Standard wringt zich pas na verlengingen voorbij moedig Beerschot naar kwartfinales Croky Cup

Standard is de laatste kwartfinalist in de Croky Cup. De Rouches klopten donderdagavond in de laatste achtste finale een dapper Beerschot na verlengingen. Jackson Muleka brak de ban met een rake kopbal in de 97e minuut, in het absolute slot presenteerde hij op de counter Bokadi de 2-0 op een presenteerblaadje aan. In de reguliere speeltijd was het ondanks een kansrijke pot voetbal toch 0-0 gebleven.


Read full article on: nieuwsblad.be
Lésé par Van Holsbeeck, Marc Coucke veut récupérer son argent: "Il a payé trop pour la reprise du club" (Mise à jour)
Il estime avoir été lésé par Herman Van Holsbeeck lors de la vente d’Anderlecht.
1m
www.dhnet.be
“The Voice of Holland” éclaboussé par un scandale sexuel
L'émission musicale néerlandaise phare "The Voice Holland” a été suspendue après des allégations d'agressions sexuelles qui ont choqué les Pays-Bas. Le chef de groupe de l'émission aurait notamment harcelé près de 40 femmes impliquées dans le programme, tandis que plusieurs coachs sont accusés d’attouchements.
8 m
www.7sur7.be
Nog geen akkoord over lagere energiefactuur
12:45 Het federale kernkabinet is vrijdagmorgen niet tot een akkoord gekomen over de verlaging van de energiefactuur. De gesprekken gaan verder.
www.tijd.be
Outils, vélos…: 192 objets volés découverts à Liège, les reconnaissez-vous? (photos)
Gros coup de filet de la zone de police de Liège! Suite à l’interpellation de deux personnes suspectées de trafic de drogue et de recel, 192 volés ont été découverts dans le quartier Saint-Léonard. Voici lesquels.
Lameuse.be
La police de Liège a mis la main sur 192 objets volés: reconnaissez-vous les vôtres?
Au mois de septembre dernier, la zone de Police de Liège a intercepté deux personnes suspectées de trafic de drogue et de recel d’objets volés dans le quartier Saint-Léonard. Ce coup de filet, réalisé par les services de la Task Force zonale – Affaires économiques et sociales (TFZ-AES), a permis de mettre la main sur 192 objets volés. La police liégeoise cherche à identifier leurs propriétaires afin de restituer leurs biens.
www.7sur7.be
Accord sur un effort de Défense à 1,54% du PIB d'ici 2020
Le gouvernement s'est accordé vendredi en comité restreint sur une trajectoire budgétaire en croissance pour l'effort de Défense qui sera porté à 1,54% à l'horizon 2030, a annoncé la ministre Ludivine Dedonder.Le point sera confirmé vendred
www.lalibre.be
Renault à la conquête des marchés asiatiques : des voitures construites en Corée du Sud en 2024
En s'associant avec le chinois Geely, l'objectif du groupe automobile est de construire des véhicules thermiques et hybrides électriques en Corée du Sud.
www.lalibre.be
Mort de Dean (4 ans): la chambre du conseil confirme le mandat d'arrêt de la compagne de Dave De Kock
Celle-ci clame son innocence.
www.lalibre.be
Reuzenschildpad Jonathan wordt 190 en is oudste nog levende landdier
Verjaardagswensen zijn meer dan op hun plaats voor Jonathan de reuzenschildpad. Zijn exacte leeftijd is niet gekend, maar volgens wetenschappers wordt de seychellenreuzenschildpad maar liefst 190 dit jaar. Daarmee is Jonathan niet alleen de oudste schildpad ooit, maar ook het oudste nog levende landdier op onze planeet - voor zover bekend.
