Gamebedrijf Activision Blizzard ontslaat tientallen werknemers na onderzoek naar seksuele intimidatie

Het Amerikaanse gamebedrijf Activision Blizzard, maker van onder meer het populaire Call of Duty, heeft meer dan twintig medewerkers ontslagen na beschuldigingen van seksuele intimidatie en discriminatie op de werkvloer.
Read full article on: myprivacy.dpgmedia.be
Les femmes et l'alcool: la vérité n’est pas au fond de la bouteille (Mise à jour)
Le magazine Infrarouge (mercredi à 22.55 sur France 2) onne la parole à des femmes qui ont connu, ou connaissent toujours, des problèmes d’alcool. Elles en parlent en toute franchise, à visage découvert.
1m
www.dhnet.be
Charlie Dupont va reprendre du service dans "La faute à Rousseau" (Mise à jour)
Bruno Debrandt succède à Eric Cantona dans la série Le voyageur (mardi sur France 3 à 21.05) écemment primée au festival de Cognac. Charlie Dupont fait, également, partie de l’aventure.
1m
www.dhnet.be
Refaelov, le joueur de la semaine côté Mauve: "Lior veut encore jouer longtemps" (Mise à jour)
Anderlecht 3-2 Zulte Waregem Refaelov est l’homme de la semaine au RSCA avec ses quatre buts en trois matchs.
1m
www.dhnet.be
VS alweer belangrijkste wapenhandelaar ter wereld
Ondanks de pandemie en de economische gevolgen daarvan hebben de landen van de wereld in het coronajaar 2020 de wapenverkoop nog verder opgedreven. Dat blijkt uit gegevens van het in Stockholm gevestigde vredesonderzoeksinstituut Sipri die vandaag werden vrijgegeven. De VS blijft koploper.
www.demorgen.be
Britse tiener ontsnapt ternauwernood uit greep van krokodil in Zambia
In Zambia is een 18-jarige Britse tiener ternauwernood kunnen ontsnappen nadat ze door een krokodil werd aangevallen.
HLN.be
'Syrië is de nieuwste drugsstaat'
Het Syrisch leger en bondgenoten/familieleden van president Bashar al-Assad zitten achter een groeiende, lonende drugsexport vanuit Syrië en Libanon naar het Midden-Oosten, maar ook naar Europese landen.
1 h
Knack.be
VS alweer belangrijkste wapenhandelaar ter wereld
Ondanks de pandemie en de economische gevolgen daarvan hebben de landen van de wereld in het coronajaar 2020 de wapenverkoop nog verder opgedreven. Dat blijkt uit gegevens van het in Stockholm gevestigde vredesonderzoeksinstituut Sipri die vandaag werden vrijgegeven. De VS blijft koploper.
2 h
HLN.be
De doelpuntenkermis in Brugge, de schicht van Radja en de opmars van Gent: bekijk hier de samenvattingen van de 17de speeldag in de Jupiler Pro League
De 17de speeldag van de Jupiler Pro League zit erop. Hebt u de knal van Radja Nainggolan gemist in de Antwerpse derby tegen Beerschot? Of de vele doelpunten in de eerste helft van Club Brugge-Seraing? U kunt alle samenvattingen van de wedstrijden hier nog eens herbekijken.
2 h
HLN.be
De doelpuntenkermis in Brugge, de schicht van Radja en de opmars van Gent: bekijk hier de samenvattingen van de 17de speeldag in de Jupiler Pro League
De 17de speeldag van de Jupiler Pro League zit erop. Hebt u de knal van Radja Nainggolan gemist in de Antwerpse derby tegen Beerschot? Of de vele doelpunten in de eerste helft van Club Brugge-Seraing? U kunt alle samenvattingen van de wedstrijden hier nog eens herbekijken.
2 h
HLN.be
GP d'Arabie saoudite: Wolff (Mercedes) s'indigne, Horner et Marko (Red Bull) aussi
Ça rouspète ferme dans les états-majors des deux teams rivaux après la course musclée de Djeddah !
3 h
www.dhnet.be
L’analyse vidéo de nos journalistes après la victoire de Charleroi au Standard
L’analyse vidéo de nos journalistes après la victoire de Charleroi au Standard Charleroi a mis fin, dimanche soir, à un peu plus de 13 ans d’attente en venant s’imposer à Sclessin, ce qu’il n’avait plus réussi à faire depuis le 31 janvier 2008 lorsque Habibou lui avait offert la victoire en toute fin de match (1-2). Celui d’hier aura été plié beaucoup plus tôt, et donc bien plus facilement, par une équipe carolorégienne plus athlétique, soudée, mature et tranchante, qui avait déjà fait la différence au bout de la première mi-temps grâce à des buts de Nicholson et Knezevic, inscrits dans l’axe du jeu. Sans la moindre contestation aucune tant le Sporting est parvenu à jouer juste, en équipe, et à faire preuve d’efficacité dans toutes les zones du terrain. À l’inverse, le Standard, privé des services d’Amallah, qui avait de nouveau ressenti samedi à l’entraînement des douleurs à la crête iliaque, remplacé par… Bokadi aligné derrière Muleka, aura été catastrophique dans les deux rectangles, après une bonne entame de match. L’analyse de nos journalistes Didier Schyns et Benjamin Helson après cette rencontre function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
3 h
www.lesoir.be
Karen Damen en zus openen webshop met eigen collectie
In een pop-up store op het Sint-Bavoplein van Boechout was het dit weekend mogelijk om fysiek kennis te maken met Kristina Knitwear. Dit is de collectie van Karen Damen en haar zus Kirsten.
