Infantino herhaalt pleidooi voor tweejaarlijks WK: “Voetbal moet echt globaal zijn”

Gianni Infantino, de voorzitter van de wereldvoetbalbond FIFA, heeft vrijdag nogmaals gepleit voor de invoering van een tweejaarlijks WK. Hij deed dat tijdens een persconferentie in de Venezolaanse hoofdstad Caracas, zijn eerste halte in een tournee door Zuid-Amerika.


Read full article on: hbvl.be
Wie wint de Kristallen Zweetdruppel? Topfavoriet Tim Declercq kan record neerzetten, maar heeft heel wat concurrentie
Geen Kristallen Fiets zonder Kristallen Zweetdruppel. Nu al sinds 2005. Wat de één met de vingers in de neus afmaakt, bereidt de ander voor met het snot voor de ogen. Topfavoriet Tim Declercq kan een record neerzetten, al heeft hij dit jaar wel te duchten concurrentie.
5 m
HLN.be
La cryptomonnaie Omicron s'envole avec le nouveau variant du coronavirus
La cryptomonnaie Omicron s'envole avec le nouveau variant du coronavirus Alors qu'elle était jusqu'ici inconnue et stable ces dernières semaines, la monnaie numérique Omicron a atteint un plus haut à près de 700 dollars lundi matin, soit environ dix fois plus que deux jours auparavant, selon le site spécialisé CoinMarketCap. Le nom donné vendredi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au nouveau variant détecté en Afrique du Sud a vraisemblablement fait exploser la valeur de cette devise virtuelle, qui avait été créée début novembre par un acteur déjà présent dans l'univers des cryptoactifs. Pour faciliter les débats publics sur les variants, l'OMS les nomme à l'aide du nom des lettres de l'alphabet grec (alpha, bêta, gamma, delta...), plus accessible à un public non scientifique et qui permet d'éviter de stigmatiser le pays où ce variant est initialement découvert. Sur leur site, les fondateurs de la cryptomonnaie Omicron ne font aucune référence au Covid-19. Ils expliquent espérer que leur actif "pourra fonctionner comme une monnaie capable de conserver son pouvoir d'achat indépendamment de la volatilité du marché". Lundi, la valeur de l'Omicron a rechuté à 152 dollars avant de remonter et de se stabiliser à 350 dollars vers 16h00 GMT (17h00 HB), selon CoinMarketCap, soit encore cinq fois plus qu'en fin de semaine dernière. Début novembre, une autre cryptomonnaie avait connu un succès vertigineux, avant de s'effondrer: le "Squid coin" a été créé sur le thème de la série à succès Squid Game par des anonymes. De 0,7 dollar environ à son lancement le 21 octobre, l'unité est montée le 1er novembre jusqu'à 2.856 dollars, avant que s'écrouler à 0,003 dollar le lendemain. Les acheteurs ont par ailleurs découvert qu'ils ne pouvaient pas la vendre et encaisser leurs profits et les créateurs ont disparu des réseaux sociaux. La cryptomonnaie Omicron fait l'objet d'une activité frénétique avec un cours qui joue aux montagnes russes depuis que l'OMS a décidé de donner ce nom au nouveau variant du coronavirus responsable du Covid-19. Mis à jour le 29/11/2021 à 18:26
6 m
www.lesoir.be
Un rebond qui manque de conviction
Bourse de Bruxelles - Un rebond qui manque de conviction arGEN-X (250,90) n'a gagné que 1,83%, dépassée par Sofina (406,80) et Melexis (103,30) qui ont porté leurs rebonds à 2,16 et 2,08%. Galapagos (43,00) s'est apprécié de 0,95% alors que Solvay (99,22) et UCB (97,04) sont restées négatives de 0,52 et 1,74%. AB InBev (50,84) et Ageas (46,31) ont viré de 0,68 et 0,13% à la baisse tandis que KBC (72,58) est remonté de 1,11%. GBL (96,82) valaient de même 1,11% de plus que vendredi, Aperam (43,16) et Umicore (43,07) remontant de 0,33 et 1,08%. Proximus (16,03) est restée négative de 1,44% et Telenet (31,20) positive de 0,19%, Orange Belgium (19,50) et Bpost (7,16) cédant par ailleurs 0,10 et 2,85%.  Hors BEL 20, Bone Therapeutics (1,03) a bondi de 13,8% après une cession de droits. Mithra (19,80) et MDxHealth (0,91) ont grimpé de 7,5 et 6,3% tandis que Celyad (3,31) et Biotalys (7,10) ont gagné 4,4 et 2,9%, Nyxoah (17,80) et Hyloris (15,50) remontant de 3,5 et 1,6%. Oxurion (1,98) a perdu 2,8% et Onward Medical (10,10) un peu plus de 7,3%. Ekopak (17,50) et Balta (2,69) ont progressé de 2,3 et 7,2% en compagnie de D'Ieteren (162,50), positive de 3%. Kinepolis (47,56) n'a remonté que de 1,7% tandis que Keyware Tech. (1,04) a plongé de 8,8%, Econocom (3,29) et Ontex (7,47) abandonnant 1,2 et 2,8%. Vers 16h30, l'euro s'inscrivait à 1,1264 USD, contre 1,1283 dans la matinée et 1,1299 vendredi. L'once d'or perdait 12,50 dollars à 1.786,60 dollars et le lingot se négociait autour de 50.990 euros, en recul de 200 euros. L'indice BEL 20 a effacé près de la moitié de sa perte de 2,61% de vendredi, puis a faibli à nouveau lundi en fin de journée. Il n'a finalement regagné que 0,31% à 4.139,68 points avec 11 de ses éléments en hausse. Mis à jour le 29/11/2021 à 18:24
6 m
www.lesoir.be
L'actionnaire principal de Recticel contre la vente de la division des mousses techniques
L'actionnaire principal de Recticel contre la vente de la division des mousses techniques En mai dernier, Greiner avait obtenu un accord avec la Compagnie du Bois Sauvage pour acquérir sa participation de 27,03% dans Recticel. Dans la foulée, le groupe autrichien avait lancé une offre de rachat de l'entreprise belge, à hauteur de 13,50 euros par action. Cette offre, sur laquelle la Commission européenne a lancé une enquête approfondie, vient d'être prolongée jusqu'au 7 janvier 2022, en raison de la tenue de deux assemblées générales de Recticel en décembre. Or, suffisamment de temps doit s'écouler entre une réunion d'actionnaires et la fin de l'offre de rachat. Recticel elle-même s'oppose à une prise de contrôle autrichienne. Elle souhaite se replier sur ses activités d'isolation et céder les autres sections. Elle a conclu un accord avec l'Américain Carpenter, pour le rachat de la division de mousses techniques. Le 6 décembre, l'AG devra se prononcer et la Compagnie du Bois Sauvage votera donc contre. Pour le conseil d'administration de la Compagnie du Bois Sauvage, l'accord de vente reste trop incertain, "dépendant d'une due diligence et de l'approbation des autorités de la concurrence". Le "prix d'achat fait d'ailleurs lui-même encore l'objet d'ajustements non quantifiés, notamment en fonction des besoins en fonds de roulement de Recticel", souligne l'entreprise dans un communiqué. Pour le CA de la Compagnie du Bois Sauvage, "une vente de la division 'Engineered Foams' n'est pas appropriée, à ce moment et dans les conditions présentées". "Par ailleurs, une vente de la division 'Engineered Foams' fait partie des mesures de défense qui, en cas d'adoption, permettraient à Greiner de mettre fin à la convention de vente des actions Recticel détenues par la Compagnie du Bois Sauvage", souligne cette dernière. L'AG se réunira une nouvelle fois le 24 décembre, pour se pencher sur la vente du département literie au groupe portugais Aquinos pour 122 millions d'euros. Cette fois, la Compagnie du Bois Sauvage compter voter en faveur de la vente. La Compagnie du Bois sauvage, qui reste actionnaire principal de Recticel dans l'attente de l'exécution de la convention de sa participation dans le producteur belge de mousses et d'isolants à Greiner, annonce lundi qu'elle votera contre la vente de la division "mousses techniques" à l'Américain Carpenter lors de l'assemblée générale du 6 décembre. Mis à jour le 29/11/2021 à 18:17
