Trump-aan-de-Seine kan verrassing Franse 'présidentielle' worden

12:28 Éric Zemmour is de sensatie van de Franse politieke rentree. Met hulp van mediamiljardair Vincent Bolloré lonkt de extreemrechtse polemist naar het presidentschap.
Read full article on: tijd.be
Les voyages vers le Royaume-Uni seront simplifiés dès ce vendredi
Le Royaume-Uni reconnaît également le certificat Covid européen.
7 m
www.lalibre.be
La Turquie va expulser sept Syriens accusés de se moquer des Turcs
La Turquie a annoncé jeudi qu'elle avait arrêté et allait expulser sept Syriens accusés de se moquer des Turcs dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux où ils se filment en train de manger des bananes.
8 m
www.lalibre.be
Voyages: du changement pour se rendre au Royaume-Uni
Voyages: du changement pour se rendre au Royaume-Uni Pexels. Le Royaume-Uni reconnaît également le certificat covid européen. Les Belges et les autres citoyens de l’UE munis du pass pourront donc voyager plus facilement outre-Manche à partir de ce vendredi. L’Europe accepte aussi le pass britannique. L’Arménie adhère également au principe de certificat covid, portant à 45 le nombre de pays où le document muni d’un QR code peut être utilisé. « D’autres suivront dans les semaines et les mois à venir », a déclaré le commissaire européen Didier Reynders. Le certificat constitue une preuve de vaccination, d’anticorps suffisants après une précédente infection ou de test négatif. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
8 m
www.lesoir.be
"La violence physique directe, la brutalité et l'impunité faisaient partie intégrante du colonialisme belge"
Mardi, dix experts chargés par la Commission parlementaire spéciale sur le passé colonial de la Belgique (notamment au Congo) de guider les parlementaires dans leur travail, ont rendu leur rapport. Accablant, celui-ci détruit le mythe de " la colonie modèle ".
8 m
Levif.be
Muriel Robin : "J’aime ce qui dérange parce que cela donne du mouvement"
Muriel Robin incarne deux femmes fortes dans la tourmente.
9 m
www.lalibre.be
Elsner avant ses retrouvailles avec son ancien club: "Ce n’est pas Elsner contre Courtrai"
Le coach liégeois s’attend à un match particulier face à ses anciennes couleurs. Mais il se concentre sur le Standard.
www.dhnet.be
Aucun train entre Bruges et Ostende durant les vacances d'automne alors que de nombreux touristes sont attendus à la Côte
Entre 400.00 et 500.000 touristes d'un jour sont attendus à la côte belge durant les vacances d'automne, a estimé jeudi Westtoer, la société provinciale en charge du tourisme en Flandre-Occidentale.
www.dhnet.be
Is Steven Van Gucht geen vrijgezel meer? In ‘De Slimste Mens' geeft hij een dubbelzinnig antwoord
Heeft Steven Van Gucht (45) het vrijgezellenleven achter zich gelaten? Jurylid Rik Verheye legt de viroloog vanavond in ‘De Slimste Mens' volledig op de rooster. “Ik geef daar geen antwoord op.”
HLN.be
"Le Brexit aura à long terme des répercussions plus importantes que le Covid-19"
Le Royaume-Uni fait face à des pénuries de biens mais aussi de main-d'oeuvre.
www.lalibre.be
Le parquet de Malines demande l’acquittement de Marc Van Ranst pour diffamation
Le parquet a requis jeudi, devant le tribunal correctionnel de Malines, l’acquittement de Marc Van Ranst. Le virologue comparaît pour diffamation à la demande de Willem Engel, un Néerlandais connu pour son scepticisme envers le coronavirus et les vaccins anti-Covid.