3 h
www.gva.be
Sprookje van Luca Brecel zit erop: Chinees Zhao Xintong is te sterk in finale UK Championship
Het heeft niet mogen zijn voor Luca Brecel. Onze landgenoot knokte zich naar de finale van het UK Championship, één van de drie meest prestigieuze toernooien in het snooker, maar eindwinst zat er niet in. De Chinees Zhao Xintong bleek een maatje te groot voor Brecel. Het werd 10-5.
3 h
De Standaard
Serie A: la Juventus assure contre le Genoa, Vanheusden joue le dernier quart d’heure
Serie A: la Juventus assure contre le Genoa, Vanheusden joue le dernier quart d’heure EPA Les Bianconeri, décidés à ne pas ajouter une crise sportive à la pression qui s’est abattue ces derniers jours sur le club en raison d’une enquête lancée sur de possibles irrégularités comptables, rejoignent la Fiorentina à la 5e place. Ils pointent à sept points de l’Atalanta (4e) et onze du leader AC Milan. La Juventus a rapidement pris l’avantage grâce à un corner direct de Juan Cuadrado qui a lobé Salvatore Sirigu (9e). L’ex-gardien du Paris SG s’est parfaitement rattrapé en se montrant ensuite intraitable face aux vagues turinoises, impeccable devant Federico Bernardeschi (15e), Matthijs De Ligt (37e), Alavaro Morata (45e, 53e) ou Paulo Dybala (65e)… Avec ces multiples arrêts, Sirigu a longtemps maintenu à flot un Genoa totalement dépassé par cette Juve appliquée à défaut d’être efficace. L’équipe d’Andriy Shevchenko, incapable de tirer ne serait-ce qu’une fois au but pendant 90 minutes (contre 27 tirs pour la Juve !), a logiquement cédé de nouveau en fin de match, sur un tir croisé de Dybala (82e). Zinho Vanheusden est monté au jeu à la 73e minute en remplacement de Mattia Bani. La Juventus, déjà battue trois fois à domicile, n’a cette fois pas failli devant ses supporters en s’imposant avec sérieux contre le Genoa (2-0), dimanche lors de la 16e journée de Serie A, en dépit d’une énorme maladresse offensive. Le 5/12/2021 à 23:28
3 h
www.lesoir.be
Formule 1: spectacle et sales coups
Formule 1: spectacle et sales coups Hamilton, à la lutte avec Verstappen, a rejoint son rival néerlandais en tête du classement des pilotes. @News Deux pilotes à égalité de points à l’abord du 22e et dernier Grand Prix de la saison, dimanche prochain à Abou Dhabi ! Tel est l’extraordinaire affiche d’une saison qui restera gravée dans les mémoires, bien plus que les précédentes essentiellement marquées par la domination de Lewis Hamilton et de l’écurie Mercedes. Une situation qui ne s’était produite qu’à une seule reprise en plus de 70 ans de Formule 1, quand Emerson Fittipaldi et Clay Regazzoni avait abordé le dernier GP de la saison 1974, aux Etats-Unis, dans la même situation, et que le Brésilien avait fini par émerger. Ça, c’est la belle image de la F1. A laquelle on ajoutera le spectacle et la tension qui auront caractérisé dimanche ce premier Grand Prix d’Arabie saoudite, émaillé de plusieurs incidents, et surtout marqué par trois départs, donnant à chaque fois lieu à des manœuvres de dépassement hors du commun. Oui, le spectacle a été omniprésent, dimanche à Djeddah. Mais pas parfait ! Loin de là, même. On a d’abord vu une direction de course complètement perdue, emmenée par un Michael Masi qui passait plus de temps à négocier avec les écuries l’ordre de la prochaine grille de départ, après les deux interruptions évoquées. Du jamais-vu ! Mais c’est surtout ce qui s’est passé à 16 tours de l’arrivée qui a marqué les esprits. Alors qu’il avait été demandé à Max Verstappen de laisser repasser son rival pour le titre, après que le pilote Red Bull ait coupé une chicane suite à un léger contact avec celui-ci, que les choses se sont corsées. Après de longues minutes, le Néerlandais a enfin fait mine de laisser revenir Hamilton sur lui. Plus que ça, même : il a clairement descendu ses vitesses et même freiné, mais en se montrant étrangement remuant sur la piste. Plutôt méfiant, le Britannique ne se risqua pas tout de suite à dépasser. Et au moment où il passa à l’acte, les deux voitures se touchèrent ! Alors qu’on pensait voir la Flèche d’argent contrainte à l’abandon, elle parvint à poursuivre sa route, au même titre que la Red Bull, également malmenée bien sûr dans ce contact. Le Néerlandais écopa alors d’une pénalité de 5 secondes et se décida enfin à laisser passer son rival… avant de le repasser dès le virage suivant puis d’enfin obtempérer. « Il a freiné en ligne droite » Une attitude à la fois incompréhensible et dangereuse de Verstappen qui provoqua entre colère et dégoût dans le chef des responsables de la marque à l’étoile. « Je n’ai pas compris quand Max a freiné en ligne droite, sans vraiment me laisser l’espace pour passer », résuma Hamilton après l’arrivée, alors qu’au moment de l’incident, on avait vu Toto Wolff manifester spectaculairement sa désapprobation. De son côté, Max Verstappen – qui ne crut pas utile de rester jusqu’au bout de la cérémonie du podium – dénonçait la pénalité reçue, arguant que « ces courses qui sont continuellement influencées par des pénalités ne ressemblent à rien », et prenant même les fans à témoin, en affirmant que « ceux-ci comprennent au moins ce que c’est la course », alors qu’il avait été nommé pilote du jour par ceux-ci ! Il n’empêche, alors que Lewis Hamilton remportait l’épreuve et signait le meilleur tour en course malgré une voiture fortement endommagée, voilà donc les deux pilotes ramenés à l’égalité parfaite au championnat, si ce n’est que Max Verstappen a encore un petit avantage : une victoire en plus qui pourrait faire la différence si cette égalité de points subsiste à la fin de la course. Une réalité qui faisait déjà douter certains qui, face à l’attitude de Verstappen, redoutent un accrochage définitif entre les deux pilotes, le week-end prochain à Abou Dhabi. Les Commissaires sportifs ont d’ailleurs convoqué celui-ci après le Grand Prix. Mais personne ne croyait à une éventuelle pénalité supplémentaire : l’affiche est trop belle, pour cette incroyable saison qui promet encore un final sous haute tension, dans une semaine à Abou Dhabi. Remporté par Hamilton devant Verstappen, le premier GP d’Arabie saoudite a été riche en incidents. Il a aussi été marqué par le pilotage douteux de Verstappen. Les deux pilotes sont à égalité avant la finale d’Abou Dhabi ! Par Thierry Wilmotte Le 5/12/2021 à 23:27
3 h
www.lesoir.be
GP d'Arabie Saoudite: notre expert répond à trois questions chaudes après la victoire d'Hamilton
Le debrief de notre expert Olivier De Wilde après le GP d'Arabie Saoudite.