HLN.be
Philippe Henry: «Avec les inondations, la planète nous a pris de court»
Philippe Henry: «Avec les inondations, la planète nous a pris de court» Depuis l’épisode catastrophique des inondations de juillet, Philippe Henry est dans le collimateur de l’opposition wallonne. - Belga. A Namur, la commission parlementaire d’enquête sur les inondations est entrée ce vendredi dans une nouvelle dimension avec l’audition de Philippe Henry (Ecolo). Le ministre en charge des Infrastructures est le premier représentant du gouvernement à témoigner sur les événements de la mi-juillet. Il sera suivi par Willy Borsus (MR, Aménagement du territoire), Céline Tellier (Ecolo, Environnement) et Elio Di Rupo (PS), le ministre-président. Depuis près de six mois, Philippe Henry est dans le collimateur de l’opposition, surtout du PTB. On n’est donc pas étonné de voir Julien Liradelfo attaquer frontalement le ministre : « Vous avez mis beaucoup d’énergie pour vous couvrir, mais peu d’énergie pour prendre vos responsabilités. » Le député reproche à Philippe Henry des déclarations approximatives au lendemain du drame. Il parle même de « mensonges ». En séance, Jean-Claude Marcourt (PS), président de la commission, doit en appeler à la sérénité des débats. Le ministre, lui, évoque un problème de communication à propos du barrage d’Eupen, mais confirme l’analyse qui lui est reprochée : « Oui, les précipitations ont été deux fois plus importantes que ce qui avait été annoncé le 12 juillet, de 150 à 300 mm ! » Du côté du CDH, on s’étonne surtout du temps mis par le ministre à réagir les 14 et 15 juillet derniers alors que depuis deux jours, les perspectives étaient de plus en plus alarmistes. Philippe Henry a-t-il été averti tardivement ? Aurait-il dû se montrer davantage proactif et prendre les choses en main comme « capitaine du navire » ? Peut-on lui imputer des fautes ou au moins des erreurs de jugement durant la crise ? Ni prêts, ni outillés Poser ces questions, c’est soulever la question de la responsabilité ministérielle dans la gestion d’une catastrophe. La chronologie montre que Philippe Henry a été alerté de la gravité de la situation, le mercredi 14 juillet en milieu de journée seulement. Mais pour le reste, force est de constater que des procédures existent et qu’elles n’impliquent pas formellement les ministres, que les décisions opérationnelles relèvent des techniciens de l’administration, mais aussi du centre de crise auquel la Région n’est pas associée. « Il ne m’appartient pas de m’immiscer en pleine crise dans la mise en œuvre des protocoles déterminés préalablement par les autorités et les administrations compétentes », explique-t-il. À lire aussi Premier jour de la commission d’enquête sur les inondations Mais au vu de l’ampleur de la catastrophe, on ne peut pas se contenter du constat posé par Philippe Henry, et largement souligné : « Dans les compétences dont j’ai la charge, les procédures et les règles en vigueur ont globalement été respectées. » Il faut également reconnaître les limites du système et tirer les leçons pour l’avenir : « Ces procédures et ces règles n’ont pas suffi pour protéger la population. Nous n’étions pas assez prêts ni outillés pour faire face à l’improbable. La planète nous a pris de court. Il est de la responsabilité du gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour y remédier. » Plusieurs chantiers sont lancés : une meilleure prévisibilité des événements météorologiques et de leurs conséquences sur les prévisions hydrologiques, mais aussi un travail sur la lisibilité des messages d’alertes qui ne sont pas assez explicites pour attirer l’attention des élus locaux, notamment, à propos de la nature des événements annoncés et de leur impact estimé sur les territoires. Pas de plan d’urgence à Eupen Sans surprise, la gestion du barrage d’Eupen reste au centre des débats de la commission. Philippe Henry n’y a pas échappé. Un préalable pour le ministre : « Les données montrent toutes le rôle décisif que les barrages ont pu jouer en réduisant l’impact des précipitations. » Mais pour le reste, des améliorations s’avèrent tout à fait nécessaires, là aussi. « Nos barrages souffrent du manque de cadre légal établissant un contrôle externe. Cette absence d’audit systématique n’est pas acceptable. Il faut mettre en place des tests indépendants et réguliers. Autre problème : l’absence de plans d’urgence spécifiques aux barrages. Il est urgent de remédier à ce manque, en élargissant la démarche à tous les barrages. Enfin, les procédures de gestion des barrages n’étaient pas adaptées à l’épisode extrême que nous avons connu. Des améliorations sont indispensables. » Philippe Henry souligne que s’attaquer à ces réformes, c’est tenter de résoudre « la quadrature du cercle » : « Comment optimiser le rôle que les barrages peuvent jouer sur des fonctions antagonistes : réservoirs d’eau face au risque de sécheresse d’un côté et réserve d’empotement en cas de crues de l’autre. » Les négociations entre le SPW et la SWDE, responsables des barrages et responsables de l’alimentation en eau, sont engagées. Devant la commission d’enquête, le ministre wallon des Infrastructures a souligné que les procédures ont été respectées, mais que celles-ci n’étaient pas à la hauteur de la catastrophe de juillet. Il faut donc les corriger. Par Eric Deffet Journaliste au service Politique Le 21/01/2022 à 12:40
www.lesoir.be
Nooit meer ‘Paradise by the dashboard light’: hoe Meat Loaf zijn hele leven worstelde met zijn roem
“Ik weet niet wat dood zijn precies is, maar stoppen met zingen moet er op lijken”, zei Meat Loaf in 2003. Hoe stoppen met zingen eruitziet heeft Marvin Lee Aday -zijn echte naam- uiteindelijk nooit geweten: hij ging tot zijn laatste snik door met muziek maken.