Sudinfo.be
Maltraitance animale: L214 s’est infiltré dans les services vétérinaires d’un abattoir de bovins (vidéo)
Maltraitance animale: L214 s’est infiltré dans les services vétérinaires d’un abattoir de bovins (vidéo) Capture d’écran - L214 L214 dénonce encore une fois la maltraitance animale en France. Dans une enquête sortie hier soir, Thomas Saïdi témoigne des découvertes faites lors d’une infiltration dans le service vétérinaire de l’abattoir Bigard de Cuiseaux en Saône-et-Loire. L’homme s’est présenté pour un entretien d’embauche et s’est vu accepté malgré un CV « léger » et des expériences plutôt éloignées de l’abattage de bovins. Dans la vidéo, il explique que son poste dépend du ministère de l’Agriculture et qu’il est chargé de contrôler le respect des règles sanitaire et de protection animale. L’homme met en avant le manque de formation qu’il a reçu suite à son embauche. Il s’est retrouvé seul à devoir contrôler l’abattage rituel au bout d’une semaine. Lors de son passage dans l’abattoir, Thomas Saïdi témoigne de nombreuses infractions qui ont entraîné « des souffrances aiguës et pourtant évitables aux animaux ». Entre autres, il a observé des bovins encore conscients après avoir été égorgés, des vaches enfermées plus de 48 heures sans nourriture, des animaux blessés qui n’ont pas été transférés pour un abattage d’urgence. Enfin, une partie de la vidéo se concentre sur les vaches qui arrivent à l’abattoir alors qu’elles sont pleines. Les fœtus, parfois prêts à naître, sont récupérés. Leur sang est collecté pour être ensuite vendu à des groupes pharmaceutiques afin de récupérer le sérum et faire des cultures de cellules. Les fœtus sont généralement morts asphyxiés dans le ventre de leur mère, explique le personnel de l’abattoir. Une réponse du ministère de l’Agriculture L’AFP rapporte que le ministère de l’Agriculture a promis « une enquête approfondie des pratiques de cet abattoir » et une « inspection complète de l’établissement ». Enfin, le ministère ajoute : « Le ministre Julien Denormandie prendra toutes les mesures, et notamment les sanctions, qui s’imposent ». Pour ce qui est du groupe Bigard, l’un des leaders de la viande bovine en France et en Europe, aucun commentaire n’a été fait. Dans la vidéo, Thomas Saïdi recueille le commentaire d’un vétérinaire officiel qui déclare : « Il n’y a pas assez de personnel, c’est vrai que si on doit suivre le règlement, il faut qu’on regarde tous les animaux au moment de l’abattage, mais ce n’est pas ce qu’on fait dans la réalité ». Seulement 1 à 2 % des animaux sont contrôlés lors des abattages. L214 vient de sortir une nouvelle enquête. Il est question cette fois des abattoirs de bovins et des « carences » des services vétérinaires. Le 28/10/2021 à 14:14
www.lesoir.be
La Dernière Humeur: où est passé l’argent du football belge?
Une humeur de Géry De Maet.
www.dhnet.be
Ook sluis in Diepenbeek heeft tegen voorjaar 2022 eigen pomp- en waterkrachtcentrale
Donderdag zijn aan het sluizencomplex in Diepenbeek drie gigantische Archimedesschroeven geplaatst. “Die vormen het hart van de installatie die vanaf volgend voorjaar enerzijds garant moet staan voor een vlotte scheepvaart op het kanaal maar ook stroom voor 1.500 gezinnen zal opleveren.”
www.hbvl.be
ECB houdt stimulus onveranderd
14:13 De Europese Centrale Bank (ECB) neemt pas in december een beslissing over een mogelijke afbouw van de stimulus.
www.tijd.be
Bouwt Facebook een ommuurd metaverse?
14:12 Donderdag heeft voor de zevende keer Facebook Connect plaats, de jaarlijkse conferentie over virtual en augmented reality van de internetgigant. CEO Mark Zuckerberg himself voert het woord en zal meer...
www.tijd.be
Barcelone tient son nouvel entraîneur intérimaire
Sergi Barjuan assure l'intérim.
www.dhnet.be
L'idée géniale d'Orelsan: il ne dévoile pas un album... mais 15 en même temps !
Un concept étonnant et innovant pour la sortie de son prochain album.
www.lalibre.be
Fermes en carré et châteaux-fermes : "Des produits d’exception, à l’instar d’un château"
Les agriculteurs ne sont pas les seuls vendeurs. On trouve aussi des non-agriculteurs qui ont acquis le bâtiment il y a moins longtemps. Ces dernières années, la rotation sur le marché immobilier rural est plus rapide.
www.lalibre.be
Un demi-million de touristes d'un jour attendus à la Côte belge pour les vacances d'automne
Entre 400.00 et 500.000 touristes d'un jour sont attendus à la côte belge durant les vacances d'automne, a estimé jeudi Westtoer, la société provinciale en charge du tourisme en Flandre-Occidentale.
www.lalibre.be
Marché du foncier agricole wallon : qui achète, qui vend et à quel prix ?