3 h
www.dhnet.be
Racing Genk kan ook tegen tien man van KV Mechelen niet winnen
KRC Genk kwam zondag tegen KV Mechelen, dat na een uur met tien verder moest, niet verder dan een 1-1 gelijkspel. Racing blijft zo ter plaatse trappelen in de rangschikking, Europees overwinteren donderdag is een must.
3 h
De Standaard
«En F1, on parle plus de pénalités que de course»
«En F1, on parle plus de pénalités que de course» Sont-ce les cours de communication qu’il a suivis intensivement qui portent leurs fruits ? A moins que Max Verstappen soit doté d’un talent de comédien à peine moins impressionnant que son coup de volant… Pour un pilote dont l’avance de 19 points au soir du GP du Mexique est réduite à zéro avant d’attaquer l’ultime rendez-vous de la saison, pour un compétiteur qui constate que son rival affiche trois victoires de rang grâce à une Mercedes qui a retrouvé des couleurs, le sourire affiché à sa descente de voiture mériterait à lui seul un Oscar hollywoodien. Même la fatigue engendrée par la chaleur ambiante, l’extrême concentration que cette piste réclame et les trois départs semblaient s’effacer devant les caméras braquées sur Verstappen. L’homme, à cet instant, se voulait positif : « Cette deuxième place me convient. Nous allons débarquer à Abou Dhabi à égalité de points. » Que les fans de Max Verstappen se rassurent. Quelques instants plus tard, le co-leader du championnat décochait quelques déclarations bien senties. Notamment à propos de la pénalité de cinq secondes qu’il a subie pour avoir dépassé les limites de la piste en tentant de résister à Lewis Hamilton : « Je suis ravi de constater que les fans du monde ont décidé de m’élire pilote du jour. C’est réjouissant de voir que les passionnés de F1 ont l’esprit clair à propos de ce sport parce que ce qui s’est passé ce soir est incroyable. Moi, j’essaie juste de disputer des courses mais la F1, aujourd’hui, s’occupe davantage d’infliger des pénalités que de s’intéresser au sport. Ce soir, pas mal de choses avec lesquelles je ne suis pas totalement d’accord se sont passées mais c’est comme ça, il n’y a rien à faire. J’ai donné tout ce que je pouvais sur la piste mais manifestement, ce n’était pas assez. » A propos de l’accrochage qui a failli causer la perte de Lewis Hamilton, le Hollandais prenait son air le plus innocent et affirmait : « Honnêtement, je n’ai pas compris sa manœuvre. Mon équipe m’a demandé de ralentir pour le laisser passer. Ce que j’ai fait immédiatement. Je ne comprends pas vraiment ce qui s’est passé. » Par Dominique Dricot Le 5/12/2021 à 23:25
3 h
www.lesoir.be
Marc Van Ranst pleit voor wedstrijden zonder publiek: “Fans hadden kans om te tonen dat het veilig kon”
De jammerlijke voetbaltaferelen van zondag zijn ook viroloog van Marc Van Ranst niet ontgaan. Zowel de Antwerpse derby tussen Beerschot en Antwerp als de Waalse derby tussen Standard en Charleroi werden ernstig verstoord door de aanwezige supporters. Van Ranst spaart zijn kritiek op Twitter alvast niet.
