La Croatie élimine la Serbie de Djokovic et se qualifie pour la finale de la Coupe Davis

La Croatie a remporté le double décisif pour venir à bout de la Serbie de Novak Djokovic, 2 victoires à 1, et se qualifier pour la finale de la Coupe Davis de tennis, vendredi à Madrid, en Espagne.
Read full article on: myprivacy.dpgmedia.be
Matondo (8/10) trop fort, Hoedt (3/10) trop maladroit: les notes des Mauves après la défaite conte le Cercle (Mise à jour)
Plusieurs Mauves étaient en-dessous de leur niveau, ce mercredi.
1m
www.dhnet.be
Meurtre de Kitty Van Nieuwenhuysen: le recours en cassation de Galip Kurum rejeté
Mercredi, la Cour de cassation a rejeté le pourvoi en cassation formé par Galip Kurum, reconnu coupable du meurtre de l'agent Kitty Van Nieuwenhuysen, contre la décision du tribunal de l'application des peines à Bruxelles (TAP) de ne pas lui accorder la détention limitée.
4 m
www.7sur7.be
"45e et 47e président des Etats-Unis": Donald Trump fait allusion à une candidature en 2024
Le 45ème président américain n'est toujours pas candidat pour 2024, mais il y songe très certainement.
5 m
www.lalibre.be
Hausse des prix de l’énergie: près de 70% des PME favorables au paiement des factures d’électricité avec des éco-chèques
Face à la flambée des prix de l’énergie et de la consommation, plus de la moitié des PME déclarent que les chèques (repas et éco-chèques) et les augmentations de salaire brut font la plus grande différence pour leurs travailleurs.
7 m
Sudinfo.be
Tarifs Stib et SNCB, travail, voyages... Tout ce qui va changer ce 1er février
Voici tous les changements qui entreront en vigueu ce mardi 1er février.
8 m
www.lalibre.be
Les résultats de la nuit en NBA: Phoenix continue à briller au sommet des classements (vidéos)
Les résultats de la nuit en NBA: Phoenix continue à briller au sommet des classements (vidéos) Devin Booker, des Phoenix Suns. - AFP Emmenée par le duo d’arrières composé du jeune Devin Booker (43 pts, 12 rebs, 4 ast) et du vétéran Chris Paul (21 pts, dont 15 dans le dernier quart, 5 ast), la franchise de l’Arizona présente un bilan de 38 victoires et 9 défaites. Elle compte plus de 3 victoires d’avance sur Golden State (35-13), deuxième à l’Ouest. Miami, premier à l’Est, compte 31 victoires (17 défaites) après son succès 110-96 face à New York. Le Heat a frappé fort d’entrée (30-16 après douze minutes) et pu compter sur l’adresse de Duncan Ronsinson qui a rentré 7 tirs à 3 points (sur 11 tentés) et bouclé son match fort de 25 points. À l’Est, Cleveland retrouve des couleurs. Les Cavaliers ont signé une 8e victoire en neuf matchs et trouvé la solution pour s’offrir les champions en titre de Milwaukee 115-99. Kevin Love, qui a retrouvé une nouvelle jeunesse (25 pts, 9 rebs), et les 19 paniers à trois points concédés et les 19 ballons perdus par les Bucks sont en bonne partie responsables de la 20e défaite en cinquante rencontres de Giannis Antetokounmpo et Co. Cleveland est désormais 3e à l’Est (30-19) derrière Chicago (30)17) vainqueur de Toronto 111-105. DeMar DeRozan s’est rappelé au bon souvenir de la franchise qui l’a fait connaître en inscrivant 29 points pour les Bulls. Charlotte a encore fait mieux que Cleveland dans l’exercice des tirs à longue portée puisqu’ils en ont infligés 24 à la défense d’Indiana privée il est vrai de pas mal d’éléments blessés. Du coup les Honrets se sont imposés 158-126. Kelly Oubre en a inscrit dix et un total de 39 points, son record en carrière. Le meneur LaMelo Ball a signé son quatrième triple double de la saison (29 pts, 13 ast et 10 rebs). Autre jeune meneur qui confirme son potentiel : Ja Morant. Le feu-follet de Memphis a égalé son record de la saison, avec 41 points, et conduit les Grizzlies à la victoire à San Antonio 110-118, de quoi faire oublier le triple-double de Dejounte Murray (16 pts, 10 rebs, 11 ast), un autre meneur qui éclate cette saison sur les parquets de la NBA mais qui évolue dans une équipe jeune en reconstruction. Les Los Angeles Clippers aiment se faire peur. Ils ont encore redressé une situation compromise. Au lendemain de leur remontée de 35 points à Washington, ils ont comblé un retard de 14 points (39-25) avant de gagner 102-111 à Orlando. Là encore le banc des remplaçants a joué un rôle déterminant inscrivant 49 points (contre 27 à celui du Magic) dans ce troisième succès en quatre matchs des Clippers. Les Phoenix Suns sont en tête des classements de la NBA, la Ligue nord-amérciaine de basket. Mercredi, ils ont aligné une huitième victoire consécutive et leur 19e succès en 23 matchs en déplacement cette saison 97-105 à Utah. Par Belga Le 27/01/2022 à 09:47
www.lesoir.be
WeTransfer blaast Amsterdamse beursgang in extremis af
09:46 De digitale bestandenverstuurdienst WeTransfer zou vrijdag naar de Amsterdamse beurs trekken, maar schrapt die plannen op het laatste nippertje. De volatiele marktsituatie is de boosdoener, klinkt het...