6 m
www.lesoir.be
L’ex-Red Lion Xavier Reckinger n’est plus le coach de l’équipe nationale féminine allemande de hockey
L’ex-Red Lion Xavier Reckinger n’est plus le coach de l’équipe nationale féminine allemande de hockey Photo News L’ancien Red Lion Xavier Reckinger a quitté son poste à la tête de l’équipe nationale féminine allemande de hockey, a annoncé lundi la fédération allemande de hockey (DHB). Reckinger, 37 ans, était entraîneur des ’Danas’ depuis quatre ans et avait prolongé son contrat jusqu’aux Jeux Olympiques de Paris en 2024. Sur le site de la DHB, Reckinger a précisé que ses idées en vue des JO de 2024 ne coïncidaient pas avec celles de la DHB. La fédération a, elle, exprimé sa reconnaissance pour le travail accompli par Reckinger. International à 328 reprises, il avait été le premier entraîneur étranger engagé par la DHB. Le Belge de 37 ans a quitté son poste d’entraîneur de l’équipe nationale allemande de hockey ce lundi ? Lui, qui avait pourtant prolongé son contrat jusqu’aux Jeux Olympiques 2024. Par Belga Le 29/11/2021 à 18:29
7 m
www.lesoir.be
Négociations pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien: les chances d’un succès sont minces
Négociations pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien: les chances d’un succès sont minces Arrivée aux pourparlers de Vienne, ce 29 novembre, d’Ali Bagheri Kani, chef des négociateurs iraniens. Les positions des uns et des autres restent très opposées. - CHRISTIAN BRUNA/EPA. Quelle chance de succès faut-il accorder aux pourparlers sur le nucléaire iranien qui ont repris à Vienne ce lundi 29 novembre ? Le pessimisme l’emporte en général parmi les observateurs en raison des séquences qui se sont succédé depuis l’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche. Le président démocrate, qui n’a jamais caché sa volonté de réintégrer son pays dans l’accord international sur le nucléaire iranien signé en 2015 et dénoncé trois ans plus tard par son prédécesseur Donald Trump, doit en effet faire face à une république iranienne accablée de sanctions économiques US depuis trois ans mais qui veut mettre la barre très haute à Vienne. Les Iraniens avaient répondu de manière graduelle aux sévères sanctions de l’administration Trump en rompant leurs engagements de ce traité de 2015 destiné à les empêcher de développer un volet militaire à côté de leurs activités nucléaires civiles licites. Et, cette année, Téhéran a annoncé en avril avoir commencé à enrichir l’uranium à 60 %, ce qui n’est plus loin, techniquement, des 90 % nécessaires pour obtenir de l’uranium à usage militaire. L’Iran a aussi interdit aux inspecteurs de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) de se rendre sur certains sites nucléaires. Conditions iraniennes inacceptables pour Biden Le pessimisme ambiant est lié aux conditions posées par les Iraniens pour revenir « dans les clous » de leurs engagements signés en 2015. Ils exigent en effet non seulement l’annulation des sanctions américaines de 2018 mais aussi celles que les USA avaient imposées auparavant dans d’autres domaines (les droits de l’homme ou le financement d’organisations terroristes, par exemple). Téhéran demande également de Washington signe un engagement écrit qu’aucune autre future administration US ne puisse se retirer de l’accord de Vienne. À lire aussi Nucléaire iranien: l’Iran a nettement augmenté ses stocks d’uranium hautement enrichi Tout ceci est inacceptable pour Biden et l’Iran le sait. Certains croient donc que les Iraniens exigent simplement le maximum en espérant juste glaner le minimum, soit des concessions palpables pour leur économie en bien piètre posture. Et qu’ils pourraient se contenter, dans un premier temps, de voir appliquée une idée que l’administration Biden fait circuler parmi ses alliés, celle de se mettre d’accord, à Vienne, sur un accord intérimaire, « le moins contre le moins », l’Iran obtenant une levée partielle des sanctions contre un arrêt qui ne serait pas complet de ses activités nucléaires illégales. Toutes les options sont sur la table, vraiment ? Avant d’émettre très officieusement cette hypothèse, des responsables américains comme le secrétaire d’Etat Antony Blinken n’avaient pas hésité à proclamer que « toutes les options restent sur la table » comme pour signifier qu’une intervention militaire contre les installations nucléaires iraniennes n’était pas exclue. À tort ou à raison, à Téhéran on juge cette menace peu crédible. L’arrivée aux affaires cet été d’un président iranien conservateur, Ebrahim Raissi, proche du « guide » l’ayatollah Khamenei, vrai détenteur du pouvoir à Téhéran, a renforcé les partisans de la ligne dure dans la négociation, même si des troubles sociaux, importants et persistants, leur imposent une obligation de résultat. Il y a gros à parier que l’attitude compréhensive – et intéressée – de la Russie et surtout de la Chine – qui achète en outre du pétrole iranien en sous-main, selon maintes sources - conforte le régime iranien en cette période plus que difficile pour lui. Frustration croissante en Israël En Israël aussi, la menace d’intervention militaire se voit souvent brandie contre la république islamique perçue comme une menace existentielle, en complément des sabotages d’installations et autres assassinats de scientifiques atomistes qui ont déjà eu lieu en Iran ces dernières années. L’attitude américaine, vécue comme trop peu ferme vis-à-vis des Iraniens, ne fait donc pas les affaires du Premier ministre Naftali Bennett, qui doit gérer une situation créée naguère de toutes pièces par Donald Trump et son ami Binyamin Netanyahou. De là à céder aux bellicistes qui veulent bombarder les sites iraniens demain, il y a un pas qui ne sera sans doute pas franchi de sitôt. À lire aussi Nucléaire iranien: les Etats-Unis font planer la menace militaire D’ailleurs, en Israël, un débat existe entre experts sur la question de savoir si le pays dispose à lui seul de la capacité militaire aérienne de frapper efficacement les sites iraniens. C’est dire si les décideurs de l’État hébreu cultivent des doutes sur le soutien américain dans cette optique. Le fait que Joe Biden continue à donner l’impression de vouloir se désengager à bon compte du Moyen-Orient ne plaît vraiment pas aux responsables israéliens. La république islamique d’Iran veut la levée de toutes les sanctions américaines avant de cesser ses propres violations de l’accord de 2015. Cela paraît très improbable à ce stade. Mais l’idée d’un accord intérimaire et partiel pourrait faire son chemin dans les esprits. Par Baudouin Loos Journaliste au service Monde Le 29/11/2021 à 18:28
7 m
www.lesoir.be
Muzieksector vraagt steun voor vierde golf
18:28 Nu muziekoptredens alleen nog zittend mogen, vrezen concertorganisatoren een instorting van de livemuzieksector. Ze vragen financiële compensaties bij de federale overheid en de regio's en dringen aa...
