que je connais et que j’aime au plus profond de moi-même, c’est plus facile. J’ai ressenti beaucoup d’empathie : tout le monde est content que je sois là et je le suis également. » Privé de temps de jeu à Nantes, Renaud Emond entend se refaire une santé et retrouver toutes ses sensations au Standard, dans un club qu’il adore et où il se sent bien. Il espère aussi frapper un grand coup dès dimanche face au FC Bruges, une équipe qui lui rappelle tellement de bons souvenirs. Par Didier Schyns Le 21/01/2022 à 20:49
www.lesoir.be
Gemengde gevoelens bij cultuursector: ‘Geen enkele rockgroep wil spelen voor zittende toeschouwers’
De cultuursector reageert gemengd op de beslissingen van het Overlegcomité.
De Standaard
Personeel Downing Street feestte tot na middernacht aan vooravond begrafenis Philip
Medewerkers van de Britse premier Boris Johnson hebben op de vooravond van de begrafenis van prins Philip tot de vroege uurtjes feest gevierd. The Telegraph zegt vanavond over meer details te beschikken, zoals over berichtjes die doen uitschijnen dat het feestje om 1 uur 's nachts nog bezig was.
HLN.be
LIVE. Aftrap! Kan KVO zich zonder Blessin verweren tegen Antwerp?
• 23ste speeldag • Aftrap: 20u45 • Diaz Arena • Voor KV Oostende is het de eerste wedstrijd van 2022
HLN.be
Auto in gracht in Herk-de-Stad: niemand gewond
Aan de Stevoortweg in Herk-de-Stad is vanmiddag een auto in de gracht beland. Dat gebeurde ter hoogte van de hoeve Monnikenhof. De auto kwam uit de richting Herk-de-Stad. Net voor het Monnikenhof verloor de chauffeur de controle over het stuur. De auto raakte naast de weg een verkeersbord en kwam omgekeerd in de gracht terecht. De chauffeur, die alleen in de auto zat, bleef ongedeerd.  
www.hbvl.be
Dans les coulisses du Codeco: "Jan Jambon était furibard, il a jeté ses affaires sur la table…"
Le chef du gouvernement flamand est sorti de ses gonds lors du Codeco de ce vendredi 21 janvier.
www.lalibre.be
Comité de concertation: la loi pandémie prolongée jusqu’au 28 avril
Comité de concertation: la loi pandémie prolongée jusqu’au 28 avril Belga. Le Comité de concertation s’est accordé vendredi sur une prolongation de la situation d’urgence épidémique. Censée cesser ses effets le 28 janvier, la loi pandémie restera en vigueur jusqu’au 28 avril. Cette décision «découle de l’analyse des risques du RAG (Risk Assessment Group, NDLR) et de l’avis du commissariat covid-19 que les critères cumulatifs prévus par la loi sont toujours remplis à l’heure actuelle et qu’une approche fédérale reste nécessaire», estime le Codeco. Le gouvernement fédéral disposera dès lors jusqu’à cette date de la possibilité de prendre par arrêté royal délibéré en conseil des ministres des mesures de police administrative. Censée cesser ses effets le 28 janvier, la loi pandémie restera en vigueur jusqu’au 28 avril. Par Belga Le 21/01/2022 à 20:43
www.lesoir.be
Tickets, vols, hôtels: ce qu’il faudra débourser pour assister à la Coupe du Monde 2022 au Qatar
Aller voir un ou plusieurs matchs au Qatar, ce ne sera pas donné à tout le monde.
www.dhnet.be
Marc Van Ranst: "Ce baromètre peut fonctionner avec Omicron"
"C'est un baromètre qui peut fonctionner avec le variant Omicron", a commenté vendredi soir le virologue Marc Van Ranst sur VTM Nieuws, dans la foulée du Comité de concertation.
www.dhnet.be
Kritiek op John De Mol na ‘The Voice’-reportage: “Het ligt niet aan de vrouwen”
Producer John De Mol wordt beschuldigd van ‘victim blaming’ na zijn reactie op de onthullingen over seksueel grensoverschrijdend gedrag achter de schermen van The Voice of Holland. Maar wat is dat precies, en wat is er zo gevaarlijk aan?