www.hbvl.be
De nouveaux défis pour le hockey belge en 2022
De nouveaux défis pour le hockey belge en 2022 PhotoNews Tout semble réussir au hockey belge depuis près 15 ans. L’équipe nationale messieurs a tout balayé sur son passage en remportant les 3 titres majeurs en seulement 4 ans. L’équipe dames semble, aujourd’hui, avoir les cartes en mains pour suivre les traces de son homologie masculin mené après avoir pris conscience de ses qualités. Les équipes nationales disposent, dorénavant, d’un Centre d’entrainement ultra-moderne unique au monde, à Anvers. Le projet de stade national (5.000 places) est enfin sur les rails après de multiples rebondissements et devrait sortir de terre d’ici 4 ou 5 ans. Et le championnat de division d’honneur est devenu l’un des plus attractifs et compétitifs au monde. Mais cela n’empêche pas la Fédération (ARBH) et les 2 ligues de multiplier les réflexions, de susciter les discussions ou de développer de nouveaux plans pour le futur avec 3 défis principaux à relever pour ces 12 prochains mois. Retrouver de la sérénité au niveau de l’arbitrage C’est assurément le plus grand chantier de 2022 pour l’ensemble des acteurs dans notre pays. Depuis l’entame de la saison, le dialogue est tendu voire rompu entre les arbitres, leur hiérarchie et certains clubs. « Pour régler la situation, nous avons mis en place des groupes de travail autour de 5 thématiques », explique Serge Pilet, le CEO de la Fédération belge de hockey. « Suite à l’appel à candidatures, nous avons reçu énormément de réponses de la part des arbitres et des clubs qui souhaitaient s’investir autour du projet. Tout le monde se rend compte des enjeux qui existent autour de la communication, des comportements vis-à-vis des arbitres, des projets de formation et de la rémunération. C’est un chantier et un projet capital pour le développement de notre sport. Nous débloquerons donc des moyens supplémentaires, dès cette année, en fonction des recommandations. » Ce plan ambitieux devra proposer des résultats rapidement pour éviter que la situation ne devienne réellement problématique mais également afin que le second tour des championnats se termine dans une atmosphère apaisée. Une médaille pour les Red Panthers à la Coupe du monde ? Depuis la prise de fonction de Raoul Ehren, les joueuses belges ont impressionné en proposant des prestations solides et en démontrant qu’elles avaient franchi d’impressionnants paliers en un peu plus d’un an. Les Panthères qui occupent dorénavant la 7e place mondiale, le meilleur classement de leur histoire, ont même séduit les plus sceptiques avec leur style de jeu plus dominant, mature et surtout réfléchi. L’équipe est ambitieuse pour le futur. Elle souhaite intégrer au plus vite le top 6 mondial mais surtout remporter de nouvelles médailles et ce, pourquoi pas ?, dès la Coupe du monde, organisée, l’été prochain (du 1er au 17 juillet), conjointement aux Pays-Bas et en Espagne. Après le bronze européen, en juin dernier, à Amsterdam, le sélectionneur national avait été très clair. « Tout ce que nous accomplissons aujourd’hui a comme objectif principal de performer lors de ce prochain rendez-vous. Nous viserons une place sur le podium et nous ne nous contenterons certainement pas d’une 10e ou 11e place. » De leur côté, les Red Lions prépareront, avec minutie, la prochaine édition de la Coupe du monde qui se déroulera en Inde, en janvier 2023, avec la ferme intention de reconduire leur titre conquis en 2018, dans ce même stade de Bhubaneswar. Réflexion sur les formules de championnat Les saisons perturbées par la crise Covid ont laissé des traces. Et les discussions ne sont pas encore closes concernant l’organisation des compétition pour les années à venir. Les débats ont d’ailleurs déjà débuté et les demandes ou les attentes sont très importantes à tous les niveaux. Et pas uniquement au niveau de la division d’honneur comme le confirme le CEO de la Fédération. « Notre rôle est plus que jamais d’être à l’écoute de l’ensemble des clubs et de nos 55.600 membres. Cette réflexion est donc essentielles pour trouver la formule idéale à chaque niveau. Mais je confirme qu’il n’y aura pas de changements ou d’adaptations avant le mois de septembre 2023. Nous avions d’ailleurs annoncé que la formule actuelle serait d’actualité pour minimum 2 saisons. Nous prendrons évidemment le temps d’évaluer celle-ci avec tous les acteurs afin de voir si elle a bien répondu aux attentes ou pas. » L’année dernière a, une nouvelle fois, été exceptionnelle pour la discipline dans notre pays avec, notamment, un titre olympique pour les Red Lions. Tous les indicateurs sont donc au vert mais pas question, néanmoins, de baisser la garde. Par LAURENT TOUSSAINT Le 21/01/2022 à 12:40
www.lesoir.be
On a testé le Click: une application qui fait ses premiers pas