www.tijd.be
Le Belge ne souhaite pas brader l'accès à la pension minimum
09:45 La moitié des Belges interrogés par NN estiment que 30 années effectives de travail, voire 40, devraient être requises pour avoir droit à la pension minimum.
www.lecho.be
Ces Belges qui sont prêts à gagner moins pour décrocher le job de leurs rêves
Seuls 15 % des Belges seraient prêts à perdre de l’argent pour changer de vie.
www.dhnet.be
Blocage d'importations lituaniennes: l'UE saisit l'OMC contre la Chine (2)
Blocage d'importations lituaniennes: l'UE saisit l'OMC contre la Chine (2) "Les tentatives de résolution bilatérale ayant échoué, l'UE a décidé d'engager une procédure de règlement des différends contre la Chine. Les consultations de l'OMC engagées aujourd'hui constituent la première étape de ce processus", a annoncé la Commission européenne dans un communiqué. La Commission affirme avoir "accumulé des preuves des différents types de restrictions chinoises" ces dernières semaines et cite notamment le "refus de dédouaner les marchandises lituaniennes, le rejet des demandes d'importation en provenance de Lituanie et des pressions exercées sur les entreprises européennes opérant dans d'autres États membres de l'UE pour qu'elles retirent les composants lituaniens de leurs chaînes d'approvisionnement lorsqu'elles exportent vers la Chine".  Le différend est perçu en Europe comme un test de l'unité des Vingt-Sept pays de l'UE par les autorités chinoises. "Ces actions, qui semblent discriminatoires et illégales au regard des règles de l'OMC, portent préjudice aux exportateurs tant en Lituanie qu'ailleurs dans l'UE, car elles visent également les produits à contenu lituanien exportés par d'autres pays de l'UE", a souligné la Commission. "Affirmer que la Chine exerce une soi-disant coercition contre la Lituanie ne repose sur aucun fondement", a réagi devant la presse Zhao Lijian, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Le problème entre la Chine et la Lituanie est d'ordre politique, pas économique", a-t-il affirmé. "Lancer une procédure à l'OMC n'est pas une démarche que nous prenons à la légère. Toutefois, après l'échec de plusieurs tentatives de résolution bilatérale du problème, nous ne voyons pas d'autre solution", a déclaré le commissaire européen au Commerce Valdis Dombrovskis, cité dans le communiqué. "L'UE est déterminée à agir d'une seule voix et à agir rapidement contre les mesures contraires aux règles de l'OMC, qui menacent l'intégrité de notre marché unique. Nous poursuivons en parallèle nos efforts diplomatiques pour désamorcer la situation", a-t-il ajouté. Le bras de fer commercial intervient sur fond de tensions entre la Lituanie, petit pays de moins de 3 millions d'habitants, et la Chine au sujet de Taïwan. La Lituanie a permis à Taïwan d'ouvrir une représentation diplomatique à Vilnius en novembre. Cette décision a suscité l'ire de la Chine, qui ne reconnaît pas le statut d'État à l'île qu'elle considère comme une de ses provinces.  Par mesure de rétorsion, Pékin a limité ses liens diplomatiques et commerciaux avec le pays européen et les chefs d'entreprises et responsables lituaniens affirment que la Chine bloque les importations en provenance du petit État balte. La Lituanie a constaté les premières restrictions à l'égard de ses marchandises en décembre. Pékin aurait agi sans informer ni l'UE, ni les autorités lituaniennes. La Commission européenne avait indiqué à plusieurs reprises être en discussion avec Pékin sur cette question. La première étape des procédures de règlement des différends de l'OMC consiste en une "demande de consultations", par laquelle l'UE demandera officiellement à la Chine des informations complémentaires sur ses mesures en vue de parvenir à une solution. En cas d'échec de ces consultations dans les 60 jours, l'UE peut demander la constitution d'un groupe chargé de statuer sur la question. La Commission européenne a engagé jeudi un bras de fer avec Pékin en saisissant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre la Chine accusée de bloquer des importations lituaniennes, sur fond de tensions au sujet de Taïwan. Pékin a aussitôt dénoncé des accusations sans "aucun fondement". Mis à jour le 27/01/2022 à 09:40