3 h
www.hbvl.be
D1A: Genk partage l’enjeu à Malines (1-1), Gaëtan Coucke exclu
D1A: Genk partage l’enjeu à Malines (1-1), Gaëtan Coucke exclu PhotoNews Les deux équipes se sont quittées sur le score de 1-1, Nikola Storm (50e, 1-1) répondant à l’ouverture du score de Théo Bongonda (43e, 0-1). Avec ce résultat, les Malinois restent 7e avec 27 points et possèdent 5 longueurs d’avance sur Genk, 8e. La première occasion du match était à mettre à l’actif des Limbourgeois. Joseph Paintsil tentait sa chance à bout portant et forçait Gaëtan Coucke à se coucher pour sortir le ballon (5e). Les Malinois régissaient cinq minutes plus tard via Kerim Mrabti, mais la reprise du numéro 19 du KV passait de peu à côté. Il ne se passait pas grand-chose dans la rencontre jusqu’à l’énorme raté de Kristian Thorstvedt, esseulé au second poteau, qui manquait sa reprise sur un centre contré de Paintsil (33e). Dans une rencontre très peu rythmée, Genk finissait par ouvrir la marque juste avant la mi-temps. Lors d’une bonne reconversion offensive, Paintsil, bien décalé dans le rectangle par Luca Oyen, voyait son envoi repoussé par le portier malinois. Le ballon revenait dans les pieds de Théo Bongonda qui ne se posait pas de questions pour inscrire son 6e but de la saison (43e, 0-1). Exclusion de Coucke Égalisation rapide de Nikola Storm qui envoyait dans le plafond du but de Maarten Vandevoordt un centre en retrait de Sandy Walsh (50e, 1-1). Bien placé au point de penalty, il plantait son 8e but de la saison. Le portier de Malines, Gaëtan Coucke, était exclu à la 62e après avoir fauché Thorstvedt en dehors du rectangle alors que le Norvégien partait seul au but. Une exclusion qui n’avait pas de conséquences pour les Malinois dans une fin de rencontre pauvre en occasions, malgré une toute dernière opportunité pour Genk sur corner à la 97e minute. Mike Trésor déposait le ballon sur la tête de Thorstvedt dont la reprise était stoppée sur la ligne par Yannick Thoelen. Le superbe arrêt du portier remplaçant du KV permettait aux Sang et Or de prendre un point après les dix minutes d’arrêt de jeu. De son côté, Genk ne préparait pas de la meilleure des manières son match important de jeudi en Europa League contre le Rapid Vienne. Genk et Malines ne sont pas parvenus à se départager dans leur duel de clôture de la 17e journée de Jupiler Pro League dimanche. Par Belga Le 5/12/2021 à 23:11
3 h
www.lesoir.be
ONS OORDEEL. Invallersdoelman van goudwaarde, uitblinker achterin terug te vinden bij KV
Geen winnaar in de allerlaatste wedstrijd van de heenronde van de reguliere competitie. KV Mechelen en Racing Genk hielden elkaar in evenwicht met een goal van Bongonda net voor, en eentje van Storm net na de rust. Malinwa ging op zoek naar de 2-1, maar moest zijn ambities bijstellen na rood voor Coucke. Het hield stand, en daar speelde invallersdoelman Thoelen in de absolute slotfase een belangrijke rol in. Dit zijn onze punten voor KV Mechelen.
3 h
www.gva.be
Edward Still est satisfait: «Une prestation mature et sérieuse de Charleroi»
Edward Still est satisfait: «Une prestation mature et sérieuse de Charleroi» @News Quelle est votre première analyse de ce match ? On a su souffrir pendant environ quinze minutes, avec notamment un arrêt de Koffi à un moment clé. Ensuite, on a réussi à se créer des occasions de bonne qualité et marquer rapidement. On sait maintenant qu’on va enchaîner rapidement la suite. Mais la prestation de ce dimanche est une de nos plus matures et sérieuses de la saison. Vous évoquez la maturité, est-ce que votre entrejeu n’en est-il pas le symbole ? Il a fallu quelques minutes pour trouver les repères, autant avec que sans ballon. L’intention avait été de changer la position de Ryota (Morioka) pour changer sa position du corps par rapport au jeu. Il y a eu de plus en plus de complémentarité entre les quatre joueurs de l’entrejeu au fil du match. Ils ont très bien lu et anticipé les actions adverses même si on aurait pu mieux exploiter certaines opportunités. Vous aviez déjà connu un match momentanément arrêté à Seraing et vous aviez eu plus de mal ensuite. En avez-vous parlé lorsque le match a été interrompu ? Ce dimanche, on savait qu’il y avait beaucoup de distractions possibles, peu importe lesquelles, et on en avait parlé. Chaque distraction est là comme excuse si on le décide et ça prend de l’énergie. Cela peut faire perdre de vue l’essentiel, qui est ce qui se passe sur le terrain. Cette interruption n’était qu’une distraction de plus. On a en effet évoqué Seraing à ce moment-là. A Seraing, malgré la victoire, on était déçu parce qu’il y avait eu de la suffisance de notre part. Cette fois, on a continué à jouer tout en gardant la même discipline. C’était un test qu’il fallait bien gérer et je pense qu’on l’a relativement bien fait. En début de match, vous avez un peu attendu le Standard. Etait-ce volontaire ? On avait l’intention de laisser le ballon à certains joueurs adverses, dans certaines zones du terrain. On veut pouvoir choisir le bon plan défensif en fonction du match. On avait joué « homme contre homme » face à Anderlecht et c’est important de savoir qu’on est capable de laisser davantage d’espaces aussi et de savoir s’adapter en cours d’un match aussi. Il s’est confié en conférence de presse ce dimanche en début de soirée. Par Benjamin Helson Le 5/12/2021 à 23:07
3 h
www.lesoir.be
ONZE PUNTEN. Gevaarlijke versnellingen van Paintsil, laconieke Bongonda
KRC Genk kon ook tegen een tot tien man herleid KV Mechelen geen afstand nemen. Dit zijn onze punten.
3 h
www.hbvl.be
Genk partage à Malines à quelques jours de son match contre le Rapid Vienne
Genk et Malines ne sont pas parvenus à se départager dans leur duel de clôture de la 17e journée de Jupiler Pro League dimanche.