On a testé le Click: une application qui fait ses premiers pas Une fois l’application « the Click » téléchargée dans le Google Play, nous avons créé un compte à partir d’une adresse e-mail. Nous nous sommes rendus dans une des zones couvertes par l’application (dans l’onglet « Où Click-er »). Petit bémol, les zones sont uniquement définies par l’appellation des quartiers couverts, ce qui à nos yeux n’est pas assez précis pour les utilisateurs. Une fois dans la zone, il est possible de scanner le code-barres des déchets nomades ou ramassés en rue via « Scan », s’il n’y a pas de code-barres il est possible de prendre le déchet en photo. En échange de cela, nous recevons des Ucoins, une monnaie virtuelle qui équivaut à des bons d’achats (voir l’onglet « Bons d’achats »). Ces bons donnent certains avantages à l’achat dans certains magasins partenaires (voir « Shop »). Attention, l’usager n’a droit qu’à un nombre limité de Clicks par jour pour éviter les abus. Pour consulter l’historique des Clicks, il suffit de se rendre dans l’onglet « Mes Clicks ». Nous avons fait face à un problème de fonctionnalité, un jour ça fonctionne et le jour d’après plus. L’écran pour scanner ou prendre en photo le déchet est noir et il est donc impossible d’utiliser l’application bien que toutes les autorisations pour son bon fonctionnement aient été données, que nos données cellulaires et notre localisation soient activées. Un problème qui a été communiqué au service technique qui est conscient que l’application doit encore être améliorée pour un usage plus effectif. Par AITOR BENITEZ (St.) Le 21/01/2022 à 12:39
www.lesoir.be
China hint op meer maatregelen tegen grote techbedrijven
China wil de invloed van grote technologiebedrijven in het land verder beteugelen. Ook wil het land de corruptie die volgens het communistische regime gepaard gaat met de “wanordelijke” groei van kapitaal uitroeien. China geeft daarmee aan dat president Xi Jinping nog niet klaar is met zijn aanval op de volgens hem te grote machtspositie van het bedrijfsleven.
HLN.be
Mouscron fait un don de 60.000 euros à Verviers en faveur des sinistrés: ce don est le résultat de la solidarité des Mouscronnois et Mouscronnoises
À Verviers, la bourgmestre de Mouscron Brigitte Aubert a remis vendredi en fin de matinée un chèque de 60.000 euros en faveur des sinistrés des inondations de juillet à Muriel Targnion, la bourgmestre de Verviers.
Sudinfo.be
Elon Musk gaat chipimplantaten testen bij mensen. Op termijn wil hij verlamden weer doen lopen
Neuralink, het hersenchipbedrijf van miljardair Elon Musk, wil zijn hersenimplantaten voor het eerst gaan testen bij mensen. Musk heeft grote plannen met de chips: op termijn hoopt hij verlamden ermee te kunnen genezen. Eerder werden de chips getest bij een varken en een aap, met onwaarschijnlijk succes.
www.demorgen.be
Monique brengt ode aan jarige André Hazes: “Dankbaar voor en trots op groei die je doormaakt”
Monique Westenberg is trots op haar ex-partner André Hazes, die vandaag 28 jaar is geworden. Dat schrijft ze in een bericht op Instagram. “Het is dapper dat je de cirkel nu écht doorbreekt en daarmee jezelf en onze zoon de toekomst geeft die jullie verdienen.”
HLN.be
La Russie se réserve “le droit de concevoir un plan d'action” visant à “garantir ses intérêts”
La Russie élaborera un plan d'action pour la protection de ses frontières en fonction des réponses des États-Unis et de l'Otan à ses propositions de garantie de sécurité, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères, alors qu'une rencontre entre les chefs de la diplomatie russe et américain a lieu à Genève.
www.7sur7.be
Grâce à la vaccination, moins de 1% des cas mènent à une hospitalisation: «Il est très clair que le vaccin protège et que le booster est essentiel»
La vaccination fonctionne et réduit tant les hospitalisations que les décès, a martelé vendredi le porte-parole interfédéral Covid-19, Yves Van Laethem, lors de la présentation hebdomadaire à la presse de la situation de la pandémie de coronavirus en Belgique.
Sudinfo.be
La Russie se réserve “le droit de concevoir un plan d'action” pour protéger ses frontières
La Russie élaborera un plan d'action pour la protection de ses frontières en fonction des réponses des États-Unis et de l'Otan à ses propositions de garantie de sécurité, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères, alors qu'une rencontre entre les chefs de la diplomatie russe et américain a lieu à Genève.
www.7sur7.be
“See you soon, coach”: Thomas Vermaelen (36) stopt met voetballen en wordt assistent van Roberto Martínez
De keuze is gemaakt. Thomas Vermaelen (36) stopt met voetballen en wordt assistent van bondscoach Roberto Martínez, zo vernam onze redactie in primeur. Het ultieme doel: alsnog wereldkampioen worden met de Rode Duivels. Maar dan vanuit de dug-out in Qatar. Recordinternational Jan Vertonghen postte intussen al een foto op Instagram. “Proficiat met je carrière en tot snel, coach.”