www.hbvl.be
Bart Swings reist vol vertrouwen naar Olympische Winterspelen: “Wel stress om niet besmet te raken met coronavirus”
Op de komende Olympische Winterspelen in Peking is snelschaatser Bart Swings de grootste Belgische medaillekandidaat. Vier jaar geleden snelde hij in het Zuid-Koreaanse Pyeongchang naar zilver op de massastart en behaalde hij ook nog een olympisch diploma (top acht) op de 1500 m (6e), 5000 m (6e) en 10.000 m (8e). “Mijn goede resultaten van de afgelopen periode geven mij heel veel vertrouwen”, verklaarde Swings vrijdag na de bekendmaking van de Belgische selectie voor Peking.
www.hbvl.be
Sophie Marcuzzi et Lola Greitmann, prix Bac: développer la culture philosophique des jeunes enseignants
Sophie Marcuzzi et Lola Greitmann, prix Bac: développer la culture philosophique des jeunes enseignants Les lauréates du Prix Maystadt, version doctorat Dorianne Jaegers, version masters, Alice Brogniaux et version baccalauréat, Sophie Marcuzzi. - Jean Bensana (ST.) Pour Sophie Marcuzzi et Lola Greitmann, diplômée de la Haute école de la Ville de Liège, le constat était évident. Le cours de philosophie et citoyenneté est devenu obligatoire depuis quelques années, mais il est difficile de trouver des ressources pédagogiques pertinentes en ligne. Peu de plateformes belges regroupent cette littérature en quantité suffisante.« Nous avons donc créé un portail collaboratif qui référence un grand nombre de ressources pertinentes, pour tous les enseignants actuels et futurs. » Afin de rendre l’outil le plus pratique possible, les deux femmes ont rassemblé les avis de près de 400 enseignants. Après avoir développé une version bêta du site, elles recherchent aujourd’hui des fonds pour constituer une version plus technique et plus fiable. À la manière d’un réseau social, le site donnerait la possibilité de commenter chaque article, de laisser un « J’aime » ou une recommandation. À terme, les jeunes diplômées souhaitent s’entourer d’un comité éditorial composé d’enseignants et d’étudiants de 3e année, afin d’intégrer à l’outil un système de peer reviewing similaire à celui des journaux scientifiques. « Nous aimerions organiser des formations pour le faire connaître auprès des enseignants, qui pourront aussi nous guider sur la manière de l’améliorer. » Un point de repère essentiel Derrière cet outil pratique, Sophie Marcuzzi et Lola Greitmann ont l’envie indéniable de transmettre leur passion de la philosophie. « Un tel outil permet de construire une culture philosophique auprès d’enseignants qui n’ont pas eu la chance de se former. Bien former les enseignants, c’est par extension bien former les jeunes. » Pour elles, la philosophie est une matière essentielle afin d’« autonomiser les jeunes dans le monde qui les entoure ». Ce projet s’accorde avec celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui souhaite développer le cours de Philosophie et citoyenneté depuis 2016. Il est question de passer d’une à deux heures par semaine. « C’est un peu notre petite pierre à l’édifice », s’enthousiasment les deux enseignantes. Leur projet vise à aider à la construction du cours de philosophie et citoyenneté, rendu obligatoire par la Fédération Wallonie-Bruxelles il y a quelques années. Par Sophie Ménard (St.) Le 21/01/2022 à 20:39
www.lesoir.be
Basket (TDM2): seul le RSW iège Basket jouera ce week-end
Quelle galère que ce championnat de TDM2 avec ses remises, souvent tardives, qui le faussent considérablement. Cette semaine, c’est Ninane qui a vu son déplacement à Spa être annulé.
Lameuse.be
Le baromètre peut-il fonctionner avec omicron? La réponse de Marc Van Ranst
Le baromètre peut-il fonctionner avec omicron? La réponse de Marc Van Ranst Photo News. C’est un baromètre qui peut fonctionner avec omicron », a commenté vendredi soir le virologue Marc Van Ranst sur VTM NIEUWS, dans la foulée du Comité de concertation. « Mais soyons clairs : on entrera dans une autre dimension lorsqu’il s’agira d’un autre coronavirus plus grave, comme le variant delta par exemple. » Le baromètre corona deviendra réalité le 28 janvier. Il affichera un code rouge pour débuter. « On s’échine à souligner qu’il n’y a pas eu d’assouplissements », relève M. Van Ranst, mais en code rouge, il y a beaucoup plus de possibilités que maintenant. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Hiver: comment faire pour enlever la buée à l’intérieur de votre voiture?
