Gamebedrijf Activision Blizzard ontslaat tientallen werknemers na onderzoek naar seksuele intimidatie

Het Amerikaanse gamebedrijf Activision Blizzard, maker van onder meer het populaire Call of Duty, heeft meer dan twintig medewerkers ontslagen na beschuldigingen van seksuele intimidatie en discriminatie op de werkvloer.
Read full article on: hln.be
Les femmes et l'alcool: la vérité n’est pas au fond de la bouteille (Mise à jour)
Le magazine Infrarouge (mercredi à 22.55 sur France 2) onne la parole à des femmes qui ont connu, ou connaissent toujours, des problèmes d’alcool. Elles en parlent en toute franchise, à visage découvert.
1m
www.dhnet.be
Charlie Dupont va reprendre du service dans "La faute à Rousseau" (Mise à jour)
Bruno Debrandt succède à Eric Cantona dans la série Le voyageur (mardi sur France 3 à 21.05) écemment primée au festival de Cognac. Charlie Dupont fait, également, partie de l’aventure.
1m
www.dhnet.be
Refaelov, le joueur de la semaine côté Mauve: "Lior veut encore jouer longtemps" (Mise à jour)
Anderlecht 3-2 Zulte Waregem Refaelov est l’homme de la semaine au RSCA avec ses quatre buts en trois matchs.
1m
www.dhnet.be
L'avis de l'expert: avec la mentalité d’Evenepoel, les Mauves n’auraient pas paniqué ainsi (Mise à jour)
L'avis de notre expert Yves Taildeman après la victoire des Mauves contre Zulte.
1m
www.dhnet.be
Rihanna aperçue dans les rues de Bruxelles, mais était-ce bien elle?
Depuis ce week-end, la toile s’affole. En cause, une vidéo dans laquelle on peut voir une femme ressemblant étrangement à Rihanna déambuler dans les rues de Bruxelles.
7 m
www.7sur7.be
Autriche: le nouveau chancelier Nehammer officiellement investi
Autriche: le nouveau chancelier Nehammer officiellement investi Karl Nehammer. - AFP. Le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer a été officiellement investi lundi chancelier en Autriche, troisième à occuper ce poste en quelques mois dans le pays alpin agité par des scandales de corruption. Le nouveau dirigeant conservateur de 49 ans ans a prêté serment à midi devant le président Alexander Van der Bellen, à Vienne, selon une cérémonie retransmise à la télévision. Il est le troisième à occuper ce poste en quelques mois. Par AFP Le 6/12/2021 à 13:38
9 m
www.lesoir.be
La voix dans la tête à l’assaut du marché du podcast
La voix dans la tête à l’assaut du marché du podcast LVDT, pour «La voix dans la tête» est passé à l’action et à la création de podcasts le 30 novembre. - D.R. En Belgique, tout commence ou tout finit toujours par une bière. Une ou plusieurs, dans le cas de LVDT, un nouveau média francophone dédié aux podcasts, qui a vu le jour la semaine dernière et décapsulé le premier épisode de son podcast Bières et faits divers. LVDT, pour « La voix dans la tête » qui est passé à l’action et à la création de podcasts, le 30 novembre. Selon le dernier rapport « Audio Observer » de la régie publicitaire IP, les podcasts représentent en 2021 7 % du « temps d’audio » en Belgique, pour 1 % en 2017. Ils trouvent un écho particulièrement important chez les 18-44 ans qui sont 84 % à en écouter régulièrement. En durée d’écoute, notait l’étude d’IP parue en juin dernier, l’écoute de podcasts est passée de 2 minutes par jour à 23 minutes en 2021. C’est sur ce terrain favorable que LVDT a choisi de se poser, se revendiquant « premier média podcast francophone ». « Notre ambition est de structurer le secteur, émergeant en Belgique », résume Caroline Prévinaire, fondatrice du média, « nous sommes le premier média indépendant constitué autour du podcast. A notre connaissance, ce type d’offre n’existe pas en Belgique, au contraire de la France où il est déjà fortement répandu. Nous voulons développer un réel produit culturel belge francophone et prendre notre place sur le marché du podcast international francophone, actuellement dominé par les studios français (Nouvelles Ecoutes, Binge Audio, Louie Media), qu’on admire et avec lesquels on collabore. » Réfléchir le monde L’aventure a commencé avec Doulange, un podcast de fiction produit pour la RTBF, par « l’entrepreneuse culturelle » liégeoise et son équipe. Elle s’est prolongée avec le lancement du site La voix dans la tête, qui proposait entre autres un catalogue de podcasts extérieurs, recommandés par l’équipe de LVDT. Plus loin, le nouveau média trouve son origine dans… le théâtre de rue, d’où Caroline Prévinaire est issue, via la compagnie « Les voisins ». « Le podcast permet la même chose que le théâtre de rue : aller chercher les gens là où ils se trouvent », continue-t-elle, « avec des délais et des bugets de production qui sont sensiblement les mêmes pour l’un et l’autre ». Elle y voit une réelle opportunité pour les artistes et créateurs francophones. « Notre envie est de réfléchir le monde, pas seulement à travers des histoires, mais aussi à travers des contenus, comme le féminisme avec Paumée. Notre ligne éditoriale repose sur l’envie de défendre l’identité belge, les voix, les artistes et activistes belges. On ne fait rien “gratuitement”  : on veut offrir des contenus qui font la part belge aux secteurs belges, et des contenus qui permettent de changer ou de réfléchir le monde. » LVDT démarre donc avec l’objectif de mettre un nouveau podcast à disposition tous les mois pendant les huit prochains mois, « mais il y aura sans doute une ou deux surprises ». Après Paumée, Bières et faits divers, le prochain sur la liste sera Lecture club, podcast mensuel spécialisé dans la littérature en général, qui confirme que l’ADN de LVDT est très ancré dans la culture, jusqu’à l’obsession, confesse même sa fondatrice. « Le podcast est une réelle opportunité pour le secteur du théâtre. Intellectuellement, d’ailleurs, ça demande le même effort d’imagination de la part de l’auditeur d’un podcast que pour un spectateur de théâtre. On voit de plus en plus de compagnies ou de théâtres qui s’intéressent au podcast, par exemple le Théâtre national qui a fait appel au collectif Wow. On a tout ce qu’il faut pour développer une vraie offre artistique et culturelle. » Modèle hybride LVDT vise les 50.000 téléchargements d’ici fin 2022. La société repose sur un modèle économique hybride, moitié créatif, avec des « propositions culturelles fortes », moitié dans la fourniture de services, marketings notamment, ou la création de podcasts externes (pour la RTBF entre autres). La jeune entreprise a décroché en septembre dernier une bourse de 30.000 € dans le cadre de l’appel à projets « St’Art – Rayonnement Wallonie » de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle compte aussi sur le soutien du fonds d’aide à la création radiophonique. Un nouveau média dédié aux podcasts voit le jour avec l’objectif de refaire le retard belge. Par Cédric Petit Journaliste au service Culture Le 6/12/2021 à 13:38
