Quand le vin est tiré : le Saint-Chinian, mi-schiste mi-calcaire

vin Un parfum de garrigue flotte sur l’appellation Saint-Chinian qui regroupe une centaine de domaines sur 20 villages. Chaque année, la sélection des "Virtuoses" épingle les meilleurs vins. Dégustation.
Read full article on: dhnet.be
Van Peteghem licht voorstel om hoge energieprijzen aan te pakken in Kamer toe: “Eerst btw-verlaging, daarna duurzame oplossing”
Minister van Financiën Vincent Van Peteghem (CD&V) pleit voor een “verstandige en duurzame oplossing” om de hoge energieprijzen aan te pakken. Daarvoor moet er volgens hem snel een btw-verlaging komen, in afwachting van een meer uitgewerkte oplossing. Van Peteghem lichtte zijn voorstel, dat hij ook op de tafel van de regering legde, nu toe in de Kamercommissie Financiën.
HLN.be
Occupés par Georges-Louis Bouchez, le siège de sénateur et la présidence de Sparkoh! sont bien incompatibles, indique Christophe Collignon
Occuper un siège de sénateur est bien incompatible avec la présidence de Sparkoh! – l’ancien Pass de Frameries –, a indiqué mercredi, en séance plénière du parlement wallon, le ministre régional des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon.
Sudinfo.be
Morgan Stanley en Bank of America redden resultatenseizoen voor banken
16:46 Na matige beleggersreactie op cijfers van JPMorgan, Goldman Sachs en Citigroup is er woensdag wel een goede respons op bankcijfers. Morgan Stanley weet - in tegenstelling tot Goldman Sachs - de perso...
www.tijd.be
SC Charleroi: Petkevicius est de retour, inquiétude pour Descotte (vidéo)
SC Charleroi: Petkevicius est de retour, inquiétude pour Descotte (vidéo) Descotte grimaçait de douleur en fin d’entraînement, ce mercredi. - Belga / Virginie Lefour À quelques jours de la réception de La Gantoise (samedi, 20h45), Edward Still ne peut toujours pas compter sur un groupe au grand complet. Koffi et Zorgane sont toujours à la CAN avec le Burkina Faso et l’Algérie alors que Willems et Zedadka sont à l’infirmerie. Absente ces derniers jours pour avoir contracté le coronavirus, la recrue hivernale lituanienne Petkevicius a, par contre, effectué son retour à l’entraînement ce mercredi. Pépins « sans gravité » pour Gholizadeh Une séance à laquelle n’a pas non plus pris part Gholizadeh, lui qui souffre de « raideurs musculaires » et est donc resté aux soins, ces pépins étant cependant « sans gravité », à ce jour, d’après le staff zébré. Nkuba, qui s’était contenté de travailler individuellement ce mardi, a quant à lui bien pris part à l’entièreté de la séance collective de ce mercredi, laquelle intégrait pourtant des démarquages, et donc des duels. Ces duels, justement, n’ont pas souri à Descotte qui, victime d’un tacle de Tchatchoua, a dû quitter la séance prématurément, la cheville entourée de glace. L’absence du jeune attaquant serait un nouveau coup dur pour le coach carolo, qui ne pourra pas faire appel aux services de Bayo ce samedi face à la Gantoise, propriétaire du joueur. Mais ce serait surtout une nouvelle désillusion pour Descotte lui-même s’il venait à déclarer forfait samedi, lui qui avait déjà dû renoncer à la réception d’OHL le 27 décembre pour cause de Covid alors qu’une place de titulaire lui semblait promise après le départ du Nicholson. On rappellera également que Tchatchoua est suspendu pour la réception des Buffalos. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Gaspard Ulliel, fauché par un accident de ski
L’acteur français, à la carrière internationale, est mort brutalement, ce mercredi. Il avait 37 ans.
www.lalibre.be
Le siège de sénateur et la présidence de Sparkoh! sont bien incompatibles
Occuper un siège de sénateur est bien incompatible avec la présidence de Sparkoh! - l'ancien Pass de Frameries -, a indiqué mercredi, en séance plénière du parlement wallon, le ministre régional des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon.