3 h
www.dhnet.be
Zemmour, un incendiaire irresponsable
Zemmour, un incendiaire irresponsable Crédit: Reuters. Avec l’intronisation de Valérie Pécresse à droite samedi et avec les grands meetings de Jean-Luc Mélenchon et d’Eric Zemmour ce dimanche, la campagne présidentielle française a véritablement commencé. Il ne manque plus que la déclaration de candidature du président sortant Emmanuel Macron pour que le casting soit complet. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on est déjà entré dans le dur. Et le mot est choisi à dessein. De mémoire de correspondante en France, il faut remonter loin, très loin, pour se souvenir d’avoir ressenti une atmosphère comparable à celle éprouvée ce dimanche à Villepinte où se tenait le premier meeting du polémiste d’extrême droite. Même à l’époque où Jean-Marie Le Pen était chahuté (et donnait parfois lui-même du poing) lorsqu’il se déplaçait en campagne, la tension n’était pas aussi vive, avec cette impression permanente que la violence peut déferler à chaque instant. Cela fait froid dans le dos. Il y a plusieurs années que les meilleurs spécialistes de la France ont théorisé les fractures et « l’archipellisation » du pays. Jamais ces clivages ne sont apparus aussi exacerbés. Une France désinhibée se lève pour tenir des discours que l’on croyait ne plus jamais entendre. En brandissant l’idée d’un pays « Orange mécanique », elle ne prétend pas faire sécession, non. C’est des autres qu’elle veut se séparer au nom d’une civilisation prétendument « supérieure ». Il faut le dire et le répéter : oui, Eric Zemmour est un candidat raciste et islamophobe. C’est aussi devenu un incendiaire irresponsable. Qui fonce tête baissée vers le pire. On aimerait pouvoir dire qu’il n’est qu’un épiphénomène de la campagne et qu’il n’a sans doute pas la moindre chance d’accéder à l’Elysée, n’offrant rien d’autre aux Français qu’un horizon apocalyptique et étant dans l’incapacité absolue de rassembler le pays autour de sa personne. Mais il serait vain hélas de nier qu’il rencontre un écho. Qu’il reste au-dessus de 10 % dans les sondages, qu’il attire dans son premier meeting des milliers de personnes, dit quelque chose du ressentiment français. S’il va jusqu’au bout (il lui faudra pour cela obtenir 500 parrainages d’élus, ce qui n’est pas acquis), nul ne peut encore dire ce qu’il peut advenir. Car la haine attise la violence et le pire est à redouter. Eric Zemmour prétend aimer la France mais au rythme où il excite le rejet des autres, il la mettra bientôt à feu et à sang. On se prend à se dire qu’il pourrait y avoir des morts. Et l’on hallucine en même temps d’écrire cela. Le reste de la classe politique peut-il encore arrêter le désastre en se ressaisissant ? Il faudrait pour cela offrir aux Français d’autres perspectives que celles agitées par ce dangereux populiste. Mais à quatre mois du premier tour, on cherche encore désespérément la voix qui incarnerait cet élan. Il faut le dire et le répéter : oui, Eric Zemmour est un candidat raciste et islamophobe. Qui fonce tête baissée vers le pire. Par Joëlle Meskens Envoyée permanente à Paris Le 6/12/2021 à 00:00
3 h
www.lesoir.be
Le Kroll du jour sur l’élection présidentielle en France
Le Kroll du jour sur l’élection présidentielle en France Chaque jour, le caricaturiste livre son regard sur l’actualité pour « Le Soir ». Le 6/12/2021 à 00:00
3 h
www.lesoir.be
Bewoner zwaargewond bij huisbrand in Eisden
Een man is zwaargewond geraakt bij een huisbrand zondagavond op de Heiderust in Eisden. Het vuur zou ontstaan zijn in de keuken. Volgens de eerste berichten was er ook een explosie. Enkele van de ramen van het huis zijn gesprongen.
4 h
www.hbvl.be
Directrice neemt heft in eigen handen en laat alle leerlingen testen: school sluit deuren na besmettingen in alle klassen
Net als heel veel scholen sluit ook De Kinderberg in Bierbeek de deuren. Omdat er opvallend veel leerkrachten en kinderen uitvielen, vorige week, nam directrice Lieselotte Vereecke het heft in eigen handen. Zaterdag organiseerde ze voor haar personeel en alle lagere schoolkinderen een testdag. Meer dan twee kinderen per klas bleken positief. Waarop ze besloot haar school voor een week te sluiten.
4 h
www.nieuwsblad.be
Quelques centaines de personnes manifestent devant le siège de la RTBF: “Les médias mentent”
Quelque 200 personnes ont organisé dimanche soir une manifestation devant les bâtiments de la RTBF à Schaerbeek, tenue dans la foulée de celle organisée dans l'après-midi pour contester les mesures sanitaires prises pour gérer la pandémie de Covid-19. C'est ce qu'a indiqué la police de la zone Bruxelles Nord (Evere, Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode).
4 h
www.7sur7.be
Ligue 1: Jason Denayer marque avec Lyon avant de quitter la pelouse sur blessure (vidéo)
Ligue 1: Jason Denayer marque avec Lyon avant de quitter la pelouse sur blessure (vidéo) AFP Une nouvelle fois titulaire dans la défense des Gones, Jason Denayer lançait parfaitement le match de Lyon en prenant le meilleur sur la défense bordelaise lors d’un corner. Grâce à sa reprise de la tête, il faisait trembler les filets pour la troisième fois de la saison (29e, 0-1). Une avance de courte durée, puisque son coéquipier Malo Gustavo ramenait Bordeaux dans le match en trompant son propre gardien (36e, 1-1). Cinq minutes plus tard, Lyon repassait devant par l’entremise de Thiago Mendes (41e, 1-2). Juste avant la mi-temps, Denayer était moins heureux puisqu’il devait céder sa place à la 44e minute sur blessure. Les Girondins revenaient une nouvelle fois au score avant l’heure de jeu grâce Alberth Elis (58e, 2-2). Avec ce partage, Lyon occupe la 12e place en championnat avec 23 points. Victoire de la Juventus Dans le même temps, en Italie, la Juventus s’est imposée 2-0 à domicile contre la Genoa pour le compte de la 16e journée de Serie A. Koni De Winter est resté sur le banc pour les Bianconeri, alors que Zinho Vanheusden a disputé les 17 dernières minutes du côté de la Genoa. Grâce à cette victoire, la Juventus grimpe à la 5e place avec 27 points. La Genoa est 18e avec 10 unités. Jason Denayer et l’Olympique Lyonnais ont partagé l’enjeu 2-2 dimanche soir pour le match de clôture de la 17e journée de Ligue 1. Titulaire, le Diable rouge s’est illustré en marquant le premier but des siens, mais a été remplacé pour blessure juste avant la mi-temps. Le 5/12/2021 à 22:49
4 h
www.lesoir.be
Pro League meet imagoschade op na rellen op Kiel en Sclessin temidden coronacrisis: “Dit is een schande”
Op Beerschot ontaardde de derbynederlaag in een clash tussen hooligans en politie, op Sclessin leidde frustratie tot vuurwerk en het voortijdig afblazen van de match. Scènes die de Pro League temidden de coronacrisis kan missen als kiespijn: “Onaanvaardbaar tot zelfs crimineel gedrag.”