www.lesoir.be
«Gilbard», la création avec du réemploi
«Gilbard», la création avec du réemploi Arthur, Aliocha, Jane, Nico… Ces jeunes artistes-designers font de la récupération un mode de création et de construction convivial dans leur récupérathèque «Gilbard» à Anderlecht. - Alice Wiliquet. A l’origine, un projet de récupérathèque d’étudiants en art. Aujourd’hui, une ASBL implantée à Anderlecht devenue grande. Lorsqu’en 2019, Arthur, un des cofondateurs du collectif Gilbard, crée avec d’autres étudiants de l’Ecole de recherche graphique (ERG) à Bruxelles ce qui s’appelait alors la « Boîte à gants », une « bibliothèque » de matériaux de réemploi basée sur le modèle de la fédération des récupérathèques, il n’imaginait pas l’ampleur que le projet allait prendre. « L’idée de récupérer des matériaux abandonnés destinés à la benne, pour les réutiliser en les reconditionnant et en les mettant à disposition via un système de troc, a rencontré son public en dehors de l’école », explique le jeune homme depuis le grand atelier que le collectif Gilbard a agencé à Anderlecht. « Nous étions plusieurs à vouloir continuer à valoriser lien social et respect de l’environnement en s’ouvrant en dehors de l’école à d’autres publics. C’est là que Gilbard est née. » Installée depuis 2019 dans une occupation temporaire du quartier, l’ASBL vient de déménager deux rues plus loin pour agrandir ses locaux dans le bâtiment de l’ex-concession D’Ieteren. Ce grand stock de troc accueille entre dix jeunes de moins de 30 ans et une vingtaine de bénévoles ponctuels, de l’étudiant en arts aux habitants du quartier. Ils sont tous membres du collectif Gilbard qui, outre la mise à disposition de matériaux de récupération via une permanence ouverte au public tous les vendredis après-midi, organise des ateliers pour les habitants du quartier et essaye d’embellir l’espace public avec des projets de constructions collaboratives locales. Parmi la trentaine de projets menés l’année dernière, épinglons celui de la résidence Goujons, mené en partenariat avec le Projet de cohésion sociale des Goujons (Union des locataires d’Anderlecht-Cureghem). Des modules de jeux, un toboggan ou encore des bancs colorés grâce à des matériaux de récupération ont été construits, assemblés puis ornés par les participants. L’été dernier, Gilbard a installé une table de pique-nique dans le cadre de l’aménagement du potager Wiels près du musée du même nom. Un projet réalisé en collaboration avec l’institution et la commune de Forest. Une « contrainte » créative « Notre défi quotidien est de trouver des solutions de réemploi à petite et grande échelle pour donner une nouvelle vie aux objets destinés à la décharge », explique Nico, musicien et bricoleur autodidacte. « Que ce soit en récupérant des matériaux auprès de particuliers ou directement dans des entreprises, on veut créer une dynamique circulaire et limiter la production de matière, en imaginant de nouvelles utilisations aux matériaux récupérés. » Les commerçants de la rue n’hésitent pas à solliciter l’ASBL, bien implantée dans le quartier, pour construire enseignes, panneaux d’informations ou comptoirs… De quoi stimuler la créativité collective autour de la « contrainte » du matériau de récupération. Toute personne intéressée peut adhérer à l’association et recevoir 10 « G », la monnaie de Gilbard, pour troquer du matériel. « Lorsque ces points sont épuisés, les adhérents peuvent apporter des matériaux ou leur aide au projet », détaille Aliocha, artiste. « C’est une sorte de filtre pour rappeler que le matériau récupéré a de la valeur : ça allait peut-être finir à la benne, mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas de qualité ! Beaucoup de commanditaires ne comprennent pas encore ce que cela nous demande : du temps de déplacement, avec un camion, pour aller sélectionner ce qui est réutilisable ou non, un travail de reconditionnement ensuite et de la présence sur place pour troquer et conseiller. » Un vrai métier de valoriste exercé… bénévolement. En effet, personne n’est salarié à Gilbard. En dehors des subsides reçus par la Fédération Wallonie-Bruxelles, de Bruxelles Environnement par la subvention « Zéro déchet », ou de Bruxelles Mobilité, avec « Bruxelles en vacances » – de quoi payer le loyer, de nouveaux outils et financer des ateliers de création ouverts à un public jeune –, l’ASBL n’est pas financée de manière structurelle. « Toute commande d’institution publique ou privée produite au sein de Gilbard permet de participer aux frais de l’ASBL », observe Jane, diplômée en design industriel et textile. L’ASBL attend la réponse du subside BeCircular pour pouvoir financer les salaires d’un membre dédié à l’administration et d’un autre comme magasinier. gilbard.be – rue de Liverpool 77, 1070 Anderlecht Le collectif « Gilbard », implanté avec sa récupérathèque à Anderlecht, souhaite rendre naturelle et ordinaire la construction à partir de matériaux de récupération. Par Marie Thieffry Journaliste au service Société Le 6/12/2021 à 13:37
www.lesoir.be
Tom Holland gaat Fred Astaire spelen in biopic
‘Spider-Man’-acteur Tom Holland (25) kruipt binnenkort in de huid van Fred Astaire, zo bevestigt hij zelf. Hij zal de hoofdrol spelen in een nieuwe biografische film. Astaire was een beroemde danser, choreograaf en acteur.