Imaginez… On est le matin, vous êtes déjà un peu en retard quand, une fois installé dans votre voiture, vous remarquez que les vitres sont remplies de buée. En plus de devoir attendre qu’elle se dissipe avant de démarrer, celle-ci risque de réapparaître aussitôt. On vous explique comment faire pour éviter cette situation.
Sudinfo.be
Marc Van Ranst : "Ce baromètre peut fonctionner avec l'omicron"
"C'est un baromètre qui peut fonctionner avec l'omicron", a commenté vendredi soir le virologue Marc Van Ranst sur VTM NIEUWS, dans la foulée du Comité de concertation. "Mais soyons clairs: on entrera dans une autre dimension lorsqu'il s'agira d'u
www.lalibre.be
CEO van het Sportpaleis: “Sta mij toe nog even sceptisch te zijn”
“Sta mij toe nog even sceptisch te zijn”, zegt Jan Van Esbroeck, CEO van het Sportpaleis, over de coronabarometer in VTM Nieuws. “Het is een stap vooruit, maar ik wil eerst het volledige verhaal kennen.” Volgens de CEO is het de gewoonte van politici om het goede nieuws voor de camera te vertellen, maar wanneer het Koninklijk Besluit verschijnt, blijken daar dan voorwaarden aan verbonden te zijn.
www.gva.be
Oversteekknopje bedekt achter stopbord: “Blijf alstublieft van verkeersborden af”
Aan het kruispunt van de Paalsteenstraat met de Kempische Steenweg in Hasselt hangt een stopbord voor de drukknop om het verkeerslicht op groen te laten springen. “Hinderlijk en bizar”, vinden voetgangers. Maar volgen AWV gaat het om sabotage: “We hebben duidelijke foto’s van een tijdje geleden waarop blijkt dat die drukknop perfect te bedienen is”, zegt woordvoerder Sep Vandijck. “Iemand moet het bord dus gedraaid hebben over de knop. Bijzonder vervelend. We gaan alleszins bekijken of we het bord nog beter kunnen verankeren. Maar onze boodschap is duidelijk dat mensen van verkeersborden moeten afblijven.”
www.hbvl.be
Experts over coronabarometer: “Hadden dringend nood aan leidraad”
Het Overlegcomité kondigde vrijdag de coronabarometer aan. De meningen van de experts zijn daarover lichtjes verdeeld. Viroloog Steven Van Gucht is blij dat de barometer er eindelijk is. Marc Van Ranst wijst dan weer op het feit dat die kan werken, maar er nog steeds discussies zullen zijn. Margot Cloet van zorgnet-Icuro vindt dat er nog steeds onduidelijkheid is.
www.nieuwsblad.be
Binnenspeeltuin Tarzan & Jane mag na Overlegcomité weer open: “Hygiëne is voor ons van prioritair belang”
Na een nieuwe bijeenkomst van het Overlegcomité is besloten dat binnenruimtes zoals binnenspeeltuinen weer de toestemming hebben om te openen. Dat het land meteen in ‘code rood’ zit, maakt op dat vlak geen verschil. Voor Caroline Carpentier van Tarzan & Jane, de grootste binnenspeeltuin van de Benelux, is dat zeer goed nieuws. “We zijn ervan overtuigd dat de heropening op een uiterst veilige manier kan gebeuren!”
HLN.be
Binnenspeeltuin Tarzan & Jane mag na overlegcomité weer open: “Hygiëne is voor ons van prioritair belang”
Na een nieuwe bijeenkomst van het Overlegcomité is besloten dat binnenruimtes zoals binnenspeeltuinen weer de toestemming hebben om te openen. Dat het land meteen in ‘code rood’ zit, maakt op dat vlak geen verschil. Voor Caroline Carpentier van Tarzan & Jane, de grootste binnenspeeltuin van de Benelux, is dat zeer goed nieuws. “We zijn ervan overtuigd dat de heropening op een uiterst veilige manier kan gebeuren!”
HLN.be
Cafébaas niet te spreken over slechts één uurtje langer open blijven: “Het is zoals een kind dat een snoepje krijgt”
Tim Joiris, uitbater van Maison W en van studentencafé Pallieter in de Overpoort in Gent, is niet te spreken over het feit dat horecazaken voortaan slechts één uurtje langer mogen openblijven. Het Overlegcomité besliste dat het sluitingsuur verlaat wordt van elf uur ‘s avonds naar middernacht, maar Joiris vindt dat ‘compleet ridicuul’. “Waar halen ze dat nu toch?”, fulmineert hij.