www.lesoir.be
WeTransfer renonce à son introduction en Bourse
WeTransfer renonce à son introduction en Bourse WeTransfer justifie sa décision par les conditions de marché, particulièrement volatiles ces derniers jours. WeTransfer a décidé de renoncer à son introduction en Bourse (IPO) qui était prévue à la Bourse d'Amsterdam, a annoncé jeudi la société de transfert de données. Mis à jour le 27/01/2022 à 09:35
www.lesoir.be
Près de 70% des PME favorables au paiement des factures d'électricité avec des éco-chèques
Prix de l'énergie - Près de 70% des PME favorables au paiement des factures d'électricité avec des éco-chèques Le prestataire de services RH a sondé 661 chefs d'entreprise et responsables du personnel début décembre. Il en ressort que l'augmentation du salaire brut et les chèques sont les outils les plus populaires pour augmenter le pouvoir d'achat (indiqués respectivement par 57% et 54% des répondants comme importants ou très importants). Lorsqu'on demande à ces responsables quels instruments de récompense peuvent faire la différence pour les employés des PME, les augmentations de salaire brut arrivent en tête, ainsi que les chèques. Seule une PME sur cinq les considère comme pas du tout ou pas très importants.  "Près de sept entrepreneurs de PME sur 10 sont favorables à une application plus large des éco-chèques, comme l'aide au paiement de la facture d'électricité. En définitive, les employeurs souhaitent que leurs employés réalisent un gain net et voient leur pouvoir d'achat augmenter", explique Vassilios Skarlidis, Directeur régional PME chez SD Worx. Après l'augmentation du salaire brut et les chèques suivent, en deuxième position, les allocations de mobilité, les assurances, les primes et les indemnités forfaitaires. Elles sont indiquées comme (très) importantes par près de 37-40% des PME. Les avis sont plus partagés sur l'augmentation du montant du chèque-repas. Près de quatre PME sur 10 (37%) estiment que les employés sont demandeurs d'une telle hausse, tandis qu'un quart (23,6%) ne le pense pas. Néanmoins, près de la moitié des PME (46%) affirment ne pas avoir de marge budgétaire pour des extras. Face à la flambée des prix de l'énergie et de la consommation, plus de la moitié des PME déclarent que les chèques (repas et éco-chèques) et les augmentations de salaire brut font la plus grande différence pour leurs travailleurs. Près de sept PME sur 10 (68%) pensent que les travailleurs devraient dès lors également pouvoir utiliser leurs éco-chèques pour payer leur facture d'électricité, selon une étude de SD Worx publiée jeudi. Seuls 13% des sondés début décembre sont en désaccord avec cette possibilité. Mis à jour le 27/01/2022 à 09:35
www.lesoir.be
Brahim Cherabi et Younis Bahou espèrent obtenir une vie durable en Belgique
Les témoins de moralité ont été entendus mercredi devant la cour d'assises de Liège au procès de Brahim Cherabi et Younis Bahou, accusés d'avoir commis l'assassinat de Rachid Moumen. L'enquête de moralité a révélé que les deux accusés ont quitté leur Maroc natal pour s'installer en Belgique. Ils espèrent y obtenir une vie durable.
www.7sur7.be
Ecolo demande un plan d’action contre le harcèlement et les agressions sur le rail
Le groupe Ecolo-Groen de la Chambre a déposé une proposition de résolution qui propose la mise en place d’un plan d’action contre le harcèlement sexuel et les agressions sur le rail.
Sudinfo.be
Importations lituaniennes : Bruxelles engage un bras de fer avec Pékin en saisissant l'OMC
Pékin a aussitôt dénoncé des accusations sans "aucun fondement".