HLN.be
La Pro League réagit à son tour: plus de supporters visiteurs jusqu’à la fin de l’année
Après le Standard, c’est la Pro League qui a décidé de prendre des mesures pour lutter contre les incidents qui se généralisent dans les stades, mais aussi contre la propagation du coronavirus. Dès le week-end prochain et jusqu’à la fin de l’année, il n’y aura plus de supporters visiteurs dans les stades belges.
www.7sur7.be
La Pro League annonce qu’il n’y aura plus aucun supporter visiteur dans les stades d’ici la fin de l’année
La Pro League annonce qu’il n’y aura plus aucun supporter visiteur dans les stades d’ici la fin de l’année Belga La Pro League a dû faire face à un bien triste spectacle ce week-end avec le comportement scandaleux des supporters anversois et liégeois. Au lendemain de cette journée noir pour le football belge, l’instance a pris ses responsabilités. Voici ce qu’elle a décidé par communiqué. « Le Conseil d’Administration de la Pro League s’est réuni ce matin. Bien que la réunion était déjà programmée, les événements d’hier étaient au premier plan de l’ordre du jour. Tant l’analyse des mesures Covid que la politique de sécurité au sens large ont été discutées. Le Conseil d’Administration condamne à nouveau les incidents qui ont eu lieu hier lors des matchs du dimanche Beerschot VA -Antwerp FC et Standard de Liège – Sporting de Charleroi. La grande majorité des supporters ont répondu solidairement ce week-end à l’appel de la Pro League et des clubs pour le respect des règles et le port du masque. Nous les en remercions. Les incidents qui ont émaillé les matchs susmentionnés sont extrêmement regrettables. Ils sont les témoins de comportements inacceptables, voire criminels. Après concertation, le Conseil d’Administration a décidé qu’à partir de la prochaine journée de championnat et jusqu’à la fin de l’année civile, plus aucun supporter visiteur ne serait autorisé lors de tous les matchs de Pro League (Jupiler Pro League, 1B Pro League et Croky Cup). Cette mesure permettra d’instaurer un délai de réflexion autour de nos matchs et, en stoppant temporairement les déplacements en car des supporters visiteurs, aura également un impact sur la circulation du virus que nous pourrons ainsi limiter. Au cours des derniers mois, la Pro League a travaillé de manière intensive et constructive avec les différents cabinets et autorités. Nous ne laisserons pas les incidents qui ont eu lieu hier compromettre ces concertations. C’est pour cette raison que ces processus seront intensifiés en mettant l’accent sur l’harmonisation des mesures, l’augmentation des chances d’être pris et l’éradication de l’impunité. » Après les incidents qui ont émaillé le derby anversois et le choc wallon, la Pro League a pris de nouvelles mesures pour la fin de l’année 2021. Le 6/12/2021 à 13:35
www.lesoir.be
Hockey sur glace: les Bulldogs de Liège, battus par La Haye, se reprennent à Louvain
Match au sommet entre les Bulldogs, leaders, et La Haye, 2e, dans la patinoire olympique de la Médiacité à Liège, à huis clos, samedi passé.
Lameuse.be
Enquête ouverte après des violences à l’intérieur du meeting d’Eric Zemmour
Enquête ouverte après des violences à l’intérieur du meeting d’Eric Zemmour Photo News. Une enquête a été ouverte sur « les faits de violences commis à l’intérieur du meeting » du polémiste d’extrême droite Eric Zemmour dimanche au Parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), a indiqué lundi le parquet de Bobigny. Confiées à la Sûreté départementale, les investigations portent notamment sur des violences contre des militants de SOS Racisme présents lors de la première réunion publique de la campagne présidentielle de M. Zemmour et sur l’empoignade du candidat par un individu avant son entrée en scène. L’homme a été aussitôt exfiltré puis interpellé par la police. L’entourage d’Eric Zemmour a indiqué dans la soirée qu’il souffrait d’une blessure au poignet et s’était vu prescrire neuf jours d’interruption temporaire de travail (ITT). function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Un screening dont la loi limite fortement les possibilités
Un screening dont la loi limite fortement les possibilités Photo prétexte / News. Le screening. Un mot très à la mode depuis que la caporal d’extrême droite Jurgen Cönings s’est échappé de sa caserne en emportant des armes lourdes. Ce mot, le major Thierry Eeckhout ne l’apprécie guère. Pourtant, il est le chef du département qui octroie les habilitations de sécurité. C’est donc lui qui « screene » les candidats à une carrière à l’armée lors du processus de recrutement. « Dans le terme screening », explique l’officier, « on peut mettre plein de choses. C’est un fourre-tout. Quand on rentre de vacances et que nos bagages sont examinés, on parle aussi de screening. Personnellement, je préfère parler de vérification et d’avis de sécurité. » Membre à part entière du SGRS dont différents services peuvent contrôler militaires et civils qui travaillent au sein de la Défense, la section du major Eeckhout est spécialement focalisée sur les candidats. « Nous effectuons des vérifications différentes et nous octroyons des habilitations différentes en fonction de la profondeur des contrôles que l’on effectue », précise l’officier. « Ces différents types d’habilitations donnent accès à différentes choses. Ils sont régis par la loi du 11 décembre 1998. » Un simple avis ou une simple attestation donne accès à un quartier militaire. Ce pass peut, par exemple, être octroyé à une entreprise civile qui vient effectuer des travaux de jardinage ou dans le bâtiment pendant une période déterminée. « C’est aussi le type d’autorisation qui est donnée à un candidat militaire pendant le temps de ses tests », ajoute le major. « Les participants à un sommet de l’Otan reçoivent aussi ce type d’attestation. » Confidentiel, secret ou très secret Pour travailler à l’état-major ou au SGRS, il n’est plus question d’attestation mais bien d’habilitation de sécurité. « Elle donne accès à certains bâtiments, locaux ou documents classifiés », commente