www.7sur7.be
Morgan Stanley dopé par ses banquiers d'affaires et de gestion de fortune
Morgan Stanley dopé par ses banquiers d'affaires et de gestion de fortune L'établissement a dégagé un bénéfice net de 3,6 milliards de dollars sur la période close au 31 décembre, en hausse de 10%, avec un chiffre d'affaires en progression de 7% à 14,52 milliards de dollars.  Les banquiers d'affaires de Morgan Stanley, qui conseillent les entreprises voulant entrer en Bourse, lever de l'argent ou fusionner avec un concurrent, ont continué à générer des revenus importants, en hausse de 6%.  Le chiffre d'affaires généré par la gestion de fortune a pour sa part grimpé de 10%.  Les traders de la banque ont un peu ralenti leurs activités (-6%), mais surtout du côté des échanges de produits financiers à revenus fixes (-31%). Les revenus tirés des échanges d'actions ont, de leur côté, progressé de 13%.  Morgan Stanley a parallèlement réduit sur le trimestre ses dépenses de 2%, grâce notamment à la baisse de 7% des sommes versées pour la rémunération de ses employés.  Sur l'ensemble de l'année, les dépenses salariales ont progressé de 18%, s'affichant ainsi en nette hausse comme pour ses concurrents JPMorgan Chase (10%) et Goldman Sachs (+33%). Sur la totalité de 2021, Morgan Stanley a, comme les autres géants bancaires américains JPMorgan Chase, Goldman Sachs et Bank of America, dégagé des profits records.  Son bénéfice net a grimpé de 39% pour atteindre 14,57 milliards de dollars, avec un chiffre d'affaires en haisse de 23% à 59,76 milliards de dollars. La banque d'affaires américaine Morgan Stanley a dépassé les attentes au quatrième trimestre, comptant toujours sur ses activités de conseil aux entreprises et de gestion de fortune tout en gardant sous contrôle les dépenses salariales. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:35
www.lesoir.be
Omicron pèse sur la croissance américaine, mais ne la fera pas dérailler, assure Yellen
Omicron pèse sur la croissance américaine, mais ne la fera pas dérailler, assure Yellen Omicron "aura probablement des conséquences sur certaines des données dans les mois à venir, mais je suis convaincue qu'il ne fera pas dérailler ce qui a été l'une des périodes de croissance économique les plus fortes depuis un siècle", a dit Janet Yellen mercredi, lors de son discours devant la Conférence des maires des Etats-Unis, où elle a reçu de chaleureux applaudissements. "Rien de tout cela n'était garanti. Je pense qu'il est important que nous le reconnaissions", a souligné la ministre de l'Economie de Joe Biden. Selon elle en effet, il y a "une idée fausse selon laquelle Omicron a fait dérailler notre reprise; un scénario dans lequel le nouveau variant a ramené notre économie vers l'état dans lequel elle était le jour de l'investiture" du président Joe Biden, en janvier 2021. Le variant Omicron du Covid-19, qui a fait bondir les cas de contaminations, a multiplié le nombre de personnes placées en quarantaine car infectées ou cas contacts, et qui se sont donc trouvées dans l'impossibilité de venir travailler. Les compagnies aériennes, par exemple, ont annulé des milliers de vols depuis Noël, faute de main d'oeuvre suffisante. Par conséquent, la croissance économique devrait ralentir au 1er trimestre 2022, anticipent les économistes. Mais Mme Yellen a assuré que l'American Rescue Plan (ARP), le plan de sauvetage adopté en mars 2021 sous l'impulsion d'un Joe Biden alors tout juste arrivé à la Maison Blanche, "a agi comme un vaccin pour l'économie américaine, protégeant notre reprise de la possibilité de nouveaux variants". "La protection n'était pas complète, mais elle était très forte - et elle a empêché les communautés de subir les effets économiques les plus graves d'Omicron et de Delta", a-t-elle souligné, rappelant que 350 milliards de dollars avaient alors été alloués aux collectivités locales. En effet, a-t-elle poursuivi, "la première année de la pandémie a décimé les budgets des collectivités, obligeant les États et communautés à licencier ou à mettre en congé 1,3 million de travailleurs. Il s'agissait des employés que nous appelions à juste titre +essentiels+ - enseignants, secours, responsables de la santé publique". Mais, selon elle, grâce à cet argent, "quand Omicron a commencé à se répandre dans nos villes, il ne les a pas trouvées abîmées et cassées", mais "en bien meilleure position pour faire face". Le variant Omicron pèse sur la croissance économique américaine des mois à venir, mais ne la fera pas dérailler, a assuré mercredi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, devant les maires du pays réunis dans la capitale fédérale Washington. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:34
www.lesoir.be
Grondrecht dagvaardt 3M en roept getroffenen op zich burgerlijke partij te stellen
Burgercollectief Grondrecht roept wie getroffen is door de PFOS-vervuiling rond het bedrijf 3M op om zich snel aan te sluiten bij een dagvaarding. Zo wil het vermijden dat de firma op basis van verjaring schadeclaims kan ontlopen. ‘We moeten ons haasten.’