Un Observatoire du foncier agricole répond à ces questions et à bien d’autres depuis 2017.
www.lalibre.be
Cette tatoueuse belge redessine en 3D les tétons des femmes après une mastectomie: “Leur redonner confiance, ça n’a pas de prix”
Margie, 27 ans, tatoueuse à Rhodes-Saint-Genèse, s’est lancée dans l'univers du tatouage assez récemment, en mars 2020. Mais elle voulait donner un sens à son métier. La jeune femme s’est donc intéressée à la reconstruction des tétons via une technique de tatouage spécifique pour les femmes ayant subi une mastectomie.
www.7sur7.be
Apple klopt aan bij Imec voor groenere chips
14:09 Het Leuvense onderzoeksinstituut naar chip- en nanotechnologie Imec start een onderzoeksprogramma op naar meer duurzame manieren om chips te produceren. Techreus Apple hangt zijn karretje aan het onde...
www.tijd.be
Waarom kregen omwonenden 3M toch 'blanco' bodemattesten?
14:09 De Vlaamse afvalstoffenmaatschappij OVAM leverde blanco bodemattesten af aan omwonenden van de 3M-fabriek in Zwijndrecht. 'Juridisch was dat niet fout, maar er vallen zeker opmerkingen over te maken',...
www.tijd.be
L'idée géniale d'Orelsan: il ne dévoile pas un album... mais 15 en même temps!
Un concept étonnant et innovant pour la sortie de son prochain album.
www.dhnet.be
L’historienne Mary Beard: «Au cœur de la monarchie, il y a un vide énorme»
L’historienne Mary Beard: «Au cœur de la monarchie, il y a un vide énorme» Dominic Lipinski/Belga Mary Beard, née à Much Wenlock, au Royaume-Uni, il y a 66 ans, professeure de lettres classiques devenue rock star – les Grecs auraient parlé d’oxymore, c’est-à-dire de « l’alliance ingénieuse de termes contradictoires » –, s’est fait connaître pour ses écrits best-sellers insoupçonnés, tels SPQR, Pompéi ou Les femmes et le pouvoir, abordant des thèmes ignorés de la plupart des spécialistes, tels que les femmes, les esclaves et autres citoyens de troisième classe. Dans son nouvel essai historique, Douze Césars (non encore traduit en français), Mary Beard se concentre sur la dimension opposée de ce spectre : l’image absolue du pouvoir reflétée par les empereurs romains, perpétuée pendant des siècles dans la peinture, la sculpture, la photographie et le cinéma, et toujours valable aujourd’hui. « Quand on voit un buste romain dans un musée, on passe son chemin. C’est une image banale et même ennuyeuse. Mon objectif est de rappeler pourquoi cette statuaire présente un intérêt », précise la professeure, qui nous accueille dans sa demeure, un bâtiment victorien regorgeant de livres à Cambridge, au Royaume-Uni, où elle enseigne au Newham College depuis voilà quatre décennies. Son mari, historien spécialiste de l’art byzantin, travaille tranquillement dans un bureau au premier étage, tandis qu’elle rend justice, depuis son bureau en rez-de-jardin, à sa réputation de stakhanoviste : en une seule journée, elle affirme avoir enregistré un podcast , préparé une conférence pour un musée de Boston, accordé plusieurs interviews et écrit un chapitre de son nouveau livre, qui traitera à nouveau des empereurs. « C’est important d’avoir une discipline de travail », dit Mary Beard, qui porte les mêmes baskets colorées que celles qui ont fasciné Hillary Clinton dans sa récente interview pour la BBC. « Mes baskets de grand-mère », s’esclaffe-t-elle. Ce n’est qu’en les observant de près qu’on se rend compte qu’elles sont signées Gucci. « Rome a inventé toutes les représentations du pouvoir » L’historienne, qui porte le titre honorifique de Dame, n’est pourtant pas la dernière à jurer et à déboucher sa première bouteille de vin vers 17 heures. Cette fois, étonnamment, elle préfère se servir un latte macchiato (pour tordre le cou au cliché britannique du thé noir au lait). Dans son bureau trônent trois bustes : celui de Vitellius, à qui est consacré son nouveau livre (« Passons sur le fait que, comme personne, c’était une merde absolue »), celui d’Auguste, dont elle a acheté cette copie « pour 20 livres sterling aux enchères », et enfin celui de Sappho. « C’est agréable d’avoir une femme près de soi, et aussi une lesbienne. Certes, on peut se demander quelle était la sexualité des deux autres. Mais je parierais qu’aucun des trois n’était hétéro…  » Ces bustes des temps anciens, comme elle le rappelle dans son livre, ont déterminé la représentation du pouvoir dans la culture occidentale. Pendant des siècles, les riches et les puissants se sont représentés, suivant le modèle de ces douze souverains qui lui ont fourni le titre de son nouvel essai, inspiré par la solennité cruelle de Jules César ou de Domitien, bien que, parfois, ils