Thierry Eeckhout. « Selon leur degré de sécurité, ils sont confidentiels, secrets ou très secrets. Il existe des directives non reprises dans la loi qui précisent les différents devoirs d’enquête que nous sommes autorisés à faire avant d’accorder ces habilitations à leurs bénéficiaires. On va aussi élargir le nombre de personnes de l’entourage du candidat sur lesquelles on enquête en fonction du niveau de l’habilitation. Les règles sont les mêmes pour les militaires et les civils. » Préalablement à cette enquête personnelle, le candidat doit donner son accord mais s’il ne le fait pas, ses chances d’être recruté sont nulles. Par contre, on peut s’étonner du champ très restreint des vérifications effectuées sur le profil du postulant. « Pour une habilitation simple, on ne peut s’intéresser qu’au candidat », explique le major Eeckhout. « Pour une habilitation secrète, l’enquête s’arrête aussi sur le/la partenaire du candidat. Et pour les matières très secrètes, nos recherches portent sur toutes les personnes habitant sous le même toit. Légalement, on ne peut pas aller plus loin. » A ceux qui s’étonneraient du manque de profondeur des investigations, l’officier répond qu’avec les modes de vie actuels et l’augmentation du nombre de colocations, le travail ne manque pas. « S’il fallait aller plus loin, le SGRS dispose de services de contre-ingérence ou de contre-espionnage. » Pour accomplir ses missions, le département de Thierry Eeckhout a accès à des bases de données comme celles de la Sûreté de l’état, de la police ou d’autres services. « On a accès à tout y compris les perquisitions, les condamnations. Ce qui n’est pas accessible au service de recrutement. On fait des croisements entre les données de l’intéressé et d’autres qui le concernent. » Suite à l’affaire Cönings, beaucoup de questions ont été posées sur l’accès aux armes au sein de l’armée. « A l’heure actuelle, il n’est pas nécessaire d’avoir une habilitation pour recevoir une arme », rappelle le major. « C’est l’outil de travail du militaire comme ça l’est pour le policier. Par contre, si le soldat par en opération à l’étranger, une habilitation sera nécessaire. » En 2020, un total de 4.500 vérifications de sécurité ont été effectuées. Elles seront plus de 8.000 à la fin 2021. « Techniquement, on s’en sort mais comme le recrutement augmente, le nombre d’habilitations va également croître. Vouloir opérer des contrôles durant toute la carrière des militaires et civils va devenir compliqué si on n’augmente pas le personnel », ponctue le major Thierry Eeckhout. Avant qu’il n’intègre l’armée, le profil de chaque candidat est analysé. Il l’est aussi au moment de lui accorder une attestation ou une habilitation de sécurité lorsqu’il devient militaire à part entière. Le 6/12/2021 à 13:32
www.lesoir.be
«Frigobox», l’expo
«Frigobox», l’expo Dans l’idée de montrer que la récup’ peut aussi être esthétique, plusieurs membres de Gilbard ont contribué à organiser l’exposition « Frigobox ». En représentant une pièce à vivre et ses meubles standards – table à manger, chaises, tabourets, comptoir, miroirs, cadres… – ces artistes-designers y déconstruisent des préjugés liés aux matériaux de réemploi qui cachent, souvent, des pépites. « Frigobox », jusqu’au 6 janvier, rue Blaes 118, 1000 Bruxelles Le 6/12/2021 à 13:32
www.lesoir.be
Covid : une maladie professionnelle
Le gouvernement élargit la reconnaissance du covid comme maladie professionnelle. Il suffira désormais de prouver qu'il y a eu une flambée de cas sur le lieu de travail pour pouvoir en bénéficier.
Levif.be
"Le folklore estudiantin doit évoluer, mais il a bel et bien un avenir"
Une contribution de Guillaume Noël, membre de l'Etincelle, un kot-à-projet néo-louvaniste.Salles fermées, Saint-V et Saint-Nicol
www.lalibre.be
Pro League grijpt in na incidenten: geen bezoekende fans meer in het Belgisch voetbal
Er zijn vanaf de volgende speeldag tot het einde van dit jaar geen bezoekende fans meer welkom in hoogste voetbalklasse. Dat heeft de Pro League maandag beslist. “Deze maatregel installeert een afkoelingsperiode rond onze wedstrijden en zal, door het tijdelijk stopzetten van busreizen door bezoekende fans, ook zijn impact hebben op de viruscirculatie die we zo kunnen beperken.”
www.hbvl.be
Première manifestation d'aides-ménagères à Bruxelles pour une augmentation des salaires
Une septantaine d'aides-ménagères et de représentants syndicaux se sont mobilisés lundi à 09h00 devant le siège social de l'entreprise Daoust Titres-Services, situé Porte Louise à Ixelles. Ils réclament une augmentation des indemnités de déplacement et une amélioration des conditions de travail. Les trois syndicats réunis en front commun annoncent que cette action est la première d'une longue série, qui seront organisées jusqu'au 20 décembre dans tout le pays.
www.7sur7.be
Pro League grijpt in na wangedrag voetbalfans: tot het einde van het jaar zijn bezoekende fans niet meer welkom
De Pro League grijpt in na de incidenten die afgelopen weekend plaatsvonden. Tot het einde van het jaar zullen enkel fans van de thuisploeg de wedstrijden kunnen bijwonen. Bezoekende fans zullen niet welkom zijn. Eerder had Standard al aangekondigd dat de tribunes in Luik deels gesloten worden, en dat de ticketverkoop wordt stopgezet.
www.demorgen.be
Pro League grijpt in na incidenten bij Beerschot en Standard: geen bezoekende fans meer in het Belgisch voetbal
Er zijn vanaf de volgende speeldag tot het einde van dit jaar geen bezoekende fans meer welkom in hoogste voetbalklasse. Dat heeft de Pro League maandag beslist. “Deze maatregel installeert een afkoelingsperiode rond onze wedstrijden en zal, door het tijdelijk stopzetten van busreizen door bezoekende fans, ook zijn impact hebben op de viruscirculatie die we zo kunnen beperken.”
www.nieuwsblad.be
Karen Damen opende pop-up winkel met haar zus
Afgelopen weekend stonden Karen Damen (47) en haar zus Kirsten samen in hun pop-up winkel ‘Kristina Knitwear’ in Boechout. Daar konden fans voor het eerst fysiek kennis maken met de kledingcollectie van de zussen.