4 h
HLN.be
Nicholson a déjà battu son record à Charleroi
Nicholson a déjà battu son record à Charleroi Deux buts de plus pour Nicholson. @News C’est dans un contexte forcément très particulier que Shamar Nicholson a amélioré son total de buts sur une saison de Pro League ce dimanche à Sclessin. L’attaquant jamaïcain a en effet inscrit ses neuvième et dixième buts de la saison, soit un de plus que lors de l’exercice passé et deux de plus que durant sa première saison belge. Et si le match n’est pas allé à son terme, il gardera bel et bien ses deux réalisations au classement des buteurs. « On savait que si on faisait ce qu’on avait à faire et qu’on prenait le meilleur ce dimanche, le match n’irait probablement pas à son terme », expliquait l’attaquant du Sporting de Charleroi après la rencontre. « C’était aussi la victoire de la mentalité et de la volonté ce dimanche. C’est bien parce que c’est un match important pour le club. » Et d’évoquer forcément aussi les événements qui ont mis un terme prématuré à la rencontre : « Je n’ai pas eu peur suite aux incidents. On sait qu’il y a de la passion ici, même si là, c’est forcément trop. » Après trois rencontres sans trouver le chemin des filets – dont une débutée sur le banc au Cercle de Bruges suite à un retour tardif de sa sélection nationale –, le meilleur buteur du Sporting a retrouvé la voie du but adverse ce dimanche en suivant parfaitement bien une action initiée par Adem Zorgane et Ali Gholizadeh. « Adem est un joueur qui comprend très bien le jeu et de mon côté, j’essaie aussi de sentir ce que mes coéquipiers vont faire, peu importe qui est autour de moi », pointait Shamar Nicholson, au moment d’expliquer la présence d’Adem Zorgane plus haut sur le terrain, ce qui a permis d’apporter beaucoup d’occasions au Sporting. Il a relancé la mécanique Toujours aussi important dans le jeu dos au but et dans les duels, il a ensuite permis à Charleroi de lancer l’action du 0-2 en prenant le meilleur sur Kostas Laifis dans un duel aérien, avant de placer une tête sur le poteau sur laquelle Stefan Knezevic a parfaitement suivi pour doubler la mise. En deuxième période, le Jamaïcain a inscrit son deuxième but de la soirée d’un magnifique lob sur un assist parfait d’Adem Zorgane. « Je suis évidemment content. C’est mon travail de marquer, c’est vraiment important. J’ai déjà atteint la barre de dix buts. L’an passé, je n’en avais inscrit que neuf sur tout la saison et c’est évidemment important pour moi de déjà atteindre ce total. On sortait d’un match compliqué contre Anderlecht et c’est bien pour ma confiance de revenir sur la feuille de statistiques et de ressentir cette joie de marquer à nouveau. » Pourtant, s’il sortait d’un match plus compliqué et qu’il n’avait pas marqué depuis le 30 octobre, l’ancien buteur de Domzale n’a jamais douté pour autant. « Non, je n’ai pas douté parce que je sais que je vais toujours avoir des occasions, même dans un match compliqué, et que donc je vais marquer de nouveau. Je suis comme ça. Même contre Anderlecht, je m’étais créé une occasion. Je ne me suis pas posé de questions même si je n’avais pas marqué ces dernières semaines. » Il espère désormais relancer une série positive. Après trois rencontres de suite sans marquer, Shamar Nicholson a de nouveau été décisif ce dimanche soir. Avec ses 9e et 10e pions inscrits cette saison, il a battu son meilleur score en Belgique. Par Benjamin Helson Le 5/12/2021 à 22:47
4 h
www.lesoir.be
Racing Genk kan ook tegen tien man van KV Mechelen niet winnen
KRC Genk kwam zondag tegen KV Mechelen, dat na een uur met tien verder moest, niet verder dan een 1-1 gelijkspel. Racing blijft zo ter plaatse trappelen in de rangschikking, Europees overwinteren donderdag is een must.