www.lalibre.be
Rocco Siffredi se présente aux présidentielles italiennes : «Il est bien connu que j’ai fait plus de bien au pays que tous les politiques réunis»
Rocco Siffredi se présente aux présidentielles italiennes : «Il est bien connu que j’ai fait plus de bien au pays que tous les politiques réunis» Belga Image Le plus célèbre acteur pornographique européen, voire du monde, a déclaré cette semaine se présenter aux élections présidentielles en Italie. Au départ, cette annonce n’était qu’une blague… Il y a quelques jours, Rocco publiait une vidéo sur son compte Instagram dans laquelle il plaisantait à propos des candidatures politiques : « C’est avec grand plaisir que j’entends la nouvelle que finalement la politique n’est plus la chose ennuyeuse et triste à laquelle nous étions habitués, donc à la lumière des nouvelles ouvertures au monde du Porno, dont, comme vous le savez, je suis un représentant établi, je déclare officiellement ma candidature au rôle de Président de la République. » Toujours sur une note d’humour, l’acteur avait ajouté : « Après tout, il est bien connu que je fais plus de bien au public que tous les politiques réunis. » View this post on Instagram A post shared by Rocco Siffredi (@roccosiffredi_official) Ce qui n’était donc qu’une plaisanterie a rapidement pris des airs d’une candidature officielle… Alors que les politicens n’ont toujours pas élu le prochain président, l’acteur a décidé d’aller de l’avant et en voici l’explication : « Vous êtes fous, j’ai reçu avec grand plaisir vos nombreux messages, vous m’avez écrit par milliers, que dire : INCROYABLE. Merci beaucoup. J’ai donc décidé d’aller de l’avant et de formaliser officiellement ma candidature au rôle de président de la République italienne. Après tout, je le mérite, je me suis cassé le dos pendant 30 ans pour vous divertir, j’ai fait plus de bien à ce pays que n’importe quel autre politicien dans l’histoire. » View this post on Instagram A post shared by Rocco Siffredi (@roccosiffredi_official) Rocco Siffredi veut lancer la campagne et clame « Rocco président » à la fin de la vidéo de son annonce. Cependant, l’acteur étant habitué à la provocation, cette candidature est probablement à prendre à la légère. Depuis le 24 janvier, les personnages politiques italiens votent pour élire leur futur président. Trois jours après, personne n’a encore été désigné. Rocco Siffredi se présente donc officiellement à la présidentielle. Le 27/01/2022 à 09:41
www.lesoir.be
Choisissez un sujet traité par notre rédaction sportive: mercato rouche, Mondial de cyclo-cross ou Nadal à l'Australian Open
L'actualité sportive est chargée ces derniers jours.
www.dhnet.be
LIVE. Dit zijn de vijf mooiste doelpunten van Undav, Mitrovic voor eerst sinds augustus in selectie
• Jupiler Pro League • Aftrap: donderdag, 20u45 • Jan Breydel • Club Brugge kan het zich niet permitteren om te verliezen van Union
HLN.be
Kelders ondergelopen door groot waterlek in Lanaken: “Voor duizenden euro’s schade”
In de nacht van woensdag op donderdag is een groot waterlek ontstaan in de Winkelstraat in het centrum van Lanaken. Verschillende kelders van de omliggende handelszaken liepen onder, wat voor duizenden euro’s aan schade zorgde.
www.hbvl.be
Spotify verkiest controversiële podcasthost boven Neil Young
09:39 De muziek van de Canadese rockster Neil Young wordt binnenkort van Spotify verwijderd. Het streamingplatform blijft doof voor de kritiek op zijn populairste podcasthost.
www.tijd.be
Coronavirus: moins de patients atteints de la lèpre ou de tuberculose se font soigner
En raison du coronavirus, de moins en moins de personnes atteintes de la lèpre ou de tuberculose se font soigner.
Sudinfo.be
Le CIO confirme un projet de rencontre avec Peng Shuai à Pékin durant les JO d’hiver
Le CIO confirme un projet de rencontre avec Peng Shuai à Pékin durant les JO d’hiver PhotoNews L’ex-championne en double à Roland-Garros a accusé début novembre un ancien haut dirigeant chinois de l’avoir contrainte à un rapport sexuel lors d’une relation qui a duré plusieurs années. Sa disparition avait ensuite suscité l’inquiétude dans le monde du tennis, jusqu’à ce qu’elle s’entretienne en visioconférence avec Thomas Bach. Le président du CIO l’avait à cette occasion invitée à le rencontrer lors des JO de Pékin, prévus du 4 au 20 février. Cet entretien n’avait pu empêcher une polémique, l’association du tennis féminin (WTA) décidant de mettre fin à ses tournois en Chine pour protester contre l’absence de transparence de Pékin sur les accusations de Peng Shuai. Dans une déclaration à l’AFP, un porte-parole du CIO a indiqué avoir été en contact avec elle à plusieurs reprises, et encore la semaine dernière. La joueuse « a dit se réjouir de rencontrer le président du CIO Thomas Bach et la présidente de la Commission des athlètes Emma Terho », a-t-il rapporté. « Cette rencontre aura lieu pendant les Jeux ». Alors que la Chine observe une stratégie « Zéro Covid », les JO de Pékin se déroulent dans une bulle sanitaire dont ne pourront sortir les participants étrangers. Thomas Bach a cependant pu rencontrer le président chinois Xi Jinping mardi dans le centre de Pékin, après seulement trois jours passés à l’isolement. Selon le CIO, Peng Shuai prévoit « de suivre de près » les Jeux d’hiver. La joueuse est apparue ces derniers mois sur des vidéos la montrant en train d’assister à des événements sportifs. A Melbourne, les spectateurs à l’Open d’Australie pourront par ailleurs finalement porter des tee-shirts de soutien à Peng Shuai à condition qu’ils n’aient pas un comportement hostile, a annoncé mardi l’organisation du tournoi de tennis. Les organisateurs de l’Open avaient déclenché une controverse en demandant à des supporters de retirer leurs tee-shirts arborant le slogan « Où est Peng Shuai ? », au motif que l’Open d’Australie « n’autoris(e) pas les vêtements, banderoles ou pancartes politiques », selon un porte-parole de la Fédération australienne de tennis. Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach rencontrera durant les JO d’hiver de Pékin la championne de tennis chinoise Peng Shuai, a indiqué jeudi l’institution olympique. Par AFP Le 27/01/2022 à 09:37
www.lesoir.be
Faut-il s’inquiéter pour Céline Dion? Ces clichés de la diva «qui font peur» et qui inquiètent! (photo)
Le magazine Paris Match révèle des photos exclusives de Céline Dion. Faut-il s’inquiéter pour la chanteuse québécoise?