HLN.be
Chômage temporaire, droit passerelle, TVA: la Vivaldi ne tranche pas, les discussions continuent
Chômage temporaire, droit passerelle, TVA: la Vivaldi ne tranche pas, les discussions continuent L’idée de réduire le taux de TVA à 6% dans l’horeca fait débat, notamment parce qu’elle engendrerait des coûts importants en termes budgétaires, cela alors que, par ailleurs, les établissements concernés sont ouverts, du moins jusqu’à 23 heures. - Pierre-Yves Thienpont. Quid mesures d’aide aux différents secteurs touchés par les mesures anti-covid ? Elles attendront, quelques jours. Etant entendu que les politiques en matière de droit passerelle et de chômage temporaire sont et restent en vigueur jusqu’à fin décembre. Réunis lundi matin en comité ministériel restreint (kern), les vice-Premiers du gouvernement Vivaldi, ainsi que le chef du gouvernement, ont opéré un premier « tour de table » à propos de la prolongation de ces politiques durant le premier trimestre 2022. Ils n’ont pas tranché. Des réunions de travail en intercabinets auront lieu dans les prochains jours. Comme nous l’avons écrit dans nos éditions ce lundi matin, l’idée de réduire le taux de TVA à 6 % dans l’horeca (il est égal à 12 % actuellement sur les repas et 21 % sur les boissons), défendue notamment par David Clarinval, ministre MR des Classes moyennes, fait débat, notamment parce qu’elle engendrerait des coûts importants en termes budgétaires, cela alors que, par ailleurs, les établissements concernés sont ouverts, du moins jusqu’à 23 heures. Bref, on en discute, mais plusieurs croient savoir que l’option devrait être écartée. A suivre. À lire aussi Aides corona: fin de la TVA réduite à 6% dans l’horeca Pour le reste, cette fois sur le registre de l’emploi, et des politiques mises en œuvre par Pierre-Yves Dermagne, ministre PS de l’Economie et du Travail, il est question, on l’a dit, de prolonger le mécanisme du chômage temporaire pour force majeure, aussi pour cause de mise en quarantaine d’un enfant, comme de prolonger le congé vaccination, ainsi que l’allocation mensuelle de 25 euros pour les bénéficiaires du revenu d’intégration et de la grapa, l’allocation sociale accordée aux personnes de plus de 65 ans qui ne disposent pas de ressources suffisantes. Là encore, on en discute. Le paquet de mesures sera ficelé dans les prochains jours. Un comité ministériel restreint, réuni ce lundi matin, a opéré un « premier tour de table » à propos de la batterie de mesures de soutien aux secteurs touchés par la crise covid et par les mesures prises en Codeco. Pas de décision, donc. Des groupes de travail sont à pied d’œuvre. Par David Coppi Journaliste au service Politique Le 6/12/2021 à 13:24
www.lesoir.be
Adventskalender Chanel kost 750 euro (maar bevat vooral prullaria)
Op TikTok circuleren filmpjes van de ‘unboxing’ van de Chanel-adventskalendar en dat zorgt voor heel wat ophef. De kalender kost maar liefst 825 dollar (730 euro) maar blijkt bij nader inzien enkel prullaria te bevatten.
www.nieuwsblad.be
Adventskalender Chanel kost 750 euro (maar bevat vooral prullaria)
Op TikTok circuleren filmpjes van de ‘unboxing’ van de Chanel-adventskalendar en dat zorgt voor heel wat ophef. De kalender kost maar liefst 825 dollar (730 euro) maar blijkt bij nader inzien enkel prullaria te bevatten.
www.hbvl.be
CD&V en Open VLD vragen luchtbehandelingsplan voor onderwijs
Dat de Vlaamse regering geld vrijmaakt voor CO2-meters in het onderwijs, is een goede zaak, maar volgens parlementsleden Loes Vandromme (CD&V) en Jean-Jacques De Gucht (Open VLD) zijn die CO2-meters maar “een eerste stap” en  is er veel meer nodig. In een gezamenlijk persbericht pleiten ze voor een “onderbouwd en breed uitgerold luchtbehandelingsplan” voor het Vlaamse  onderwijs.
www.hbvl.be
CD&V en Open Vld vragen ‘luchtbehandelingsplan’ voor onderwijs: “CO2-meters zijn maar een eerste stap”
Dat de Vlaamse regering geld vrijmaakt voor CO2-meters in het onderwijs, is een goede zaak, maar volgens parlementsleden Loes Vandromme (CD&V) en Jean-Jacques De Gucht (Open Vld) zijn die CO2-meters maar "een eerste stap" en is er veel meer nodig. In een gezamenlijk persbericht pleiten ze voor een "onderbouwd en breed uitgerold luchtbehandelingsplan" voor het Vlaamse onderwijs.