HLN.be
Beweging.net vraagt bijsturing "gênant" klimaatbeleid
Beweging.net vraagt meer samenwerking tussen de verschillende beleidsniveaus, voor het klimaatbeleid in het bijzonder. De regio's en de federale overheid krijgen voor het klimaat hun samenwerkingsplicht niet waargemaakt, zegt algemeen voorzitter Peter Wouters vrijdag in zijn nieuwjaarsboodschap. Hij pleit hier voor een "federale aanpak". Hoe het momenteel verloopt, bestempelt hij als een "genante situatie" die niet houdbaar is. Het coronabeleid van de overheden krijgt wel een pluim.
HLN.be
En faillite, Belgique Loisirs disparaît du paysage belge
12:33 L'enseigne de livres par abonnement Belgique Loisirs fait aveu de faillite. En 2019, elle avait déjà entamé une restructuration passant par des pertes d'emplois.
www.lecho.be
Belgique Loisirs en faillite: une cinquantaine d’emplois menacés
Belgique Loisirs en faillite: une cinquantaine d’emplois menacés Le Soir Le tribunal de l’entreprise de Tournai a déclaré mardi la faillite du club de lecture Belgique Loisirs, a-t-on appris vendredi de source syndicale. Sur son site internet, l’enseigne, dont le siège est situé à Ath (Hainaut) et qui comptait encore plusieurs magasins, explique avoir été contrainte par la crise sanitaire à arrêter définitivement ses activités. Selon la CNE, Belgique Loisirs emploie encore une petite cinquantaine de travailleurs. France Loisirs, en grandes difficultés, a fait l’objet d’une reprise fin 2021. Une reprise très partielle qui n’a concerné qu’une petite partie des magasins et ne comprenait pas la filiale belge Belgique Loisirs. Belgique Loisirs était une filiale de France Loisirs. Le club de lecture, dont le modèle était déjà en difficultés depuis des années, a souffert de la crise sanitaire. Le 21/01/2022 à 12:31
www.lesoir.be
Mort de Dean: la compagne de Dave De Kock reste en détention
Mort de Dean: la compagne de Dave De Kock reste en détention Belga La chambre du conseil de Termonde a confirmé vendredi le mandat d’arrêt de R.W., la compagne du principal suspect Dave De Kock dans l’enquête sur la mort du petit Dean Verberckmoes. La Néerlandaise, âgée de 25 ans, reste en détention. À lire aussi Le destin tragique de Dean, 4 ans, enlevé puis retrouvé mort sur une île de Zélande Son avocat, Me De Decker, avait demandé la libération de sa cliente, qui clame son innocence. Par Belga Le 21/01/2022 à 12:27
www.lesoir.be
L’Etat belge condamné pour sa mauvaise gestion de l’asile et de l’accueil
Le tribunal francophone de première instance de Bruxelles a rendu mercredi une ordonnance condamnant l’Etat belge et l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) pour leur mauvaise gestion de l’asile et de l’accueil, annoncent vendredi les dix associations qui ont intenté l’action en référé en novembre dernier.
Sudinfo.be
Muziek van Ali B en Marco Borsato (voorlopig) niet meer op Nederlandse publieke radiozenders
De radiozenders van de Nederlandse publieke omroep NPO zullen de muziek van Ali B en Marco Borsato voorlopig niet meer draaien. Dat is beslist na de uitzending van het programma ‘Boos’, over seksueel grensoverschrijdend gedrag achter de schermen van ‘The Voice of Holland’. Dat laat een woordvoerder van de NPO weten.
www.hbvl.be
En Wallonie, les fermes sont de plus en plus grandes
Le nombre d’exploitations agricoles se stabilise en Wallonie. Si les fermes y sont de moins en moins nombreuses, leur taille a triplé en près de 40 ans.
www.lalibre.be
Un milliardaire tchèque dévore une autoroute allemande à 417 km/h
Plus rapide que Max Verstappen et Lewis Hamilton en Formule 1, le milliardaire tchèque Radim Passer appuie tellement fort sur l’accélérateur qu’il atteint des vitesses allant jusqu’à 417 km/h sur l’autoroute allemande avec sa Bugatti Chiron. De plus, l’homme a enregistré sa performance pour en faire profiter.