aient fini aussi mal que Néron, abandonnés à la solitude la plus absolue, avec Rome en flammes en arrière-plan. Mary Beard retrace les 2.000 dernières années d’histoire, de la république romaine au bourbier de la politique britannique actuelle, examinant des centaines d’œuvres d’art et racontant de nombreuses autres anecdotes historiques, pour établir que la représentation du pouvoir dans la Rome antique survit à notre époque. « Nous n’habillons plus nos dirigeants en toge, comme c’était le cas dans les portraits d’avant le XIXe siècle, mais il en reste quelque chose. Toutes les représentations du pouvoir ont été inventées par Rome. Si nous voyons le profil d’un roi sur les pièces de monnaie que nous portons dans notre poche, c’est grâce à Jules César, qui en a eu l’idée. » Dans son œuvre, elle qualifie cette invention de « première industrie de production de masse » : l’effigie des empereurs était déjà reproduite plusieurs siècles avant l’apparition du merchandising , sous la forme de peintures, de statues, de bijoux et de bas-reliefs. « La générosité des puissants est toujours dangereuse » L’auteure observe le même retrait exagéré des bustes des empereurs romains lors des investitures américaines apothéosiques ou de la marche solitaire de Macron au Louvre au terme de sa victoire aux présidentielles de 2017, exemple, s’il en est, du césarisme, avec Napoléon comme médium. Plus près de nous géographiquement, un autre dirigeant possède un buste de Périclès dans son bureau de Downing Street. « Boris Johnson a étudié les lettres classiques et est passionné par la Grèce antique, bien que cela lui corresponde davantage d’être un personnage romain. Mais je ne vous dirai pas lequel, cela me semble un exercice journalistique un peu trop facile… », ajoute-t-elle poliment. Elle a également perdu le compte du nombre de fois, ces dernières années, où on lui a demandé de comparer Trump à Caligula. « D’autant que je l’aurais comparé plus naturellement à Héliogabale » (Marc Aurèle), dit-elle de l’empereur qui s’abandonnait aux plaisirs les plus dégradants et étouffait même, selon la légende, ses invités sous une quantité inimaginable de pétales de rose. « Héliogabale nous rappelle que la générosité des puissants est toujours dangereuse. N’oublions jamais cela », affirme-t-elle. Dans son livre, Mary Beard souligne un autre paradoxe : l’admiration et la renommée dont continuent de bénéficier les personnages historiques qui, pour la plupart, étaient des dictateurs et ont fini par être assassinés. « Nous aimons leur réputation d’autocrates corrompus, que nous trouvons plus intéressante que l’idée d’une dynastie heureuse et éclairée qui finirait sa vie paisiblement dans son lit », précise-t-elle avec un sourire. « Mais en réalité, un buste peut aussi être vu comme une décapitation, un signe avant-coureur de la fin à laquelle beaucoup étaient destinés. » « Nous disposons de meilleures réponses » En observant le monde d’aujourd’hui, Mary Beard retrouve davantage Rome que la Grèce. « Cela m’importe peu. Je ne peux pas critiquer la Grèce, car le monde serait bien pire sans les écrits de Platon. Mais Athènes était un village, une petite ville universitaire. Rome, en revanche, était l’épicentre d’une culture de portée mondiale confrontée à des problèmes tels que l’urbanisme, le multiculturalisme et l’exploitation, des questions qui sont à l’ordre du jour actuellement », déclare-t-elle. Pourtant, elle se refuse à chercher des réponses à ces questions dans le monde classique. « En fait, nous disposons de meilleures réponses que les civilisations antiques. Quand on me demande si je préférerais vivre à Rome ou en Grèce, je réponds toujours : “Ni l’un ni l’autre.” De plus, nous avons tendance à élever ces deux cultures au-dessus de toutes les autres, peut-être par ignorance », explique Mary Beard, nous exhortant à nous souvenir également du rôle de l’islam et des autres civilisations non européennes. Lorsqu’elle écrit, Mary Beard se fait moitié Tacite, l’historien cérébral des époques flavienne et antonine, et moitié Suétone, le biographe des règnes de Trajan et d’Adrien, connu pour sa verve narrative et son penchant pour l’anecdote cocasse, et dont La vie des douze Césars a inspiré ce volume. « Je pense que c’est un écrivain sous-estimé », dit l’auteur. « Il a été traité comme un simple bavard dans sa diatribe contre Tacite, disséqueur analytique et cynique du pouvoir. Mais plus je lis Suétone, plus il me semble avoir été un observateur attentif. Par exemple, j’aime la façon dont il décrit un moment précédant immédiatement le suicide de Néron : l’empereur appelle ses serviteurs, mais personne ne vient. Là, il se rend compte que la partie est finie. » « Maintenant, je comprends mieux les rois » C’est suivant son exemple, lors de ses recherches pour les besoins de cet essai, inspiré d’une série de conférences qu’elle a données à Washington en 2011, qu’elle a réussi à inspecter d’autres angles morts à partir d’un ensemble anecdotique. Elle dit, par exemple, être parvenue à mieux comprendre la condition solitaire du souverain : « Je suis une républicaine convaincue, mais maintenant, je comprends mieux les rois. Comment peuvent-ils croire en leur exceptionnalité alors qu’au fond, ils sont des êtres ordinaires, lâches et imparfaits ? J’ai compris que leur première mission n’a jamais été de faire en sorte que les autres croient en leur pouvoir, mais de commencer par y croire eux-mêmes. » C’était entre autres la raison d’être de cette statuaire : impressionner les sujets, mais aussi permettre aux puissants de voir en eux-mêmes le reflet le plus flatteur de leur personne publique. Mary Beard rappelle que Lady Di commençait chacune de ses journées, selon les tabloïds de l’époque, en examinant les photos d’elle publiées dans les journaux. « Cela a été interprété comme un signe de vanité, et c’était le cas. Mais dans cette attitude, je vois un problème similaire à celui des empereurs qui ont fait ériger des statues en leur honneur : ils avaient besoin de ce reflet pour croire en leur personnalité publique », explique la professeure. « Au cœur de la monarchie, il y a un vide énorme, bien plus grand que nous pouvons l’imaginer. » La célèbre historienne britannique publie un essai sur l’influence des empereurs romains dans la représentation du pouvoir, qui perdure aujourd’hui. Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen. Par Álex Vicente (El País) Le 28/10/2021 à 14:07
www.lesoir.be
Glitters in make-up nog slechter voor het milieu dan gedacht
De glitters in je oogschaduw of blush doen je schitteren, maar als je de make-up verwijdert en de blinkende partikeltjes in het milieu terechtkomen, is dat allesbehalve schitterend nieuws. De schade die ze veroorzaken is groter dan aanvankelijk werd gedacht.
www.hbvl.be
Pour relancer ses commerces, Aywaille quadruple ses subsides
Aywaille a décidé de frapper un grand coup pour tenter de relancer son commerce. L’aide financière apportée à l’association des commerçants va ainsi être multipliée par quatre. Objectif: permettre l’organisation d’activités qui ramèneront le client.
Lameuse.be
Le Sporting d’Anderlecht a dévoilé son troisième maillot (photo)
Découvrez le troisième maillot du Sporting d’Anderlecht pour la saison 2021-2022 (photo) Belga Au lendemain de sa large victoire en Coupe de Belgique à La Louvière (1-7), le Sporting d’Anderlecht vient de dévoiler son troisième jeu de maillots pour la saison 2021-2022. Et les Mauves ont opté pour la sobriété pour leur nouveau maillot, qui est désormais en vente en édition limitée. Il sera porté pour la première fois lors du match à domicile contre OHL, ce dimanche 31 octobre. Le club bruxellois a lancé ce jeudi, son troisième maillot pour la saison 2021-2022. Le 28/10/2021 à 14:07
www.lesoir.be
Après les pluies torrentielles et les coulées de boue, la Sicile se prépare à affronter un cyclone
La Sicile, qui affronte depuis dimanche de fortes précipitations ayant causé des inondations, se préparait jeudi à affronter son deuxième cyclone en l'espace d'une semaine.
www.lalibre.be
Vakbonden dreigen met staking in verzekeringssector
De vakbonden hebben een stakingsaanzegging ingediend voor de verzekeringssector. Die kan ingaan vanaf 8 november. Ze zijn ontevreden over de loonvoorstellen voor komend jaar.
De Standaard
Après les pluies torrentielles et les coulées de boue, la Sicile se prépare à affronter un cyclone
La Sicile, qui affronte depuis dimanche de fortes précipitations ayant causé des inondations, se préparait jeudi à affronter son deuxième cyclone en l'espace d'une semaine.
www.dhnet.be
De topaanwinsten van PSG: het gaat er niet altijd even goed mee
Daar stonden ze dan, op 14 augustus, broederlijk naast elkaar op het podium in het Parc des Princes: Achraf Hakimi, Georginio Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma, Sergio Ramos en Lionel Messi. De vijf topaanwinsten die PSG nóg sterker moesten maken. Die eíndelijk eens de Champions League moesten winnen voor het team van Mauricio Pochettino. Dat laatste kan nog steeds, maar tweeëneenhalve maand na hun voorstelling blijkt het voor het leeuwendeel van de nieuwkomers toch niet te lopen volgens plan. Een stand van zaken.