8 m
www.tijd.be
Un épisode des Simpson censuré sur Disney+ à Hong Kong
Un épisode des Simpson censuré sur Disney+ à Hong Kong Depuis le mois de novembre, les habitants de Hong Kong ont accès à Disney+. Parmi les contenus disponibles, on compte toutes les saisons des Simpson. Mais la saison 16 n’est pas disponible en entier. Dans l’épisode 12, la famille américaine visite la Chine. Cet épisode a été effacé du catalogue, selon les informations de la DH . Qu’y a-t-il dans cet épisode ? Dans l’épisode 12, la famille visite la place Tiananmen, qui est un symbole de la répression des manifestations pro-démocratie qui ont eu lieu en 1989. Les réalisateurs de l’épisode y ont placé un panneau indiquant : « Il ne s’est rien passé à cet endroit en 1989. » Cela fait référence au silence de la Chine et au tabou face à cet événement. Selon la DH , diffuser un contenu illégal en Chine peut conduire à une peine de prison allant jusqu’à trois ans, et à une amende de 115.000 euros. À lire aussi les-secrets-les-mieux-gardes-dangele-devoiles-dans-son-documentaire A Hong Kong, un épisode des Simpson a été rayé de la plateforme Disney+. Il n’est plus possible de le visionner. Par Rédaction Le 29/11/2021 à 18:26
9 m
www.lesoir.be
Bois Sauvage stemt tegen gifpil Recticel
18:26 De holding Bois Sauvage gaat begin volgende week tegen de verkoop van de divisie Engineered Foams van Recticel stemmen. De verkoop van de beddivisie kan daarentegen wel op de steun van de Wildewoudstr...
www.tijd.be
Omicron, le variant le plus inquiétant jusqu'à présent? "Il pourrait mener à une toute nouvelle pandémie"
Tom Wenseleers s'inquiète du variant Omicron du coronavirus, qui selon lui est le variant le plus inquiétant jusqu'à maintenant.
www.dhnet.be
Patrick Dartevelle : «Nous faisons face à un sacré nouveau, dangereux»
Patrick Dartevelle : «Nous faisons face à un sacré nouveau, dangereux» Histoire de l'athéisme en Belgique, Sous la direction de Patrice Dartevelle et Christophe de Spiegeleer, ABA éditions, 310p., 25€. Voici un sujet peu traité : L’histoire de l’athéisme en Belgique. L’Association belge des Athées et Liberas ont réuni une quinzaine de collaborateurs autour d’un ouvrage qui entreprend de faire le tour de la question. Il brosse pour l’essentiel ce que fut l’athéisme dans les milieux académiques, laïques, politiques, artistiques et littéraires. On y retrouve un temps où il fallait se battre pour ne pas croire en dieu, face à l’Eglise catholique dont l’influence gravitait au plus haut niveau de l’Etat. Histoire de l’athéisme en Belgique est avant tout un livre consacré aux idées et à la pensée, dans une perspective historique. « Ce n’est pas un hymne à l’athéisme. C’est une histoire nuancée, où tout a été disputé », précise Patrick Dartevelle qui a dirigé ce travail avec Christoph De Spiegeleer, responsable de la recherche scientifique à Liberas (Centre pour l’histoire de la libre-pensée et de la libre entreprise – Gand). Cet ouvrage représente aussi une occasion d’évoquer l’athéisme dans la société belge actuelle. Dans votre ouvrage, il est question d’athéisme « négatif » et « positif ». Mais aussi de cette phrase empruntée au philosophe belge Eugène Dupréel : « La religion est la technique de l’intervalle ». Que faut-il entendre par là ? Cela veut dire que lorsqu’il est devant l’inconnu, l’homme invente beaucoup de choses. Les anciens pensaient que c’est dieu qui leur envoyait la foudre. Mais plus les explications scientifiques et rationnelles ont progressé, plus cet intervalle entre la situation de l’homme et ce qui l’a épouvanté, ce qui l’a interrogé, s’est réduit. C’est manifeste lorsque l’on observe ce qui s’est passé au cours des deux derniers siècles. On confond souvent l’athéisme qui nie l’existence de dieu avec la laïcité… C’est une question que l’on nous pose en permanence. De notre point de vue, par nature, il n’y a pas d’antagonisme en la matière. Nous nous adressons à tous les athées quelles que soient leurs motivations, mais à condition de partager l’attachement à une société pluraliste et laïque. La laïcité est la source de liberté pour tout le monde. Indépendamment de cela, nous avons une position athée, effectivement. Le problème est qu’en Belgique, le Centre d’action laïque promeut une laïcité pour tous, mais qu’en même temps il représente la position non confessionnelle qui est évidemment la nôtre. L’athéisme déclaré, revendiqué, aussi s’est réduit. Que sont devenus les débats particulièrement vifs d’autrefois, entre « bouffeurs de curés » et « calotins » ? Les athées ont de fait mené des combats extrêmement vifs jusqu’à la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui, être athée, remettre en cause l’existence de dieu, passe pour quelque chose d’évident. Pourtant, les discussions n’ont pas cessé, mais elles se sont fortement atténuées. Cette atténuation doit en partie au fait que vous avez perdu votre « ennemi naturel ». La société s’est sécularisée, l’Eglise est moins puissante… Il est clair que le catholicisme, l’anglicanisme, le luthéranisme ou le calvinisme ont perdu leur capacité d’oppression. Mais le problème est ailleurs. Quand on regarde les sondages consacrés aux religions, on s’aperçoit qu’un groupe d’opinion quantitativement important ne coche ni la case « religion » ni la case « athée », mais bien « sans religion ». Il comprend des sensibilités différentes, mais aussi une grande partie de spiritualistes imprégnés de cet irrationalisme profond que l’on peut retrouver chez les antivax. Les gens, dit-on, ont besoin de « sacré » même si