www.7sur7.be
«Salvator Mundi», le tableau vendu à 450 millions de dollars au coeur d’un documentaire (vidéos)
«Salvator Mundi», le tableau vendu à 450 millions de dollars au coeur d’un documentaire (vidéos) Belgaimage Comment le «Salvator Mundi», le tableau le plus cher au monde, peut-être peint par Léonard de Vinci mais jamais authentifié, a pu être revendu 450 millions de dollars en 2017 ? C’est l’éclairage proposé par un nouveau documentaire, en salles mercredi. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
Des pompiers viennent pour une fuite de gaz et tombent sur 1.500 pieds de cannabis
Dans une maison du centre-ville de Morhange, dans le Nord-Est de la France, les gendarmes ont saisi 1.500 pieds de cannabis alors que les secours intervenaient pour une fuite de gaz, selon les informations de nos confrères français de 20 Minutes.
www.7sur7.be
Mustii prend un virage rock pour évoquer la vie tourmentée d’un membre de sa famille
Le chanteur bruxellois s’essaie à un autre style musical. Il délaisse l’électro pop pour se rapprocher de son premier amour : le rock. Et évoque la vie tourmentée d’un membre de sa famille.
www.lalibre.be
Sergio Moro, le "nettoyeur", entend incarner une troisième voie à la présidentielle brésilienne
Ancien juge, ancien ministre de la Justice, candidat à la présidentielle au Brésil.
www.lalibre.be
Bolsonaro face à Lula, l’inévitable duel entre les extrêmes pour la présidentielle au Brésil
Les candidats du centre semblent incapables d’empêcher cet affrontement.
www.lalibre.be
Coronavirus: la moitié des patients aux soins intensifs ne sont pas vaccinés
Coronavirus: la moitié des patients aux soins intensifs ne sont pas vaccinés Belga Actuellement, 367 lits aux soins intensifs sont occupés par des patients testés positifs, dont la moitié n’est pas vaccinée. «Cela est conforme aux projections les plus optimistes et confirme que (le variant) omicron est moins sévère dans le contexte que nous connaissons actuellement, d’une population vaccinée et avec une immunité naturelle» acquise lors des précédentes vagues, a exposé le virologue. Cependant, le pic de la cinquième vague n’est pas encore «imminent, même s’il n’est plus très loin». Au niveau des admissions hospitalières, il est attendu pour fin janvier, voire début février. Lundi, un record de nouvelles contaminations détectées en une seule journée a d’ailleurs été battu (près de 62.000 infections) et «lorsque les chiffres de mardi et mercredi seront consolidés, il est probable que nous dépassions encore le chiffre de 60.000», a avancé Yves Van Laethem. À lire aussi Omicron vs delta: où en est-on en Belgique? Et quid de la vaccination? Le nombre de nouveaux cas a augmenté de 34% en une semaine, avec 31.784 contaminations détectées en moyenne par jour, entre le 11 et le 17 janvier. Presque l’entièreté (94%) concernent des infections par le variant omicron. Le variant delta ne représente plus que 5% des contaminations, selon le porte-parole. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength À lire aussi Coronavirus: une nouvelle explosion des cas… mais des soins intensifs qui se vident Les hospitalisations augmentent Les admissions à l’hôpital de personnes infectées par le coronavirus progressent également, et de manière plus rapide qu’auparavant, avec une moyenne de 255 admissions par jour, contre 183 hospitalisations quotidiennes il y a une semaine. Hier/jeudi, 341 admissions ont été enregistrées. «L’occupation des hôpitaux est croissante mais pas encore préoccupante même si l’accélération est relativement importante», a analysé M. Van Laethem. Les hôpitaux soignaient jeudi 2.736 patients positifs au virus. La bonne nouvelle réside dans la diminution persistante de l’occupation des soins intensifs (-11% en une semaine). La moitié des patients aux soins intensifs et positifs au Sars-cov-2 ne sont pas vaccinés, a indiqué le virologue. Les décès sont, eux, en légère augmentation avec en moyenne 22 personnes testées positives au virus qui décèdent par jour. Cette situation se reflète notamment dans les maisons de repos et de soins (MRS), a relevé Yves Van Laethem. Les résidents de ces établissements représentent désormais 16,4% des décès, contre 11% la semaine dernière. En outre, 9% des MRS connaissent une épidémie de plus de 10 cas, contre 4% précédemment. À lire aussi Coronavirus: une nouvelle explosion des cas… mais des soins intensifs qui se vident Lier le Baromètre aux hospitalisations Cette analyse de la situation épidémiologique fait dire aux porte-parole interfédéraux Covid-19 (Yves Van Laethem et Steven Van Gucht) qu’un baromètre, tel qu’il sera discuté vendredi après-midi en Codeco, ne serait pas utile s’il se basait essentiellement sur le nombre de contaminations. Les nouveaux cas «ne doivent pas intervenir de manière significative» dans ce baromètre, qui déciderait de mesures sanitaires en fonction de critères préétablis, a jugé M. Van Laethem. Les hospitalisations doivent être le critère le plus important, a-t-il conclu. À lire aussi zone-de-tres-haute-pression-sur-le-barometre-covid (2) Même si les contaminations au coronavirus galopent et que les admissions à l’hôpital s’accélèrent, l’occupation des lits aux soins intensifs de patients infectés par virus diminue de manière persistante, s’est réjoui vendredi Yves Van Laethem, porte-parole du Centre de crise. Par Belga Le 21/01/2022 à 12:16
www.lesoir.be
L'Etat belge condamné pour sa mauvaise gestion de l'asile et de l'accueil
Le tribunal francophone de première instance de Bruxelles a rendu mercredi une ordonnance condamnant l'Etat belge et l'Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile (Fedasil) pour leur mauvaise gestion de l'asile et de l'accueil, annoncent vendredi les dix associations qui ont intenté l'action en référé en novembre dernier.