HLN.be
"Une touche de classe": Anderlecht dévoile son 3e maillot (PHOTOS)
Au lendemain de la victoire en Coupe la RAAL, le Sporting d'Anderlecht dévoile son troisième maillot.
www.dhnet.be
Acquittement demandé pour Marc Van Ranst, accusé de diffamation par un “coronasceptique”
Le parquet a requis jeudi, devant le tribunal correctionnel de Malines, l'acquittement de Marc Van Ranst. Le virologue comparaît pour diffamation à la demande de Willem Engel, un Néerlandais connu pour son scepticisme envers le coronavirus et les vaccins anti-Covid.
www.7sur7.be
Grootste drugsvangst in Azië: politie van Laos treft meer dan 55 miljoen meth-pillen en 1,5 ton crystal meth aan
Duizelingwekkend: de politie van Laos heeft een lading van liefst 55,6 miljoen pillen methamphetamine en 1,5 ton crystal meth in beslag genomen. Het gaat om de grootste drugsvangst in Azië ooit, aldus het VN-kantoor voor drugs en criminaliteit.
HLN.be
Refaelov, Hoedt, Zirkzee en Olsson stellen speciaal derde tenue van Anderlecht voor dit seizoen voor
Anderlecht heeft vandaag z’n derde tenue voor dit seizoen voorgesteld. De recordkampioen koos voor een shirt met gouden accenten en drie sterren in nek, een verwijzing naar meer dan 30 landstitels - 34 om precies te zijn. Paars-wit zal de nieuwe uitrusting komende zondag voorstellen aan het thuispubliek tijdens de competitiematch tegen OH Leuven.
HLN.be
Refaelov, Hoedt, Zirkzee en Olsson stellen derde tenue Anderlecht voor dit seizoen voor
Anderlecht heeft vandaag z’n derde tenue voor dit seizoen voorgesteld. De recordkampioen koos voor een shirt met gouden accenten en drie sterren in nek, een verwijzing naar meer dan 30 landstitels - 34 om precies te zijn. Paars-wit zal de nieuwe uitrusting komende zondag voorstellen aan het thuispubliek tijdens de competitiematch tegen OH Leuven.
HLN.be
Britse tiener die twee zussen vermoordde als "offer" om lotto te winnen krijgt levenslang
Een tiener die in juni vorig jaar op beestachtige manier twee zussen vermoordde in Londen, heeft levenslang gekregen. Danyal Hussein (19) sloot een “pact” met “een demon” en doodde Nicole Smallman (27) en Bibaa Henry (46) als “offer” zodat hij de lotto zou winnen.
HLN.be
L'impact du Brexit "pire que le covid", selon l'organisme budgétaire britannique
Brexit - L'impact du Brexit "pire que le covid", selon l'organisme budgétaire britannique La sortie du Royaume-Uni de l'UE "réduira le PIB à long terme d'environ 4%" tandis que l'effet de la pandémie le fera descendre "de 2% supplémentaires" selon les estimations de l'OBR (Office for budget responsibility), a précisé M. Hughes. L'organisme a révisé à la hausse sa prévision de croissance pour cette année à 6,5% contre 4% auparavant et revu à la baisse son estimation de l'impact à long terme de la pandémie sur le Produit intérieur brut (PIB) à 2%, contre 3% auparavant. "Avec le temps, il deviendra de plus en plus difficile de distinguer les effets de la pandémie d'autres facteurs, comme le Brexit", a prévenu l'OBR dans son rapport mettant à jour ses prévisions économiques. En dépit d'un accord commercial entre l'UE et le Royaume-Uni, le commerce de biens entre l'île et le continent a baissé depuis l'entrée en vigueur effective du Brexit. La sortie britannique de l'UE a aussi fortement compliqué la venue au Royaume-Uni de travailleurs européens, ce qui aggrave les pénuries de main d'œuvre et les perturbations des chaînes d'approvisionnement dans le pays. La reprise de l'activité économique dans le monde après la levée de multiples mesures sanitaires face à la pandémie, entraîne par ailleurs des pics de demandes et l'engorgement de ports ou des capacités de transport maritime. Dans ses prévisions de mercredi, l'OBR projette le retour de l'activité économique à son niveau d'avant la pandémie dès le début de 2022, avec une croissance qui ralentit toutefois à 6% sur l'année prochaine. La reprise montre en effet des signes d'essoufflement au Royaume-Uni, pénalisée par les pénuries de main d'œuvre, la flambée des prix de l'énergie, les problèmes d'approvisionnement, sans omettre un niveau élevé de nouveaux cas de Covid-19. Le Brexit aura à long terme "un impact plus important que la pandémie" de covid-19 sur l'économie britannique, a estimé Richard Hughes, président de l'organisme public de prévision budgétaire OBR dans une interview à la BBC. Mis à jour le 28/10/2021 à 13:54