beaucoup d’entre eux ont été éduqués à l’école du rationalisme. L’effondrement des grandes religions ne s’est fait que très partiellement en faveur de l’athéisme. Il profite aussi à un spiritualisme vague que l’on peut retrouver autour de certains noms comme Matthieu Ricard et Frédéric Lenoir. Frédéric Lenoir a une position particulière : il dit qu’il n’y a que deux types de personnes avec lesquelles il ne peut s’entendre : les autorités de l’Eglise et les théologiens d’une part, les athées de l’autre. Il peut s’accommoder du reste. C’est une position effectivement intéressante, utilisable politiquement ou socialement. Autrefois, l’athéisme pouvait compter sur certaines personnalités fortes au sein des partis politiques. Aujourd’hui, ne manquent-elles pas à votre cause ? Cela ne nous pose pas de problème dans la mesure où tout le monde s’est adapté à la situation. En 1913, le Parti ouvrier belge (POB) a marqué une rupture avec la libre-pensée en raison de la question de l’athéisme. Cela pour des raisons électorales, évidemment. Il s’est inspiré de son homologue allemand, le SPD, qui ambitionnait d’aller chercher l’électorat sociologiquement chrétien. Etre athée ne pose plus de problème en Belgique. Mais c’est loin d’être le cas partout. Sans aller jusqu’aux théocraties, être athée aux Etats-Unis n’est pas toujours simple, par exemple. C’est tout à fait vrai. Des sondages ont mis en lumière cette situation aux États-Unis. Mais ils montrent aussi qu’elle est de moins en moins problématique. Inévitablement revient la question de savoir si l’Américain moyen accepterait d’envoyer un président athée à la Maison-Blanche. La réponse « oui » a toujours fait les moins bons résultats. Mais cela s’améliore. Et pour cause, le nombre d’athées aux États-Unis a fortement crû depuis 20 ans. En la matière, la Belgique constitue un cas particulier. La pilarisation a eu un effet positif sur la croyance dans la mesure où elle a empêché la domination totale de l’église. Quels seront vos combats futurs ? Y a-t-il une marge de manœuvre pour l’athéisme dans des questions éthiques, comme l’avortement, l’euthanasie, etc. Nous faisons partie du Centre d’action laïque et nous en sommes parfaitement solidaires. Nous le soutenons, mais n’en sommes pas le fer de lance. Ceci étant dit, nous consacrons l’essentiel de nos efforts à l’athéisme. Et surtout, depuis quelques années, à la question du rationalisme et de la science. Nous sommes face à un sacré nouveau, bien plus irrationnel que le catholicisme ou le protestantisme traditionnels. D’aucuns ont facilement déduit d’un certain postmodernisme un relativisme total – « il n’y a de vérité dans rien » – mis à profit par un certain univers de fake news. Cela est dangereux. Il a fallu beaucoup de courage et de détermination aux athées pour oser nier l’existence de dieu face à la toute-puissance de l’Eglise. Un livre raconte ce combat. Le 29/11/2021 à 18:22
www.lesoir.be
Christophe Lepoint : « Gérard Lopez, qu’il vende le club ! »
Invité sur le plateau de Notélé, Christophe Lepoint a joué le rôle de porte-parole du groupe.
www.dhnet.be
Joe Biden face au variant omicron: «Pas de raison de paniquer»
Joe Biden face au variant omicron: «Pas de raison de paniquer» Le président américain Joe Biden prononce une allocution pour faire le point sur la variante Omicron dans la salle Roosevelt de la Maison Blanche à Washington, DC, le 29 novembre 2021. - Belga Image. Le président américain Joe Biden a estimé lundi qu’il n’y avait « pas de raison de paniquer » face à la propagation du nouveau variant omicron du covid-19, dans un discours à la Maison Blanche. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Un nouveau variant du coronavirus fait trembler le monde Le variant omicron est hautement transmissible. Il a d’abord été détecté en Afrique du Sud, mais la liste des pays où des cas ont été déclarés ne cesse de s’allonger, notamment en Europe. Par AFP Le 29/11/2021 à 18:18
www.lesoir.be
Les plus gros écarts du lundi 29/11
Bourse de Bruxelles - Les plus gros écarts du lundi 29/11 A LA HAUSSE PC      COURS Bone Therapeutics     + 13,78      1,03 Mithra                                7,49     19,80 Balta                                  7,17      2,69 MDxHealth                       6,29      0,91 Celyad                                4,42      3,31 A LA BAISSE            Keyware Tech.                -  8,77       1,04 Onward Medical                 7,34      10,10 Ontex                                    2,86       7,47 Bpost                                    2,85       7,16 Oxurion                                 2,80       1,98 Quelques-uns des plus gros écarts du lundi 29/11 à la Bourse de Bruxelles. Mis à jour le 29/11/2021 à 18:06
www.lesoir.be
Clôture du Bel 20 du lundi 29/11
Bourse de Bruxelles - Clôture du Bel 20 du lundi 29/11 AB InBev    -  50,84  (51,19)  Ackermans    + 146,30 (145,40)  Aedifica   + 119,30 (118,10)    Ageas   -  46,31  (46,37)  Aperam   +  43,16  (43,02)  arGEN-X   + 250,90 (246,40)  Cofinimmo    - 139,70 (140,30)  Colruyt   -  41,35  (41,51)  Elia    - 109,10 (109,20)  Galapagos   +  43,00  (42,60) GBL   +  96,82  (95,76)   KBC   +  72,58  (71,78)  Melexis   + 103,30 (101,20) Proximus   -  16,03  (16,26)  Sofina   + 406,80 (398,20)  Solvay   -  99,22  (99,74)  Telenet   +  31,20  (31,14) UCB   -  97,04  (98,76)  Umicore    +  43,07  (42,61)   WDP   -  41,22  (41,60) Valeurs de clôture du lundi 29/11 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente. Mis à jour le 29/11/2021 à 18:05
www.lesoir.be