www.demorgen.be
Moscou intensifie son bras de fer avec Washington
Moscou intensifie son bras de fer avec Washington Le Kremlin de Vladimir Poutine exige de facto de Washington un traité bannissant tout élargissement de l’Otan et un renoncement à des déploiements militaires en Europe de l’Est sans rien offrir en échange. - EPA A la veille de la rencontre entre Sergueï Lavrov et Antony Blinken ce vendredi à Genève, Moscou fait passer son message : il veut des Etats-Unis une réponse écrite à ses demandes. Le ministre russe des Affaires étrangères ne vient donc pas en Suisse pour négocier mais, si besoin, apporter des précisions au secrétaire d’Etat américain. Alors que guerre des mots et bruits de bottes s’intensifient à nouveau, le Kremlin de Vladimir Poutine exige de facto de Washington un traité bannissant tout élargissement de l’Otan, notamment à l’Ukraine, et un renoncement à des déploiements militaires en Europe de l’Est. En échange, la Russie, qui juge ses demandes non-négociables et dit agir sous la menace du renforcement de l’Otan depuis la chute de l’URSS, ne propose aucun engagement de sa part. Cet ultimatum est inacceptable pour les Occidentaux, qu’inquiètent les derniers mouvements de troupes russes le long de sa frontière ukrainienne mais aussi désormais plus au nord en Biélorussie. Ces dernières semaines, les discussions à Genève, Bruxelles et Vienne n’ont permis aucune avancée. Et les nouvelles manoeuvres militaires russes « donnent à Vladimir Poutine la capacité, à très courte échéance, d’accentuer son agression contre l’Ukraine », a prévenu Antony Blinken, en visite mercredi à Kiev. Si le secrétaire d’Etat américain n’a pas utilisé « attaque », le mot est dans toutes les têtes. La menace semble être prise encore plus au sérieux en Europe qu’aux Etats-Unis. « Notre analyse est que la Russie n’a logiquement pas intérêt à agresser militairement l’Ukraine mais nous ne serions pas surpris s’il y a une attaque », a récemment confié un haut diplomate européen de passage à Moscou, craignant une provocation plus ou moins orchestrée d’un côté comme de l’autre. « L’Ukraine a plus intérêt au conflit que la Russie mais, au fond, personne n’en veut », ajoute un attaché militaire européen à Moscou. Il n’exclut pas une surprise de la part du Kremlin et rappelle que Vladimir Poutine est passé maître des coups prenant les Occidentaux au dépourvu. Maintenir la pression Le bras de fer lancé par le Kremlin s’apparenterait moins à un plan d’invasion qu’à une manœuvre du chef du Kremlin pour maintenir la pression sur les Occidentaux. Avec un dossier clef sur lequel Moscou préfère négocier directement avec Washington en marginalisant l’Europe : l’architecture de sécurité en… Europe. Le dossier sera au cœur des discussions Lavrov-Blinken à Genève. Mercredi, le président français Emmanuel Macron a pourtant appelé à « faire aboutir une proposition européenne ». Son agenda – « construire un plan entre Européens, le partager avec nos alliés dans le cadre de l’Otan, puis le proposer à la négociation à la Russie » – fait sourire à Moscou. La diplomatie de l’incertitude de Moscou, maniant l’état de menace permanent, lui permet pour le moment d’utiliser l’Ukraine pour renforcer ses positions de négociation sur ces autres dossiers de tension avec les Occidentaux. En cas d’invasion russe de son voisin, Américains et Européens ont certes brandi la menace de nouvelles strictes sanctions économiques contre Moscou. Mais l’élite russe semble s’en moquer depuis que ces premières mesures, après l’annexion de la Crimée en 2014, n’ont pas réussi à fortement perturber l’économie russe et encore moins à affaiblir le Kremlin. « Plus les Occidentaux haussent le ton contre Poutine, plus le président a de soutien en Russie même », rappelle parmi d’autres Igor, un jeune opposant moscovite du président. Dans les étroits cercles libéraux russes, il n’y a pas de doute : le bras de fer du Kremlin avec les Occidentaux a un fort message en politique intérieure. Les relents patriotiques du discours officiel, repris par les médias publics, persuadent une large partie de la population que le pays est encerclé par l’Otan, menacé par les Occidentaux. De quoi faire oublier les chiffres en baisse du pouvoir d’achat et ceux en hausse de la mortalité due à la covid. Et booster la popularité de Vladimir Poutine, plus de vingt ans après son arrivée au pouvoir. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov retrouve à Genève vendredi le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken. En attendant, le Kremlin mêle manœuvres militaires et diplomatie de l’incertitude. Par Benjamin Quenelle Le 19/01/2022 à 16:41
www.lesoir.be
L'UE a dépassé son objectif d'énergies renouvelables pour 2020 selon Eurostat
L’Union européenne a dépassé l’objectif d’énergies renouvelables qu’elle s’était fixé pour 2020, ressort-il mercredi de calculs réalisés par Eurostat. Selon l’office européen de statistiques, la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale a atteint en 2020 22,1% dans l’Union européenne alors que l’objectif était de 20%.
www.7sur7.be
Twee jaar voorwaardelijk voor Welshman (29) die zich voordeed als dokter, advocaat en ambtenaar om vriendin te manipuleren
“Wreed en verachtelijk.” Zo typeerde de rechter het extreem opdringerige gedrag van Carwyn Roberts, een Welshman van 29. Hij deed zich voor als dokter, advocaat en ambtenaar, allemaal om het leven van zijn vriendin te kunnen controleren. Roberts bekende schuld en kreeg twee jaar voorwaardelijk voor zijn manipulaties.
HLN.be
Crise ukrainienne: "Ce conflit n'a qu'une solution, et c'est une solution politique"
Kiev ne prévoit aucune offensive contre les séparatistes pro-russes, a assuré mercredi le chef de la diplomatie ukrainienne tout en espérant un comportement de Moscou "moins agressif" après les prochains pourparlers russo-américains en vue de désamorcer la crise autour de l'Ukraine.