HLN.be
Pro League en voetbalbond moeten zich verantwoorden bij minister: “Strenge maatregelen nodig”
Minister van Binnenlandse Zaken Annelies Verlinden (CD&V) betreurt het gewelddadige supportersgedrag van afgelopen zondag in Beerschot en Luik. “De incidenten zijn ronduit gevaarlijk en absoluut verwerpelijk”, zegt Verlinden op haar website. Ze roept de Pro League en de clubs op om ingrijpende maatregelen te nemen.
www.hbvl.be
Van “niet fijn, maar het moet” tot “ik ben razend”: veel frustratie bij ouders over mondmaskerplicht voor kindjes
Kinderen vanaf 6 jaar op de schoolbank met een mondmasker. De nieuwe regels zorgen bij veel ouders voor frustratie en bij sommigen zelfs woede. “Als ze aan mijn kinderen komen, ben ik razend”, zegt Silvie Wijnen, mama van Mathias (6), aan de schoolpoort van De Lettertuin in Oudsbergen.
www.nieuwsblad.be
Verstappen krijgt tot woede van Red Bull-topman tijdstraf na aanrijding, Hamilton over zijn rivaal: “Die kerel is zot”
Max Verstappen en Lewis Hamilton hadden na de turbulente GP van Saudi-Arabië een uiteenlopende mening over hun botsing in de slotfase van de race. Allebei moesten ze zich melden bij de jury en de Nederlander kreeg ook een tijdstraf van tien seconden en een aftrek van twee licentiepunten. Een invloed op de einduitslag in Jeddah heeft die straf niet, maar Red Bull is wel woedend.
HLN.be
Dérapages lors de baptêmes à l’UCLouvain: les avocats des comitards de la MAF plaident l'acquittement
Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a poursuivi lundi l'examen du dossier concernant les baptêmes étudiants de 2017 et 2018 à la Maison des athlètes francophones (MAF), le cercle des étudiants en kiné et en éducation physique de l'UCLouvain. Le 15 novembre dernier, une peine de 15 mois de prison avec sursis avait été requise pour le principal responsable de ces activités et des peines de travail pour les huit autres prévenus. La parole était ce lundi à la défense et les avocats des prévenus ont plaidé à titre principal l'acquittement de leur client.
www.7sur7.be
Chinese robotjeep spot ‘vreemde kubus’ op achterkant van de maan
De Chinese maanrover Yutu 2 heeft tijdens zijn verkenning van de achterkant van de maan in de verte een ‘vreemd, kubusachtig object’ gespot. Dat schrijft space.com op basis van het dagboek van Yutu 2 op het Chinese wetenschapskanaal ‘Our Space’. We moeten nu niet meteen aan buitenaards leven denken, merkt journalist Andrew Jones van space.com op. “Maar het is wel iets om verder te onderzoeken.”
HLN.be
Chinese robotjeep spot "vreemde kubus" op de achterkant van de maan
De Chinese maanrover Yutu 2 heeft tijdens zijn verkenning van de achterkant van de maan in de verte een “vreemd kubusachtig object” gespot. Dat schrijft space.com op basis van het dagboek van Yutu 2 op het Chinese wetenschapskanaal Our Space. We moeten nu niet meteen aan buitenaards leven denken, merkt journalist Andrew Jones van space.com op. “Maar het is wel iets om verder te onderzoeken.”
HLN.be
L’entretien psychologique, là où peut se dévoiler le côté obscur du candidat
L’entretien psychologique, là où peut se dévoiler le côté obscur du candidat L’entretien avec le/la psychologue est l’un des moments-clé du processus de recrutement car le candidat peut laisser apparaître certains pans problématiques de sa personnalité. - Dominique Duchesnes. Très redoutés des postulants, les tests psychologiques et l’entretien avec un psychologue viennent clore les épreuves de sélection. Dans le premier test, le candidat doit répondre à une multitude de questions qui ont pour but de déterminer sa perception du monde dans lequel il vit mais aussi de détecter comment il se voit dans ce monde. Dans le second test, baptisé Néo, ce sont 240 nouvelles questions qui sont posées au candidat. Elles portent sur sa personnalité, sur la façon dont il se voit. Est-il ordonné ? Est-il un leader ? Est-il contestataire ? Une fois le test terminé, vient l’entretien avec le psy. « Il est normal que le postulant ait un feed-back du test », explique le sergent Dina Bencer, cheffe des psychologues francophones du SAO. « Le psy lui explique ce qui a été ou pas. L’un des critères principaux est l’aptitude sociale. On ne va pas tout lui dire car il peut revenir tenter sa chance et entre-temps, il peut propager des infos sur les tests à l’extérieur. Il existe déjà beaucoup de forums où des infos circulent et que l’on surveille. » Cet entretien psychologique est un élément clé du processus de recrutement au sein de la Défense car il permet d’apprendre beaucoup sur le profil du candidat et sur ses motivations profondes. « On sait que les sollicitants ont tendance à exagérer leurs points positifs et à atténuer les négatifs », poursuit Dina Bencer. « On rencontre aussi parfois des gens surqualifiés qui nous rendent un test Néo pourri tout simplement parce qu’ils ont une mauvaise image d’eux-mêmes. » Détenteur d’armes illégales Les résultats de ce test Néo arrivent chez la psychologue sous forme de graphique. « Ce qui m’intéresse », sourit Dina Bencer, « c’est ce qui sort de la normalité. Ça peut témoigner d’impulsivité, d’esthétisme, de conscience professionnelle, d’empathie, de sens du devoir. Un profil peut convenir à une fonction mais pas du tout à une autre. Contester le pouvoir en place est bon pour devenir journaliste, pas militaire… Mon travail consiste aussi à trouver des liens entre les différentes facettes de la personnalité. Si j’ai en face de moi quelqu’un d’impatient qui recherche des sensations, ça me donne des indications. Il faut qu’on en discute. Idem avec quelqu’un qui présente une certaine fragilité ou un autre qui est dans le surcontrôle ou la désirabilité sociale. Comment ça va se traduire au sein de la Défense ? » En cas de doute sur un candidat, la psychologue peut le confier à un(e) collègue. « Nos critères sont les mêmes mais nous sommes une équipe diversifiée et nous avons chacun des stratégies d’entretien bien à nous », détaille la spécialiste. « Pouvoir compter sur les autres, c’est important car 20 % des postulants ne présentent aucune garantie de fonctionnement dans une carrière militaire pour diverses raisons. Les engager peut faire courir un risque à l’institution. Ces personnes peuvent représenter des risques pour elles-mêmes et pour les autres. Elles peuvent être antisociales, psychopathes ou suicidaires. » Il peut aussi arriver que le candidat fasse l’objet de poursuites judiciaires qui ne figurent pas encore dans son casier judiciaire. Il tente alors de noyer le poisson. « J’ai été confrontée à un postulant chez qui les enquêteurs avaient trouvé des armes illégales et un drapeau du parti d’extrême droite Nation », commente la psychologue. « Il ne laissait rien paraître mais j’ai senti quelque chose dans son attitude non-verbale. Je l’ai mis sous pression. Il est devenu incohérent et il a craqué. Nous sommes formés longuement à ça. Il faut que ça vienne du candidat. On ne peut pas l’interroger sur ses valeurs. Sur ses pratiques, oui. » Lors d’un autre entretien, c’est à l’extrémisme religieux qu’a été confrontée Dina Bencer. « En entrant, le candidat n’a pas voulu me serrer la main », se souvient-elle. « Je n’ai rien dit mais ça m’a mis la puce à l’oreille. Ensuite, il m’a dit vouloir un lit orienté vers la mosquée et vouloir faire le ramadan. Lorsque je lui ai demandé s’il refusait des choses, il m’a dit qu’il ne pourrait jamais exécuter quelqu’un qui partage les mêmes convictions religieuses que lui. Il a fini par me dire qu’il voulait juste intégrer l’armée pour se former au tir. J’ai immédiatement transmis son dossier au SGRS. » Pas la peine, visiblement, de laisser le candidat aller plus loin… Cheffe des psychologues francophones du service de recrutement, Dina Bencer a déjà fait craquer un militant d’extrême droite et un extrémiste religieux qui tentaient de s’engager. Le 6/12/2021 à 13:19
www.lesoir.be
Autriche: le nouveau chancelier Nehammer officiellement investi
Le ministre de l'Intérieur Karl Nehammer a été officiellement investi lundi chancelier en Autriche, troisième à occuper ce poste en quelques mois dans le pays alpin agité par des scandales de corruption.