www.lesoir.be
UPDATE La croissance du PIB à 1,8% au troisième trimestre, à nouveau supérieure à l'avant-crise
La croissance du PIB à 1,8% au troisième trimestre, à nouveau supérieure à l'avant-crise Selon une première estimation, la valeur ajoutée baisse de 0,1% dans l'industrie par rapport au deuxième trimestre et de 0,5% dans la construction. Elle progresse par contre de 2,3% dans les services. La Banque nationale ajoute toutefois que ces estimations sont entourées d'une plus grande incertitude que d'habitude. L'institution a dû en effet utiliser une méthode adaptée en raison d'un manque de données administratives, surtout pour le mois de septembre. La secrétaire d'Etat au Budget, Eva De Bleeker, a également appelé à la prudence. L'inflation continue à grimper, emmenée par les prix de l'énergie et des matières premières. Cela pourrait entraîner une hausse des coûts salariaux en raison de l'indexation automatique. "La reprise de la croissance constatée aujourd'hui reste donc incertaine", pointe-t-elle. Un bon rythme de croissance est toutefois nécessaire pour réduire le déficit budgétaire. "Il est donc encore important de prendre des mesures supplémentaires pour donner un peu d'oxygène et de confiance aux entreprises", a-t-elle conclu. La croissance du PIB au troisième trimestre était de 1,8% par rapport au trimestre précédent, selon une estimation flash de la Banque nationale (BNB) communiquée jeudi. Sur la base annuelle, la croissance est de 4,7%. Pour la première fois depuis le début de la crise du coronavirus, le niveau de l'activité économique a atteint et dépassé la situation d'avant-crise, note la BNB. Mis à jour le 28/10/2021 à 13:47
www.lesoir.be
Damien Libert, 49e et premier Belge de la Diagonale des Fous: "Je ne réalise pas vraiment ce que j’ai fait"
Le Namurois a réalisé une incroyable performance sur l’île de La Réunion.
www.dhnet.be
Cartes de voyage de l'ECDC: la situation s'aggrave à Bruxelles et en Wallonie (Mise à jour)
Comme chaque jeudi, l'ECDC a mis à jour sa carte des voyages.
www.dhnet.be
Pluies torrentielles en Sicile: l’île se prépare à l’arrivée d’un cyclone (photos et vidéos)
Pluies torrentielles en Sicile: l’île se prépare à l’arrivée d’un cyclone (photos et vidéos) AFP. EPA. AFP. Reuters. AFP. La Sicile, qui affronte depuis dimanche de fortes précipitations ayant causé des inondations, se préparait jeudi à affronter son deuxième cyclone en l’espace d’une semaine. Trois personnes sont déjà mortes lors des pluies torrentielles et des coulées de boue qui ont frappé depuis ce week-end la région de Catane, la deuxième ville de Sicile. Les habitants de cette ville côtière du sud-est de l’île se préparaient jeudi à un nouvel épisode d’intempéries. function get_dtkCxSegments() { if ('cxSegments' in localStorage) { // Récupération de cxSegments + initialisation de variables destinées à en limiter la longueur let cx = localStorage.getItem("cxSegments"), valueCx = cx.split(","), valueCxLimited = [], charLength = 0, limit = 2000; // Limitation de la longueur de la chaine de caractère for (var i = 0; i < valueCx.length; i++) { charLength = charLength + valueCx[i].length; if (charLength
www.lesoir.be
«Il faut parfois tuer pour progresser»
«Il faut parfois tuer pour progresser» Mary Beard elle-même est devenue une personnalité publique, ce qu’elle était loin de pressentir, ayant grandi dans un paisible village du Shropshire, un comté des Midlands bordant le Pays de Galles, et vécu une enfance dont elle se souvient comme « d’une fantaisie rustique, mis à part le fait que nous n’avions pas de toilettes à l’intérieur de la maison ». Aujourd’hui, elle est devenue une des chercheuses les plus lues, primées et reconnues, donne des séminaires très fréquentés, anime un programme hebdomadaire sur la BBC et écrit une chronique pour la London Review of Books . Accède-t-elle ainsi au cercle des tout-puissants ? « Je l’ignore, mais j’espère que je ne finirai pas comme Lady Di. Si j’ai du pouvoir, c’est juste un pouvoir culturel, qu’il est généralement très facile de répudier », affirme-t-elle. L’historienne est suivie par 300.000 abonnés sur Twitter, un réseau social au sein duquel elle a été considérablement critiquée et insultée, autant