www.lalibre.be
Affaire Epstein: déchu de ses titres militaires, le prince Andrew se retire de certains réseaux sociaux
Affaire Epstein: déchu de ses titres militaires, le prince Andrew se retire de certains réseaux sociaux EPA. Le prince Andrew, poursuivi au civil aux États-Unis pour agressions sexuelles sur mineure, s’est retiré de certains réseaux sociaux mercredi, quelques jours après avoir été déchu de ses titres militaires par sa mère, la reine Elizabeth II. Le compte Twitter officiel du duc d’York (@TheDukeofYork) fait désormais apparaître une page blanche accompagnée du message « Ce compte n’existe pas ». Son compte YouTube n’est plus actif non plus, tandis que ses pages Facebook et Instagram étaient toujours accessibles mercredi en début d’après-midi. Le second fils d’Elizabeth II a été déchu jeudi dernier de ses titres militaires et parrainages d’associations, au lendemain du refus de la justice américaine de classer la plainte au civil qui l’accuse d’agressions sexuelles sur une mineure. Retiré de la vie publique, le duc d’York n’utilise plus non plus l’appellation « Altesse royale » à titre officiel. Le site internet officiel de la monarchie britannique (royal.uk), qui cherche à prendre ses distances avec le prince pour se préserver, a également été modifié pour refléter le retrait de ses titres militaires et parrainages, tandis que ses engagements officiels exécutés en soutien de la souveraine sont désormais énumérés au passé. À l’issue d’une visite dans un musée de Londres mercredi, le prince William, second dans l’ordre de succession au trône, n’a pas fait de commentaire quand il a été questionné sur son soutien à son oncle. Selon la BBC, une plaque marquant l’inauguration d’un commissariat de police par le prince Andrew à Torquay (sud-ouest de l’Angleterre) a également été retirée à la suite d’une plainte d’un membre du public. Le prince Andrew est poursuivi au civil à New York pour abus sexuels par Virginia Giuffre, une victime de feu le milliardaire américain Jeffrey Epstein, des faits qu’il a toujours contestés. Le compte Twitter officiel du duc d’York (@TheDukeofYork) fait désormais apparaître une page blanche accompagnée du message « Ce compte n’existe pas ». Par AFP Le 19/01/2022 à 16:40
www.lesoir.be
Julien De Sart: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014»
Il évolue actuellement à La Gantoise.
Lameuse.be
Julien De Sart au sujet du Footgate: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014» (vidéo)
Julien De Sart au sujet du Footgate: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014» (vidéo) @News Julien De Sart, c’est le genre de joueur honnête, sympathique et qui aime dire les choses telles qu’il le pense. Mis « sur le grill » par Erik Libois, notre confrère de la RTBF, l’ancien joueur du Standard a donné son avis sur le Footgate. Sans langue de bois. « J’hallucine tous les jours. Et c’est loin d’être fini. On voit les montants, ça me choque aussi. On parle des joueurs de foot, mais quand on voit ce que les entraîneurs et les agents prennent en net dans l’ombre. L’image du foot n’est pas belle, mais ce n’est pas comme ça qu’elle va devenir meilleure », narre-t-il au micro de la RTBF. Si tous les faits n’ont pas été vérifiés, force est de constater que certaines révélations ont de quoi faire réfléchir au passé. « Je me souviens que le président Duchâtelet était convaincu qu’il y avait eu des choses malsaines qui s’étaient passées pendant les playoffs. Entre nous, les joueurs, on s’était dit qu’il était un peu fou. Mais au final, je pense qu’il avait raison. Il y a eu des erreurs d’arbitrage et des matches bizarres. Et ce, alors qu’on a terminé deuxième à un demi-point du leader en 2014 ». Le titre était donc à portée de main. « Apparemment, des matches ont été truqués pendant ces playoffs. Bref, je me dis que j’aurais pu être champion à 18 ans avec le Standard. Ce qui aurait changé ma carrière. Et ça me fait râler ». Il évolue actuellement à La Gantoise. Par Yannick Goebbels Le 19/01/2022 à 16:39
www.lesoir.be
Julien De Sart au sujet du Footgate: «Sans tricherie, le Standard aurait pu être champion en 2014» (vidéo)
Il évolue actuellement à La Gantoise.
Sudinfo.be
Les Allemands menacent d’annuler le «gazoduc de Poutine»
Les Allemands menacent d’annuler le «gazoduc de Poutine» L’avenir du « gazoduc de Poutine », Nord Stream 2, dépend désormais de l’issue de la crise ukrainienne. Alors qu’il qualifiait cet investissement de « projet économique privé », le chancelier allemand a changé de ton. « En cas d’intervention militaire contre l’Ukraine, tout sera remis en cause », a prévenu mardi Olaf Scholz, interrogé sur ce dossier lors d’une conférence de presse. Olaf Scholz rejoint ainsi la position défendue par sa ministre écologiste des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, qui a toujours déjà opposée à ce gazoduc qui contourne l’Ukraine par la mer Baltique. Nord Stream 2 représente en effet le principal moyen pour Berlin de faire pression sur Moscou. Même Sigmar Gabriel, l’ancien ministre social-démocrate (SPD) des Affaires étrangères, estime que la politique du dialogue défendue depuis des années par l’aile gauche de son parti a atteint ses limites. « J’ai toujours privilégié la détente avec la Russie. J’ai même défendu ce projet. Mais quand on en vient à parler de guerre, il faut arrêter de discuter », a estimé l’ancien président du SPD, interrogé par la seconde chaîne de télévision publique (ZDF). Par Christophe Bourdoiseau Le 19/01/2022 à 16:38
www.lesoir.be
Live - Rusland kan ‘elk moment’ aanval op Oekraïne starten
De spanningen rond Oekraïne lopen dag na dag op. De voormalige Sovjet-republiek zoekt toenadering tot het Westen, en zou graag toetreden tot de NAVO. Dat wil Russisch president Vladimir Poetin koste wat kost vermijden, en hij stuurde 100.000 militairen naar de grensregio. De belangrijkste ontwikkelingen in het conflict leest u in dit liveblog.
www.demorgen.be
Emma Meesseman ontevreden over vreemd schema WK-kwalificatietoernooi: “We zijn geen machines”
Emma Meesseman heeft in enkele berichten op Twitter haar ongenoegen geuit over het feit dat de Belgian Cats hun WK-kwalificatiewedstrijd tegen Rusland in de Dominicaanse Republiek moeten spelen. “Ik denk niet dat dit de beste oplossing is”, schrijft ze.