www.lalibre.be
Disparition de Peng Shuai: l’ITF poursuit ses tournois en Chine «pour ne pas punir un milliard de personnes»
Disparition de Peng Shuai: l’ITF poursuit ses tournois en Chine «pour ne pas punir un milliard de personnes» AFP Depuis plusieurs semaines, le tennis est secoué par l’affaire Peng Shuai, la star chinoise du tennis qui, début novembre, avait accusé un haut responsable politique chinois d’agression sexuelle. Elle avait ensuite été introuvable pendant plusieurs jours. Si elle est ensuite réapparue, elle n’a pas semblé libre de ses propos. Pour cette raison, la WTA a décidé de suspendre tous les tournois de la saison prochaine en Chine et à Hong Kong. L’ITF, l’organisation faîtière du tennis mondial, ne va pas aussi loin. Elle laissera ses tournois pour les seniors et les juniors se poursuivre pour le moment. « Nous ne voulons pas punir un milliard de personnes en prenant une telle mesure », a déclaré Haggerty. « En tant qu’organisation faîtière du tennis, nous soutenons les droits des femmes. Les allégations doivent faire l’objet d’une enquête. Mais je vous rappelle que nous, l’ITF, sommes responsables du développement du tennis à la base. » Contrairement à l’association de tennis professionnel féminin (WTA), la fédération internationale de tennis (ITF) a décidé lundi d’autoriser la poursuite des tournois organisés sous son égide l’année prochaine en Chine. Son président David Haggerty a annoncé cette décision à la BBC. Par Belga Le 6/12/2021 à 13:12
www.lesoir.be
“Mon père n’est pas mon père”: Muriel Robin se confie sur son secret de famille découvert il y a peu
L’humoriste a récemment découvert que l’homme qui l’a élevée n’est pas son père biologique. Une nouvelle déboussolante qu’elle a évoquée avec franchise dans “Sept à Huit” ce dimanche sur TF1.
www.7sur7.be
LIVE. Club Brugge aangekomen in Parijs voor cruciaal CL-duel - PSG houdt een kwartier open training
De opdracht is duidelijk voor Club Brugge, morgen in de Champions League. Blauw-zwart moet tegen Paris Saint-Germain beter doen dan RB Leipzig tegen Manchester City om ook na Nieuwjaar nog Europees te spelen. Aartsmoeilijk. Vandaag trok Philippe Clement met zijn ploeg al naar de Franse hoofdstad en op deze pagina zit u doorheen de dag goed voor alle nieuwtjes, (sfeer)beelden en interviews.
HLN.be
Décès du musicien et compositeur britannique John Miles
Décès du musicien et compositeur britannique John Miles THE NIGHTS OF THE PROMS - BELGA John Miles est décédé paisiblement après une courte maladie», a déclaré sa famille. «C’était un mari, un père et un grand-père aimant et il nous manquera beaucoup. Il vivra dans nos cœurs pour toujours avec le merveilleux héritage musical qu’il laisse derrière lui.» «Music» était devenu l’hymne de la «Night of the Proms», la série annuelle de concerts anversois. À deux exceptions près, Miles fut un habitué de l’événement depuis la première édition en 1985. Après l’arrêt de sa propre carrière musicale, il a travaillé pour de nombreux autres artistes. Il a notamment été pendant un certain temps le guitariste régulier de Tina Turner et est parti en tournée avec Joe Cocker et Stevie Wonder, entre autres. Il a également partagé la scène avec, notamment Andrea Bocelli, Anastacia, Milow et Ronan Keating. «La Night of the Proms et John Miles constituaient un mariage parfait», a réagi le Sportpaleis d’Anvers. «Il y était présent à peu près chaque année, à chaque fois animé de la même chaleur et du même amour. Ce ne sera jamais plus pareil. Mais nous ressentirons toujours un intense bonheur en entendant les notes de ’Music’», peut-on lire sur Facebook. Il laisse une veuve, Eileen, qu’il avait épousée il y a 49 ans, deux enfants et deux petits-enfants. Le compositeur et musicien britannique John Miles est décédé à son domicile de Newcastle à l’âge de 72 ans, a fait savoir sa famille lundi sur Facebook. En 1976, il a connu un immense succès avec le titre «Music». Le 6/12/2021 à 13:09
www.lesoir.be
Valérie Pécresse entame sa campagne chez Eric Ciotti: "Je veux rassembler toutes les sensibilités de la droite”
"Rassembler toutes les sensibilités de la droite": pour son premier déplacement de candidate LR à la présidentielle, Valérie Pécresse est lundi sur les terres d'Eric Ciotti, qui a mis la pression pour garder le cap à droite.