4 h
www.nieuwsblad.be
Lewis Hamilton revient à la hauteur de Max Verstappen: «On a vécu un très bon week-end»
Lewis Hamilton revient à la hauteur de Max Verstappen: «On a vécu un très bon week-end» AFP Si le Néerlandais garde la main au nombre de victoires cette saison (9 pour 8 au Britannique), le titre se jouera dimanche prochain à Abou Dhabi pour le dernier rendez-vous de la saison. « C’était incroyablement difficile aujourd’hui », a commenté Lewis Hamilton, 36 ans, septuple champion du monde, après la 103e victoire de sa carrière. « J’ai essayé d’être aussi juste et fort que possible sur la piste, et avec toute mon expérience de ces années, de rester propre. C’était difficile, mais on a persévéré en équipe. On est vraiment bien revenu sur cette deuxième partie de saison, et je dois remercier tout le monde. On a vécu un très bon week-end ». La course a été émaillée de nombreux incidents, l’un d’eux a vu Hamilton venir percuter l’arrière de la voiture de Verstappen au 37e tour. « Je ne comprends pas pourquoi d’un coup il a tapé dans ses freins. J’ai percuté l’arrière de sa voiture, puis il est reparti, et j’ai reçu un message disant qu’il était en train de me laisser passer. Tout était confus ». Les deux pilotes sont sous le coup d’une enquête qui est examinée par les commissaires. « Incroyable » Max Verstappen se plaignait lui de voir « que tout était plus une question de pénalités que de course ». Le Néerlandais, 24 ans, pourrait décrocher dimanche son premier titre mondial et mettre fin à l’hégémonie de Lewis Hamilton. « J’ai voulu le laisser passer et me suis mis sur la droite », a raconté à son tour Verstappen à propos de leur accrochage. « Mais il ne passait pas et on s’est touché, je n’ai pas très bien compris pourquoi. C’est incroyable ce qui s’est passé. Ce n’est pas de la Formule 1 pour moi. C’est une question de pénalités. Beaucoup de choses se sont produites, je ne suis pas d’accord avec tout ce qui s’est passé mais c’est comme ça. J’ai tout donné en piste. Je ne suis pas sûr que mes pneus auraient pu tenir jusqu’au bout, c’était bien au début mais compliqué à la fin. Il manquait un peu de gomme sur les derniers tours. Mais je finis tout de même deuxième ». La dernière fois que l’ultime GP a été décisif, c’était en 2016 et l’Allemand Nico Rosberg avait été sacré devant Hamilton, son équipier chez Mercedes. Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche un Grand Prix d’Arabie saoudite, le premier de l’histoire, pour revenir à hauteur de son rival, Max Verstappen (Red Bull), en tête du championnat du monde. Le 5/12/2021 à 22:42
4 h
www.lesoir.be
Marc Van Ranst pleit voor wedstrijden zonder publiek: “Fans hadden kans om te tonen dat het veilig kon, maar scoorden own-goal”
De jammerlijke voetbaltaferelen van zondag zijn ook viroloog van Marc Van Ranst niet ontgaan. Zowel de Antwerpse derby tussen Beerschot en Antwerp als de Waalse derby tussen Standard en Charleroi werden ernstig verstoord door de aanwezige supporters. Van Ranst spaart zijn kritiek op Twitter alvast niet.
4 h
www.gva.be
Marc Van Ranst pleit voor wedstrijden zonder publiek: “Fans hadden kans om te tonen dat het veilig kon, maar scoorden own-goal”
De jammerlijke voetbaltaferelen van zondag zijn ook viroloog van Marc Van Ranst niet ontgaan. Zowel de Antwerpse derby tussen Beerschot en Antwerp als de Waalse derby tussen Standard en Charleroi werden ernstig verstoord door de aanwezige supporters. Van Ranst spaart zijn kritiek op Twitter alvast niet.
4 h
www.nieuwsblad.be
Lewis Hamilton over botsing met Verstappen: “Het maakte hem niet uit of we finish zouden halen”
Ook Lewis Hamilton had veel te verwerken na afloop van de GP van Saoedi-Arabië. Hij had onderweg meerdere aanvaringen met titelrivaal Max Verstappen, culminerend in een botsing waarvoor de twee zich moeten melden bij de stewards.
4 h
HLN.be
Hamilton et Verstappen se renvoient la balle après leur duel musclé à Djeddah
Le Britannique et le Hollandais s'affrontent par médias interposés après l'arrivée du Grand Prix d'Arabie saoudite.
4 h
www.dhnet.be
Le choc wallon arrêté: le Standard risque de le payer très cher
Le choc wallon arrêté: le Standard risque de le payer très cher @DR et News Charleroi a mis fin, dimanche soir, à un peu plus de 13 ans d’attente en venant s’imposer à Sclessin, ce qu’il n’avait plus réussi à faire depuis le 31 janvier 2008 lorsque Habibou lui avait offert la victoire en toute fin de match (1-2). Celui d’hier aura été plié beaucoup plus tôt, et donc bien plus facilement, par une équipe carolorégienne plus athlétique, soudée, mature et tranchante, qui avait déjà fait la différence au bout de la première mi-temps grâce à des buts de Nicholson et Knezevic, inscrits dans l’axe du jeu. Sans la moindre contestation aucune tant le Sporting est parvenu à jouer juste, en équipe, et à faire preuve d’efficacité dans toutes les zones du terrain. À l’inverse, le Standard, privé des services d’Amallah, qui avait de nouveau ressenti samedi à l’entraînement des douleurs à la crête iliaque, remplacé par… Bokadi aligné derrière Muleka, aura été catastrophique dans les deux rectangles, après une bonne entame de match. Défensivement, à l’image du troisième but carolo, le dixième de la saison de Nicholson, inscrit après un mauvais alignement de Siquet. Offensivement aussi, avec de terribles opportunités galvaudées notamment par Dönnum (32e), Lestienne (43e), pourtant l’élément le plus créatif côté liégeois et Bokadi (84e), trop grosses pour espérer revendiquer quoi que ce soit. Surtout, les joueurs liégeois, qui ont évolué comme des âmes en peine durant toute la deuxième mi-temps, auront manqué globalement de tout : de football, de force collective et d’esprit de révolte. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
4 h
www.lesoir.be
Le choc wallon arrêté: le Standard risque de le payer très cher
Match arrêté à 0-3, jets de fumigènes, envahissement de terrain, de lourdes sanctions financières et un match à huis clos à craindre, en plus d’une situation sportive alarmante avec 4 points d’avance sur le barragiste: la soirée en enfer du Standard.