HLN.be
UPDATE Sans la FGTB, le Groupe des 10 s'accorde sur des mesures pour réduire l'absentéisme
Coronavirus - Sans la FGTB, le Groupe des 10 s'accorde sur des mesures pour réduire l'absentéisme Le variant Omicron menace de provoquer des réductions de personnel sur le lieu de travail. C'est pourquoi il a été convenu que l'on pourra recourir plus facilement à du personnel supplémentaire au sein des entreprises. Il s'agit notamment des chômeurs temporaires, des intérimaires, des retraités, des étudiants jobistes et des demandeurs d'asile titulaires d'un permis de séjour légal. Concrètement, les chômeurs temporaires pourront travailler dans une autre entreprise tout en conservant 75% de leurs indemnités. Les travailleurs bénéficiant d'un crédit-temps, d'un congé thématique ou en fin de carrière pourront suspendre leur régime de congé actuel afin de reprendre temporairement le travail ou travailler plus d'heures tout en conservant 75% de leur allocation. Les contrats de travail à durée déterminée successifs qui dépassent la durée maximale légale ne seront pas considérés comme des contrats à durée indéterminée pendant cette période. Pour les (pré)pensionnés, un cumul illimité des revenus du travail et de la pension est autorisé. Les personnes en RCC sont autorisées à travailler tout en conservant 75% de l'allocation et en conservant l'allocation d'entreprise. Enfin, les demandeurs d'asile titulaires d'un permis de séjour légal peuvent commencer à travailler immédiatement et ne doivent pas attendre quatre mois. Les ports d'Anvers et de Zeebrugge, entre autres, avaient déjà prévenu d'une baisse d'activité due à un manque de personnel. Lundi, les partenaires sociaux s'étaient séparés sans accord, mais le gouvernement a invité les syndicats et les employeurs à revenir à la table des négociations. "Nous sommes heureux d'avoir pu trouver un accord avec les partenaires sociaux sur l'ensemble des mesures d'urgence destinées à éviter la fermeture des entreprises confrontées à un nombre plus élevé d'absences", a commenté Pieter Timmermans, CEO de la FEB. Ce dernier se dit "globalement satisfait" de l'accord et parle d'un "compromis honorable, qui devrait aider les entreprises dans les six semaines à venir".  Le patron de l'Unizo, Danny Van Assche, est également satisfait de cet accord. "Je suis particulièrement heureux de pouvoir donner un signal commun. Cette situation aiguë appelle des mesures très exceptionnelles." L'organisation patronale flamande se réjouit particulièrement du travail supplémentaire des étudiants, qui pourront travailler jusqu'à 45 heures supplémentaires pendant cette période. Des heures qui ne seront pas comptabilisées dans leur quota. Les employeurs soulignent qu'il est maintenant important que les mesures prennent effet le plus rapidement possible. A l'exception du syndicat socialiste (FGTB/ABVV), les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des Dix sont parvenus à un accord sur une flexibilité supplémentaire sur les lieux de travail, a-t-on appris auprès des patrons et syndicats vendredi soir. Cela alors que les entreprises sont confrontées à des réductions de personnel de plus en plus importantes en raison de la cinquième vague de la pandémie de coronavirus. Les mesures d'urgences décidées par le patronat et les syndicats chrétien et libéral seront en vigueur jusqu'à la fin du mois de février. Mis à jour le 21/01/2022 à 20:20
www.lesoir.be
Federale regering raakt het niet eens over verlaging energiefactuur: “Pijnlijk”
Na meerdere voorstellen geraakt de federale regering het niet eens over de verlaging van de energiefactuur. En het is niet het eerste dossier waarover de federale regering in de knoop ligt. “Ik kan alleen maar hopen dat er beterschap komt”, zegt politicoloog Carl Devos (UGent).
www.hbvl.be
Herkse Romi (25) op trein lastiggevallen door meerdere mannen: “Je voelt je machteloos”
De 25-jarige Romi Verhaeghe uit Herk-de-Stad werd woensdagavond tijdens een treinrit lastiggevallen door verschillende mannen en schreef de frustratie van zich af op Facebook. Ondertussen wordt haar gsm overstelpt met berichtjes van andere vrouwen. “Je voelt je op zo‘n moment compleet machteloos.”