Sudinfo.be
Nous plaidons pour l'établissement rapide d'une Commission consacrée à la protection des personnes sans papiers
Pour nous, missionnaires, l’essentiel est que la Belgique trouve le moyen de garantir les droits humains à des personnes qui ne quitteront de toute façon pas le sol belge.
www.lalibre.be
Pour un boycott intégral des JO du régime totalitaire de Pékin
Les athlètes qui défileront devant Xi Jinping et les caciques du Parti unique se rendront complices d’une grossière opération de propagande en jouant consciencieusement les marionnettes d’un théâtre d’ombres chinoises.
www.lalibre.be
Le printemps de van der Poel de plus en plus en danger: "Mathieu n'a toujours pas repris le vélo"
Le Néerlandais doit toujours se reposer pour soigner ses maux de dos.
www.lalibre.be
Oppenheimer, le père de la Bombe, aux yeux si bleus
Plongée dans la vie dramatique d’Oppenheimer, victime des lobbies.
www.lalibre.be
GEMEENTERAAD. Peer investeert 500.000 euro in nieuwe jeugdlokalen Kleine-Brogel
Jeugdlokalen: De jeugdlokalen van Kleine-Brogel zijn ruim 70 jaar oud. Ze huisvesten KLJ, de misdienaars- en speelpleinwerking en zijn toe aan vernieuwing. “Na een studie bleek de keuze voor een nieuwbouw het meest duurzaam en efficiënt”, vertelt schepen Liesbeth Diliën (CD&V). “De eigenaar is de vzw parochiale werken van de dekenij Pelt, en de bouwheer is een pas opgerichte vzw met daarin onder andere een vertegenwoordiging van de verenigingen.” De geraamde kostprijs van het project is 600.000 euro. “Hierin voorziet de stad een tussenkomst van 500.000 euro, en de vzw voorziet zelf 100.000 euro.”
www.hbvl.be
«Marre de lui»: avec le départ de Clément Rémiens, «Ici tout commence» s’offre un tout nouveau générique, les internautes mitigés (vidéo)
Le générique du feuilleton de TF1 fait peau neuve. Certains acteurs font leur arrivée, et ça ne plaît pas à tout le monde.
Sudinfo.be
Malgré Omicron, Easyjet remonte la pente
La perte avant impôts pour le trimestre achevé au 31 décembre était de 213 millions de livres, contre 423 millions un an plus tôt.
www.lalibre.be
100 miljoen Europese financiering voor DPG Media
09:31 De mediagroep DPG Media krijgt een lening van 100 miljoen euro van de Europese Investeringsbank (EIB). Dat geld moet het bedrijf helpen zijn ambitieuze digitale plannen te financieren.
www.tijd.be
Herschrijft Union het sprookje van Lierse in 1997? “Mazzu heeft net als Gerets toen een enorme connectie met de groep”
Als boezemvriend van Eric Gerets’ zoon Johan beleefde hij het mirakel van Lierse vanop de eerste rij. Gewezen Club-middenvelder en Union-assistent Karel Geraerts (40), die samen met iconen uit 1997 op zoek gaat naar paralellen tussen het Lierse van toen en Union. “Dat ze kampioen zouden worden, stond toen in de sterren geschreven.”
HLN.be
Herschrijft Union het sprookje van Lierse in 1997? “Mazzu heeft net als Gerets toen een enorme connectie met de groep”
Als boezemvriend van Eric Gerets’ zoon Johan beleefde hij het mirakel van Lierse vanop de eerste rij. Gewezen Club-middenvelder en Union-assistent Karel Geraerts (40), die samen met iconen uit 1997 op zoek gaat naar paralellen tussen het Lierse van toen en Union. “Dat ze kampioen zouden worden, stond toen in de sterren geschreven.”