www.lalibre.be
Vriendin van Dave De Kock blijft in de cel, maar houdt onschuld staande
R. W., de 25-jarige Nederlandse vriendin van Dave De Kock, blijft in de cel voor haar mogelijke betrokkenheid bij de dood van de kleine Dean (4). Ze houdt haar onschuld staande, zegt haar advocaat.
www.hbvl.be
Les consommateurs un peu plus optimistes en janvier
12:14 La confiance des consommateurs belges s'est un peu améliorée à propos du chômage et de la situation économique générale en janvier, selon la Banque nationale.
www.lecho.be
Corruption et conflit d’intérêts: la Belgique «busée»
Corruption et conflit d’intérêts: la Belgique «busée» Au gouvernement et dans les cabinets ministériels rien, ou presque, n’est entrepris pour limiter le risque de corruption et de conflit d’intérêts. - Photo News. À l’école, le mauvais élève serait forcé de reconnaître qu’il est busé. Belgicisme fort usité chez nous, il pourrait commencer à se faire connaître dans toute l’Europe au vu du résultat de l’examen catastrophique présenté au Greco, le Groupe d’Etats contre la corruption. Cet organe anticorruption du Conseil de l’Europe vient de publier son rapport dit « de conformité » sur la Belgique. Le Greco fonctionne par cycles de travail, avec à chaque fois une thématique. Et chaque Etat membre est évalué par des rapporteurs étrangers et indépendants. Le cinquième cycle concerne la prévention de la corruption et la promotion de l’intégrité des hautes fonctions de l’exécutif et des services de police. Le rapport d’évaluation de la Belgique avait été publié début 2020. 22 recommandations y étaient listées. À lire aussi Un rapport pointe la faiblesse systémique de l’anticorruption en Belgique Deux ans plus tard, place au rapport de conformité, donc. Il vise à vérifier si les recommandations ont été mises en œuvre par le pays. Une obligation si l’on veut rester membre. Le résultat est sans appel. « La Belgique a mis en œuvre ou traité de manière satisfaisante deux des vingt-deux recommandations contenues dans le rapport d’évaluation du cinquième cycle », écrivent les deux rapporteurs suisse et monégasque. L’élève Belgique aura très fort à faire en seconde sess’. C’est une véritable insulte au travail du Greco que la Belgique vient de présenter. Certes, on nuancera en précisant que la police rend une copie moins pâle (« des progrès un peu plus substantiels », écrivent poliment les rapporteurs) que celle du gouvernement fédéral. Gouvernement et cabinets où rien, ou presque, n’est entrepris pour limiter le risque de corruption et de conflit d’intérêts. Cadeaux, échanges avec des lobbyistes, intégrité des cabinettards… L’Etat belge n’a montré aucun effort pour augmenter sa vigilance sur tous ces plans. Bref, examen de repassage en deuxième session obligatoire : « Le Greco note que des efforts importants seront à mener pour parvenir à un niveau suffisant de respect des recommandations au cours des 18 prochains mois. » Le prochain « conseil de classe » est prévu mi-2023. La Belgique n’a mis en œuvre que 2 recommandations sur 22 du dernier rapport de l’organe anticorruption du Conseil de l’Europe, le Greco. Par Louis Colart Journaliste au service Société Le 21/01/2022 à 12:14
www.lesoir.be
La compagne de Dave De Kock reste en prison et clame son innocence
La chambre du conseil de Termonde s’est penchée ce vendredi matin sur le cas de R.W., la compagne du suspect principal Dave De Kock dans l’enquête sur la mort du petit Dean Verberckmoes. Elle reste en prison et clame toujours son innocence, a-t-on appris à l’issue de la séance.
www.7sur7.be
Un motocycliste fuyant la police meurt dans un accident diffusé en direct à la télévision
Poursuivi par un hélicoptère de la police de Los Angeles, un motocycliste qui roulait à vive allure a été tué dans un violent accident.
www.7sur7.be
Le Conseil supérieur de la Santé conseille une 4e dose pour les personnes immunodéprimées
Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) recommande une quatrième dose de vaccin contre le Sras-CoV-2 pour les personnes à l'immunité déficiente, indique Het Nieuwsblad vendredi.
www.lalibre.be
Le choix de votre auto influence le prix de votre assurance: voici les éléments auxquels faire attention.