www.7sur7.be
Alleenstaande mama Eveline (34) heeft twee jobs maar wil haar kinderen niets ontzeggen: “Ik wil voor hen een luxeleven”
Zorgen dat de kinderen niets tekortkomen is Eveline haar hoofddoel. Ze geeft hen alles wat ze willen, gaat elke week met hen op restaurant en boekt meermaals per jaar een tripje naar Euro Disney. Daarvoor heeft ze als alleenstaande mama twee jobs. “Of ik de kinderen niet te veel verwen? Ze weten dat alleen een goede gezondheid echte rijkdom is. En die is niet te koop.”
HLN.be
Alleenstaande mama Eveline (34) heeft twee jobs, maar wil haar kinderen niets ontzeggen: “Ik wil voor hen een luxeleven”
Zorgen dat de kinderen niets tekortkomen is Evelines hoofddoel. Ze geeft hen alles wat ze willen, gaat elke week met hen op restaurant en boekt meermaals per jaar een tripje naar Euro Disney. Daarvoor heeft ze als alleenstaande mama twee jobs. “Of ik de kinderen niet te veel verwen? Ze weten dat alleen een goede gezondheid echte rijkdom is. En die is niet te koop.”
HLN.be
Stromae séduit toujours autant aux Etats-Unis: le chanteur sera présent au célèbre "Tonight Show" de Jimmy Fallon cette semaine
Stromae est bel et bien de retour.
www.lalibre.be
Les tests sportifs, là où le tempérament et la volonté peuvent s’exprimer
Les tests sportifs, là où le tempérament et la volonté peuvent s’exprimer Avec des tests de gainage, les candidats doivent aussi effectuer des pompages, des tractions et un très difficile exercice d’endurance sur tapis roulant. - Dominique Duchesnes. Etape suivante du parcours du candidat militaire, les tests sportifs. Covid oblige, ils ont dû être adaptés sur la forme mais pas sur le fond. « On ne peut, en effet, accueillir que cinq candidats en même temps dans les salles », commente l’adjudant Philippe Baguet. « C’est assez contraignant. » Les épreuves, elles, sont les mêmes depuis un certain temps. Ce mercredi matin, les cinq premiers candidats commencent par s’installer sur leur tapis roulant. « Plus le temps va passer, plus le tapis va aller vite pour finalement atteindre 16,2 km/h maximum », explique l’adjudant. « Pour les filles, la vitesse maximale est de 15,6 km/h. Si les garçons veulent intégrer une unité de combat, comme les paras ou l’infanterie, ils doivent tenir le coup 22’30’’ pour obtenir la note maximale. Pour une unité classique, 16’30’’ suffisent. » Le tapis se met en marche. S’ils sont légers et aériens au début, les pas deviennent au fil du temps de plus en plus lourds. Plus le tapis accélère, plus les candidats baissent pavillon. Le dernier à tenir le coup est Romain, 22 ans. Il va craquer, essoufflé, après 18’30’’. Ce qui lui donne une note de 18/20 pour cette épreuve. « J’ai raté plusieurs années à l’école et je sais depuis quatre ans que je veux devenir para », commente le jeune homme. « Je m’entraîne énormément. J’aime le côté fraternel de l’armée et j’ai envie de me lancer des défis. J’espère que lors de l’entretien psychologique, mon test de personnalité me permettra de devenir para. Si ça ne va pas, je me rabattrai sur les chasseurs ardennais. » Pompages, tractions et gainage Après avoir repris leur souffle et désinfecté leur tapis roulant, les cinq garçons prennent la direction de la salle d’à côté. Là, pour obtenir les notes maximales, qu’ils visent une unité de combat ou pas, ils doivent réussir à enchaîner 25 pompages et 16 tractions. Ils doivent aussi tenir deux minutes sur le bras droit et sur le bras gauche dans un exercice de gainage appelé side bridge. Romain a trop donné à la course, il s’écroule plus vite qu’il ne le pensait... Les tests sportifs consistent en épreuve de course d’endurance ainsi qu’en des tractions, pompages et du gainage. C’est là que certains tentent de s’affirmer. Le 6/12/2021 à 13:04
www.lesoir.be
Politie neemt luxewagen in beslag na onverantwoord rijgedrag: “Bestuurder leek wagen niet onder controle te kunnen houden”
De Antwerpse politie heeft zaterdag een luxewagen in beslag genomen op de Plantin en Moretuslei in Borgerhout na onverantwoord rijgedrag van de bestuurder. Bij controle bleek dat de wagen gehuurd was, maar dat de naam op het contract kwam niet overeen met de naam van de bestuurder.
www.nieuwsblad.be
Les supporters du Standard réagissent aux sanctions prises par le club liégeois
Le Standard de Liège a décidé de sanctionner ses supporters après les incidents survenus lors du choc wallon. Des sanctions qui ne passent visiblement pas auprès des fans…
Lameuse.be
Nederlandse partijen PvdA en GroenLinks gaan structureel samenwerken
In Nederland gaan PvdA en GroenLinks intensiever samenwerken. De twee politieke partijen gaan naar eigen zeggen een “progressieve alliantie” vormen. Ook zal duidelijk worden hoe beide fracties in de Tweede Kamer samen verder gaan. Daar zitten de partijen nu al geregeld samen aan tafel om hun plannen op elkaar af te stemmen. Maar een fusie van de twee fracties komt er niet.
HLN.be
Enquête ouverte après les violences à l'intérieur du meeting d'Eric Zemmour
Une enquête a été ouverte sur "les faits de violences commis à l'intérieur du meeting" du polémiste d'extrême droite Eric Zemmour dimanche au Parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), a indiqué lundi le parquet de Bobigny.
www.lalibre.be