HLN.be
Espagne: taux de chômage inférieur à celui de l'avant-pandémie
Espagne: taux de chômage inférieur à celui de l'avant-pandémie Au total, 3,1 millions de personnes étaient inscrites au chômage fin décembre dans la quatrième économie de la zone euro, contre 3,42 millions fin septembre et près de 3,7 millions fin 2020, précise l'organisme public. Ce chiffre, qui confirme des données publiées début janvier par le gouvernement, est inférieur à celui que l'Espagne connaissait avant la crise sanitaire (3,19 millions de chômeurs fin 2019, soit 13,8% de la population active). Il ne prend toutefois pas en compte les personnes inscrites au chômage partiel dans le cadre du mécanisme instauré face au Covid-19, qui étaient encore près de 102.000 fin décembre, selon le ministère de la Sécurité sociale. Ce dispositif, en vigueur depuis avril 2020, permet à des entreprises affectées par les restrictions sanitaires de bénéficier d'aides publiques. Il a été prolongé jusqu'au 28 février par le gouvernement. Selon l'INE, le nombre de demandeurs d'emploi a baissé dans l'ensemble des secteurs d'activité. Le recul le plus notable a eu lieu dans les services (440.500 demandeurs d'emploi en moins), secteur clé de l'économie espagnole, très dépendante du tourisme. Les régions qui ont le plus profité de la reprise sont la Catalogne (-142.500 demandeurs d'emploi), la région de Madrid (-122.500) et l'Andalousie (-85.500). L'Espagne a été l'une des économies occidentales les plus durement frappées par la pandémie en 2020, avec une chute de 10,8% de son PIB. Le pays avait alors fini l'année avec un demi-million de chômeurs supplémentaires, principalement dans le tourisme et l'hôtellerie. Le taux de chômage a fortement reculé l'an dernier en Espagne, passant de 16,13% à 13,3% de la population active, soit un niveau inférieur à celui de l'avant-pandémie, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique (INE). Mis à jour le 27/01/2022 à 09:23
www.lesoir.be
Easyjet divise par deux sa perte avant impôts au 1er trimestre, malgré Omicron
Easyjet divise par deux sa perte avant impôts au 1er trimestre, malgré Omicron La perte avant impôts pour le trimestre achevé au 31 décembre était de 213 millions de livres, contre 423 millions un an plus tôt, a-t-elle précisé dans un communiqué. Les recettes totales du groupe ont atteint 805 millions de livres, multipliées par près de cinq. Des réductions de coûts ont permis de compenser l'impact de l'inflation. "Les résultats d'Easyjet ont été conformes aux attentes de la direction, malgré (...) une augmentation des restrictions de voyage à la fin du trimestre en réponse au variant Omicron", a indiqué la compagnie. Easyjet avait vu une amélioration de son activité en octobre et novembre. "Omicron a interrompu cet élan" en décembre et la compagnie s'attend à ce que le variant "continue d'avoir un impact sur les performances à court terme au deuxième trimestre". Au cours du trimestre, Easyjet a tourné à 64% de sa capacité de 2019, en ligne avec ses prévisions et en forte augmentation par rapport à la même période l'an dernier (18%). Easyjet maintient sa prévision de voir ses ventes retrouver l'été prochain des niveaux proches de ceux de 2019, avant la pandémie, grâce à une forte demande. La compagnie applaudit la décision du gouvernement britannique, lundi, de supprimer toute exigence de test pour les voyageurs entièrement vaccinés arrivant dans le pays à partir du 11 février, une politique d'assouplissement suivie par "d'autres pays, dont la France" et qui sont "un pas de plus bienvenu vers la libre circulation dans toute l'Europe". La compagnie aérienne britannique Easyjet a divisé par deux sa perte avant impôts au cours de son premier trimestre décalé, malgré l'impact lié au variant Omicron du Covid-19, a-t-elle annoncé jeudi. Mis à jour le 27/01/2022 à 09:18
www.lesoir.be
Kompany pas content sur l'arbitrage face au Cercle: "C’est du 51-49 contre nous"
Vincent Kompany n’était pas satisfait de la prestation des arbitres sur la phase de la carte rouge. Il estime que la pièce tombe toujours du mauvais côté pour Anderlecht.
www.lalibre.be
Microsoft Gaming : 4 choses à savoir sur l'ogre américain des jeux vidéo
Microsoft vient de mettre la barre haut en annonçant le rachat de l'éditeur américain Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars.