HLN.be
Sous-variant d'Omicron détecté en Belgique : l'annonce de la fin du variant Delta ?
Une sous-souche du variant Omicron venue d'Inde a été détectée en Belgique. Une nouvelle version qui aurait été confondue avec Delta. Mais à quoi s'attendre de ce sous-variant dans le pays ? Le Vif fait le point avec l'épidémiologiste Yves Coppieters.
Levif.be
Déchu de ses titres militaires, le prince Andrew se retire de réseaux sociaux
Le prince Andrew, poursuivi au civil aux États-Unis pour agressions sexuelles sur mineure, s’est retiré de certains réseaux sociaux mercredi, quelques jours après avoir été déchu de ses titres militaires par sa mère, la reine Elizabeth II.
www.7sur7.be
La société filiale commune à la SNCB, Stib, Tec et De Lijn rachète la startup Stoomlink
La startup Stoomlink est spécialisée en création de solutions numériques.
www.lalibre.be
Aziatische miljardair ziet cruisebedrijf stranden
16:33 De cruisegroep Genting Hong Kong van de Aziatische miljardair Lim Kok Thay moet de handdoek in de ring gooien. Dat kan gevolgen hebben voor de rest van zijn zakenimperium.
www.tijd.be
Belgian Mobility Card (BMC) rachète Stoomlink pour améliorer l'expérience des voyageurs
Belgian Mobility Card (BMC) rachète Stoomlink pour améliorer l'expérience des voyageurs Par ce rachat, BMC vise à simplifier le parcours des clients intermodaux (information, conseil des clients voyageurs en temps réels, vente, validation, One Stop?) tout au long de leurs trajets sur les réseaux de transport public belge", expose-t-elle, selon "une volonté des quatre opérateurs" (SNCB, Stib, Tec, De Lijn). A l'origine, BMC est chargé de la maintenance et de l'évolution du système billettique interopérable commun aux opérateurs publics (MOBIB). L'arrivée de Stoomlink dans son giron devrait permettre la mise en œuvre de nouveaux outils digitaux communs afin d'améliorer l'expérience des voyageurs. "L'acquisition de la startup Stoomlink par BMC fait suite à un process de due diligence qui a été mené par le conseil d'administration de BMC. Ce travail d'analyse et de négociation a duré plusieurs mois et s'est concrétisé par un accord sur l'acquisition de 100% des parts de Stoomlink sur fonds propres de BMC", précise la société commune. "Cette évolution permettra aux opérateurs d'optimiser (...) les données et outils digitaux, de présenter demain de nouveaux produits et services à la vente, de poursuivre le projet de Route Planner intermodal en temps réel, de mettre en place des écrans d'information voyageurs multimodaux en temps réel, et de proposer de nouvelles solutions d'achat, de paiement, de validation et d'information voyageurs digitales communes ("One Stop"), se réjouit le conseil d'administration. La Société filiale commune aux quatre opérateurs de transport public belge, Belgian Mobility Card (BMC), rachète la startup Stoomlink spécialisée en création de solutions numériques, annonce-t-elle mercredi. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:23
www.lesoir.be
L'emploi aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pénalisé par les retraites anticipées (FMI)
L'emploi aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pénalisé par les retraites anticipées (FMI) "Aux États-Unis comme au Royaume-Uni, la part des travailleurs âgés inactifs s'est nettement accrue, bien que les déclarations de retraite anticipées n'aient augmenté qu'aux États-Unis", expliquent les auteurs du rapport. La chute de la participation des femmes au marché du travail est une spécificité américaine, observe en revanche le Fonds monétaire international dans le document. Elle s'explique par la fermeture prolongée des écoles dans un pays qui a, par ailleurs, peu d'offres de garde d'enfants ou des services de garde très onéreux. "Nous estimons qu'en octobre 2021, la contraction excessive de l'emploi pour les mères d'enfants de moins de 5 ans par rapport aux autres femmes représentait environ 16% des écarts totaux en matière d'emploi aux États-Unis comparé à avant la pandémie", soulignent Carlo Pizzinelli et Ippei Shibata, deux économistes du FMI dans un billet de blog publié avec le rapport. En revanche, ils ont été surpris de constater que contrairement à la crise de 2009, l'inadéquation entre l'offre et la demande a joué dans les deux pays un rôle secondaire.  De plus, la fin des aides sociales exceptionnelles notamment des allocations chômages substantielles accordées par le gouvernement américain n'a eu qu'un "impact modeste et temporaire sur le retour des gens au travail", expliquent les économistes. Enfin, le FMI pointe du doigt le phénomène de la "grande démission" avec des millions de personnes qui quittent leur emploi pour rechercher une offre plus attractive. "Les travailleurs sont probablement devenus plus réticents à accepter des emplois dans des professions peu qualifiées, qui sont traditionnellement associées à des salaires plus bas et des conditions de travail plus mauvaises", écrivent M. Pizzinelli et M. Shibata. Pour que la reprise de l'emploi soit vraiment sur les rails, le FMI souligne que la lutte contre la pandémie reste essentielle.  L'institution préconise aussi des formations pour permettre des reconversions. Aux États-Unis, il y a aussi urgence à élargir les services de garde d'enfants et à scolariser les enfants avant cinq ans, note-t-elle. Des mesures que l'administration Biden peine précisément à faire adopter au Congrès. Pourquoi les offres d'emplois sont-elles si nombreuses et les travailleurs rares aux Etats-Unis et au Royaume-Uni? Le "dénominateur commun" le plus important est le retrait du marché du travail des personnes âgées, estime le FMI dans un rapport publié mercredi. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:21