Jack Dorsey quitte la direction générale de Twitter, une page se tourne
Jack Dorsey quitte la direction générale de Twitter, une page se tourne "J'ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que la société est prête à couper le cordon avec ses fondateurs", a expliqué Jack Dorsey, dans un communiqué, qui marque la fin d'une époque. Pour marquer la rupture, le natif de St. Louis (Missouri) prévoit de quitter aussi le conseil d'administration en 2022 et ne briguera pas un nouveau mandat lors de l'assemblée générale du groupe. Avec son allure reconnaissable, crâne rasé et longue barbe, et son style atypique, Jack Dorsey incarne, depuis des années, à lui seul, Twitter. Il avait effectué un premier passage comme directeur général de Twitter entre 2007 et 2008, finalement évincé par le conseil d'administration, insatisfait de sa gestion. Depuis son retour à la tête de la compagnie à l'oiseau bleu, en octobre 2015, l'entrepreneur au style décontracté était régulièrement critiqué pour n'avoir pas lâché les rênes de son autre entreprise, le spécialiste des paiements mobile Square, pour se consacrer uniquement à Twitter. Alors que Jack Dorsey s'efface, il laisse Twitter avec un portefeuille de 211 millions d'utilisateurs quotidiens dits "monétisables", c'est-à-dire qui sont exposés aux publicités sur la plateforme. Avec Jack Dorsey à sa tête, Twitter a publié son premier trimestre bénéficiaire, pour les trois derniers mois de 2017, puis deux exercices entiers dans le vert, avant de replonger dans le rouge en 2020. Le quadragénaire s'est attaché à monétiser le trafic de la plateforme, point faible de l'entreprise jusque-là, alors qu'elle est un relais d'opinion majeur, à la place unique dans le paysage médiatique. Pour ce faire, le groupe a amélioré ses outils de modération pour rendre le réseau plus présentable et plus facile à utiliser pour les annonceurs mais aussi les utilisateurs. Il a supprimé les comptes de personnalités accusées de discours haineux ou de relayer des théories complotistes ou des affirmations mensongères. Point d'orgue de cette campagne de nettoyage, la suspension permanente du compte du président des États-Unis, Donald Trump, en janvier 2021. La décision a encore renforcé, aux yeux de nombreux conservateurs, l'image d'un réseau au service des progressistes et de la gauche et prêt à museler la liberté d'expression. "Les gens ont tendance à associer Jack Dorsey avec la censure sur Twitter, mais je pense qu'il a fait ce qu'il a pu, ces dernières années, pour que la plateforme reste relativement ouverte", a commenté, sur Twitter, Mike Solana, à la tête de la société de capital investissement Founders Fund. "Sans lui, les choses vont empirer, pas s'améliorer." Pour améliorer sa rentabilité, Twitter a aussi lancé une série d'initiatives, notamment la possibilité d'abonnements payants à certains comptes très suivis. En juin, le réseau avait aussi démarré une version payante de Twitter au Canada et en Australie assorties de fonctionnalités supplémentaires pour les utilisateurs qui y souscrivent. Ces derniers trimestres, Jack Dorsey avait insisté sur la nécessité de personnaliser, avec l'aide de l'intelligence artificielle, l'utilisation que fait chaque abonné du service, notamment en créant de nouveaux fils propres à des sujets spécifiques. "Nous sommes en route pour quitter 2021 en étant une société plus ciblée, avec des priorités plus claires", avait déclaré Jack Dorsey lors de la dernière conférence de présentation des résultats, fin octobre. Chez Twitter depuis plus de dix ans, Parag Agrawal est un spécialiste de l'ingénierie informatique, qui a joué un rôle majeur dans l'accélération de l'intelligence artificielle au sein du groupe. Après une brève suspension dans l'attente de l'annonce, le marché réagissait favorablement à l'information, le titre Twitter gagnant 2,90% vers 16h30 GMT (17h30 HB) à Wall Street. Devenu milliardaire en 2013 avec l'introduction en Bourse de Twitter, Jack Dorsey est aujourd'hui à la tête d'une fortune estimée à 11,8 milliards de dollars par le site du magazine Forbes. Twitter a annoncé lundi le départ, avec effet immédiat, de son directeur général et cofondateur Jack Dorsey qui va être remplacé par le directeur technologique du groupe, Parag Agrawal. Mis à jour le 29/11/2021 à 18:01
www.lesoir.be
Anderlecht: Lior Refaelov, une expérience qui vaut de l’or
Anderlecht: Lior Refaelov, une expérience qui vaut de l’or Le Soulier d’or a un impact indéniable sur la dynamique mauve. - Belga Une accolade, des sourires partagés et des mots échangés. Quelques instants après le coup de sifflet final de Charleroi – Anderlecht, samedi soir, Vincent Kompany n’a pas tardé à se tourner vers Lior Refaelov pour savourer le premier succès du Sporting en championnat depuis plus d’un mois. Parce que l’Israélien a lancé les siens vers la victoire en ouvrant le score d’une frappe croisée à l’entrée du grand rectangle, juste avant le repos. « C’est un pion majeur de notre collectif », pointait Vincent Kompany après le sixième succès des Mauves en championnat. « Quand il joue, j’ai toute la confiance du monde qu’il va nous apporter quelque chose sur le terrain. Il l’a prouvé face à Charleroi. » Loin d’être une première dans son chef. Il en avait fait de même plus de deux mois auparavant, à Sclessin, en marquant l’unique but du Clasico. Pour le dernier succès d’Anderlecht hors de ses bases en championnat, avant le déplacement au Mambourg le week-end dernier. Cela avait été le cas aussi à Laçi, en tour préliminaire de la Conference League (1 but, 