Au moment de choisir une nouvelle auto, vous vous trouvez face à une pléthore de marques et de modèles. L’auto que vous choisissez détermine la prime de votre assurance auto. Independer.be vous explique comment faire un choix judicieux et ainsi économiser sur votre assurance auto.
www.7sur7.be
TotalEnergies et Chevron se retirent de Birmanie un an après le coup d'Etat
TotalEnergies et Chevron se retirent de Birmanie un an après le coup d'Etat Un an après le putsch du 1er février 2021 qui a renversé Aung San Suu Kyi et mis fin à une parenthèse démocratique de 10 ans, le pays reste plongé dans le chaos.  Mais les entreprises étrangères ayant quitté la Birmanie restent rares malgré l'appel des ONG face à la répression sanglante de la contestation et les avertissements d'analystes qui évoquent un environnement "toxique" pour les investissements. "Le contexte qui ne cesse de se dégrader au Myanmar, en matière de droits humains (...) nous a conduits à réévaluer la situation et ne permet plus à TotalEnergies d'apporter une contribution positive suffisante dans ce pays", a expliqué le groupe français dans un communiqué. Chevron lui a emboîté le pas: "nous avons réévalué notre intérêt pour le projet de gaz naturel de Yadana afin de permettre une transition planifiée et ordonnée qui conduira à un retrait du pays", a déclaré un porte-parole de la major américaine, Cameron Van Ast. Le processus de retrait "prévu aux contrats du champ de Yadana et de la société de transport MGTC au Myanmar" a été initié "sans aucune contrepartie financière pour TotalEnergies", a précisé le géant français, implanté depuis 1992 dans le pays dans le seul secteur du gaz où il emploie plus de 200 personnes. Le retrait sera effectif dans six mois et les intérêts de TotalEnergies et les opérations du champ seront répartis entre les partenaires restant. TotalEnergies est partenaire (31,24%) et opérateur du champ de Yadana (blocs M5 et M6) aux côtés des Américains Unocal-Chevron (28,26%), de PTTEP (25,5%), filiale de la société nationale d'énergie thaïlandaise, et de la société d'Etat birmane MOGE (15%), contrôlée par l'armée. Quelques rares entreprises étrangères avaient déjà plié bagage, dont le groupe de télécoms norvégien Telenor et le producteur français d'énergies renouvelables Voltalia. D'autres, comme EDF, avaient suspendu leur activité ou leurs commandes (H&M, Benetton). Après le géant français TotalEnergies, c'est au tour du mastodonte américain Chevron d'annoncer vendredi son retrait de Birmanie, une demande pressante des ONG de défense des droits humains à la suite du coup d'Etat militaire. Mis à jour le 21/01/2022 à 12:07
www.lesoir.be
Belgique Loisirs en faillite: une cinquantaine d'emplois menacés (syndicat)
Belgique Loisirs en faillite: une cinquantaine d'emplois menacés (syndicat) Sur son site internet, l'enseigne, dont le siège est situé à Ath (Hainaut) et qui comptait encore plusieurs magasins, explique avoir été contrainte par la crise sanitaire à arrêter définitivement ses activités. Selon la CNE, Belgique Loisirs emploie encore une petite cinquantaine de travailleurs. Belgique Loisirs était une filiale de France Loisirs. Le club de lecture, dont le modèle était déjà en difficultés depuis des années, a souffert de la crise sanitaire.  France Loisirs, en grandes difficultés, a fait l'objet d'une reprise fin 2021. Une reprise très partielle qui n'a concerné qu'une petite partie des magasins et ne comprenait pas la filiale belge Belgique Loisirs. Le tribunal de l'entreprise de Tournai a déclaré mardi la faillite du club de lecture Belgique Loisirs, a-t-on appris vendredi de source syndicale. Mis à jour le 21/01/2022 à 12:07
www.lesoir.be
Staking bij Makro in Eke
12:09 Het personeel van de Makro-vestiging in het Oost-Vlaamse Eke heeft het werk neergelegd. Het vindt de werkdruk te hoog en is ongerust door het nieuws dat de supermarktketen te koop staat.
www.tijd.be
Belgique Loisirs a été déclaré en faillite
Le club de lecture Belgique Loisirs a été déclaré en faillite : une cinquantaine d'emplois sont menacés, informent les syndicats.
www.lalibre.be
Faites attention, les escroqueries sont toujours plus nombreuses sur Market Place: voici quelques conseils pour ne pas se faire avoir!
L’année dernière, le SPF économie a reçu près de 900 signalements pour des tentatives de fraude sur les sites de seconde main. Market Place sur Facebook, est véritablement la plateforme en ligne qui semble regrouper davantage d’escrocs.
Sudinfo.be