www.lesoir.be
Le vice-président de l'ESMA veut interdire le minage de bitcoins en Europe
Le vice-président de l'ESMA veut interdire le minage de bitcoins en Europe Le bitcoin, comme les autres cryptomonnaies, fonctionne sur le principe de la blockchain (littéralement la "chaîne de blocs"), qui est une sorte de carnet de comptes partagé entre tous ses utilisateurs, de manière décentralisée. Toutes les 10 minutes environ, un bloc, qu'on peut apparenter à une nouvelle page du carnet, est ajouté au système, indiquant ainsi les dernières transactions effectuées. Pour ce faire, une formule mathématique complexe doit être résolue afin de garantir l'inviolabilité des données inscrites. Ainsi, des ordinateurs du monde entier sont attelés au calcul de ces formules afin de valider les nouveaux blocs, ce qui crée par la même occasion des jetons - en l'occurrence des bitcoins - , qui servent de monnaie et qui sont attribués à l'utilisateur ayant validé le nouveau bloc en guise de récompense pour le travail effectué. Cette opération, appelée minage, consomme une quantité d'énergie toujours plus importante au fur et à mesure que de nouveaux bitcoins sont créés. Selon M. Thedéen, les cryptomonnaies devraient utiliser des techniques qui nécessitent moins d'énergie. Il s'agit là de la différence entre la méthode de "preuve de travail" (Proof of work ou PoW), utilisée par les plus grandes blockchains Bitcoin et Ethereum, et la "preuve d'enjeu" (Proof of stake ou PoS), moins gourmande en énergie mais aussi moins sécurisante. La première méthode est en effet basée sur la puissance de calcul détenue par un utilisateur: celui disposant de la plus grande puissance de calcul (dans la pratique: du plus grand nombre d'ordinateurs) aura plus de chances de trouver le résultat des calculs imposés pour la sécurité du système et donc d'empocher les nouveaux bitcoins créés, ce qui implique la consommation d'une énorme quantité d'énergie. Tandis que la deuxième méthode est basée sur le nombre de jetons déjà détenus par un utilisateur, ce qui implique donc que moins d'énergie est nécessaire pour déterminer l'utilisateur qui validera le nouveau bloc. Ethereum a précédemment annoncé qu'il passerait à cette dernière méthode en juin. M. Thedéen, qui a été nommé vice-président de l'ESMA, avait déjà plaidé pour une interdiction du minage de bitcoins lorsqu'il était directeur de l'Autorité des services financiers de Suède, déclarant que cette opération était devenue une "question nationale" en raison de la grande quantité d'énergie renouvelable qu'elle nécessite. L'énorme consommation des transactions en bitcoins est un sujet de controverse grandissant depuis un certain temps. L'année dernière, le constructeur automobile Tesla a cessé d'accepter les bitcoins comme moyen de paiement deux mois après avoir commencé. En Chine, le minage est interdit depuis mai dernier. Le minage de bitcoins devrait être interdit sur le sol de l'Union européenne, a déclaré mercredi le vice-président de l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA), Erik Thedéen, lors d'une interview donnée au journal britannique Financial Times. Le régulateur craint que le minage de cryptomonnaies ne mette à mal la réalisation des objectifs climatiques de Paris. Mis à jour le 19/01/2022 à 16:21
www.lesoir.be
Trinquer confiné: les ventes de champagne atteignent des records
Trinquer confiné: les ventes de champagne atteignent des records Cette augmentation, de 32% sur un an, fait suite à une baisse de 20% en 2020, avec la chute brutale du tourisme et de l'événementiel en raison de la pandémie. Vu la poursuite de la crise sanitaire, "c'est la consommation à domicile qui a pris le relais", estime le Comité champagne. "Les consommateurs ont décidé de se faire plaisir à la maison" malgré "la morosité ambiante", poursuit cet organisme représentant les vignerons et maisons de Champagne. La reprise soudaine de la demande a pris de court certains établissements, entraînant des ruptures de stocks en raison de la désorganisation des chaînes logistiques avec le Covid. Des ruptures de stocks de Ruinart, Moët&Chandon ou Dom Pérignon avaient ainsi été constatées en Espagne par exemple. Selon le bilan provisoire, le chiffre d'affaires de la filière devrait dépasser les 5,5 milliards d'euros, un record dépassant nettement les 5 milliards d'euros régulièrement enregistrés avant la pandémie. La Champagne, qui a connu des conditions climatiques éprouvantes en 2021, espère que ces chiffres augurent d'un nouveau "cycle de croissance". Les ventes de champagne ont atteint des records en 2021, avec plus de 320 millions de bouteilles écoulées, soit un chiffre d'affaires record de quelque 5,5 milliards d'euros selon des responsables du secteur, grâce à la "consommation à domicile". Mis à jour le 19/01/2022 à 16:15
www.lesoir.be
Wereldwijde schokgolf en recordaantallen bliksems: zo uitzonderlijk is vulkaanuitbarsting Tonga
De onderzeese vulkaanuitbarsting van afgelopen zaterdag nabij het Polynesische eiland Tonga was zo hevig dat het effect ervan over de hele wereld te voelen was. Is zo’n intense eruptie onder het oceaanoppervlak zeldzaam? ‘Er ging een uitzonderlijk grote schokgolf de wereld rond’, legt professor vulkanologie Karen Fontijn in bovenstaande video uit.