d’attaques qu’elle a su réfuter avec de bonnes manières. Quand un jeune Britannique l’a traitée de « chienne abjecte », l’universitaire l’a invité à déjeuner avec lui. A la fin du repas, son détracteur s’est excusé. « Je suppose que cela vient de mon statut de professeure d’université. Quand un élève vous dit quelque chose de stupide, vous ne vous mettez pas à crier, vous essayez de lui répondre posément. Si je peux rendre les discussions sur Twitter un peu plus saines et nuancées, je serai satisfaite », dit-elle, admettant qu’il y a des jours où elle n’y parvient pas. « Et ces jours-là, j’éteins l’ordinateur. » L’université a changé en mieux Mary Beard prendra sa retraite l’année prochaine, après plus de quarante ans de carrière universitaire. « L’heure est venue de passer le flambeau. Le monde universitaire n’a jamais bien accueilli ceux qui viennent d’en bas. Ceux de mon âge doivent leur laisser la place », observe-t-elle. « Lorsque vous avez une retraite décente et que vous avez remboursé votre prêt immobilier, il est temps de donner une chance aux autres. Ensuite, vous pourrez toujours vous plaindre de leur travail, mais ne vous installez pas au pouvoir. » L’université a beaucoup changé depuis les années 1970, lors de son arrivée à Cambridge. « Il n’y avait que 12 % de femmes. Les hommes étaient pour la plupart blancs et hautains. Comme à Athènes au Ve siècle. Comme la liberté d’expression est facile à défendre quand tout le monde est comme vous ! » Mary Beard ne voit aucun problème aux résistances que ses élèves opposent à certains textes classiques, tels que la Métamorphose d’Ovide, que certains préféreraient ne pas lire. « Je pense qu’il faut le lire pour prendre la dimension de la violence masculine, mais je peux comprendre. Les élèves font entendre leur voix comme nous l’avons fait sur d’autres sujets. Nos universités seraient pitoyables si les jeunes acceptaient ce que nous leur apportons sans le remettre en question. Leur travail est de nous interpeller, même si, de temps en temps, ils peuvent aussi nous écouter… En tout cas, je ne vais pas donner de cours avec la peur qu’on me bannisse des réseaux sociaux. C’est un débat exagéré par les médias et par des gens qui ne comprennent pas que l’université a changé en mieux. » A l’Université Brown, membre de la très prestigieuse American Ivy League, un collectif d’étudiants a demandé en 2020 que deux statues d’empereurs romains, César Auguste et Marc Aurèle, soient retirées du campus, les qualifiant de « suprémacistes blancs. » « Si ce qui était dans la presse est vrai, ils ont besoin d’un bon cours d’histoire », plaisante Mary Beard, tout en se déclarant méfiante du sensationnalisme médiatique sur cette question. Quoi qu’il en soit, elle n’est pas d’avis que toutes les statues devraient tomber : « Certaines célèbrent un pouvoir injuste, mais pas toutes. Je pense toujours à la statue de Charles Ier à Trafalgar Square, ce monarque qui observe pour l’éternité l’endroit où il a été exécuté. Les statues ne sont pas là pour célébrer, mais pour nous rappeler que, parfois, il faut tuer pour progresser. Des statues comme celle-là nous rappellent que, pour obtenir la démocratie, il fallait en finir avec ce type. » Par Á. V. Le 28/10/2021 à 13:59
www.lesoir.be
Cartes de voyage de l'ECDC: la situation s'aggrave à Bruxelles et en Wallonie
Comme chaque jeudi, l'ECDC a mis à jour sa carte des voyages.
www.lalibre.be
Frappée par les pluies torrentielles, la Sicile se prépare à affronter un deuxième cyclone en une semaine
La Sicile, qui affronte depuis dimanche de fortes précipitations ayant causé des inondations, se préparait jeudi à affronter son deuxième cyclone en l'espace d'une semaine.
www.7sur7.be
Basket (Dames): 3 derbies à Oupeye, Awans et Fonds-de-Forêt en Coupe de la Province
Qui pour intégrer les seize dernières équipes de la compétition? Ce week-end, les tickets pour les quarts de finale seront distribués avec la certitude de retrouver plusieurs de nos équipes régionales puisque trois derbies sont au programme.
Lameuse.be
La Sicile se prépare à affronter un deuxième cyclone en une semaine
La Sicile, frappée depuis dimanche par de fortes précipitations à l’origine d’inondations massives, se prépare à affronter son deuxième cyclone en l'espace d'une semaine.
www.7sur7.be