4 h
Lameuse.be
Pro League veroordeelt incidenten in Beerschot-Antwerp en Standard-Charleroi: “Gepaste maatregelen tegen crimineel gedrag”
De Pro League heeft zondagavond nadrukkelijk de incidenten veroordeeld bij de competitiewedstrijden tussen Beerschot en Antwerp (0-1) en tussen Standard en Charleroi (0-3).
4 h
www.hbvl.be
Taliban ontkennen executies van ex-leden veiligheidsdiensten
Het talibanregime in Afghanistan ontkent zondag dat gewezen leden van de veiligheidsdiensten standrechtelijk worden geëxecuteerd. Eerder hadden de VS en verschillende Europese landen hun bezorgdheid geuit over de acties van de taliban.
4 h
HLN.be
Lourdement armés, un élu américain et sa famille prennent la pose devant le sapin de Noël: “Scandaleux”
Un élu républicain était dimanche au centre d'une polémique causée par une photo le montrant avec sa famille, tout sourire devant un sapin de Noël orné de guirlandes... et des armes à feu à la main, quelques jours après une nouvelle fusillade meurtrière dans une école américaine.
4 h
www.7sur7.be
Luca Brecel verliest finale UK Championship, maar blikt terug op knap toernooi: “Lange en mooi week”
Het heeft net niet mogen zijn voor Luca Brecel (26) op het prestigieuze UK Championship snooker. Onze landgenoot haalde in York als eerste Belg ooit de finale, maar verloor na een sterk toernooi met 10-5 van het Chinese talent Zhao Xintong (24).
4 h
HLN.be
Joris Kayembe revient sur la prestation du Sporting de Charleroi: «On est resté calme»
Joris Kayembe revient sur la prestation du Sporting de Charleroi: «On est resté calme» Belga En s’imposant 0-3 à Sclessin, dans une ambiance délicate, Charleroi a joliment rectifié le tir pour effacer la déception contre Anderlecht une semaine plus tôt. Contre le Standard, pendant une heure, les Zèbres ont sans doute livré le match parfait. « On a déjà gagné 0-3 à Ostende. On avait aussi parlé de match référence. On a encore fait de très bons matches pare la suite. Mais c’est un match qui va nous permettre d’aller de l’avant pour bien terminer l’année », jugeait Joris Kayembe. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
4 h
www.lesoir.be
Les médias visés
Les médias visés Quelque 200 personnes ont organisé dimanche soir une manifestation devant les bâtiments de la RTBF à Schaerbeek, dans la foulée de la « Marche pour les libertés ». « Lors de la grande manifestation organisée dans le centre de Bruxelles, des prospectus ont été distribués, appelant à un rassemblement à 17 heures devant les bâtiments de la RTBF », a indiqué la porte-parole de la police locale Audrey Dereymaeker. « Les manifestants ont tenté de pénétrer sur les terrains de la RTBF et d’escalader une clôture mais nos équipes ont pu les arrêter et les repousser. » Selon la VRT, les protestataires voulaient dénoncer que « les médias mentent et manipulent la population ». Ils auraient également exigé que leurs propres experts soient invités dans les émissions de la RTBF. Le 5/12/2021 à 22:23
4 h
www.lesoir.be
Luka Elsner après le nouveau revers du Standard: «D’abord sécuriser notre position»
Luka Elsner après le nouveau revers du Standard: «D’abord sécuriser notre position» Photo News Luka Elsner, quelle est votre analyse du match ? La chose la plus importante, c’est qu’il faut qu’on arrête de prendre pitié sur nous-mêmes. Il y a un ras-le-bol général. À chaque fois, on fait de bonnes choses, puis un événement nous tombe sur la tête. Ici encore, on encaisse un but qui tombe de nulle part et cela modifie à jamais notre destin dans le match, ainsi que notre capacité de réaction qui, sur la deuxième mi-temps, a été quasi nulle. Le Standard a loupé ses plus grosses occasions. Une nouvelle fois… Il nous manque cette étincelle, cette rage devant le but. À Charleroi, on a vu des joueurs qui se jettent sur les ballons pour les pousser au bout. On ne finit pas le boulot. Il faut arrêter de croire que les événements extérieurs vont favoriser notre destin, et essayer d’aborder un match par le bon bout, pour tle finir par le bon bout également, car on a eu des occasions franches. Il y a un lendemain qui doit être fait d’autres choses que ce qu’on a produit ce dimanche soir. Rien ne viendra nous aider. Il faudra qu’on soit acteurs. Comment avez-vous vécu les événements qui ont entraîné l’arrêt de la rencontre ? Il faut aussi se mettre à la place des supporters, que sont à chaque fois 20.000 au stade. Nous sommes les seuls à pouvoir modifier ça, et donc, comme je l’ai dit, à ne pas prendre pitié sur nous-mêmes. Il faut pouvoir rendre un peu de fierté à nos supporters. Sans excuser les débordements qui se sont produits… Je vais me garder de tout commentaire. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a une passion effervescente dans ce club. C’est aux joueurs à se comporter comme il le faut sur le terrain et j’attends d’eux qu’ils répondent à ce défi-là. Avec 4 points d’avance sur le barragiste, le Standard ne doit-il pas regarder vers le bas du classement avant de rêver au top 4 ou même au top 8 ? Absolument d’accord avec vous. Il faut d’abord sécuriser notre position avant de voir plus loin et plus haut. Puis, la qualité du contenu qu’on produit nous fera passer les autres étapes. L’entraîneur liégeois s’est exprimé sur la défaite du Standard dans le choc wallon. Par Didier Schyns Le 5/12/2021 à 22:22
4 h
www.lesoir.be
Europese joden reageren met afschuw op afbeelding gele ster tijdens coronabetoging
De European Jewish Association reageert zondag met afschuw op de afbeelding van een gele ster die door manifestanten tijdens de betoging tegen de coronamaatregelen in Brussel gebruikt werd.
4 h
www.hbvl.be