De Standaard
Une interpellation tourne mal à Nice, un homme tué par un policier
Un homme d’une vingtaine d’années a été tué par un commandant de police mercredi au cœur de Nice, au cours d’une opération d’interpellation planifiée dans le cadre de l’enquête sur la mort d’un jeune homme à Noël dans une cité de la ville.
www.7sur7.be
Franse acteur Gaspard Ulliel op 37-jarige leeftijd overleden na skiongeval
De Franse acteur Gaspard Ulliel is woensdag op 37-jarige leeftijd overleden. Bij een skiongeval in de Franse Savoie was hij eerder zwaargewond geraakt. Dat meldt zijn familie in een communiqué.
www.hbvl.be
Une transaction pénale à 30 millions d'euros validée pour Jost Group
16:26 La chambre du conseil de Liège a avalisé la transaction pénale entre Jost et le parquet fédéral, pour 30 millions d'euros, dans le cadre du dossier de dumping social. Roland Jost sera cependant jugé p...
www.lecho.be
Les profs exprimeront leur «ras-le-bol» à Bruxelles le 10 février
Les profs exprimeront leur «ras-le-bol» à Bruxelles le 10 février Joakeem Carmans (st.) Les syndicats enseignants ont décidé en front commun d’organiser une manifestation devant le siège du gouvernement de la Fédération le 10 février prochain pour permettre au monde enseignant d’exprimer son « ras-le-bol généralisé ». « Voilà deux ans que le monde politique nous dit que les enseignants sont essentiels, alors qu’il le prouve à présent ! », lance Roland Lahaye, de la CSC-Enseignement. Cette action syndicale n’a pas qu’une seule origine, mais est plutôt motivée par une multitude de raisons : les efforts demandés aux enseignants depuis deux ans face à la crise sanitaire, une négociation sectorielle avec le gouvernement et les pouvoirs organisateurs « qui a accouché de cacahuètes », l’implémentation du tronc commun, le dossier d’accompagnement de l’élève, et « la ministre Désir qui en rajoute une couche avec la réforme des rythmes scolaires ! », souffle le syndicaliste chrétien. « Pour le personnel enseignant, ça devient vraiment indigeste. D’autant qu’il a d’autres chats à fouetter en ce moment », ajoute M. Lahaye. Le rassemblement du 10 février prochain devant le siège de gouvernement est déjà prévu à 11h. Il ne s’agit toutefois pas d’un appel formel à la grève, mais les enseignants qui participeront à l’action seront couverts par leur organisation syndicale. Les personnels administratifs et ouvriers des écoles sont également invités à y participer. « Voilà deux ans que le monde politique nous dit que les enseignants sont essentiels, alors qu’il le prouve à présent ! », lance Roland Lahaye, de la CSC-Enseignement. Par Belga Le 19/01/2022 à 16:25
www.lesoir.be
Les profs manifesteront leur «ras-le-bol» à Bruxelles le 10 février
Les profs manifesteront leur «ras-le-bol» à Bruxelles le 10 février Joakeem Carmans (st.) Les syndicats enseignants ont décidé en front commun d’organiser une manifestation devant le siège du gouvernement de la Fédération le 10 février prochain pour permettre au monde enseignant d’exprimer son « ras-le-bol généralisé ». « Voilà deux ans que le monde politique nous dit que les enseignants sont essentiels, alors qu’il le prouve à présent ! », lance Roland Lahaye, de la CSC-Enseignement. Cette action syndicale n’a pas qu’une seule origine, mais est plutôt motivée par une multitude de raisons : les efforts demandés aux enseignants depuis deux ans face à la crise sanitaire, une négociation sectorielle avec le gouvernement et les pouvoirs organisateurs « qui a accouché de cacahuètes », l’implémentation du tronc commun, le dossier d’accompagnement de l’élève, et « la ministre Désir qui en rajoute une couche avec la réforme des rythmes scolaires ! », souffle le syndicaliste chrétien. « Pour le personnel enseignant, ça devient vraiment indigeste. D’autant qu’il a d’autres chats à fouetter en ce moment », ajoute M. Lahaye. Le rassemblement du 10 février prochain devant le siège de gouvernement est déjà prévu à 11h. Il ne s’agit toutefois pas d’un appel formel à la grève, mais les enseignants qui participeront à l’action seront couverts par leur organisation syndicale. Les personnels administratifs et ouvriers des écoles sont également invités à y participer. « Voilà deux ans que le monde politique nous dit que les enseignants sont essentiels, alors qu’il le prouve à présent ! », lance Roland Lahaye, de la CSC-Enseignement. Par Belga Le 19/01/2022 à 16:25
www.lesoir.be
Reconstructie van dodelijke steekpartij in Diest
In de Anjerstraat in Diest is woensdagnamiddag een reconstructie gehouden van de dodelijke steekpartij van afgelopen zomer. Een ruzie tussen vier mannen werd de 39-jarige bewoner fataal.