2 passes décisives), et plus récemment en seizièmes de finale de la Coupe de Belgique dans les installations de La Louvière (2 buts, 1 passe décisive). Des moments-clés dans la saison où toute l’expérience de Lior Refaelov a profité aux Mauves. L’une des raisons pour lesquelles la direction bruxelloise a été le chercher à l’Antwerp en profitant de la passivité de Paul Gheysens alors que le principal intéressé, tout juste couronné du Soulier d’or, arrivait en fin de contrat au Bosuil. Un fameux vécu L’idée était aussi simple que saluée par le monde extérieur : faire profiter la jeunesse anderlechtoise du vécu de l’ancien joueur de Bruges. Qui plus est, dans les moments délicats de la saison. Charleroi en était évidemment un. Pour Anderlecht. Et encore un peu plus pour Vincent Kompany. Le T1 n’a pas fait la même erreur que face à Courtrai où il s’était volontairement privé de son médian offensif. Cela faisait d’ailleurs quatre matches de D1A de rang que l’Israélien entamait les débats sur le banc. Avec, en tout et pour tout, 39 minutes de jeu face à Louvain et l’Antwerp où il n’avait guère convaincu. Il n’est plus de ceux qui peuvent faire basculer une rencontre au cours des événements. Lior Refaelov est davantage un diesel capable de frapper à n’importe quel moment. Comme face aux Zèbres, où il n’a pas tout réussi, mais a montré la voie à ses coéquipiers. « On parle tout de même du Soulier d’or », avait déjà rappelé à la pause Wesley Hoedt, pas étonné que celui qui était déjà son coéquipier à l’Antwerp pouvait sortir son équipe d’une fameuse ornière. Pourtant, quelques doutes se sont posés à l’encontre de l’Israélien dont les performances ont été inégales depuis le début de la saison. Parce qu’une position de milieu gauche – malgré une bonne entente avec Sergio Gomez – n’a pas sa préférence au contraire de l’axe. Mais également parce qu’on pouvait se demander si le poids des ans – malgré d’excellents tests physiques – ne pouvait pas être source de problème eu égard aux demandes de Vincent Kompany en termes de pressing et de courses. Discussion avec Kompany D’ailleurs, au-delà de la discussion collective de la semaine dernière après le partage contre Courtrai, un « one to one » s’est aussi déroulé entre l’entraîneur du RSCA et son joueur le plus âgé quelque peu amer du sort qui lui était réservé dernièrement. « Je ne connais pas de joueur heureux sur le banc », rétorquait Refaelov dans les catacombes du Mambourg. « Cette situation m’a poussé à me motiver et à me surpasser pour être sur le terrain. Je suis heureux que Vincent Kompany m’ait donné la confiance pour affronter Charleroi. » Lior Refaelov lui a bien rendu et devrait en faire de même, ce mardi soir, lors d’un huitième de finale de Coupe de Belgique couperet où l’expérience de l’ex-international israélien sera encore d’une grande utilité. D’autant plus dans une compétition où il rêve de soulever le trophée pour la troisième fois de sa carrière. Lior Refaelov disputera à Seraing son 25e match de Coupe de Belgique. Il a gagné deux fois l’épreuve (2015 et 2020), inscrit six buts et donné sept assists en 24 matches. Par Guillaume Raedts Le 29/11/2021 à 18:14
www.lesoir.be
Waarom Twitter “luie” CEO en oprichter aan de kant zet
Stichter Jack Dorsey zet per direct een stap opzij als CEO van Twitter. Volgens de Amerikaan gaat het om “zijn eigen beslissing”, maar deze stap valt niet los te zien van de druk van de aandeelhouders van het bedrijf, die Dorsey al langer aan de kant wilden zetten. Zo komt een einde aan de tweede ambtstermijn van de man aan het hoofd van het sociale medium.
www.nieuwsblad.be
Omicron, le variant le plus inquiétant jusqu'à présent? "Il pourrait mener à une toute nouvelle pandémie"
Tom Wenseleers s'inquiète du variant Omicron du coronavirus, qui selon lui est le variant le plus inquiétant jusqu'à maintenant.
www.lalibre.be
Vijf jaar cel gevraagd voor de Franse ex-premier François Fillon
Het openbaar ministerie heeft maandag vijf jaar gevangenis geëist voor de voormalige Franse premier François Fillon. Daarvan zijn er vier voorwaardelijk. Ook voor zijn vrouw en een medewerker werden voorwaardelijke gevangenisstraffen geëist.
www.hbvl.be
Première vente exclusive d’art belge pour Millon
18:11 Ce mardi 30 novembre, à 19 heures, Millon Belgique tient la première vente exclusive d’art belge, du XIXe siècle à nos jours. Le première d'une longue série...
www.lecho.be
Nederlandse overheid vliegt uit bocht met zwarte lijst fraudeurs
18:11 De Nederlandse belastingdienst heeft duizenden burgers met schulden opgezadeld door hen onterecht op een zwarte lijst te zetten. Zij werden zonder bewijs van sociale fraude verdacht.
www.tijd.be
Uber à Bruxelles : les chauffeurs pourront-ils continuer à travailler en attendant le nouveau Plan taxi ?
La majorité bruxelloise à l'exception du PS et d'Ecolo, a déposé une proposition d’ordonnance réparatrice ce lundi.
www.lalibre.be
Vidéos sexuelles dans la buvette de foot: cinq renvois en correctionnelle demandés
Le dossier des vidéos à caractère sexuel tournées dans la buvette d’un club de foot de Thimister-Clermont, diffusées à grande échelle sur les réseaux sociaux, est bouclé. Cinq jeunes de la région de Liège & Verviers risquent d’être devant le tribunal
Lameuse.be
Jaar cel gevorderd tegen Franse ex-premier François Fillon
Het parket-generaal in Frankrijk heeft vandaag vijf jaar cel waarvan één jaar effectief gevorderd tegen François Fillon. De voormalige Franse premier wordt verdacht van gesjoemel met de aanwerving van een parlementaire medewerker.