www.hbvl.be
Le baromètre peut fonctionner avec Omicron, selon Marc Van Ranst
"C'est un baromètre qui peut fonctionner avec Omicron", a commenté vendredi soir le virologue Marc Van Ranst sur VTM NIEUWS, dans la foulée du Comité de concertation. "Mais soyons clairs: on entrera dans une autre dimension lorsqu'il s'agira d'un autre coronavirus plus grave, comme le variant Delta par exemple.”
www.7sur7.be
Alweer acht Limburgse carnavalsstoeten geschrapt: “We richten ons al op volgend jaar”
In Limburg zul je dit jaar zo goed als geen ‘gewoon’ carnavalsweekend aantreffen. De organisatoren trekken in zowat alle steden en gemeenten de stekker uit de geplande optochten. De boosdoener laat zich raden: corona en de bijhorende maatregelen.
www.hbvl.be
Codeco: un grand soulagement pour les loisirs d’intérieur
Codeco: un grand soulagement pour les loisirs d’intérieur Photo News. Bowling, jeux de fléchettes, laser games, plaines de jeux intérieures pour enfants, site de réalité virtuelle, piscines récréatives, espaces intérieurs des parcs animaliers et des zoos… tous ces lieux pourront rouvrir officiellement dès vendredi prochain, conformément à la décision d’assouplissement du Comité de concertation de ce 21 janvier. Voilà qui laisse place au soulagement dans le secteur, lequel avait été stupéfait de devoir fermer en décembre (le 3 pour les plaines de jeux, le 22 pour le reste). Seuls les bowlings avaient pu entre-ouvrir leurs portes pour accueillir des compétitions. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Situation dangereuse sur l’E19 à Mons ce vendredi: plusieurs automobilistes ont crevé!
Le CIC Hainaut signale la présence d’un objet encombrant sur l’E19 en direction de la France, à hauteur de Mons. La situation est dangereuse. Plusieurs automobilistes ont crevé.
Sudinfo.be
Sociale partners bereiken akkoord over maatregelen bij personeelsuitval
20:17 Als bedrijven kampen met personeelsuitval door het coronavirus, kunnen ze makkelijker tijdelijk werklozen, uitzendkrachten, gepensioneerden, jobstudenten en asielzoekers inschakelen.
www.tijd.be
Romi (25) werd op trein lastiggevallen door meerdere mannen: “Op zo’n moment voel je je als vrouw machteloos”
De 25-jarige Romi Verhaeghe uit Herk-De-Stad werd woensdagavond tijdens een treinrit lastiggevallen door verschillende mannen en schreef de frustratie van zich af op Facebook. Ondertussen wordt haar gsm overstelpt met berichtjes van andere vrouwen. “Je voelt je op zo‘n moment compleet machteloos.”
www.nieuwsblad.be
Ontspannen Luca Brecel naar tweede ronde van Shoot Out
Een luidruchtige Morningside Arena in Leicester zag Luca Brecel (WR 16) vrijdagavond de eerste ronde van de Shoot Out tegen Joe Perry (WR 33) overleven (40-20). In het unieke rankingtoernooi duurt een wedstrijd maximaal tien minuten en wordt er gespeeld met een shot clock. Een ontspannen Brecel, die een maand vakantie achter de rug heeft, had maar één kans nodig om de wedstrijd naar zijn hand te zetten. Brecel stond na drie minuten nog wel met 0-20 in het krijt maar potte na knap defensief werk een feilloze en beslissende 40-break. Zijn tegenstrever in de tweede ronde op zaterdag kent Brecel pas na middernacht, omdat elke ronde opnieuw geloot wordt. 
www.hbvl.be
LIVE. Volg hier alle hoogtepunten uit de 2de aflevering van ‘The Masked Singer’
De zoektocht gaat verder! In ‘The Masked Singer’ gaan de speurders van dienst én de kijker samen op zoek naar de bekende Vlamingen die zich schuilhouden achter de bonte maskers van de kandidaten. Vanavond maken we bovendien kennis met een nieuw personage: Flamme Fatale. Wie is zij en wie moet vanavond het masker afnemen? Volg hier alle hoogtepunten uit de tweede aflevering van ‘The Masked Singer’.