www.hbvl.be
Sociaal woonbeleid: CD&V zet hakken in het zand tegen “ballonnetjes” van Diependaele en Somers
Regeringspartij CD&V verzet zich tegen de voorstellen die ministers Matthias Diependaele (N-VA) en Bart Somers (Open Vld) de voorbije week hebben gedaan over het sociaal woonbeleid. “Het regeerakkoord en de gemaakte afspraken moeten gerespecteerd worden”, zei viceminister-president Hilde Crevits tijdens het actualiteitsdebat in het Vlaams Parlement. Ook CD&V-parlementslid Vera Jans was bijzonder scherp voor de “ballonnetjes” van Diependaele en Somers.
HLN.be
Israëlische politie laat huis van Palestijnse familie platgooien
De Israëlische politie heeft deze ochtend het huis van een Palestijnse familie, in de wijk Sheikh Jarrah in Jeruzalem, laten platgooien. De wijk is de voorbije jaren een symbool geworden in de strijd tegen de Israëlische kolonisten in Oost-Jeruzalem.
HLN.be
Peter Sagan disputera les classiques du week-end d'ouverture en Belgique
Pour la première fois depuis 5 ans, le Slovaque sera au Nieuwsblad et à Kuurne.
www.lalibre.be
Thibaut Courtois, "absent pour des raisons privées", ne figure pas dans la sélection du Real
Thibaut Courtois ne disputera pas le huitième de finale de Coupe d'Espagne du Real Madrid à Elche jeudi.
www.lalibre.be
La procureure de New York assure avoir découvert des "preuves de fraude" au sein de la Trump Organization
L’enquête de la procureure de l’État de New York sur la Trump Organization a permis de mettre au jour des preuves semblant établir des pratiques de fraude fiscale, notamment la surévaluation puis sous-estimation de certains actifs, ont indiqué mardi soir ses services.
www.7sur7.be
Antwerpen opent zijn derde 1 europarking
16:20 In Antwerpen werd woensdag de derde megaparking aan de rand van de stad geopend. Die moet de toestroom van auto's naar de door files geteisterde stad helpen verminderen.
www.tijd.be
La transaction entre le transporteur Jost et le parquet fédéral validée
La chambre du conseil de Liège a validé mercredi les différentes transactions qui ont été négociées entre le parquet fédéral et les inculpés dans le dossier du transporteur routier Jost.
Lameuse.be
Oekraïense ex-president Porosjenko blijft op vrije voeten voor proces voor hoogverraad
In zijn strafproces wegens hoogverraad hoeft de voormalige Oekraïense ex-president Petro Porosjenko voorlopig niet in de cel. Een rechtbank in Kiev heeft vandaag beslist dat de 56-jarige onder meldingsplicht op vrije voeten mag blijven. Wel is zijn paspoort afgenomen. De beslissing geldt voor zeker twee maanden en kan worden verlengd.
HLN.be
Les rues de Louveigné, de Trooz et Monchamps à 30 km/h jusque fin février à Beaufays
En raison de travaux, des mesures de circulation ont été prises à Beaufays.
Lameuse.be
Burgerbevraging staatshervorming start in april: deelname mogelijk voor alle 16-plussers die in België verblijven
De burgerbevraging over een volgende staatshervorming gaat van start in april. Dat zei minister Annelies Verlinden, bevoegd voor Institutionele Hervormingen, woensdag in de Kamer na een vraag van Sander Loones (N-VA).
HLN.be
Crise ukrainienne : Blinken ne présentera pas de réponse écrite aux exigences russes lors de sa rencontre avec Lavrov
Le chef la diplomatie américaine Antony Blinken a déclaré mercredi qu'il ne présenterait pas de réponse écrite aux exigences russes lors de leurs pourparlers sur la crise ukrainienne cette semaine, bien que Moscou en souhaite une sous peu."
www.lalibre.be
N-VA: 'Geef middenklasse 500 euro belastingkorting voor energiefactuur'
16:12 Geef de middenklasse een belastingvermindering van 500 euro om de hoge energiefactuur te milderen, stellen de N-VA-Kamerleden Joy Donné en Bert Wollants vanuit de oppositie voor. Concreet stellen ze v...
www.tijd.be
PlayStation bientôt privée de “Call of Duty” ?
En mettant la main sur Activision-Blizzard et ses jeux phares comme “Call of Duty” pour près de 69 milliards de dollars, Microsoft a mis la pression sur son rival Sony et tous les prétendants comme Google, Amazon et Tencent au titre de leader mondial de l’industrie vidéoludique. Faut-il s’attendre à ce que de telles licences deviennent des exclusivités Xbox? On fait le point.
www.7sur7.be