HLN.be
Dani Alves vote Christian Eriksen pour le Ballon d’Or: «La vie est plus importante que le football»
Dani Alves vote Christian Eriksen pour le Ballon d’Or: «La vie est plus importante que le football» Photo News Alors que le nom du Ballon d’Or 2021 va être dévoilé ce lundi soir, Dani Alves a choisi son favori. Et le défenseur brésilien aurait souhaité voir Christian Eriksen, qui a frôlé la mort après un arrêt cardiaque lors de l’Euro 2020, recevoir le trophée. « Je pense sincèrement que, cette année, tous les prix individuels devraient revenir à Eriksen pour envoyer un message au monde entier », a déclaré Daniel Alves en marge du Golden Foot Award à Monaco. « La vie est plus importante que le football ou quel que soit le sport. Quand une personne revient à la vie comme Eriksen, et que tout le monde se souvient de ces images, et pour ce premier prix après ce qu’il s’est passé, avec tant et tant de choses qui se sont passées, avec la Covid, je pense que nous avons l’opportunité de montrer au monde entier qu’il y a des choses plus importantes que le sport. Nous devrions saisir cette chance. Mais bon, je ne suis pas compétent pour donner ce prix à Eriksen, et je pense que Messi est le candidat le plus fort. » Le Brésilien aurait voulu voir toutes les récompenses individuelles du Ballon d’Or 2021 attribuées au joueur danois, qui a frôlé la mort à l’Euro. Le 29/11/2021 à 18:03
www.lesoir.be
Coronavirus: ce qui change dans les écoles dès ce mardi
Coronavirus: ce qui change dans les écoles dès ce mardi A la suite du Comité de concertation de vendredi, il a été décidé de suspendre les séjours scolaires avec nuitées ainsi que les événements et fêtes scolaires impliquant des personnes extérieures à l’école (parents). C’est confirmé par une nouvelle circulaire de la ministre francophone de l’Education, Caroline Désir, publiée samedi et destinée à l’enseignement maternel et primaire. Les sorties scolaires d’un jour, sans nuitée, restent autorisées. Il n’y a pas de changement non plus en ce qui concerne le port du masque : les élèves de maternelle et primaire ne devront pas se couvrir la bouche et le nez à l’intérieur de l’école. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Testing: «La situation est très critique» Le nouveau texte indique que les locaux du personnel doivent être fermés s’il n’y est pas possible de maintenir les précautions d’usage (distanciation, aération). Les réunions en présentiel entre adultes doivent être évitées, sauf si le sujet impose une présence. Pour ce qui est de l’interdiction des séjours scolaires de plusieurs jours, elle vaut dès ce lundi 29 et jusqu’au congé de carnaval, précise la circulaire. Selon la ministre Caroline Désir, de nouvelles règles vont être définies pour la gestion des cas covid au sein de l’école, mais ces éléments relèvent de la Conférence interministérielle santé et du cabinet de la ministre Bénédicte Linard, qui doivent encore formellement définir ces changements. On ne fermerait les classes plus après deux mais trois cas confirmés, par exemple. À lire aussi Coronavirus: les classes fermeront à partir de trois cas dans les écoles francophones De nouvelles règles s’appliquent dans les écoles dès ce mardi. La ministre francophone de l’Enseignement, Caroline Désir, a publié ce samedi une circulaire à destination de l’enseignement maternel et primaire. Par Rédaction Le 29/11/2021 à 18:01
www.lesoir.be
Premier cas confirmé du variant Omicron à Madrid
Un premier cas du variant Omicron, qui se répand à travers le monde et suscite un vent de panique, a été détecté en Espagne, a annoncé lundi un hôpital madrilène.
www.7sur7.be
Cofinimmo acquiert une maison de repos et de soins en France
Cofinimmo acquiert une maison de repos et de soins en France Le groupe a en réalité acquis 100% des actions de la société détentrice de cette maison de repos, pour un montant d'environ 17 millions d'euros. L'établissement pour personnes âgées est d'ores et déjà loué au groupe DomusVi, via la signature d'un bail de type double net pour une durée fixe de 12 ans, précise le groupe coté. Les montants à payer en 2021 pour cet investissement sont prévus dans la dernière estimation annuelle, ajoute Cofinimmo. La société immobilière Cofinimmo a fait l'acquisition d'une maison de repos et de soins à Chanteloup-les-Vignes, dans la région Île-de-France, annonce-t-elle lundi. Mis à jour le 29/11/2021 à 17:51
www.lesoir.be
La Fondation Roi Baudouin investit dans Pluralis pour l'indépendance des médias en Europe
La Fondation Roi Baudouin investit dans Pluralis pour l'indépendance des médias en Europe Pluralis réunit un ensemble de médias européens, de fondations et d'investisseurs à impact, dont l'objectif est de soutenir la pluralité de l'information dans les pays d'Europe où la pluralité des médias est menacée en y investissant des fonds et en apportant son expertise aux médias indépendants afin de les soutenir et les renforcer. La coalition garantit toutefois de s'abstenir d'intervenir dans les prises de décisions éditoriales des médias. C'est dans cette optique que Pluralis a acquis, par exemple, selon les informations présentées, une participation de 40% dans Gremi Media S.A., un média polonais qui édite Rzeczpospolita, un journal important et influent en Pologne. Pour Luc Tayart de Borms, administrateur délégué de la FRB, cette aide apportée à l'indépendance et au pluralisme médiatiques en Europe est primordial. "La Fondation Roi Baudouin a décidé il y a quelque temps d'investir une partie de son capital dans des investissements liés à cette mission. Notre participation dans Pluralis s'inscrit parfaitement dans cet objectif et vient s'ajouter à notre soutien actuel aux médias européens par le biais de Civitates, une initiative réunissant 21 fondations en faveur de la démocratie et de la solidarité en Europe." La FRB détient 28,46% des parts de Pluralis. Dans de nombreuses régions d'Europe, les médias indépendants sont soumis à une pression croissante, la pluralité étant attaquée et la désinformation étant en hausse. La Fondation Roi Baudouin (FRB) participe au lancement de Pluralis B.V., une nouvelle coalition qui fournit un instrument d'investissement à impact visant à préserver l'indépendance et le pluralisme de l'information en Europe, a annoncé lundi l'organisme belge par voie de communiqué. Mis à jour le 29/11/2021 à 17:50
www.lesoir.be
Tienermeisjes doen handstand op drukke spoorlijn: “Overweg is geen plek voor fotoshoot”
De Britse spoorwegbeheerder Network Rail deelt maandag “schokkende” beelden van gevaarlijk gedrag bij een drukke spoorlijn in Nottinghamshire. Twee tienermeisjes doen onder andere een handstand op de overweg, mensen gaan liggen of zitten om selfies te nemen of blijven midden op de spoorweg staan. “Treinen razen daar aan 130 kilometer per uur voorbij”, waarschuwt de spoorwegbeheerder. “Dit ongelooflijk gevaarlijk gedrag kan verregaande gevolgen hebben en zelfs fataal aflopen.” Ook in België blijft spoorlopen een probleem. Volgens Infrabel stierven vorig jaar vijf mensen in die omstandigheden en raakten nog zeven anderen ernstig gewond.
www.hbvl.be
Europese Rekenkamer wordt gehoord na aantijgingen over misbruik
De Europese Rekenkamer verdedigt zich morgen in het Europees Parlement tegen aantijgingen over misstanden en slecht beheer bij de instelling die moet waken over de financiën van de Europese Unie.