www.lalibre.be
«Déjà vu: Esprit de clan contre esprit de corps
«Déjà vu: Esprit de clan contre esprit de corps Joe Manchin, sénateur démocrate de Virginie-Occidentale, se pose avant tout en défenseur des intérêts de «ses» électeurs. - Reuters En refusant de soutenir la réforme électorale de Joe Biden, qui visait à empêcher les États de modifier à leur guise les modalités d’organisation des élections, le sénateur démocrate de Virginie-Occidentale Joe Manchin a justifié sa réputation d’« homme le plus puissant de Washington ». C’est déjà lui en effet qui, en décembre, avait envoyé par le fond le volet socio-économique et environnemental du vaste plan de relance du président américain, plombant un peu plus le ciel au-dessus de la Maison-Blanche. La Virginie-Occidentale est un pays assez sauvage, montagneux et rural, dont la ressource principale fut longtemps le charbon bitumeux. Un État politiquement démocrate mais sociologiquement conservateur. Ainsi, Joe Manchin, son représentant au Sénat et ex-gouverneur, est opposé à l’avortement (sauf en cas de viol, d’inceste ou de danger pour la vie de la mère), il a salué en son temps la décision de Donald Trump de se retirer de l’accord de Paris sur le climat et, en tant que membre de la National Rifle Association, il défend le port d’armes. À lire aussi Joe Manchin, bourreau de la législation Biden « Je ne suis pas un Démocrate de Washington, leur base électorale est différente de la mienne », s’est-il justifié au moment de contrecarrer les grands desseins du président Biden. Un discours que n’aurait pas renié Robert C. Byrd, sénateur de Virginie-Occidentale lui aussi, durant 51 ans, et représentant typique de ces Démocrates les deux pieds dans la glaise locale et allergiques aux ukases venues « d’en haut ». JFK contre les « Dixiecrats » Jusqu’aux années 60, les États méridionaux et frontaliers votaient massivement Démocrate, le Parti républicain représentant « le parti de Lincoln » : l’homme qui avait vaincu la Confédération en 1865. Les présidents Wilson, Roosevelt, Truman et Kennedy savaient qu’ils devaient peu ou prou leur élection aux voix sudistes ; ils se montrèrent dès lors d’une prudence extrême sur les questions relatives aux droits civiques. D’autant qu’au Sénat, les élus démocrates du Sud – les Dixiecrats – montaient une garde vigilante pour repousser toute velléité réformatrice fédérale sur le sujet. Cette situation devint intenable pour le président Kennedy. En 1954 en effet, la Cour suprême avait condamné la ségrégation scolaire et, au début des sixties, le mouvement pour les Droits civiques entendait fermement faire respecter la légalité. Après être resté plutôt évasif sur la question raciale avant son élection, JFK prit sur lui d’effacer la tache de la ségrégation du tableau américain, s’aliénant les Démocrates du Sud, viscéralement attachés à l’autonomie des États et, en l’espèce, à la doctrine « Separate but equal  » (« Séparés mais égaux ») qui prévalait chez eux. Ainsi, au Mississippi ou en Alabama, le jeune président démocrate dut faire donner la troupe pour obliger des gouverneurs de la même couleur politique que lui à ouvrir les écoles aux Noirs. Baroud de (dés)honneur En février 1964, trois mois après le drame de Dallas, le Civil Rights Act, porté à bout de bras par le successeur de Kennedy, Lyndon Johnson, devait être adopté au Sénat. Mais comme la réforme électorale de Joe Biden en 2022, la loi mettant fin à « toutes formes de ségrégations et discriminations reposant sur la race, la couleur, la religion, le sexe ou l’origine nationale », devait être adoptée à la majorité des deux tiers… Les élus sudistes orchestrèrent la plus longue « flibuste » de l’histoire parlementaire américaine : 75 jours d’obstruction, de manœuvres dilatoires et de discours d’opposition ininterrompus. Le 10 juin, jour du vote, le fameux Robert C. Byrd, cité plus haut, clôtura les échanges à 9h51 du matin, après avoir entamé son speech la veille au soir, à 19h38 ! Le Civil Rights Act sera finalement approuvé par 71 voix, quatre de plus que nécessaire. Vingt-sept républicains avaient décidé de voter pour mais vingt-trois démocrates s’y étaient opposé. À lire aussi Etats-Unis: lourde défaite pour Biden «profondément déçu» que le Sénat ait enterré sa réforme électorale Le Parti démocrate ne prit aucune mesure d’exclusion à l’égard des frondeurs. Une question d’autonomie des élus mais aussi de calcul électoral, comme l’a bien montré la démission du sénateur et ex-gouverneur démocrate de Caroline du Sud, Storm Thurmond, qui accusa ses anciens amis politiques d’avoir abandonné le peuple et bafoué l’autonomie constitutionnelle des entités fédérées. Passé dans les rangs républicains en 1964 – il demeurera sénateur jusqu’à sa mort, en 2003, à l’âge de 101 ans ! – Thurmond œuvra à la « stratégie sudiste » du Great Old Party, visant