HLN.be
Shell a désormais officiellement perdu son prédicat royal
Shell a désormais officiellement perdu son prédicat royal Celle-ci avait déjà été annoncée l'année dernière. Shell a choisi de devenir pleinement britannique sur le papier et de transférer son siège social au Royaume-Uni. Par conséquent, il n'a pas été possible de conserver le prédicat royal, qui avait été accordé par le roi Willem III en 1890 avec la création de la "Koninklijke Nederlandsche Maatschappij tot Exploitatie van Petroleumbbronnen in Nederlandsch-Indië". Celle-ci a fusionné avec la société britannique Shell au début du 20e siècle. Selon le groupe pétrolier et gazier, ce déménagement devrait permettre à la société de fonctionner de manière plus rapide et plus souple. Shell était déjà une société britannique, mais le groupe avait son siège aux Pays-Bas et y était également basé à des fins fiscales. La délocalisation de Shell serait motivée par la non-abolition de l'impôt sur les dividendes aux Pays-Bas. Auparavant, Unilever avait également décidé de devenir entièrement britannique sur papier pour la même raison. Le directeur général de Shell, Ben van Beurden, avait auparavant qualifié la perte du prédicat royal d'"extrêmement douloureuse et regrettable". Mais, selon lui, à part la délocalisation du top management de l'entreprise à Londres, qui coûtera plusieurs dizaines d'emplois, rien ne changera. Shell emploie environ 8.500 personnes aux Pays-Bas et la société y restera active, notamment dans le domaine du développement des énergies renouvelables. Royal Dutch Shell ne s'appelle désormais plus que Shell. L'entreprise a en effet officiellement perdu le prédicat royal qui était attaché au groupe pétrolier et gazier depuis la fin du 19ème siècle. Le nom a été officiellement modifié et cela a également été communiqué aux bourses d'Amsterdam et de Londres, entre autres, qui traiteront prochainement cette modification. Mis à jour le 21/01/2022 à 20:12
www.lesoir.be
N-VA en Groen spelen elkaar zwartepiet toe in PFOS-commissie
De tweede passage van burgemeester André Van De Vyver over wat hij wist van de PFAS-verontreiniging in Zwijndrecht, is ontaard in een bits welles-nietesspelletje tussen de N-VA en Groen.
De Standaard
Doriane Jaegers, prix Doctorat: les maths pour «toutes»
Doriane Jaegers, prix Doctorat: les maths pour «toutes» Institutrice primaire de formation, Doriane Jaegers a rapidement été confrontée aux inégalités de notre système éducatif. Ce n’est, en effet, plus un secret pour personne : l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles est l’un des plus inégalitaires de l’OCDE, notamment en matière de genre. « Le défi ne porte plus tellement sur l’accès à l’enseignement et sur le niveau d’instruction, mais bien sûr la possibilité de donner les mêmes chances aux filles et aux garçons d’accéder aux filières porteuses d’emploi », expose la doctorante. « Ce qui est interpellant c’est qu’à compétence égale, les filles sont systématiquement sous-représentées dans les filières à forte composante mathématique (ingénierie civile, sciences physiques…). » Si cette problématique est bien documentée, le rôle joué par l’école a longtemps été passé sous silence. « Pour faire le choix des mathématiques, les filles ont besoin d’en saisir la valeur extrinsèque, mais aussi de développer une image positive de leurs compétences dans ce domaine. » Dans sa recherche constituée d’un échantillon de 1.091 élèves de 5e secondaire, Doriane Jaegers a mis en évidence que les filles percevaient des attentes moins élevées de la part de leur enseignant qu’à l’égard de leurs pairs masculins, et ce à compétences égales. « Le contexte et le poids des stéréotypes jouent également un rôle important. On entend souvent que les études à fortes composantes mathématiques nécessitent une « bosse des maths », qu’elles ont une faible dimension sociale. » Des stéréotypes, souvent inconscients, qui n’échappent pas aux enseignants. Approche inclusive Sur base de ses résultats, la chercheuse a dégagé des leviers afin d’inciter les filles à se diriger vers les maths. « Au sein des classes, il est nécessaire de promouvoir la pertinence de cette discipline. La matière semble trop abstraite pour les élèves, détachée de la vie quotidienne. Si l’on souhaite cibler les filles, il faut sensibiliser les enseignants à la problématique des attentes différenciées selon le genre. Plutôt que de manifester une simple bienveillance, il est préférable d’encourager les filles au moyen de feedbacks sur leur pratique. » Consciente que les inégalités de genre ne sont qu’une forme d’inégalité parmi d’autres en Communauté française, Doriane Jaegers préconise une approche inclusive. « Il convient de proposer des actions pour tous afin de changer l’image commune développée autour des mathématiques et éviter d’accroître la stigmatisation des filles. L’école a une carte à jouer dans l’orientation des élèves. C’est une question de justice sociale et d’équité. » En Fédération Wallonie-Bruxelles, les filles sont sous-représentées dans les filières mathématiques. Doriane Jaegers, doctorante à l’ULiège, a mis en évidence des leviers motivationnelles et pédagogiques pour inverser la tendance. Par Charlotte Hutin Journaliste au service Société Le 21/01/2022 à 20:13
www.lesoir.be
Wie is de jonge advocaat die de vriendin van Dave De Kock verdedigt en het straks moet opnemen tegen Jef Vermassen?