HLN.be
Patrice Dartevelle
Patrice Dartevelle D.R. Il est aujourd’hui secrétaire de l’Association belge des athées. Auparavant, ce licencié en philologie classique et en histoire du christianisme (ULB) a été notamment administrateur du Centre d’action laïque de 1987 à 2014, responsable du magazine et des Editions Espace de libertés. Il a codirigé plusieurs ouvrages consacrés à l’athéisme dont Le grand Bazar de l’irrationnel (2020) et Mourir sans dieu (2021). Le 29/11/2021 à 17:57
www.lesoir.be
NewB lanceert eigen duurzaam beleggingsfonds
17:56 Net als de traditionele spelers in de branche probeert nu ook de alternatieve Belgische bank NewB een beleggerspubliek aan te spreken.
www.tijd.be
Le procès de Ghislaine Maxwell, la "rabatteuse" présumée d'Epstein, s'ouvre à New York
Deux ans après le suicide en prison du milliardaire Jeffrey Epstein, accusé de crimes sexuels, le procès de son ex-compagne Ghislaine Maxwell, accusée d'avoir recruté des jeunes filles mineures pour le financier et son entourage, commence lundi à New York. La fille du magnat de la presse Robert Maxwell, 59 ans, est en prison aux Etats-Unis depuis l'été 2020 et encourt la prison à vie au terme de débats qui doivent durer six semaines.
www.dhnet.be
De meest iconische looks van Virgil Abloh
De 41-jarige Amerikaanse ontwerper Virgil Abloh overleed zondag aan de gevolgen van kanker. Abloh ging liefst tegen de stroom in. Zijn tegendraadse parcours in de mode in 10 creaties.
De Standaard
Dans le sapin de Noël des Biden, une photo... des Trump
Des guirlandes à foison, du pain d'épices et, accrochée au sapin de Noël, une photo ... des Trump: dans une Amérique plus divisée que jamais, les Biden jouent l'apaisement, au moins symbolique, à l'approche des fêtes de fin d'année.
www.7sur7.be
Van onbekend naar overberoemd zoals nieuw K3’tje Julia, hoe ga je daarmee om?
En plots zal haar gezicht op brooddozen staan: Julia, de 19-jarige uit het Nederlandse Bergen op Zoom, wordt de nieuwe K3 en maakt de groep weer compleet. Maar hoe ga je om met die plotse bekendheid? “In het begin denk je vaak: Wat is er aan de hand dat iedereen naar mij zo zit te gapen?”
www.hbvl.be
Amateurtrainers mogen tot 450 uur bijklussen aan 10 procent
Vrijdag werd de definitieve regeling voor verenigingswerk goedgekeurd door de ministerraad. Vanaf 1 januari 2022 kan een ‘verenigingswerker’ tot 450 uren betaald actief zijn bij een sportvereniging en tot 300 uren bij een vereniging in de socio-culturele sector. De verenigingswerker betaalt dan wel nog 10 procent personenbelasting.
De Standaard
Tientallen Britten zitten dagenlang vast in ondergesneeuwde pub: “De sfeer is top en er is voldoende bier aanwezig”
Tientallen Britten zakten afgelopen weekend af naar een pub in de onherbergzame Britse regio Yorkshire Dales om een feestje te bouwen. Maar dat feestje duurde veel langer dan gepland toen een sneeuwstorm plots toesloeg en het witte poeder de kroeg in een mum van tijd helemaal bedekte. Zo’n zestig klanten waren gedwongen om in de Tan Hill Inn te blijven. Maar van paniek, heimwee of een ondergesneeuwde stemming was geen sprake. “De sfeer is geweldig en er is nog meer dan voldoende bier aanwezig”, aldus een van de gestrande klanten. Maandag was het feestje voorbij toe een sneeuwruimer de kroeg bereikte.
www.hbvl.be
Drie verdachten opgepakt voor aframmeling in drugsmilieu
Er zijn drie verdachten opgepakt voor de aframmeling die enkele mannen eind september kregen na een misgelopen drugsdeal. Het gaat om twee broers Saïd en Mustapha B. uit Deurne en Mohamed E. uit Borgerhout.
HLN.be
LIVE Ballon d’Or: geen plaats in de top-twintig voor ex-winnaar Modric en Kane
Vanavond wordt in het Théâtre du Châtelet in de Franse hoofdstad Parijs de Gouden Bal uitgereikt, de meest prestigieuze individuele voetbalonderscheiding. Rode Duivels Kevin De Bruyne en Romelu Lukaku behoren tot de 30 genomineerden maar hun winstkansen zijn klein. De favorietenrol is weggelegd voor zesvoudig winnaar Lionel Messi en Robert Lewandowski. Volg de uitreiking hier vanavond LIVE.
www.nieuwsblad.be
L’astrophysicien Michaël Gillon recevra le Prix Francqui 2021 des mains du roi
Le palais royal annonce que le Roi remettra le Prix Francqui 2021 à l’astrophycisien liégeois Michaël Gillon (ULiege). Ses découvertes concernant les exoplanètes potentiellement habitables sont à nouveau récompensées.
Lameuse.be
Ghislaine Maxwell, rechterhand van pedofiel Jeffrey Epstein, noemt zichzelf slachtoffer
Vandaag is in New York het proces gestart tegen Ghislaine Maxwell (59), de jet-setter die ervan verdacht wordt jarenlang tienermeisjes te hebben geronseld voor de veroordeelde pedofiel Jeffrey Epstein. Ze zou ook zelf aan het seksueel misbruik hebben deelgenomen. Maxwell verdedigt op het proces haar onschuld. “Ik was zelf een slachtoffer,” beweert ze. Er hangt haar een straf van 80 jaar boven het hoofd.
HLN.be
Classement des buteurs de P1: Namotte revient à un but de Bultot
Voici le classement complet des buteurs de première provinciale à l’issue de la 15e journée de championnat.
Lameuse.be
Espagne: un premier cas du variant omicron confirmé
Espagne: un premier cas du variant omicron confirmé Un premier cas du variant Omicron, qui se répand à travers le monde et suscite un vent de panique, a été détecté en Espagne, a annoncé lundi un hôpital madrilène. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Un nouveau variant du coronavirus fait trembler le monde Le variant omicron est hautement transmissible. Il a d’abord été détecté en Afrique du Sud, mais la liste des pays où des cas ont été déclarés ne cesse de s’allonger, notamment en Europe. Par AFP Le 29/11/2021 à 17:44
www.lesoir.be
Risque d'inondations: la commune d'Alveringem déclenche son plan catastrophe
La commune d'Alveringem, dans le Westhoek (Flandre occidentale), a déclenché lundi son plan catastrophe communal en raison d'un risque de débordement de l'Yser, ont annoncé les pompiers de la zone de secours locale. Le niveau du fleuve est très haut en raison des fortes précipitations des derniers jours.
Levif.be
Jordi Condom: «Nous sommes dans une bonne spirale, je ne veux pas tout changer»
Lors des deux tours précédents, Jordi Condom avait fait tourner son effectif. Ce mardi, la donne sera différente contre Anderlecht. Il entend aligner la meilleure équipe possible.
Lameuse.be