à récupérer l’électorat blanc en rupture de ban. Quatre ans plus tard, lors de l’élection présidentielle de 1968, son travail de racolage, conjugué à la candidature dissidente d’un autre Démocrate ségrégationniste, le gouverneur de l’Alabama George Wallace, coûta la victoire à Hubert Humphrey, face à Richard Nixon. Robert C. Byrd resta pour sa part Démocrate et fut, lui aussi, réélu sans discontinuer au Sénat jusqu’à sa mort, en 2010, à 93 ans. Mais comme celles de Thurmond ou de Wallace, ses opinions sur la question raciale changèrent radicalement au fil des ans. À lire aussi Après un an au pouvoir, le bilan contrasté de Joe Biden à la Maison-Blanche Ces trois politiciens se considéraient avant toute autre considération comme des représentants du peuple. Leurs électeurs étant exclusivement blancs au début de leur carrière, ils se placèrent du côté du « peuple blanc ». Mais à mesure que les mentalités et la sociologie électorale évoluèrent, leur positionnement politique se modifia. Ainsi, en 1983, Thurmond et Byrd votèrent en faveur de l’instauration d’un jour férié en l’honneur de Martin Luther King – le second déclarant même à cette occasion, dans un acte de repentance publique typiquement américain : « Je suis le seul au Sénat qui doit voter ce texte ». Joe Manchin, qui lui a succédé comme sénateur démocrate de Virginie-Occidentale en 2010, est dans le même esprit de défense unilatérale des intérêts de « ses » électeurs. Logique représentative ou clientélisme ? Vaste débat… En attendant, considérant la longévité politique de son mentor, il n’a sans doute pas trop de souci à se faire pour son avenir au Sénat. Le Démocrate Joe Manchin a rappelé de manière cruelle au président Biden qu’aux États-Unis, les sénateurs représentent leur État avant toute autre considération. Par William Bourton Chef du service Forum Le 27/01/2022 à 09:29
www.lesoir.be
Galapagos bondit | Bpost perd un fan | Avis de brokers sur Ontex, Shurgard et la Gimv | Ekopak suspendue (+Briefing)
09:28 Les annonces de le Fed pèsent sur les marchés européens ce jeudi matin. A Bruxelles, Galapagos grimpe de 10% après la nomination d'un nouveau CEO.
www.lecho.be
Europese beurzen openen met verlies: Bel20 start 1 procent in het rood
De Europese beurzen zijn vandaag zoals verwacht met verlies geopend, nadat de Amerikaanse Federal Reserve (Fed) er woensdag niet in was geslaagd beleggers gerust te stellen over het toekomstige monetaire beleid.
HLN.be
LIVE WK VELDRIJDEN. Zo ziet het programma in Fayetteville eruit, Baestaens slaapt apart na besmetting Worst
De spanning stijgt in het Amerikaanse Fayetteville, waar komend weekend het WK veldrijden georganiseerd wordt. Op deze pagina zit u de komende dagen goed voor al het nieuws vanuit de Verenigde Staten.
HLN.be
Nouveau séisme au large des Tonga
Un séisme de magnitude 6,2 s'est produit jeudi au large des îles Tonga, a annoncé l'institut sismologique américain (USGS).
www.lalibre.be
Plus d’un demi-milliard d’euros sur des comptes “dormants” en Belgique
Au premier janvier 2022, 575 millions d'euros attendaient leur propriétaire légitime sur des comptes "dormants", selon les derniers chiffres du SPF Finances. Le montant des avoirs dormants augmente année après année en Belgique. Il atteignait 568 millions d'euros il y a un an.
www.7sur7.be
Maxime Prévot: "Le gouvernement se donne bonne conscience en faisant porter la responsabilité aux familles"
Invité de l’émission "Il faut qu’on parle" sur DH Radio, le président du cdH Maxime Prévot est revenu avec Maxime Binet sur l’assouplissement des règles de quarantaine dans les écoles.
www.lalibre.be
La surmortalité n’a atteint que 5 % en 2021 : "Le vaccin est l’explication principale"
Sciensano estime qu’il y a eu 5 192 décès supplémentaires, soit 4,9 % en plus des 106 197 attendus pour 2021.
www.dhnet.be
Maxime Prévot: "Le gouvernement se donne bonne conscience en faisant porter la responsabilité aux familles"
Invité de l’émission "Il faut qu’on parle" sur DH Radio, le président du cdH Maxime Prévot est revenu avec Maxime Binet sur l’assouplissement des règles de quarantaine dans les écoles.
www.dhnet.be
Adolf Hitler : son putsch manqué, la prison, Mein Kampf et la naissance du Troisième Reich (Podcast)
La Libre reçoit les historiens Alain Colignon et Chantal Kesteloot du Cegesoma.
www.lalibre.be
La qualité au service de la durabilité : le luxe version de Bijenkorf
La société néerlandaise a bien grandi depuis sa naissance en 1870 ! Inspiré et innovant, le grand magasin de Bijenkorf poursuit son aventure en s'inscrivant toujours dans son époque, pour suivre les tendances actuelles du luxe tout en maintenant une éthique professionnelle en phase avec son temps. En fer de lance, la mode proposée en vêtements et accessoires illustre la volonté du magasin de faire la différence dans nos garde-robes.
www.lalibre.be