Tot een paar dagen geleden was advocaat Bart De Decker nog een nobele onbekende bij het grote publiek. Maar vrijdagochtend waren ineens alle camera’s op hem gericht aan het gerechtsgebouw van Dendermonde. Hij verdedigt de vriendin van Dave De Kock, die medeverdachte is in de zaak van de overleden peuter Dean Verberckmoes (4). Daarmee staat hij niet alleen plots in het middelpunt van de belangstelling, maar straks ook tegenover Jef Vermassen.
www.nieuwsblad.be
REALITYCHECK. Alweer veel ‘Big Brother’-nieuws en is ‘Ex on the Beach: Double Dutch’-deelnemer Wayne aan het daten?
‘Temptation’, ‘Ex On The Beach’ of ‘Love Island’: het zijn pleasures waar wij ons helemaal niet guilty over voelen. En omdat wij u van hetzelfde verdenken, houden wij u elke vrijdag op de hoogte van het reilen en zeilen in de realitywereld. Nieuwe liefdes, ruzies of andere capriolen van (voormalige) tv-figuren: u komt het hier allemaal te weten.
HLN.be
Code jaune, code orange ou code rouge: comment fonctionne le baromètre corona en pratique?
Le baromètre corona a été adopté ce vendredi lors du Comité de concertation. Voici comment cet outil fonctionne en pratique.
www.dhnet.be
Code jaune, code orange ou code rouge: comment fonctionne le baromètre corona en pratique?
Le baromètre corona a été adopté ce vendredi lors du Comité de concertation. Voici comment cet outil fonctionne en pratique.
www.lalibre.be
Dès le 1er mars, le CST ne sera plus valide 5 mois après l’infection ou la 2e dose
Dès le 1er mars, le CST ne sera plus valide 5 mois après l’infection ou la 2e dose BELGA À l’instar d’autres pays, la Belgique a décidé de durcir les conditions pour obtenir un CST en règle. S’il n’est pas question pour l’heure d’introduire un certificat uniquement accessible aux personnes vaccinées, les membres du Codeco se sont tout de même accordés pour réduire le temps de validité du pass sanitaire. Concrètement, celui-ci conserve sa forme actuelle, soit un certificat de vaccination complète, soit une preuve de rétablissement du covid, soit l’attestation d’un résultat de test négatif au covid effectué dans les 48h quand il s’agit d’un PCR et dans les 24h pour un test antigénique réalisé en pharmacie. Mais à partir du 1er mars, la durée de validité de certaines attestations va être réduite. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Covid Safe Ticket: ce qui change à partir du premier mars
Covid Safe Ticket: ce qui change à partir du premier mars BELGA À l’instar d’autres pays, la Belgique a décidé de durcir les conditions pour obtenir un CST en règle. S’il n’est pas question pour l’heure d’introduire un certificat uniquement accessible aux personnes vaccinées, les membres du Codeco se sont tout de même accordés pour réduire le temps de validité du pass sanitaire. Concrètement, celui-ci conserve sa forme actuelle, soit un certificat de vaccination complète, soit une preuve de rétablissement du covid, soit l’attestation d’un résultat de test négatif au covid effectué dans les 48h quand il s’agit d’un PCR et dans les 24h pour un test antigénique réalisé en pharmacie. Mais à partir du 1er mars, la durée de validité de certaines attestations va être réduite. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Priyanka Chopra en Nick Jonas verwelkomen eerste kindje “via draagmoeder”
Actrice Priyanka Chopra (39) en zanger Nick Jonas (29) zijn de trotse ouders geworden van hun eerste kindje. Het koppel laat weten dat ze beroep deden op een draagmoeder. Meer details maakten de twee niet bekend.
HLN.be